Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/07/20 : Ce vendredi, la Gironde a été placée en "vulnérabilité modérée" face à la pandémie de coronavirus par Santé Publique France. Depuis début juillet, sept nouveaux "clusters" ont été identifiés en Nouvelle-Aquitaine, dont trois en Gironde.

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/07/20 | Un rallye montois sur le thème de la laïcité et de la citoyenneté

    Lire

    Du 15 juillet au 28 août, dans le cadre de l'exposition "Laïcité à lire et à dire" aux Archives départementales des Landes, partez entre amis ou en famille à la découverte des lieux symboliques de la laïcité et de la citoyenneté à Mont-de-Marsan! Créé en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement et l’association des Francas, ce rallye au départ des Archives, amène le visiteur à démêler de nombreuses énigmes sur un parcours réalisé en autonomie. Le rallye et l'exposition ont été primés par la 2nde mention spéciale du Prix de la laïcité de la République française, remis par l'Observatoire de la laïcité.

  • 15/07/20 | La Rochelle : un forum de la formation continue pour la rentrée 2020

    Lire

    La CCI de La Rochelle organise le premier Forum de la formation professionnelle continue le jeudi 24 septembre 2020, de 9 heures à 19 heures. Ce rendez-vous ouvert au public est l’occasion : pour les experts de la formation professionnelle continue de présenter leurs formations, services et conseils et, pour les dirigeants et salariés d’entreprises, de découvrir la formation adaptée à leurs besoins. Une première en Charente-Maritime !

  • 15/07/20 | Création de la première Fédération nationale de Footgolf

    Lire

    Le 30 juin dernier a marqué la création de la première Fédération nationale de Footgolf, agréée du ministère des Sports. Ce sport qui mélange le football et le golf reprend le même principe de parcours qu’au golf, mais en mettant le ballon au pied en moins de coups possibles dans un panier. Les dirigeants de cette nouvelle fédération entendent bien créer un premier championnat en France à l’horizon 2021. A noter: il existe une délégation Sud ouest et Aquitaine du footgolf !

  • 14/07/20 | Mont-de-Marsan : Ouverture du Campus connecté en septembre

    Lire

    Mont-de-Marsan Agglomération vient d'être retenue par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation parmi les 25 nouveaux projets labellisés "Campus connecté" (le premier en Nouvelle-Aquitaine) pour permettre le développement d'une nouvelle offre d'enseignement supérieur sur son bassin de vie. Dès septembre 2020, 15 étudiants pourront accéder à une formation universitaire depuis un espace collaboratif qui leur sera dédié au sein de l'Inspé à Mont-de-Marsan, doublé d'un accompagnement par un tuteur. Infos: www.montdemarsan-agglo.fr

  • 14/07/20 | Les Jeunes Agriculteurs de la Vienne se lancent dans un concours photo

    Lire

    Les Jeunes Agriculteurs de la Vienne se challengent dans un concours photo dédié aux moissons de l’année 2020. À travers cette initiative, les jeunes agriculteurs souhaitent redynamiser cette saison 2020, selon eux, assez moyenne et pourrait mettre en péril des exploitations « déjà bancales ». Plusieurs lots seront distribués aux gagnants dont un week-end de remplacement offert, financé par JA86.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | La Dordogne doit poursuivre ses efforts en matière de lutte contre la tuberculose bovine

08/03/2020 | Dix-huit cas de tuberculose bovine ont été détectés en Dordogne, alors que l'an passé 19 foyers avaient été repérés sur l'ensemble de la campagne de dépistage.

Actuellement 60 000 bovins ont subi le dépistage de la tuberculose bovine

Le comité départemental de pilotage de surveillance de la tuberculose bovine s'est réuni en milieu de semaine pour faire le point. Alors que les services vétérinaires, les éleveurs pouvaient espérer une diminution du nombre de foyers l'an passé, grâce aux mesures mises en place, le nombre de bovins infectés atteint le chiffre de 18 alors, que nous ne sommes qu'à la moitié de la campagne de dépistage. L'an dernier, la Dordogne avait enregistré 19 cas sur l'ensemble de l'année. Le département demeure le plus touché de Nouvelle Aquitaine mais les professionnels ne veulent pas baisser les bras.

En 2018, 31 foyers infectieux de tuberculose bovine dont vingt actifs avaient été comptabilisés en Dordogne. L'an dernier, 19 cas avaient été recensés. Les résultats avaient été jugés encourageants par les Services de l'Etat. Malheureusement, le nombre de foyers avec 18 cas recensés à ce jour, semble repartir à la hausse. Le comité départemental de pilotage et de surveillance, qui réunit les services de l'état, les vétérinaires, les chasseurs, les éleveurs, et les agents de l'office national de la Biodiversité s'est réuni en milieu de semaine, pour faire le point de la situation. Pour mémoire, depuis 2018, le plan d'action de la Dordogne (classé en zone 3 de surveillance ) repose sur une détection plus efficace : prophylaxie réalisée sur des animaux âgés 18 mois au lieu de 24 mois. Seuls deux départements ont adopté cette pratique, la Dordogne sur la totalité de son territoire et Les Landes dans les zones les plus touchées. La prévention a été renforcée, notamment par la mise en place des mesures de bio sécurité : protection des batiments, clôtures, protection des points d'eau, modification dans les pratiques d'élevage. Actuellement, les troupeaux du Périgord sont actuellement soumis à une inspection. Les quelque 130 000 bovins de plus de 18 mois du département doivent se plier à des tests pour savoir s'ils sont porteurs de la tuberculose bovine : actuellement la moitié du cheptel a été dépistée. 

La Dordogne, département le plus touché

"Nous sommes actuellement à mi campagne, et nous espérions de meilleurs résultats. Il va falloir poursuivre nos efforts, tous ensemble. Nous sommes le département le plus touché de la Nouvelle Aquitaine, les Pyrénées-Atlantiques enregistrent à ce jour 11 foyers, indique Frédéric Piron, directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations. Les foyers de tuberculose se concentrent majoritairement en Nouvelle-Aquitaine, qui regroupe à l'heure actuelle 36 foyers sur les 41 détectés en France. La moitié de ceux-ci se trouvent en Dordogne. Un des points de vigilance, est qu'à ce stade de la campagne, dans la moitié des cas, il s'agit de cheptels déjà au moins une fois contaminé par le passé; la première contamination peut remonter en 2004, 2005 ou bien plus tard, 2017 voire 2018. Pour éviter cette récidive, le cheval de bataille de Frédéric Piron,  c'est de "s'assurer de la bonne application de la biosécurité". "Il est indispensable que deux cheptels voisins ne se rencontrent pas, la double clôture est obligatoire, le partage de points d'eau est interdit. Nous devons être particulièrement vigilants sur  l’assainissement qui  doit être rigoureux avec des mesures de maîtrise du risque de diffusion de la maladie,"   précise Frédéric Piron. Un travail a aussi été engagé  sur la faune sauvage avec notamment les campagnes de piégeage de blaireaux ou l'augmentation des plans de chasse, sur le sanglier notamment. Pour Nicolas Robert, éleveur et président du Groupement de défense sanitaire départemental,  il est assez logique que le nombre de foyers soit en augmentation. Aujourd'hui, on cherche sur 100 % des animaux, on est passé de 24 mois à 18 mois, pour le premier dépistage. On cherche plus en profondeur, il est donc assez normal que l'on trouve de nouveaux cas." 

Une expérimentation inédite avec la Safer

Pour éviter une contamination de la maladie de museau à museau, la Dordogne a souhaité aller plus loin. « Depuis plusieurs mois, nous travaillons à une expérimentation avec la Safer Nouvelle-Aquitaine qui consiste à procéder à un échange parcellaire entre éleveurs pour réduire les risque de contamination. Cette expérimentation qui est une première nationale va pouvoir débuter début avril, précise Franck Martin, chef de service Santé et Protections Animales à la DDCSPP. Cette expérience débute sur trois communes de Dordogne, Miallet, Saint- Saud Lacoussière et Saint- Jory-de Challais, le secteur le plus touché. Une réunion d'information est prévue le 3 avril à Saint Saud Lacoussière. L'idée est de débuter avec des éleveurs volontaires, car en matière de foncier il y a beaucoup d'affectif. La Safer devrait prendre en charge les démarches administratives et notariales. Cette expérimentation sera suivie de près en Nouvelle-Aquitaine, région la plus touchée.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Archives Claude Hélène Yvard

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
19311
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr