aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/17 : L'écrivain Serge Airoldi qui vit à Dax vient de remporter le Prix Henri de Régnier de l'Académie Française pour son dernier livre, Rose Hanoï, publié chez Arléa.

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Il reste encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés

- Multivote -
Conseil Départemental des Landes - Festival Arte Flamenco 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/06/17 | Une pétition pour sauver la ligne SNCF Libourne Bergerac

    Lire

    Une pétition vient d'être lancée sur le net pour sauver la ligne SNCF, Libourne-Bergerac. La régénération de cette ligne vient de voir ses coûts exploser : l'estimation est passée « de 45 à 90 M€. De nombreuses collectivités, notamment en Dordogne, s'étaient engagées à contribuer au financement au côté de l'Etat et de la Région ( 60 %), de la SNCF (15 %) mais pas dans ces conditions. La pétition invite à se rendre à Bordeaux , le 1er juillet, à 10 h, pour se « faire entendre » lors de l’inauguration de la LGV.

  • 25/06/17 | Liaison Pau-Canfranc : l'Europe fait un pas de plus

    Lire

    Le projet de réouverture de la liaison ferroviaire entre Pau, Oloron et la gare espagnole de Canfranc continue à avancer. Les états membres de l'Union européenne décideront le 6 juillet s'ils financent la moitié des 7,5 millions € d'études nécessaires à la réouverture de la ligne entre Bedous, en vallée d'Aspe, et Canfranc. Le projet figure en effet parmi les 152 dossiers inscrits dans le mécanisme de l'interconnexion en Europe. Ce qui amène la Nouvelle Aquitaine et la Navarre à espérer que l'Union pourrait financer 40% des 350 à 450 millions € de travaux du futur chantier.

  • 24/06/17 | La Rochelle fête les 500 ans de son histoire protestante

    Lire

    Capitale huguenote, haut lieu de la Réforme protestante française, la ville de La Rochelle , labellisée Cité européenne de la Réforme participe aux manifestations organisées autour des 500 ans de la Réforme (1517). Les festivités d'été ont été lancées officiellement ce vendredi. De nombreuses manifestations sont au programme : expositions, conférences, visites patrimoniales, concerts... Programmation sur http://www.ville-larochelle.fr/actualites

  • 23/06/17 | Tournage de la série Vestiaires en Dordogne à partir de lundi

    Lire

    Pendant trois jours , à partir de lundi, les caméras de la série "Vestiaires", qui parle avec humour et de manière cash du handicap, se poseront à l’Aquacap, piscine du Grand Périgueux. Les comédiens, handicapés, seront accompagnés pour le premier jour de tournage de deux stars. L’actrice Clémentine Célarié et l’ex-champion olympique de natation Florent Manaudou joueront quelques scènes pour les épisodes de cette 7e saison. Ce tournage a été préparé par le bureau d'accueil de tournages de la Dordogne.

  • 23/06/17 | Région: la séance plénière sera longue

    Lire

    C'est une plénière chargée qui attend les élus régionaux en début de semaine. En effet, seront débattus tant des dossiers liés à la formation professionnelle, qu'à l'apprentissage, aux transports (et notamment le transfert des compétences du Département à la Région pour les transports scolaires), la solidarité, et plusieurs dossiers autour de la transition énergétique et de l'environnement dont le vote d'un pacte régional autour de l'agriculture BIO. Mais il sera aussi question de finances avec le vote du tout premier compte administratif de la Nouvelle-Région et le vote du budget supplémentaire 2017 pour 94 M€

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | La FNSEA Nouvelle-Aquitaine se dote d'un nouveau président et poursuit ses combats

07/03/2017 | Le nouveau président du syndicat agricole défend une agriculture plurielle qui répond aux normes environnementales sans négliger le bien être socio-économique des agriculteurs

Henri Biès-Péré, Philippe Moinard, Président FNSEA Nouvelle-Aquiaine et Jean-Pierre Raynaud, VP à l'agriculture Nouvelle-Aquitaine, Bernard Layre, secrétaire général FNSEA Nouvelle-Aquitaine

La FNSEA Nouvelle-Aquitaine s'est réunie en assemblée plénière ce lundi 6 mars à Bordeaux. A cette occasion, Philippe Moinard, agriculteur dans les Deux-Sèvres « en polyculture élevage laitier, production d'oeufs de plein air et méthanisation » et Président de l'ex FRSEA Poitou-Charentes a pris la succession d'Henri Biès-Péré à la tête de la FNSEA grande région. L'occasion aussi d'évoquer les enjeux à venir de ce nouveau mandat, à commencer par les dossiers d'actualité sur les zones défavorisées ou encore les paiements toujours retardés des aides PAC et MAE. Des sujets également abordés lors d'un échange avec le Vice président de la Région en charge de l'agriculture, Jean-Pierre Raynaud, invité de cette Assemblée générale organisée à Artigues.

Henri Biès-Péré, reste premier vice président du syndicat agricole majoritaire de Nouvelle-Aquitaine, mais après 9 ans à la tête de la FRSEA Aquitaine et 18 mois à la présidence de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine, « il est bien aussi de renouveler un peu les têtes », estime-t-il. Un « passage de témoin bien préparé » qui n'est pour autant pas d'une grande nouveauté pour nombre d'agriculteurs de la région. En effet, son successeur, Philippe Moinard, jusque là trésorier de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine, a été avant la fusion des régions, Président de l'ex FRSEA Poitou-Charentes pendant 7 ans. Il est par ailleurs vice-président du CESER en charge de la coopération inter-régionale et internationale. Quant à Henri Biès-Péré, il conserve ses responsabilités syndicales nationales en charge des questions foncières à la FNSEA.

"Il nous faut être vigilants sur les sur-normes environnementales"
Elu à la quasi unanimité (une seule abstention), Philippe Moinard est donc déjà en situation confortable dans son nouveau siège pour un mandat de 3 ans. Confortable mais pour autant « pas des plus simples sur le plan économique », avec déjà en tête, les élections au sein des Chambres d'agriculture dans moins de 2 ans. « Il faudra montrer que tout le travail d'accompagnement que l'on fait au sein de la région et des départements a une action bénéfique ».
Développement de la communication numérique, organisation des filières « et bras de fer permanent avec la grande distribution » ou encore, en partage avec les JA, la question de la transmission et de l'installation sont quelques uns des enjeux sur lesquels compte s'impliquer le nouveau Président qui veut plus globalement défendre « une agriculture plurielle permettant de tirer les revenus des agriculteurs vers le haut ». Présent le 3 mars dernier lors de la visite organisée par la Région sur le site du laboratoire agroécologique de Chizé, il partage l'ambition du Conseil régional d'une agriculture innovante "à la condition que tout le monde puisse y avoir accès". Et à ce titre, ce qui préoccupe également Philippe Moinard et avec lui, l'ensemble de la profession agricole, c'est « tout l'aspect réglementaire, et notamment les réglementations environnementales, sur lesquelles il s'agit, en permanence, de rester vigilant. »
Un sujet sur lequel il reçoit l'appui de son prédécesseur et de son nouveau secrétaire général : le béarnais Bernard Layre. « Ce sont des sujets citoyens, mais, que ce soit sur les décrets d'épandage phyto, ou encore la directive nitrate, il ne faut pas sans cesse rajouter des couches réglementaires fondées sur des doctrines environnementalistes. C'est du bon sens paysan que d'être le premier défenseur de l'environnement, il en va de la transmission de nos exploitations à nos enfants. Or avec toutes ces sur-normes, on est parfois à deux doigts de la catastrophe car les autorités ne prennent pas la mesure des impacts de leur décision. »

Colères et inquiétudes sur la redéfinition des zones défavorisées
Autres sujets fortement dénoncés par les syndicalistes ce 6 mars : l'impact de la révision des zones défavorisées, dont la Nouvelle-Aquitaine est la région la plus impactée de France. En la matière le nouveau président de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine élève la voix: « Ce sont environ 2000 éleveurs qui sont impactés. Pour eux c'est 5000 à 7000 euros d'aides (compensation du handicap naturel, ndlr) en moins. Ce sont des territoires qui sont laissés pour compte ; si on veut que ces territoires vivent, il faut leur en donner les moyens. Trois ou quatre départements sont très pénalisés ; ça touche les agriculteurs mais aussi, derrière, les outils de transformation... » Une inquiétude que les agriculteurs ont également relayé auprès de Jean-Pierre Raynaud, qui s'est dit très sensibilisé sur ce sujet bien que la Région n'ait ici pas la main. Mais a-t-il assuré, « nous avons entamé plusieurs démarches auprès du Ministère, et travaillons dans un partenariat avec la DRAAF et Les Chambres d'agricultures, pour faire l'écho jusqu'au Ministre. Preuve de la solidarité des  élus de la région, « une motion a même été adoptée en plénière », a-t-il indiqué.
Autre sujet dont se sont fortement inquiétés les membres du Conseil d'administration : les retards de paiements des aides PAC et MAE (Mesure Agro Environementales), et pour cause, pour de nombreux agriculteurs, les aides pour 2015 et 2016 n'ont toujours pas été versées; le tout dans un contexte économique déjà difficile pour l'agriculture. Une situation problématique, parfois "dramatique", qui se cristallise au niveau du service informatique de l'agence de paiement de l'Etat. Une situation qui semble tout autant exaspérer le Vice président de la Région puisqu'elle empêche le paiments de crédits gérés (mais non directement payés) par la région. Là encore en preuve de bonne volonté et de soutien aux agriculteurs, Jean-Pierre Raynaud a rappelé que « la Région a mis du personnel pour aider l'Etat à débloquer les dossiers ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
25394
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr