Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Charente-Maritime: dans le cadre de la poursuite du chantier de changement des câbles du Pont de Ré, la circulation automobile aura de courtes interruptions jeudi 19 novembre entre 12 et 13h, sans conséquence pour le passage des piétons et des vélos.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

16/11/20 : Les communes de La Mothe Saint Héray et Saint Maixent l'Ecole dans les Deux-Sèvres ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux inondations subies au mois de mars.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/11/20 | Forte mobilisation contre la loi sécurité

    Lire

    Forte mobilisation populaire à l'initiative de La Ligue des Droits de l'Homme, d'Amnesty, de syndicats de journalistes, contre la loi sécurité globale, ce samedi, dans plusieurs villes de la région, à Pau, Bayonne, Mont-de-Marsan, Périgueux, La Rochelle, Bordeaux où La marche des libertés réunissaient quelques huit mille personne qui se sont rassemblées place de la Bourse et se sont dirigées vers la place Pey Berland. Des casseurs ont saccagé en marge de la manifestation plusieurs magasins du centre ville notamment entre la rue Sainte Catherine la place Camille Jullian

  • 28/11/20 | Rajeunissement pour Les Halles d'Andernos-les-bains

    Lire

    L’équipe municipale d’Andernos-les-bains se lance un défi de taille : reconstruire son centre-ville afin de donner un coup de boost à son attractivité. Trois opérations principales : construction d’un complexe cinématographique et culturel, réaménagement des espaces publics dans la rue du 11-Novembre, sur la place du 14-Juillet et l’avenue de Bordeaux. La dernière, et pas des moindres : la démolition-reconstruction des halles du marché. Cette structure de 1200m2 qui accueille 25 commerces, ne répond plus aux usages et normes en vigueur. Pour cette reconstruction, la Région soutien la commune avec une aide de 600 000€.

  • 28/11/20 | Un magasin de producteurs à Châteauneuf-sur-Charente

    Lire

    En 2017, la commune de Châteauneuf-sur-Charente (16) a acquis un bâtiment au sein duquel différents commerces et services de proximité sont actuellement installés. Au sein de ce bâtiment, un magasin de producteurs va voir le jour sur une surface de 167 m² et où la gestion de celui-ci sera réalisés par les producteurs. Afin de permettre à la collectivité d’aménager les espaces adaptés à cette activité, la Région Nouvelle-Aquitaine a attribué lors de sa dernière commission permanente une aide de 32 750 euros.

  • 28/11/20 | Saintes : le site de la Palu va devenir un espace naturel sensible

    Lire

    Classé en zone Natura 2000, La Palu est un site naturel unique de 122 hectares, situé non loin du centre-ville et au bord du fleuve Charente, au coeur de la ville de Saintes. Le conseil municipal vient de valider une convention avec le Département pour faire du site un Espace naturel sensible (ENS). Le Département co-financera à hauteur de 40% l'ensemble des actions liées à la gestion, la préservation et la valorisation de l'environnement des lieux, ainsi que la mise en place d'une éco-taxe.

  • 27/11/20 | La collecte nationale des banques alimentaires est lancée

    Lire

    La banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde organiste sa collecte ces 27 et 28 novembre. Cette fois-ci, elle sera physique dans le respect des gestes barrière,comme habituellement dans les magasins les plus importants. La seconde est dématérialisée, avec l’opération de distribution de coupons correspondant à des repas (2 euros pour un repas). Les sommes réunies sont transformées ultérieurement en achat de denrées alimentaires. Au niveau des produits, il est préférable de favoriser féculents et conserves de poisson, viande et légumes. Surtout pas de produits frais, ni de produits pour bébé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | La Fondation Pour une Agriculture Durable fête ses lauréats

10/12/2017 | Huit années à encourager "une agriculture durable": la Fondation Aquitaine devient "Nouvelle Aquitaine" et accompagne les projets les plus innovants.

 Véronique Camus devant la gamme des produits du Domaine de Tout l'y Faut à Marcillac

Emanation de la Fondation de France, la Fondation pour une Agriculture Durable en Nouvelle Aquitaine fêtait ses lauréats, ce 8 décembre, en Haute-Gironde accueillie sur leur Domaine de Tout l'y Faut, à Marcillac, par Véronique Camus lauréate avec son époux en 2015. Une reconnaissance doublement chargée de symbole pour une exploitation pionnière dans la mise en valeur de "Bienvenue à la Ferme" et qui exploite désormais 20 hectares de vigne AOC et quatre d'asperge, et où la vente directe et les circuits courts ne sont pas des vains mots.

L'occasion pour Véronique Camus qui s'est beaucoup investie dans la promotion de l'asperge du Blayais et qui, avec un souci constant de partir à la rencontre de la société, a multiplié les démarches de type transversal, de démontrer l'intérêt d'une quête de nouveaux savoirs: ainsi vient-elle de suivre une formation universitaire en ergonomie, soucieuse du bien être au travail sur une exploitation ce qui l'a conduite, il y a peu, à devenir administratrice au sein de l'ARACT...

Les candidatures de 2018 de janvier à mars

Le président de La Fondation Francis Massé, par ailleurs président de la Safer Aquitaine-Atlantique et son délégué général, Bruno Millet, au moment de tenir en compagnie des experts et donateurs, leur comité exécutif, dans le cadre d'appel à candidatures  "Cap sur une Agriculture Durable" ont donc salué cette entreprise à la pointe de l'innovation et qui, de surcroît, aux limites de la Charente-maritime ne pouvait pas être mieux choisie alors que la Fondation étend son champ d'action à l'ensemble de la grande région. La campagne 2018 de la Fondation sera d'ailleurs ouverte, début janvier, et les candidats auront jusqu'au 2 mars pour remettre leur dossier. 1.

Née, voilà huit ans, la Fondation qui recherche de nouveaux donateurs a distribué 200.000 euros auprès d'agriculteurs qui ont présenté des projets innovants et elle soutient, parallèlement, depuis l'an dernier à l'aide de bourses d'études, des jeunes qui intègrent une formation agricole avec un projet professionnel. En l'occurrence, lorsque l'on considère les aides distribuées, ce n'est pas tant le niveau individuel de celles-ci qui aura été le plus déterminant pour l'avenir des exploitations lauréates mais, plus sûrement, la reconnaissance de leurs pairs et des experts qui étudient les dossiers. D'ailleurs, il est frappant de constater que les lauréats, présents à Marcillac, et ceux qui à distance ont témoigné de leur parcours, chacun à sa façon, sont représentatifs du mouvement qui éclot dans notre agriculture et remet en question certains modèles de production.

Intrants en question et vente directe

Parmi ces "nouveaux" agriculteurs et bien que leur aventure ait commencé, en 2002, sur l'exploitation des parents, qui depuis 1970 conduisaient un élevage laitier avec 35 Prim Holstein, Jean-Baptiste et Fanny Ferrand (EARL LAIT P'TITS BEARNAIS) à Castétis, à cinq kilomètres d'Orthez, transforment en fromage et produits dérivés, les 80.000 litres de lait produits par leur troupeau - aujourd'hui de 25 normandes nourries à l'herbe sur 60 hectares - et les vendent pour l'essentiel en circuit court. Il faut voir le sourire communicatif de Fanny, parlant de l'arrêt des intrants et du passage à la biodynamie, pour prendre la mesure d'un parcours engagé et marqué du sceau de la réussite qu'accompagne, désormais, la présence de deux salariés. Même constat avec Mathieu Etchegaray qui, sur 80 hectares, près de Saint-Palais, au pays basque, élève des blondes d'Aquitaine en produisant les céréales ( maïs, soja, féverole ) nécessaires à l'alimentation du troupeau, s'oriente de plus en plus vers la vente directe et a crée un gîte, voilà trois ans, dans la maison familiale. Mathieu qui exprime, par ailleurs, le besoin de réfléchir aux évolutions de l'agriculture dans un cadre associatif et pas seulement professionnel. D'autres lauréats ont fait part de leurs parcours, déjà riche d'une longue expérience pour Christain Dubreuil qui produit des légumes à Bourran en Lot-et-Garonne et approfondit, sans cesse, ses démarches vers la diminution des énergies fossiles et une diminution des apports en eau d'irrigation par le biais d'un travail important réalisé par la "macro faune du sol"; en perpétuelle recherche d'innovations pour Delphine Vinet et les siens qui exploitent sur le domaine Emile Grelier, huit hectares en AOC Bordeaux Supérieur ( bio) à Lapouyade, en Gironde et appuient la conduite de leur vignoble sur une intégration très poussée au milieu naturel ( installation de nichoirs à chauve-souris, plantations d'arbres, couverts végétaux entre rangs, gestion de l'eau..) et propose des chantiers nature-jeunes très suivis.... Jean-Jacques Reygades, gérant d'une EARL de production de tomates de serres avec chaufferie biomasse à Parentis dans les Landes, Alain Labat pour l'abandon partiel des labours et la création de couverts permanents en production de maïs, soja et seigle, dans les sols sableux sont venus, eux aussi, dire leur foi dans une agriculture dont le qualificatif de "durable" est bien plus qu'un adjectif dans l'air du temps.

1.Fondation pour une Agriculture Durable en Nouvelle Aquitaine, 6 parvis des Chartrons 33075 Bordeaux

 



 

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
16605
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Pierre Saint-Jean Agriculture | 20/11/2020

Les bénéfices possibles du confinement pour les agriculteurs

Antonio Marquès et son innovation Agriculture | 06/11/2020

Un process innovant pour protéger les cultures lauréat du concours Agrinove

Henri Biès-Péré, vice-président de la FNSEA Agriculture | 04/11/2020

Interview d’Henri Bies-Péré, n°2 de la FNSEA : « Cette PAC permet d’accompagner le virage que doit prendre l’agriculture, dans la durée, en souplesse. »

Lurrama 2020 Agriculture | 04/11/2020

L'annulation de Lurrama 2020, un crève-cœur pour le monde agricole basque

Le vignoble Les Hauts de Talmont, en biodynamie depuis 2011, le long de l'estuaire de la Gironde Agriculture | 04/11/2020

Mois de la Bio : la conversion a le vent en poupe

La variété hybride Marigoule est particulièrement sensible aux attaques de cynips. Agriculture | 28/10/2020

Haute-Vienne : Les producteurs de marrons châtaignes alertent le préfet

Baptiste Carrère producteur de canards à Malaussanne (64), a pris la présidence de Bienvenue à la Ferme 64 Agriculture | 27/10/2020

Bienvenue à la ferme 64 : des projets florissants malgré le contexte

Illustration installation - transmission en maraîchage Agriculture | 23/10/2020

Transmission agricole : Safer, collectivités et chambre d'agriculture 64 alliées au plus proche du terrain

Une partie du coteau bordant les vignes de Pierre Tourré s'est effondrée suites à la pluie du 11 mai Agriculture | 21/10/2020

Les pluies du mois de mai mettent en danger des vignerons de Loupiac

La famille Massé, installée à Rouillac, fait partie des 150 exploitations certifiées par l’interprofession Agriculture | 15/10/2020

Charente : vers un cognac 100% durable en 2030

Roland de Lary, directeur du CRPF Agriculture | 05/10/2020

Filière bois : trois questions à Roland de Lary, directeur du Centre Régional de la Propriété Forestière

Danièle Marcon, présidente de la section tomate de l'AIFLG Agriculture | 04/10/2020

L'IGP, une urgence pour la survie pour la Tomate de Marmande

Marché de producteurs Agriculture | 02/10/2020

Les circuits courts au menu du 6ème Agrinovembre

Bernard Layre, Présidnt de la Chmabre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques et Eric Spitz Préfet du département Agriculture | 01/10/2020

Un nouveau tournant vers la transition environnementale pour l'agriculture des Pyrénées-Atlantiques

Le Palso est une association représentant les acteurs de la filère palmipède du grand Sud-Ouest Agriculture | 30/09/2020

Un vingtième anniversaire particulier pour l’IGP Foie Gras du Sud-Ouest