aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

02/12/16 : La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé que la zone à 15 km des côtes de l'île d'Oléron, situé au coeur du Parc naturel marin, fera partie des prochains appels d'offres de L'Etat en vue d'y implanter un parc éolien.

01/12/16 : Huit courses à obstacles figureront le samedi 3 décembre, à partir de 12h15, au programme de la première journée du meeting d'hiver organisé sur l'hippodrome du Pont Long à Pau.+ d'info

30/11/16 : La Patinoire fait son grand retour à Villeneuve/Lot ! Samedi, elle sera inaugurée à 11h, Halle Lakanal, en plein centre-ville. Elle sera ouverte du 3 décembre au 1er janvier à partir de 10h. Tarif : 3€ la 1/2 heure (location des patins comprise)

30/11/16 : Un accord entre la Région et l'Etat est en cours pour la reprise par la Région de trois lignes TET (Trains d'Equilibre du Territoire) : Bordeaux-La Rochelle, Bordeaux-Limoges et Bordeaux-Ussel. Il sera examiné le 19 décembre à la Région.

28/11/16 : Pour encourager les déplacements à vélo, La Rochelle et les associations Vélo-école et Vive le vélo organisent une opération de conseils de sécurité et distribution gratuite de kit d'éclairages « Voir et être vu » du 28 novembre au 2 décembre 2016.

25/11/16 : La secrétaire d'Etat en charge des personnes âgées et de l'autonomie sera en visite en Charente-Maritime lundi 28 novembre. Pascale Boistard visitera en particulier les thermes de Saujon, spécialisés notamment dans l'accompagnement du vieillissement

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/12/16 | La menace de grippe aviaire s'étend près des Pyrénées

    Lire

    Une zone de protection de 3 kms, ainsi qu'une zone de surveillance de 10 kms située à cheval sur les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques, ont été mises en place par les pouvoirs publics après la découverte d'un cas de grippe aviaire H5N8 dans un élevage d'Ibos (65). Celui-ci avait reçu un lot de canards en provenance d'une exploitation du Tarn proche de celle infectée par l'influenza. Dans les zones concernées, tous les mouvements de volailles sont interdits, ainsi que leurs rassemblements sur les foires et marchés. Le confinement des animaux est imposé.

  • 03/12/16 | RN21 : concertation sur la section « accès sud de Villeneuve-sur-Lot »

    Lire

    La section de la RN21 « accès sud de Villeneuve-sur-Lot » s'inscrit dans le programme de modernisation de la RN21 entre Agen et Villeneuve-sur-Lot. Ce projet prévoit une mise à 2x2 voies avec la création de carrefours giratoires et la suppression des accès directs. Une réunion publique d’information sur ce projet est organisée à l’attention des riverains et usagers de la RN21, le lundi 5 décembre à 20h à la salle des amandiers à Pujols.

  • 03/12/16 | Grippe aviaire : appel à la vigilance en Dordogne

    Lire

    À ce jour, aucun foyer d’influenza aviaire H5N8 n’a été détecté en Dordogne. C’est pourquoi, aucune mesure spécifique n’est donc prise. Seules les 37 communes intégrées dans la « zone à risque particulier » vis à vis du danger H5N8 dans la faune sauvage restent concernées par la claustration des basses cours sans dérogation et le confinement des élevages professionnels. La préfecture appelle à la vigilance tous les acteurs pour tout mettre en oeuvre pour se protéger de la propagation de ce virus. Plus d'infos : http://agriculture.gouv.fr/les-mesures-et-indemnisations,

  • 03/12/16 | Appel à projet « Prototypage numérique » : 19 entreprises retenues sur le territoire de l'ex-Aquitaine !

    Lire

    Afin d'accompagner le développement de l'économie numérique, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a lancé cet été un appel à projet « Prototypage numérique » à destination de jeunes entreprises du numérique porteuses de projets. Sur les 153 dossiers de candidatures, un projet lot-et-garonnais a été retenu baptisé Horai qui est une messagerie instantanée et sécurisée dédiée aux professionnels de santé et à leurs patients.

  • 30/11/16 | Tout Agen court de nuit le 3 décembre !

    Lire

    Venez visiter, baskets aux pieds, Agen by night ! Le parcours vous conduira, bonnet du père Noël sur la tête et baskets aux pieds, au cœur de la ville. Épreuves ouvertes à tous, à partir de la catégorie Minime pour le 5km et à partir de la catégorie Cadet pour le 10 km. Nouveauté pour cette édition 2016 : des courses enfants seront organisées : 1500m pour les enfants nés en 2006 et 2007 et 800m pour les enfants nés en 2008 et après.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | La forêt au cœur de la session de la Chambre régionale d’agriculture

21/11/2012 | Agriculture et sylviculture affichent leur ambition commune, à travers le Plan Pluriannuel Régional de Développement Forestier.

Réùi Petit (INRA), Hervé Durand (DRAAF), Dominique Graciet ( CRAA), Marie-Françoise Lecaillon (SGAR), Bruno Laffon (CRPF), Yves Lesgourgues

Pour sa dernière session du mandat, la Chambre Régionale d’Agriculture d’Aquitaine a été marquée par la signature du Plan Pluriannuel Régional de Développement Forestier (PPRDF) entre la Chambre Régionale d’Agriculture d’Aquitaine et le Centre régional de la Propriété Forestière (CRPF) d’Aquitaine. Un évènement qui a placé la forêt Aquitaine et ses enjeux au cœur des échanges de l’après-midi de cette session, organisée tout exprès sur le Campus INRA de la recherche forestière de Cestas Pierroton. De nombreuses personnalités du monde agricole et forestier y ont assisté.

Le PPRDF, construit en partenariat entre les organismes agricoles et forestiers sous l’impulsion de l’Etat, a pour objectif de permettre une meilleure mobilisation des bois sous-exploités en Aquitaine, grâce  à une animation renforcée de la chambre régionale d’Agriculture. Un travail qui marque, selon Bruno Lafon, Président du CRPF, le renouveau d’une «unité pas toujours facile » entre agriculteurs et forestiers souvent concurrents sur le terrain du foncier.
Pourtant souligne, Dominique Graciet du point de vue économique et social pour le territoire les points de concordances sont nombreux. « Forêt et agriculture représentent à elles deux pratiquement  90% du territoire Aquitain », souligne-t-il. En la matière les deux hommes semblent bien convaincus que l’union fait la force quand «l’acte de production, des agriculteurs et des sylviculteurs, n’est pas complètement récompensé à sa juste valeur ».

Les Landes de Gascogne : "une priorité"
Quant au PPRDF, «le premier pas des actions à mener ensemble» selon les deux présidents, il vise notamment à mieux mobiliser les bois des massifs Adour-Pyrénées, Dordogne-Garonne, et des Landes de Gascogne qui peine à se remettre des tempêtes de 1999 et 2009. Un massif dont la reconstitution reste d’ailleurs «la priorité» affirmée des acteurs de terrain, professionnels et Etat.
Yves Lesgourgues Ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts et tout jeune retraité de son poste de Directeur du CRPF, s’est appliqué à dresser un état des lieux précis du massif. Suites aux tempêtes et leurs conséquences sanitaires, le massif des Landes de Gascogne ne compte désormais en volume sur pied que pour environ la moitié de ce qu’il représentait avant 1999…

Une difficulté qui se double d'une crise économique qui n’épargne pas les industriels de la filière bois dont beaucoup sont affaiblis. Des difficultés qui ont eu pour conséquences la mise en œuvre de nombreux groupes de réflexions, initiatives et programmes de recherche dont témoigne pour partie le Centre Cestas Pierroton, récemment doublement labellisé Equipex et labex au titre du grand emprunt.

"Sécuriser les sylviculteurs"
Pour l’ancien directeur du CRPF, si toutes les réflexions stratégiques et recherches scientifiques en cours sont indispensables à l’avenir du massif, Il faut d’abord «sécuriser les sylviculteurs dans leur démarche de reboisement ». Une sécurité qu’il n’estime pas acquise aujourd’hui car toujours soumise à l’annualité des lois de finance qui conditionnent le déblocage par l’Etat des crédits nécessaires. «Une insécurité qui pourrait décourager les sylviculteurs» précise-t-il.
Un risque qui s’additionne à de nombreux autres: «incendies, aux risques phytosanitaires, au risque climatique, aux réglementations écologistes trop lourdes…».  
Autant de situations face auxquelles, le massif landais et ceux qui y travaillent doivent «gagner en flexibilité pour mieux s’y adapter». Mais la flexibilité, «c’est aussi savoir s’adapter aux débouchés, quitte justement à une certaines prise de risques». C’est pourquoi, il se prononce pour une contractualisation entre industriels et sylviculteur, et estime que «l’assurance de la forêt est fondamentale ». «On ne peut pas demander à quelqu’un de s’engager sur 30 ou 40 dans un massif forestier, sans couvrir un minimum ses risques!».


 Enfin, il lui paraît indispensable de «réévaluer le prix des forêts tant au niveau du foncier, des bois et des services environnementaux » soulignant son étonnement d'avoir constaté tout au long de sa carrière que « le prix des terrains de la forêt en Aquitaine est un des moins chers du monde». Pour Yves Lesgourgues, « c’est en revalorisant ces trois éléments que l’on pourra rendre espoir aux sylviculteurs ». Un vœu qu’il espère pouvoir se voir réaliser grâce à la future loi d’orientation forestière annoncée par le Gouvernement.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
541
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr