aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Ils restent encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés

19/06/17 : Gironde : dans la 5ème circonscription, Benoît Simian (LREM) dépasse, avec 50,46%, sa concurrente PS Pascale Got (49,54%), à 379 voix d'écart.

- Multivote -
Centre des Jeunes Dirigeants de la Gironde - Soirée du 27 juin 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/06/17 | Beynac ne sera pas privée de la Grande Boucle

    Lire

    Jusqu'à vendredi, Eurovia, l’entreprise mandatée par le Département procède à l’aménagement de la traversée du village avec la pose d’un revêtement provisoire entre l’entrée du village et la poste. Le chantier avait été interrompu en raison d'un conflit opposant la mairie au Département. D'un coût de 52 000 euros, ce revêtement provisoire doit permettre le passage de la Grande boucle et le bon déroulement de la saison touristique. Le Tour de France passera bien à Beynac lors de l'étape du 11 juillet.

  • 22/06/17 | Stelia et la Région partenaires sur l'hydrogène au Bourget

    Lire

    Performance industrielle, recherche et innovation, et formation, sont les 3 axes d'un partenariat renouvelé entre la Nouvelle-Aquitaine et Stélia Aérospace Composites, implanté à Salaunes. Outre sa dynamique de développement autour de l'aéronautique, le groupe se positionne aussi sur le développement des réservoirs composites. Un sujet qui intéresse la Région qui cherche à déployer des filières autour des nouvelles solutions de mobilités. Or, le stockage de l'hydrogène est une de ces pistes. A tel point que des annonces plus concrètes encore sont à prévoir dans les semaine à venir.

  • 22/06/17 | Les militaires de l'opération Sentinelle arrivent en Dordogne

    Lire

    Comme l'an passé, les militaires de l'opération Sentinelle arrivent ce jeudi en Dordogne. Ils sont chargés de venir aider la police et la gendarmerie pour la sécurisation des sites touristiques et des manifestations. Il s'agit de 27 militaires du 6e régiment de génie d'Angers qui seront déployés pour six semaines. Ils seront notamment présents sur les sites de Lascaux, de la vallée de la Dordogne), les grands événements (Tour de France ...) et les manifestations festives (Mimos...)

  • 21/06/17 | Geneviève Darrieussecq promue secrétaire d'Etat

    Lire

    Promotion remarquée dans la région: celle de la montoise Geneviève Darrieussecq ( Modem) en tant que secrétaire d'état auprès de la nouvelle ministre des Armées, Florence Parly qui remplace Sylvie Goulard démissionnaire. A noter le glissement de l'Agriculture vers la Cohésion des territoires de Jacques Mézard, un sénateur issu du monde rural qui rassurera sans doute autant que Richard Ferrand, démissionnaire, et son remplacement par Stéphane Travert ex-député PS de la Manche devenu "En marche". Quant à la Justice elle échoit à une juriste Nicole Belloubet au lieu et place de François Bayrou.

  • 20/06/17 | La Rochelle accueille la 28e édition de Sunny side of the dock

    Lire

    Jusqu'au 22 juin, le marché international du documentaire se tient à La Rochelle, entre l'Espace Encan, la Coursive et les studios TSF. C'est le rendez-vous de 2000 professionnels internationaux autour de la production audiovisuelle, avec une quarantaine de stands, des conférences, des ateliers, mais aussi des projections en avant première gratuites accessibles au public au cinéma dragon CGR. Cette année, le festival explore l'utilisation du digital en vidéo. http://www.sunnysideofthedoc.com/

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | La forêt au cœur de la session de la Chambre régionale d’agriculture

21/11/2012 | Agriculture et sylviculture affichent leur ambition commune, à travers le Plan Pluriannuel Régional de Développement Forestier.

Réùi Petit (INRA), Hervé Durand (DRAAF), Dominique Graciet ( CRAA), Marie-Françoise Lecaillon (SGAR), Bruno Laffon (CRPF), Yves Lesgourgues

Pour sa dernière session du mandat, la Chambre Régionale d’Agriculture d’Aquitaine a été marquée par la signature du Plan Pluriannuel Régional de Développement Forestier (PPRDF) entre la Chambre Régionale d’Agriculture d’Aquitaine et le Centre régional de la Propriété Forestière (CRPF) d’Aquitaine. Un évènement qui a placé la forêt Aquitaine et ses enjeux au cœur des échanges de l’après-midi de cette session, organisée tout exprès sur le Campus INRA de la recherche forestière de Cestas Pierroton. De nombreuses personnalités du monde agricole et forestier y ont assisté.

Le PPRDF, construit en partenariat entre les organismes agricoles et forestiers sous l’impulsion de l’Etat, a pour objectif de permettre une meilleure mobilisation des bois sous-exploités en Aquitaine, grâce  à une animation renforcée de la chambre régionale d’Agriculture. Un travail qui marque, selon Bruno Lafon, Président du CRPF, le renouveau d’une «unité pas toujours facile » entre agriculteurs et forestiers souvent concurrents sur le terrain du foncier.
Pourtant souligne, Dominique Graciet du point de vue économique et social pour le territoire les points de concordances sont nombreux. « Forêt et agriculture représentent à elles deux pratiquement  90% du territoire Aquitain », souligne-t-il. En la matière les deux hommes semblent bien convaincus que l’union fait la force quand «l’acte de production, des agriculteurs et des sylviculteurs, n’est pas complètement récompensé à sa juste valeur ».

Les Landes de Gascogne : "une priorité"
Quant au PPRDF, «le premier pas des actions à mener ensemble» selon les deux présidents, il vise notamment à mieux mobiliser les bois des massifs Adour-Pyrénées, Dordogne-Garonne, et des Landes de Gascogne qui peine à se remettre des tempêtes de 1999 et 2009. Un massif dont la reconstitution reste d’ailleurs «la priorité» affirmée des acteurs de terrain, professionnels et Etat.
Yves Lesgourgues Ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts et tout jeune retraité de son poste de Directeur du CRPF, s’est appliqué à dresser un état des lieux précis du massif. Suites aux tempêtes et leurs conséquences sanitaires, le massif des Landes de Gascogne ne compte désormais en volume sur pied que pour environ la moitié de ce qu’il représentait avant 1999…

Une difficulté qui se double d'une crise économique qui n’épargne pas les industriels de la filière bois dont beaucoup sont affaiblis. Des difficultés qui ont eu pour conséquences la mise en œuvre de nombreux groupes de réflexions, initiatives et programmes de recherche dont témoigne pour partie le Centre Cestas Pierroton, récemment doublement labellisé Equipex et labex au titre du grand emprunt.

"Sécuriser les sylviculteurs"
Pour l’ancien directeur du CRPF, si toutes les réflexions stratégiques et recherches scientifiques en cours sont indispensables à l’avenir du massif, Il faut d’abord «sécuriser les sylviculteurs dans leur démarche de reboisement ». Une sécurité qu’il n’estime pas acquise aujourd’hui car toujours soumise à l’annualité des lois de finance qui conditionnent le déblocage par l’Etat des crédits nécessaires. «Une insécurité qui pourrait décourager les sylviculteurs» précise-t-il.
Un risque qui s’additionne à de nombreux autres: «incendies, aux risques phytosanitaires, au risque climatique, aux réglementations écologistes trop lourdes…».  
Autant de situations face auxquelles, le massif landais et ceux qui y travaillent doivent «gagner en flexibilité pour mieux s’y adapter». Mais la flexibilité, «c’est aussi savoir s’adapter aux débouchés, quitte justement à une certaines prise de risques». C’est pourquoi, il se prononce pour une contractualisation entre industriels et sylviculteur, et estime que «l’assurance de la forêt est fondamentale ». «On ne peut pas demander à quelqu’un de s’engager sur 30 ou 40 dans un massif forestier, sans couvrir un minimum ses risques!».


 Enfin, il lui paraît indispensable de «réévaluer le prix des forêts tant au niveau du foncier, des bois et des services environnementaux » soulignant son étonnement d'avoir constaté tout au long de sa carrière que « le prix des terrains de la forêt en Aquitaine est un des moins chers du monde». Pour Yves Lesgourgues, « c’est en revalorisant ces trois éléments que l’on pourra rendre espoir aux sylviculteurs ». Un vœu qu’il espère pouvoir se voir réaliser grâce à la future loi d’orientation forestière annoncée par le Gouvernement.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
786
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr