aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | La FRSEA Nouvelle Aquitaine fait sa rentrée syndicale en Dordogne

31/08/2016 | Les acteurs du monde agricole de douze départements s'étaient donnés rendez-vous à Montagnac-la-Crempse (24) pour la réunion de rentrée de la FNSEA régionale.

La famille Gaillard accueille sur son exploitation les représentants de l'état et le député Peiro lors de la rentrée syndicale de la FRSEA

Au moment où les producteurs de lait étaient en pleine négociation avec Lactalis, la Fédération nationale des exploitants agricoles de la Nouvelle Aquitaine avait choisi une exploitation laitière de Dordogne pour effectuer sa rentrée syndicale ce mardi. Il fut bien sûr question de la crise du lait et de la détresse sociale des agriculteurs mais également de sujets plus locaux : la gestion de l'eau, les zones vulnérables, de soutien économique pour les exploitations. Les agriculteurs et responsables syndicaux ont échangé sans langue de bois avec les élus et les représentants de l'état présents.

L'exploitation laitière de Sandrine et Patrick Gaillard et de leur neveu Florent Claudel à Montagnac La Crempse (dont nous avons déjà eu l'occasion de parler dans un précédent reportage) n'a pas été choisie au hasard, par la Fédération régionale des exploitants agricoles pour sa rentrée syndicale. Les trois associés vivent au quotidien la crise laitière avec un prix du lait très bas et ont dû abandonner leur projet de création d'une troisième retenue d'eau. Quelque 70 personnes, responsables agricoles des différentes fédérations départementales de la Nouvelle Aquitaine,  ont exposé au préfet de la Région et aux élus présents, les problèmes rencontrés sur le terrain. "Il y a la situation nationale avec la crise laitière, l'effondrement des marchés des céréales,  sujets qui ne peuvent être débattus  qu'au niveau européen, mais il y a des dossiers plus locaux, sur lesquels les élus et les représentants de l'état peuvent faire en sorte que cela avance," indique Henri Bies Pere, président de la FRSEA Nouvelle Aquitaine et éleveur laitier dans les Pyrénées-Atlantiques. Parmi ces sujets régionaux, la gestion de l'eau. "Il manque une politique volontariste de création de ressources en eau à l'échelle de notre région. Nous assistons sur de nombreux dossiers à des blocages administratifs, à une  multiplication des contraintes."

Lever les freins Il faut lever les freins à la création de ces retenues d'eau. Nous devrions être capables de stocker l'eau en période excédentaire pour l'utiliser lors de périodes de sécheresse, que nous connaissons régulièrement." Lors de cette réunion, il fut beaucoup question des problématiques environnementales : démarche de rationalisation de l'utilisation des produits phytosanitaires, zones vulnérables. "Nous demandons pour les exploitants se trouvant en zones vulnérables qu'il n'y ait pas de contrôle et d'accorder des délais pour leur permettre d'assurer la mise aux normes. Les échanges entre représentants de l'état, élus et représentants syndicaux ont été sans langue de bois. Certaines attaques ont visé directement le préfet de Région, Pierre Dartout. Ce dernier a été accusé "de se faire plus royaliste que le roi". Certains responsables agricoles considèrent que le Gouvernement français va plus loin que ce que demande l'Union européenne en matière de mesures environnementales. Une accusation que rejette le représentant de l'Etat. Selon lui, la volonté du gouvernement est de simplifier les mesures ces dernières années.

Remettre en place des outils de régulationCette réunion syndicale a fait écho à des difficultés d'une profession qui appelle à l'aide. La mise en place de programmes de soutien économiques à l'échelle régionale (ex le plan pour la compétitivité et l'adaptation des exploitations agricoles - PCAE), devrait constituée une bouffée  d'oxygène.
Des voix s'élèvent  aujourd'hui pour l'instauration d'outils de régulation à l'échelon européen.  Germinal Peiro, président du Conseil départemenal et en charge de l'agriculture au sein du PS, a affirmé vouloir militer aujourd'hui "pour sortir l'agriculture des contraintes de l'Organisation mondiale du Commerce".  "On a perdu ces dix dernières années, le quart de nos exploitations en France. En Dordogne, c'est le même chiffre." Il est favorable à des outils de régulation de la production. "Il faut faire une exception agricole comme l'on a fait une exception culturelle", estimant que sans régulation, l'agriculture se dirige vers la catastrophe. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2287
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr