aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Il reste encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés

19/06/17 : Gironde : dans la 5ème circonscription, Benoît Simian (LREM) dépasse, avec 50,46%, sa concurrente PS Pascale Got (49,54%), à 379 voix d'écart.

- Multivote -
Conseil Départemental des Landes - Festival Arte Flamenco 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/06/17 | Tournage de la série Vestiaires en Dordogne à partir de lundi

    Lire

    Pendant trois jours , à partir de lundi, les caméras de la série "Vestiaires", qui parle avec humour et de manière cash du handicap, se poseront à l’Aquacap, piscine du Grand Périgueux. Les comédiens, handicapés, seront accompagnés pour le premier jour de tournage de deux stars. L’actrice Clémentine Célarié et l’ex-champion olympique de natation Florent Manaudou joueront quelques scènes pour les épisodes de cette 7e saison. Ce tournage a été préparé par le bureau d'accueil de tournages de la Dordogne.

  • 23/06/17 | Région: la séance plénière sera longue

    Lire

    C'est une plénière chargée qui attend les élus régionaux en début de semaine. En effet, seront débattus tant des dossiers liés à la formation professionnelle, qu'à l'apprentissage, aux transports (et notamment le transfert des compétences du Département à la Région pour les transports scolaires), la solidarité, et plusieurs dossiers autour de la transition énergétique et de l'environnement dont le vote d'un pacte régional autour de l'agriculture BIO. Mais il sera aussi question de finances avec le vote du tout premier compte administratif de la Nouvelle-Région et le vote du budget supplémentaire 2017 pour 94 M€

  • 23/06/17 | La Rochelle : la plage de la Concurrence fermée temporairement pour cause de fuite d'eaux usées

    Lire

    Dans un communiqué, la Ville de La Rochelle indique qu'"un incident électrique est survenu, mercredi après-midi, sur le poste de pompage des eaux usées du secteur de la Porte Dauphine.Pour limiter le déversement dans l’environnement,la chaîne de transfert a été arrêtée amont, afin de contenir les eaux usées", et la plage de la Concurrence interdite à la baignade. Cet équipement fera l'objet d'une remise en état prochainement.Les risques seraient désormais écartés et la baignade autorisée

  • 22/06/17 | Beynac ne sera pas privée de la Grande Boucle

    Lire

    Jusqu'à vendredi, Eurovia, l’entreprise mandatée par le Département procède à l’aménagement de la traversée du village avec la pose d’un revêtement provisoire entre l’entrée du village et la poste. Le chantier avait été interrompu en raison d'un conflit opposant la mairie au Département. D'un coût de 52 000 euros, ce revêtement provisoire doit permettre le passage de la Grande boucle et le bon déroulement de la saison touristique. Le Tour de France passera bien à Beynac lors de l'étape du 11 juillet.

  • 22/06/17 | Stelia et la Région partenaires sur l'hydrogène au Bourget

    Lire

    Performance industrielle, recherche et innovation, et formation, sont les 3 axes d'un partenariat renouvelé entre la Nouvelle-Aquitaine et Stélia Aérospace Composites, implanté à Salaunes. Outre sa dynamique de développement autour de l'aéronautique, le groupe se positionne aussi sur le développement des réservoirs composites. Un sujet qui intéresse la Région qui cherche à déployer des filières autour des nouvelles solutions de mobilités. Or, le stockage de l'hydrogène est une de ces pistes. A tel point que des annonces plus concrètes encore sont à prévoir dans les semaine à venir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | La FRSEA Nouvelle Aquitaine fait sa rentrée syndicale en Dordogne

31/08/2016 | Les acteurs du monde agricole de douze départements s'étaient donnés rendez-vous à Montagnac-la-Crempse (24) pour la réunion de rentrée de la FNSEA régionale.

La famille Gaillard accueille sur son exploitation les représentants de l'état et le député Peiro lors de la rentrée syndicale de la FRSEA

Au moment où les producteurs de lait étaient en pleine négociation avec Lactalis, la Fédération nationale des exploitants agricoles de la Nouvelle Aquitaine avait choisi une exploitation laitière de Dordogne pour effectuer sa rentrée syndicale ce mardi. Il fut bien sûr question de la crise du lait et de la détresse sociale des agriculteurs mais également de sujets plus locaux : la gestion de l'eau, les zones vulnérables, de soutien économique pour les exploitations. Les agriculteurs et responsables syndicaux ont échangé sans langue de bois avec les élus et les représentants de l'état présents.

L'exploitation laitière de Sandrine et Patrick Gaillard et de leur neveu Florent Claudel à Montagnac La Crempse (dont nous avons déjà eu l'occasion de parler dans un précédent reportage) n'a pas été choisie au hasard, par la Fédération régionale des exploitants agricoles pour sa rentrée syndicale. Les trois associés vivent au quotidien la crise laitière avec un prix du lait très bas et ont dû abandonner leur projet de création d'une troisième retenue d'eau. Quelque 70 personnes, responsables agricoles des différentes fédérations départementales de la Nouvelle Aquitaine,  ont exposé au préfet de la Région et aux élus présents, les problèmes rencontrés sur le terrain. "Il y a la situation nationale avec la crise laitière, l'effondrement des marchés des céréales,  sujets qui ne peuvent être débattus  qu'au niveau européen, mais il y a des dossiers plus locaux, sur lesquels les élus et les représentants de l'état peuvent faire en sorte que cela avance," indique Henri Bies Pere, président de la FRSEA Nouvelle Aquitaine et éleveur laitier dans les Pyrénées-Atlantiques. Parmi ces sujets régionaux, la gestion de l'eau. "Il manque une politique volontariste de création de ressources en eau à l'échelle de notre région. Nous assistons sur de nombreux dossiers à des blocages administratifs, à une  multiplication des contraintes."

Lever les freins Il faut lever les freins à la création de ces retenues d'eau. Nous devrions être capables de stocker l'eau en période excédentaire pour l'utiliser lors de périodes de sécheresse, que nous connaissons régulièrement." Lors de cette réunion, il fut beaucoup question des problématiques environnementales : démarche de rationalisation de l'utilisation des produits phytosanitaires, zones vulnérables. "Nous demandons pour les exploitants se trouvant en zones vulnérables qu'il n'y ait pas de contrôle et d'accorder des délais pour leur permettre d'assurer la mise aux normes. Les échanges entre représentants de l'état, élus et représentants syndicaux ont été sans langue de bois. Certaines attaques ont visé directement le préfet de Région, Pierre Dartout. Ce dernier a été accusé "de se faire plus royaliste que le roi". Certains responsables agricoles considèrent que le Gouvernement français va plus loin que ce que demande l'Union européenne en matière de mesures environnementales. Une accusation que rejette le représentant de l'Etat. Selon lui, la volonté du gouvernement est de simplifier les mesures ces dernières années.

Remettre en place des outils de régulationCette réunion syndicale a fait écho à des difficultés d'une profession qui appelle à l'aide. La mise en place de programmes de soutien économiques à l'échelle régionale (ex le plan pour la compétitivité et l'adaptation des exploitations agricoles - PCAE), devrait constituée une bouffée  d'oxygène.
Des voix s'élèvent  aujourd'hui pour l'instauration d'outils de régulation à l'échelon européen.  Germinal Peiro, président du Conseil départemenal et en charge de l'agriculture au sein du PS, a affirmé vouloir militer aujourd'hui "pour sortir l'agriculture des contraintes de l'Organisation mondiale du Commerce".  "On a perdu ces dix dernières années, le quart de nos exploitations en France. En Dordogne, c'est le même chiffre." Il est favorable à des outils de régulation de la production. "Il faut faire une exception agricole comme l'on a fait une exception culturelle", estimant que sans régulation, l'agriculture se dirige vers la catastrophe. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4705
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr