Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

13/12/18 : La CCAS de Châtellerault organise ce samedi à la résidence Tivoli son marché de Noël. Lors d'ateliers manuels, les résidents ont réalisés des créations qui seront en vente lors du marché et dont les gains serviront à l'animation de la résidence.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

12/12/18 : La Mairie de Billère (64), met en garde sur des démarchages abusifs proposant une intervention pour détruire un nid de frelons ou pour réclamer un paiement pour une intervention déjà effectuée. Ces personnes ne sont pas mandatées par la Mairie.

11/12/18 : 70 ans après l’adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme la Ligue des Droits de l'Homme organise une conférence-débat avec Henri Leclerc pdt d’honneur de la LDH France, le mardi 18 déc à 19h30 à l’Athénée municipal à Bordeaux.

11/12/18 : Vendredi 14 décembre à 20h30, concert de fin d'année de l'Orchestre universitaire de Bordeaux, dans l'amphi 700 de l'Université Bordeaux Montaigne, avec au programme : Wolfgang Amadeus Mozart, Vincenzo Bellini et Antonín Dvořák.

11/12/18 : Ouverture des Halles de Talence ! Après 9 mois de travaux et 18 mois d’élaboration cet équipement a fait peau neuve. Prochainement, il accueillera 16 commerces de bouche dans l’hypercentre.

11/12/18 : 3ème « Partage - Groove for Food », dimanche 16 déc, où 12 des meilleurs DJs bordelais se mobiliseront en faveur des plus démunis de 12 h à 19 h, en se relayant aux platines du restaurant L’Épicerie Bordelaise, 14 rue Ravez.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/12/18 | Ouverture de la Patinoire et « Ice Party » à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    La patinoire revient à Villeneuve-sur-Lot du 15 décembre au 6 janvier, sous la halle Lakanal. Ouverte tous les jours de 10 h à 19 h (3 € les 30 min.), cette année, les jeunes du Villeneuvois inaugureront les nocturnes avec une soirée « Ice Party » proposée ce même jour de 20 h à minuit. Gratuit et réservé au 15-20 ans, cet événement sera animé par le DJ KM Events.

  • 12/12/18 | Don du sang: l'EFS appelle à une mobilisation continue

    Lire

    L'EFS lance un appel aux dons pour mobiliser les donneurs de sang à l’approche des fêtes, car, comme chaque fin d'année, le nombre de dons diminue et les réserves de sang avec. Or la durée de vie des produits sanguins est limitée (7 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges), et les besoins des malades eux, restent constants: 850 à 1 000 dons sont nécessaires chaque jour en Nouvelle-Aquitaine. Les donneurs de tous groupes, et plus particulièrement les donneurs universels (O-) sont invités à venir donner leur sang. Où donner: dondesang.efs.sante.fr

  • 12/12/18 | Impact économique de la mobilisation des gilets jaunes : la CCI47 solidaire de ses entreprises

    Lire

    Les 15 000 ressortissants de la CCI47 sont actuellement sondés pour faire un état des lieux à date des impacts suite aux blocages des « gilets jaunes ». Le sondage est accessible via le site web de la CCI www.cci47.fr. Une cellule d’aide et de soutien aux entreprises est également mise en place.

  • 12/12/18 | En Dordogne, patrouilles renforcées sur les marchés de Noël

    Lire

    Après le drame qui a frappé Strasbourg, mardi, le préfet appelle chacun à la vigilance. Dans un communiqué, la préfecture indique que des mesures de sécurisation des marchés de Noël et des rassemblements festifs en Dordogne ont été prises avant la fusillade de Strasbourg, mais l'ensemble des dispositions de sécurité initiales sera au besoin renforcé conformément au plan Vigipirate. Les patrouilles de police et de gendarmerie seront plus fréquentes et l'ensemble des acteurs de sécurité sont mobilisés.

  • 12/12/18 | Electricité publique : Limoges re-signe pour 30 ans

    Lire

    Une nouvelle convention de concession vient d'être signée entre la ville de Limoges, Enedis et EDF, respectivement pour la gestion du service public de distribution d'électricité et la fourniture d'énergie électrique (tarif règlementé) pour trente ans. Ce contrat, visant notamment, selon la ville, à "améliorer les indicateurs de performance et de suivi de service public d'électricité", permet aussi aux clients de bénéficier de e.quilibre, une solution numérique pour les aider à maîtriser leur consommation énergétique.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | La lutte contre la flavescence dorée en question lors des Rencontres Viticoles d'Aquitaine (14/02/2012 à Bordeaux-Lac)

24/04/2012 |

Les feuilles rouges, un symptôme de la flavescence dorée dans les vignes

Le 14 février, au Palais des Congrès de Bordeaux-Lac, le Vinopôle, pôle régional d'expérimentations vitivinicoles, organise la 2ème édition des Rencontres Viticoles d'Aquitaine. Portant l'ambition de l'amélioration de la compétitivité de la filière viticole par l'innovation, cette demi-journée permet de rendre compte aux acteurs de la filière des avancées et des résultats des expérimentations menées par le Vinopôle. A cette occasion, Marie-Catherine Dufour de la Chambre d'agriculture de Gironde, répond à Aqui! sur les enjeux de ces rencontres et notamment, au regard de la lutte contre la flavescence dorée, dont les viticulteurs subissent la forte et douloureuse recrudescence cette année.

Aqui! : Avant d'évoquer votre intervention relative à la lutte contre la flavescence dorée  en ouverture des rencontres viticoles d'Aquitaine, pouvez-vous revenir un instant sur les tenants et les aboutissants de cette manifestion? 
Marie-Catherine Dufour : Les Rencontres Viticoles d'Aquitaine sont organisées par le Vinopôle Bordeaux Aquitaine qui est issu d'un partenariat entre la Chambre d'agriculture de Gironde, l'Etablissement Public Local d'Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole de Bordeaux-Gironde (EPLEFPA) qui regroupe les lycées agricoles de Gironde, et l'Institut Français de la Vigne et du Vin. Nous nous sommes regroupés car nous avons souhaité mutualiser nos compétences et nos moyens en termes de recherche appliquée, d'expérimentation et de diffusion des résultats. Ce volet diffusion et transfert est particulièrement important, et c'est dans ce cadre que sont organisées les Rencontres Viticoles d'Aquitaine.Tous les deux ans, on y présente les travaux réalisés par les trois partenaires et on essaie de se projeter dans l'avenir pour voir à quoi pourrait ressembler la viticulture de demain.Durant une demi-journée nous allons donc évoquer des thèmes de recherche dont les résultats sont particulièrement intéressants mais aussi un thème d'actualité qui est celui de la flavescence dorée, qui est pour les viticulteurs une préoccupation majeure, et particulièrement cette année.

@! : Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette flavescence dorée ?
M.-C. D. : La flavescence dorée est une maladie de quarantaine de lutte obligatoire, c'est-à-dire, que dès l'observation des premiers symptômes, il y a une obligation de déclaration de la maladie et une obligation de lutte, suivant les consignes d'arrêtés préfectoraux. C'est une maladie qui est présente en Gironde depuis 1994, mais pour laquelle on a noté une forte recrudescence depuis 2 ans, et particulièrement cette année. En 2011, les chiffres sont importants : en Aquitaine, 63 communes qui n'avaient jamais connu la flavescence dorée ont été nouvellement contaminées ! En Gironde sur les 25 000 ha prospectés par les différents organismes compétents en la matière, 40 000 ceps ont été détectés et 11 parcelles doivent être arrachées. Il y a également un gros foyer en Dordogne autour duquel 9 ha de vigne qui doivent être arrachés, de même que 3700 pieds isolés également situés à proximité de ce gros foyer.

Un système d'information géographique pour plus de réactivité

@! : Connaît-on les raisons de cette recrudescence ?
M.-C. D. : Il y a potentiellement plusieurs facteurs. Entre 1994 et 2003, lorsqu'on faisait le constat qu'une commune était atteinte, on faisait trois traitements insecticides supplémentaires au traitement normal, ainsi que sur les communes limitrophes. Depuis, pour être en conformité avec les politiques de réduction des intrants, on a essayé de diminuer le nombre de traitements, et ça a marché. Cette recrudescence est peut être le signe d'un relâchement un peu trop important dans le traitement. Mais cela peut aussi être lié au climat, particulièrement atypique de ces deux dernières années, et qui a pu faire ressortir les symptômes de flavescence dorée.En tous les cas, ce qui est sûr, c'est qu'il y a encore un gros travail de pédagogie et de formation à faire auprès des viticulteurs, pour qu'ils apprennent à reconnaître au plus tôt les symptômes de la maladie, les démarches à mettre en œuvre et les moyens de luttes. Une meilleure connaissance permettrait de diminuer de beaucoup les arrachages.

@! : Mais, une fois qu'elle est là, quels sont les moyens de lutte contre cette maladie ?
M.-C. D. : La gravité et la vitesse de propagation de flavescence dorée sont telles que depuis 2007 des mécanismes de lutte spécifiques ont été mis en place en Gironde avec la création des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles (GDON). Sur le territoire girondin, 8 GDON ont été mis en place. Ces GDON, sont des groupements d'agriculteurs, qui bénéficient d'une délégation de prérogative du Service régional de l'Alimentation, autrement dit de l'Etat, pour pouvoir adapter la lutte au niveau local. L'adaptation se fait en fonction de la pression parasitaire, de la pression du foyer, et de l'importance de la population du vecteur de la maladie : la cicadelle. Ce protocole de traitement est donc dérogatoire aux arrêtés préfectoraux de lutte obligatoire et suscite un échange important d'informations de suivi et d'observation entre les GDON et les responsables administratifs, entre les GDON et les viticulteurs, et enfin entre les GDON et les gens sur le terrain qui font les observations.
Pour améliorer la qualité de tous ces échanges, la Chambre d'Agriculture de Gironde développe un système d'information géographiquebaptisé « Nos territoires » qui sera commun à l'ensemble des interlocuteurs. Ils auront ainsi la même information en temps réels, qui plus est sous forme cartographiée, ce qui permettra de faciliter le repérage des parcelles concernées. Cette cartographie de l'information en tant réel permettra, nous l'espérons, de gagner en efficience et en réactivité tout en améliorant la diffusion des informations entre les acteurs. C'est cette innovation technologique qui sera l'objet de mon intervention le 14 février.

Photo: Josef Klement

Propos recueillis par Solène Méric

Renseignements et inscriptions: http://www.vinopole.com/

Partager sur Facebook
Vu par vous
839
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr