Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/06/21 | Covid-19 : indicateurs en baisse mais vigilance maintenue

    Lire

    Sur la semaine 22, du 31 mai au 6 juin, le taux d’incidence baisse en Nouvelle-Aquitaine mais il reste au dessus du seuil d’alerte (52,6/100 000 hab contre 71,8/100 000 hab semaine 21). Le taux de positivité baisse également (2%) et reste sous le seuil d’attention des 5 %. Une diminution est observée dans tous les départements sauf en Creuse où ce taux est stable (0,9%). Au 8 juin, 2 791 137 Néo-Aquitains ont reçu au moins une dose de vaccin (46,5 %) et 1 460 300 ont reçu les 2 doses (24,3 %). Au regard de l’allègement progressif des mesures et du risque de relâchement possible, l'ARS appelle à une "vigilance toujours de mise".

  • 14/06/21 | Les fruits et légumes en fête à Saint-Médard-en-Jalles

    Lire

    A l’occasion de la Fête nationale des fruits et légumes frais, la ville de Saint-Médard-en-Jalles (33) a décidé jusqu'au 18 juin de faire découvrir ou redécouvrir ces produits aux enfants et à leurs parents grâce à des conseils, des astuces ou encore des recettes. Pour cela, des menus spéciaux seront notamment proposés dans les écoles ainsi qu’un menu frais sur le site de la ville.

  • 14/06/21 | Rénovation énergétique : la Région soutient l'habitat social

    Lire

    Soliha Landes, à Dax, va bénéficier d’une aide de 146 620 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine afin de rénover énergétiquement ces logements sociaux. Ce soutien intervient dans le cadre d'un programme régional ayant pour objectif la création d'un réseau unique de Plateformes de la rénovation énergétique afin de proposer un guichet unique pour tous les ménages.

  • 14/06/21 | Un village intergénérationnel à Lachaise (16)

    Lire

    L’association Valfontaine Village est propriétaire d’un site comprenant une exploitation agricole et une résidence familiale notamment. L’association souhaite réhabiliter le site pour le transformer en village intergénérationnel où les anciens bâtiments vont permettre aux familles de s’impliquer dans le quotidien des aînés et de partager des moments familiaux. Les terrains agricoles vont servir pour un pôle d’activités intergénérationnelles.

  • 11/06/21 | Tonneins : le pôle de santé parie sur la télémédecine

    Lire

    L’association du pôle de santé du tonneinquais en Lot-et-Garonne regroupe une équipe de médecins, infirmiers, sages-femmes, orthophonistes et psychologues. Afin d’apporter aux patients une réponse médicale rapide et efficace, l’association souhaite développer la télémédecine grâce notamment à un partenariat avec la clinique Saint-Hilaire Esquirol. Pour cela, elle va acquérir du matériel connecté comme des stéthoscopes, échographes ou encore ECG.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | La nouvelle Safer régionale reste fidèle à ses bases départementales

29/05/2019 | Des comités techniques départementaux à la future Safer Nouvelle-Aquitaine les mots d'ordres restent « démocratie foncière » et « proximité »

CDFR 2019 dans les Landes. A la tribune: Francis Massé, Jean-Michel Anaclet et Philippe Tuzelet

Pour ses Conférences Départementales du Foncier Rural 2019, la SAFER joue cartes sur table ! Mieux, elle propose au public, télécommande de vote en main, d'être les acteurs d'un comité technique fictif devant trancher sur des dossiers de demande de préemption et d'attribution de foncier. Un exercice ludique de mise en situation permettant au fil du jeu de rappeler quelques principes et règles de fonctionnement de la Safer et de ses comités techniques, loin des clichés et critiques toutes faites qu'essuie régulièrement la structure. Dans les Landes, ce 28 mai, cette conférence pas comme les autres a également été l'occasion d'évoquer la future Safer Nouvelle-Aquitaine qui s'apprête à prendre son envol le 20 juin prochain.

Interactivité. Tel était le maître mot de la conférence SAFER landaise qui s'est tenue le 28 mai dernier à Haut-Mauco dans les locaux du Groupe coopératif Maïsadour, grâce à l'organisation d'un véritable jeu de rôle, mettant le public au cœur d'un comité technique virtuel appelé à trancher sur un certain nombre de dossiers fictifs, mais très vraisemblables, de candidats à l'achat de terres et d'exploitations. Un exercice ludique et pédagogique permettant à la SAFER de mieux faire connaître son processus de décision, à commencer par l'instance qu'est le comité technique départemental. Si les conseillers fonciers préparent les dossiers et rencontrent les candidats à l’acquisition, c'est bien ce comité technique et l'avis qu'il rend, qui a un rôle décisif dans la décision finale. Un arbitrage entre plusieurs projets pas si simple à faire, comme a d'ailleurs pu le constater le public ce mardi...

"La recherche du consensus le plus large"
« Le comité technique, de par sa composition, est un véritable parlement du foncier », souligne Francis Massé, le Président de la SAFER régionale. Un lieu de « démocratie foncière » à petite échelle puisque « y siègent des représentants du monde agricole que sont la chambre d'agriculture, tous les syndicats agricoles, les organisations professionnelles ainsi que les banques et assurances mutuelles agricoles ; siègent aussi des représentants des collectivités locales, de la région à la commune, et des acteurs de l'environnement que sont des associations de protection de l'environnement et les chasseurs », détaille Philippe Tuzelet, Directeur général de la SAFER Nouvelle-Aquitaine. Soit 19 membres, en ce qui concerne le comité technique des Landes, où se tenait la rencontre.
Malgré la pluralité de ces membres aux intérêts a priori pas toujours convergeants « 90% des avis du comité technique Safer des Landes sont pris à l'unanimité. La recherche du consensus le plus large est un objectif important pour avoir le moins de réclamation possible sur nos décisions. L'objectif est que chacun puisse s'exprimer. Et si nous ne parvenons pas à nous mettre d'accord ou considérons que nous manquons d'informations pour y parvenir, nous renvoyons le dossier au comité suivant », indique Jean-Michel Anaclet, Président du comité technique SAFER des Landes.
Pour prendre leurs décisions, les membres du comité s'appuient sur le « schéma des structures », document qui fixe les critères prioritaires dans l'attribution du foncier, mais sans perdre de vue la qualités des projets présentés au regard de leur viabilité et de leur inclusion dans le tissu local. Il s'agit aussi bien sûr de rester conforme aux missions de la Safer tant en terme d'agriculture, que de développement local et d'environnement. « Le schéma des structures reste évidemment notre toile de fond pour orienter nos décisions. Mais parfois, il nous arrive de prendre quelques distances, dans ces cas là nous veillons d'autant plus à argumenter notre avis au regard du projet que nous avons choisi ». Car en effet, une fois cet avis émis, il passe par le Conseil d'administration de la SAFER régionale (lui aussi composé d'acteurs du territoire à l'échelle régionale cette fois) qui prend la décision formelle avant de la soumettre à la validation de l'Etat (Ministère de l'agriculture et des Finances Publiques). Mais là encore, même si « ça peut arriver », reconnaît Jean-Michel Anaclet, « c'est rare que nous ne soyons pas suivis dans nos choix par les Commissaires du Gouvernement ».

"L'échelon départemental est le bon échelon de décision"
A propos du fonctionnement de la future SAFER Nouvelle-Aquitaine fusionnée le 20 juin prochain, lors de son assemblée générale constitutive, Philippe Tuzelet son Directeur général, veut rassurer les acteurs locaux : « Selon moi, c'est bien l'échelon départemental, qui est le bon échelon, et il le restera. Car, pour prendre des décisions sur le foncier il faut être proche du territoire, le connaître. » Et la composition des comités techniques étant définie par la loi, elle ne sera en rien impactés par les évolutions sur le maillon régional. « La décision de la Safer régionale aura plus vocation à prendre note d'éventuelles réclamations sur les décisions des comités techniques. Et dans cette hypothèse dans 90% des cas, un complément d'information sera demandé et les décisions seront renvoyés au comité technique local suivant. ».
Le 20 juin prochain, la naissance de la nouvelle SAFER Nouvelle-Aquitaine viendra donc achever un processus de fusion entamé depuis février 2015, entre les ex Safer Aquitaine-Atlantique, Poitou-Charentes et Marche Limousin. Le rapprochement entre les deux premières étaient déjà effectif depuis plus d'un an, sous la direction de Philippe Tuzelet et la Présidence de Francis Massé.
Pour quelques chiffres à taille XXL, ce sont 10 comités techniques qui se tiennent chaque année dans les 12 départements de Nouvelle-Aquitaine, 3405 candidatures ont ainsi été examinées par l'ensemble de ces 120 comités techniques à l'échelle régionale, 2077 biens ont été transmis sur un total de 18 333 ha, le tout représentant 299 M€. Sur cet ensemble 261 acquisitions ont été réalisées par préemption de la Safer (qui n'intervient qu'à la demande d'un tiers, après avis favorable du comité technique) soit 0,5% du marché foncier rural régional. "C'est à dire l'épaisseur du trait", comme à le signaler les responsables.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
15029
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Benoit Biteau dans son bureau à Le Gua Agriculture | 28/05/2021

Pourquoi le projet de nouvelle PAC ne convient pas aux écologistes

Une unité de méthanisation à Somain, dans le nord de la France Agriculture | 21/05/2021

La méthanisation, des atouts pour le monde agricole

L'élevage laitier souvent montré du doigt a fait beaucoup d'effort pour réduire l'impact carbone Agriculture | 20/05/2021

Un marché du carbone pour les agriculteurs est en train de naître

Capture d'écran du débat sur le bien-être animal du Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 19/05/2021

Bien-être animal : quels exemples en Nouvelle-Aquitaine ?

Débat dans le cadre de la Journée Installaiton - Transmission: Agriculteur, ça s'apprend ? Agriculture | 19/05/2021

Formation et professionnalisation : "donner les clefs pour la meilleure installation possible"

Louis et Alexis avec leurs porcs Agriculture | 17/05/2021

Louis Boutteaud et Alexis Bonnet développent leur ferme rêvée : "un nouveau modèle est possible"

La 4e édition de la Journée Installation Transmission se tiendra le 18 mai à partir de 10h sur agriweb.tv Agriculture | 14/05/2021

Journée Installation Transmission : " Agriculteur, ça s'apprend ? "

Amandine et Emmanuel Cantet se sont reconvertis ensemble à l'élevage caprin et ovin. Une nouvelle aventure professionnelle et familiale Agriculture | 14/05/2021

Amandine et Emmanuel Cantet : La reconversion agricole en couple, "être conscient de ce que l'on fait, y croire et foncer !"

Florian Derboule s’est formé dans eux lycées agricoles, il voulait »aller voir ailleurs » Agriculture | 13/05/2021

Florian Derboule : le bonheur de vivre et travailler sur la terre de son enfance

Maxime Kovalski est éleveur bovin allaitant à Marcillac-la-Croisille en Corrèze, suite à une reconversion Agriculture | 12/05/2021

Maxime Kovalski : Des TP à l’élevage bovin, un rêve de gosse devenu réalité

Rémy Ferret, installé en cultures végétales à Condezaygues en Lot-et-Garonne - La Ferme de Lamothe Agriculture | 11/05/2021

Rémy Ferret : le fils d'éleveur devenu maraîcher

Adeline Métayer 24 ans, viticultrice à Birac en AOC Cognac, cur petite champagne Agriculture | 07/05/2021

Adeline Métayer, viticultrice en AOC Cognac: "Fière d'être jeune, d'être une fille et de faire ce métier !"

L'équipe organisatrice du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine. Au centre le président Dominique Graciet Agriculture | 07/05/2021

Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine: maintenir le dialogue entre le monde agricole et le grand public

De la gelée royale dans les vergers de Limdor cet été Agriculture | 06/05/2021

De la gelée royale dans les vergers de Limdor cet été

La récolte de Golden du Limousin de Loïc Kammerer sauvée du gel grâce à l'aspersion Agriculture | 28/04/2021

La glace face au gel pour protéger les pommiers