Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/20 : Le maire de Bayonne et président de la Communauté territoriale Pays basque aux 158 communes Jean-René Etchegaray, 67 ans, avocat, a annoncé ce mardi, qu'il repartait pour un nouveau mandat municipal. Avec une nouvelle donne.

20/01/20 : Charente: La DDT organise une réunion d’information sur les aides animales de la PAC, en présence de l’ensemble des partenaires, ce mercredi à 10h à l'amphithéâtre de la communauté de communes Charente Limousine, rue fontaine des jardins à Confolens.

20/01/20 : La Rochelle se classe 3e du classement des villes et villages où il fait bon vivre par l'association éponyme, paru dans le JDD hier.

19/01/20 : La candidate socialiste aux municipales de Périgueux, Delphine Labails multiplie les soutiens nationaux : elle accueillera deux anciens ministres, Najat Vallaud Belkacem, le 22 janvier et l'ancien premier ministre Bernard Cazeneuve, le 8 février

17/01/20 : Le conseiller départemental PS Sébastien Saint-Pasteur a annoncé ce mercredi sa candidature aux prochaines municipales à Pessac, où il conduira la liste "Réinventons Pessac". La composition de sa liste est attendue pour février.

16/01/20 : Charente-Maritime: Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports visitera l’entreprise STELIA-Aerospace à Rochefort ce vendredi à 15h.

16/01/20 : A partir du 27 janvier, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine centralise ses lignes téléphoniques pour proposer un numéro unique pour tous les départements : 09 69 37 00 33 afin de proposer "une réponse plus efficace et plus personnalisée

16/01/20 : Suite au courrier de réponse de la Garde des Sceaux, "courrier qui ne répond nullement aux attentes des avocats", le Conseil de l'Ordre de Bordeaux a décidé la reconduction de la grève avec un rassemblement le 17 janv à 10h30 devant la Cour d'Appel

16/01/20 : Angoulême: le festival international de la BD a dévoilé les 3 noms en lice pour le grand prix : Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware, suite au vote des professionnels organisé entre le 7 et le 12/01. Le lauréat sera connu le 29 janvier.

15/01/20 : 3 figures de la «photographie humaniste» dans la France de l’après-guerre (Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson et Willy Ronis) seront à l'honneur les 15/02, 21/03 et 4/04 à la médiathèque de Pessac dans le cadre d'un cycle de conférences sur la photo

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/01/20 | Elevage bovins et carbone, au coeur des Rencontres de la viande bovine 64

    Lire

    La chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques organise les Rencontres de la viande bovine jeudi 23 janvier à St Palais. L'occasion pour les professionnels de se pencher sur "l'élevage bovin viande bas carbone : piège ou opportunité ?". Au menu notamment trois tables rondes: "L’élevage bas carbone : une utopie ?", "Quelle valorisation économique pour l’élevage allaitant bas carbone ?" et " Marché du carbone, mirage ou réalité ?". Infos et inscription: f.marque@pa.chambagri.fr

  • 22/01/20 | Bordeaux: Les métiers du transport et de la logistique pour tous

    Lire

    Ce 23 janvier de 10h à 12h30, la CCI de Bordeaux accueillera une rencontre entre les travailleurs handicapés et les emplois du secteur du transport et de la logistique. Ce sera l'occasion de présenter les secteurs qui recrutent et les opportunités de formations ouvertes aux publics en situation de handicap. Ils pourront aussi s'inspirer des témoignages d'employeurs et de salariés. De plus, grâce aux stands animés par l’Agefiph et ses partenaires, la centaine de participants pourront s'informer sur les parcours de formation.

  • 22/01/20 | Bordeaux : une motion pour soutenir la filière vins

    Lire

    Dans une note datant du 15 janvier, le président du Syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieur Marc Médeville qualifiait les droits d'importation américains de 25% sur les vins français de "situation inadmissible". Ce lundi, la mairie de Bordeaux a annoncé que le maire soumettrait, lors du conseil municipal du 27 janvier, une motion de soutien au monde du vin et proposerait la mise en place "d’un groupe rassemblant les maires de communes concernées ou impactées par ces mesures américaines". Il en appelle également à l'État pour que ce dernier "soutienne le second poste excédentaire de sa balance commerciale".

  • 22/01/20 | Des acteurs régionaux de l'Edtech présents au Bett Show de Londres

    Lire

    Du 22 au 25 janvier, 11 acteurs néo-aquitains de l'Edtech (technologies de l'éducation) seront présents au salon Bett Show de Londres. C'est l'équivalent du CES de Las Vegas pour les professionnels de l'éducatif du numérique. Parmi eux, le SPN (réseau des professionnels du numérique et de l'image) y accompagne 3 start-up et 2 partenaires. Il y aura également 4 entreprises bordelaises, le CNED et Canopé. L'objectif, découvrir les dernières tendances sur le marché international de l'Edtech.

  • 22/01/20 | Déclenchement du plan hivernal charentais

    Lire

    Le niveau jaune du dispositif d'hébergement d'urgence hivernal de Charente a été déclenché le 20 janvier en soirée par la Préfète. Conséquences: les équipes du 115 et de maraudes sont renforcées sur le Grand Angoulême et à Cognac ; à Angoulême un lieu d’accueil géré par l’association L’Eclaircie, a été ouvert afin de permettre, jour et nuit, une mise à l’abri momentanée et une restauration chaude pour les personnes refusant d'intégrer un hébergement d'urgence, et enfin à La Couronne ouverture de 12 places d’accueil de nuit gérées par Emmaüs.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | La race Bordelaise presque sauvée

03/06/2019 | Le conservatoire des races oeuvre pour la sauvegarde des races menacées de disparition dont la Bordelaise, présente pour la première fois à Aquitanima.

Figue et Prague deux femelles de la race bordelaise présentes à Aquitanima

Caractérisée par sa robe pie, mouchetée de blanc et noir, la bordelaise a approvisionné le Médoc et la région de Bordeaux en lait et beurre jusqu’au milieu du XXe siècle. Les grands vignobles du Médoc et des Graves en possédaient des troupeaux pour l’usage de la fumure dans les vignes. Victime d’une épizootie, la race a failli disparaître. Dans les années 1980, le Conservatoire des races de Nouvelle-Aquitaine recherche les dernières femelles reproductrices. Un programme de relance est engagé. Le Conservatoire en possède une cinquantaine de têtes dont Prague et Figue, présentes à Aquitanima.

Figue et sa fille Prague sont les deux représentantes de la race Bordelaise présentes à Aquitanima à Bordeaux. Elles appartiennent au Conservatoire des races de Nouvelle-Aquitaine. "La Bordelaise fait partie des races menacées d'extinction. On dénombre quelque 200 femelles actuellement principalement dans des exploitations de Gironde, des Pyrénées-Atlantiques, Lot et Garonne et Dordogne. C'est peu, cela fait partie des races bovines les plus menacées. C'est la deuxième en terme d'effectif," explique Lucille Callede, chargée de mission au Conservatoire.
L'organisme en possède une cinquantaine de têtes. On distingue deux types d'animaux : ceux avec une robe finement mouchetée de type Pigaillé ou à panachure irrégulière de type Beyrette. Apparue dans la deuxième moitié du XIXe siècle, elle connait son heure de gloire au début du XXe siècle. " La bordelaise continue à être présente dans les concours agricoles jusqu'à la Seconde guerre mondiale. Mais les programmes agricoles des années 50 vont dans le sens d'une réduction du nombre de races bovines et d'optimisation des systèmes vers davantage de productivité.  Elle est considérée comme éteinte en 1960," explique la jeune femme.

Travail sur la génétique
Dans les années 80, le Conservatoire initie un travail d'enquête pour retrouver quelques spécimens : quelques animaux sont ainsi découverts entre 1985 et 1990, en Gironde, dans les Landes, en Dordogne et dans les Pyrénées-Atlantiques. Ce fut le fruit d'un heureux hasard. Certains châteaux viticoles dont Giscours en avaient conservé quelques individus," note Lucille Callede. En 1990, un programme de relance et des moyens sont engagés. Près de trente ans après son sauvetage, elle compte aujourd'hui près de 200 femelles et des taureaux bien typés. "Nos taureaux sont à la disposition des éleveurs en insémination artificielle. Nous faisons un travail autour de la génétique avec des missions de conseils. Tout est scrupuleusement noté dans le Herd Book.  Notre volonté est de développer le nombre de représentants. Nous espérons atteindre le nombre de 400 femelles d'ici quelques années, et dépasser ainsi ce seuil critique. Atteindre les 1000 animaux permettrait dans l'avenir d'assurer le renouvellement des générations. 

Aujourd'hui la Bordelaise, réputée à la fois pour ses qualités laitières et sa rusticité offre également un bon débouché pour une viande de qualité et persillée." Nous avons des élevages allaitants et des structures destinées à valoriser le lait pour la fabrication de fromages," ajoute Lucille Callede. Le Conservatoire travaille à la préservation d'une soixantaine de races dont 14 concernent les bovins. Parmi elles, la Béarnaise, présente à Aquitanima dont l'effectif est à peine plus important. "Concernant la Béarnaise notre plus grand point d'inquiétude concerne la tuberculose bovine, épizootie qui sévit tout particulièrement dans les Pyrénées-Atlantiques. Le Conservatoire vient d'éditer un livre fort bien documenté intitulé "Races en héritage", véritable plaidoyer pour la sauvegarde de nos terroirs, nos pratiques ancestrales d'élevage  et de la biodiversité et finalement si utile à l'agriculture de demain. Il est vendu depuis le 3 juin au prix de 30 euros. 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3596
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr