Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | La réforme des régions: "une nécessité" pour les coopératives agricoles

10/07/2014 | Philippe Mangin, le Président de la Fédération des coopératives agricoles et Alain Rousset, Président de l'ARF partage la vision d'une décentralisation régionale forte

Débat entre Philippe Mangin, Président de Coop de France et Alain Rousset, Président du Conseil régional d'Aquitaine

A l'occasion de son Assemblée générale, Coop de France Aquitaine s'est penchée sur l'actualité politique forte du moment, la réforme territoriale. Pour ce faire, la fédération des coopératives d'Aquitaine a invité à la tribune du Centre Condorcet à Pessac, Philippe Mangin, le Président national de Coop de France et Alain Rousset, Président du Conseil régional d'Aquitaine, également à la tête de l'Association des Régions de France. Un échange qui a permis de revenir sur les conséquences possibles de cette réforme sur l'économie agroalimentaire, et plus particulièrement encore sur le système coopératif agricole.

Sur le périmètre des futures grandes régions Philippe Mangin aurait vu plus grand encore que le projet actuel de réforme. «A Coop de France, nous avions en tête 7 ou 8 grandes régions, en accord avec les bassins de nos grands groupes coopératifs».
Pourtant il ne dément pas Alain Rousset quand lui, au contraire, avoue «ne pas être partisan de grandes régions». Selon lui, trop de risques d'éloigner les centres de décisions des acteurs de terrain. Sur la proposition actuelle, qui fusionne Aquitaine et Limousin, s'il ne la rejette pas et reconnaît même des cohérences, notamment historiques et agricoles, l'idéal serait pour lui «une belle façade Atlantique, avec trois ports». Comprendre ici que le rattachement des deux Charentes à l'Aquitaine reste une de ses demandes fortes.
Mais, au-delà de la forme, les deux hommes sont d'accord sur le fond, la réforme territoriale est «une nécessité» pour les acteurs de la coopération. Pour le Président de Coop de france, le premier atout sera administratif. «Quand une entreprise veut monter un projet elle doit rencontrer une multitude d'acteurs et institutions. Ca rallonge, les délais et les coûts. Décentraliser devrait permettre de faciliter tout cela. A Coop de France, nous sommes résolument pour une structuration plus importante et ainsi permettre une meilleure capacité de réponse aux besoins des coopérateurs».
Un point de vue auquel acquiesce Alain Rousset, pour qui la Région Aquitaine « partage les valeurs coopératives d'une agriculture de qualité» tout en y reconnaissant «une force pour la valorisation à l'international de ses produits».

"Faire encore mieux"Parmi les capacités d'action nouvellement mobilisables par la Région au profit de l'agriculture et de l'agroalimentaire, Alain Rousset souligne plusieurs fois l'obtention par la Région de la gestion des fonds européens Feader et Feder, «qui pourront être orientés vers les coopératives aquitaines.» Pour autant, il espère «pouvoir faire encore mieux pour les coopératives quand la région aura un pouvoir réglementaire». Un pouvoir lui permettant alors de «simplifier de procédures et les réglementations» qu'il perçoit comme des barrage au développement de la production. Et de citer les exemples de la réglementation bio, «beaucoup plus compliquée ici qu'en Allemagne», ou de l'installation d'un méthaniseur: «5 ans de procédure en France, 1 an en Allemagne».
«Si la Région obtient le pouvoir réglementaire nous mettrons en place des réglementations correctes mais pas superfétatoires par rapport à ce qu'impose l'Europe. Ce n'est pas Bruxelles qui pénalise, c'est le pouvoir étatique central», insiste-t-il. Des propos particulièrement bien accueillis par Phillippe Mangin, qui avoue «rêver que nous ayons 20 Régions comme l'Aquitaine pour la coopération agricole française. Vous êtes un modèle!» lâche-t-il enthousiaste.
Un véritable engouement fondé sur «une collaboration exemplaire entre le Conseil régional d'Aquitaine et les coopératives régionales», à tel point que le président de Coop de France et Alain Rousset avec cette fois sa casquette de Président de l'ARF, se préparent à signer une convention pour « inciter à développer cette dynamique aquitaine ailleurs en France». «Il nous faut établir des relations nouvelles entre les Conseils régionaux et les Fédérations régionales de coopératives. Dans certaines régions, les rapports sont même entièrement à construire.»
Cette signature pourrait avoir lieu avant la fin de l'année, ou, pour davantage d'échos, à l'occasion du salon de l'agriculture de Paris 2015.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5467
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr