aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/07/17 : En Lot-et-Garonne, le tribunal de commerce d'Agen vient de désigner le groupe Lucien GEORGELIN comme repreneur de l'entreprise EUROCER. Cette décision permet de sauvegarder la totalité des emplois restants.

26/07/17 : Charente-Maritime : le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité (cat. A) a baissé sur un an (-1,9%) et ces trois derniers mois (-1,7%). Le chômage ne recule pas pour autant, avec + 1% d'inscrits, soit 57 140 inscrits dont 33 000 en cat. A.

26/07/17 : Ouverture du Parc Aquatique de Walibi Sud-Ouest le lundi 31 juillet à Roquefort (47)! 5.000 m² de bassins et d’attractions les pieds dans l’eau ! Côté tarifs : 18€ enfant et adulte. Billet Combiné 2 Parcs : 37,50€ adulte et 34€ enfant de 3 à 9 ans.

25/07/17 : Alain David ayant été élu député PS de la 4°circonscription de la Gironde et ne pouvant cumuler ce mandat avec celui de maire, le conseil municipal de Cenon a élu maire, ce lundi 24 juillet en soirée, Jean-François Egron jusque là premier adjoint.

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/07/17 | Royan : le festival Violon sur le Sable fête ses trente ans

    Lire

    C'est devenu un rendez-vous incontournable du pays royannais. Le festival Un Violon sur le Sable attire chaque fin juillet 40 000 spectateurs à chacune de ses trois soirées. Au programme : des grands noms de la musique classique comme Duchâble ou Jaroussky, accompagnés de l'orchestre symphonique de Paris, le tout sur la plage. Pour ses 30 ans, le festival a prévu une soirée bonus dimanche 30 juillet autour des musiques de films, à partir de 22h (gratuit).

  • 28/07/17 | Fête de l’Eau les 29&30 juillet à Villeneuve/Lot

    Lire

    Fête de l’Eau les samedi 29 et dimanche 30 juillet à la base nautique quai d'Alsace à Villeneuve-sur-Lot. Pour cette 3e édition, un programme riche d’animations vous attend. Samedi, de 14h à 18h : animations pêche, exposition sur la faune et la flore, et joutes de 18h à 20h. dimanche, de 10h à 19h : tyrolienne, big air bag, paddle, blob jumps, canoés... jeux pour les tout-petits et de 19h à 20h, courses d'avirons. Plus d’infos auprès de l'Aviron villeneuvois : 06 63 86 84 09.

  • 26/07/17 | Des pompiers aquitains en renfort dans le Sud-Est

    Lire

    Suite aux incendies dans le midi de la France et à la demande du centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC) du Ministère de l'Intérieur, les SDIS de la Gironde, de la Dordogne et du Lot-et-Garonne ont engagé des personnels et des moyens en renfort au profit de la zone de défense Sud-Est, depuis ce mardi 25 juillet. Des renforts composés de 64 sapeurs-pompiers, 4 camions citerne de 6000 litres et 8 camions citerne de 4000 litres. Ce dispositif est commandé par le lieutenant-colonel Jean-Luc Gardère, du SDIS de la Gironde.

  • 25/07/17 | Nouvelle Aquitaine: le chômage en légère baisse

    Lire

    Fin juin 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) était de 295 090 (- 0,6 %/mai et -1,5 % sur 3 mois (soit –4 610 personnes), de - 1,9 % sur un an. France: - 0,3%/mai, - 0,7 % sur 3 mois, -1,0 % sur un an. Le nombre de demandeurs ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C), est de 503 950 fin juin. Ce nombre augmente de 1,2 % sur 3 mois (soit +5 750 personnes), de 0,1 % sur un mois et de 2,1 % sur un an. France métropolitaine: + 1,1 % sur 3 mois, stable sur un mois, + 2,2 % sur un an.

  • 24/07/17 | Ceva Santé Animale: croissance à deux chiffres

    Lire

    Nouvelle progression de Ceva Santé Animale fin juin 2017: le chiffre d'affaires consolidé du Groupe a atteint 546 millions d'euros (+20%/2016) et + 6,6% à périmètre et taux de change constants. Toutes les zones ont participé à cette croissance plus forte que le marché, note Marc Prikazsky, PDG de Ceva : « C'est un début d'année très positif avec de nouveau une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires et du résultat. Je tiens particulièrement à remercier les nouveaux collaborateurs qui nous ont rejoints lors des acquisitions et à féliciter l'ensemble des salariés de Ceva pour leur formidable engagement."

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | La réforme des régions: "une nécessité" pour les coopératives agricoles

10/07/2014 | Philippe Mangin, le Président de la Fédération des coopératives agricoles et Alain Rousset, Président de l'ARF partage la vision d'une décentralisation régionale forte

Débat entre Philippe Mangin, Président de Coop de France et Alain Rousset, Président du Conseil régional d'Aquitaine

A l'occasion de son Assemblée générale, Coop de France Aquitaine s'est penchée sur l'actualité politique forte du moment, la réforme territoriale. Pour ce faire, la fédération des coopératives d'Aquitaine a invité à la tribune du Centre Condorcet à Pessac, Philippe Mangin, le Président national de Coop de France et Alain Rousset, Président du Conseil régional d'Aquitaine, également à la tête de l'Association des Régions de France. Un échange qui a permis de revenir sur les conséquences possibles de cette réforme sur l'économie agroalimentaire, et plus particulièrement encore sur le système coopératif agricole.

Sur le périmètre des futures grandes régions Philippe Mangin aurait vu plus grand encore que le projet actuel de réforme. «A Coop de France, nous avions en tête 7 ou 8 grandes régions, en accord avec les bassins de nos grands groupes coopératifs».
Pourtant il ne dément pas Alain Rousset quand lui, au contraire, avoue «ne pas être partisan de grandes régions». Selon lui, trop de risques d'éloigner les centres de décisions des acteurs de terrain. Sur la proposition actuelle, qui fusionne Aquitaine et Limousin, s'il ne la rejette pas et reconnaît même des cohérences, notamment historiques et agricoles, l'idéal serait pour lui «une belle façade Atlantique, avec trois ports». Comprendre ici que le rattachement des deux Charentes à l'Aquitaine reste une de ses demandes fortes.
Mais, au-delà de la forme, les deux hommes sont d'accord sur le fond, la réforme territoriale est «une nécessité» pour les acteurs de la coopération. Pour le Président de Coop de france, le premier atout sera administratif. «Quand une entreprise veut monter un projet elle doit rencontrer une multitude d'acteurs et institutions. Ca rallonge, les délais et les coûts. Décentraliser devrait permettre de faciliter tout cela. A Coop de France, nous sommes résolument pour une structuration plus importante et ainsi permettre une meilleure capacité de réponse aux besoins des coopérateurs».
Un point de vue auquel acquiesce Alain Rousset, pour qui la Région Aquitaine « partage les valeurs coopératives d'une agriculture de qualité» tout en y reconnaissant «une force pour la valorisation à l'international de ses produits».

"Faire encore mieux"Parmi les capacités d'action nouvellement mobilisables par la Région au profit de l'agriculture et de l'agroalimentaire, Alain Rousset souligne plusieurs fois l'obtention par la Région de la gestion des fonds européens Feader et Feder, «qui pourront être orientés vers les coopératives aquitaines.» Pour autant, il espère «pouvoir faire encore mieux pour les coopératives quand la région aura un pouvoir réglementaire». Un pouvoir lui permettant alors de «simplifier de procédures et les réglementations» qu'il perçoit comme des barrage au développement de la production. Et de citer les exemples de la réglementation bio, «beaucoup plus compliquée ici qu'en Allemagne», ou de l'installation d'un méthaniseur: «5 ans de procédure en France, 1 an en Allemagne».
«Si la Région obtient le pouvoir réglementaire nous mettrons en place des réglementations correctes mais pas superfétatoires par rapport à ce qu'impose l'Europe. Ce n'est pas Bruxelles qui pénalise, c'est le pouvoir étatique central», insiste-t-il. Des propos particulièrement bien accueillis par Phillippe Mangin, qui avoue «rêver que nous ayons 20 Régions comme l'Aquitaine pour la coopération agricole française. Vous êtes un modèle!» lâche-t-il enthousiaste.
Un véritable engouement fondé sur «une collaboration exemplaire entre le Conseil régional d'Aquitaine et les coopératives régionales», à tel point que le président de Coop de France et Alain Rousset avec cette fois sa casquette de Président de l'ARF, se préparent à signer une convention pour « inciter à développer cette dynamique aquitaine ailleurs en France». «Il nous faut établir des relations nouvelles entre les Conseils régionaux et les Fédérations régionales de coopératives. Dans certaines régions, les rapports sont même entièrement à construire.»
Cette signature pourrait avoir lieu avant la fin de l'année, ou, pour davantage d'échos, à l'occasion du salon de l'agriculture de Paris 2015.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4379
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr