aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | La Région veut valoriser les produits de son territoire au salon de l'agriculture

20/02/2017 | La Région Nouvelle-Aquitaine sera présente au Salon international de l'Agriculture organisé à la Porte de Versailles à Paris du 25 février au 5 mars.

Les 4 races bovines  de la région seront mises à l'honneur au salon ici la Blonde d'Aquitaine

La région Nouvelle Aquitaine, première région agricole de France, organise le mercredi 1er mars une journée dédiée aux très nombreux produits sous signes officiels de qualité, lors du Salon International de l'agriculture de la porte de Versailles à Paris. Agneau du Périgord, Jambon de Bayonne, Beurre Charentes Poitou, huîtres de Marennes Oléron, moutarde violette de Brive, on en dénombre 210. Ces productions jouent un rôle important pour l'identité territoriale en France et à l'étranger et participent au poids économique de la région et au patrimoine gastronomique régional.

 La Nouvelle Aquitaine est la première région agricole de France et tient à le faire savoir.   Se classant à la première place des produits sous signes officiels de qualité, la collectivité veut profiter du salon international de l'agriculture de la porte de Versailles à  Paris, du 25 février au 5 mars, de sa notoriété et de  ses 700 000 visiteurs, pour mettre dans la lumière ses filières agricoles et agroalimentaires.
Le mercredi 1er mars, la Nouvelle Aquitaine célèbrera son patrimoine agricole et ses produits de qualité. "Ce Salon constitue un enjeu très important pour affirmer les atouts et l'identité élargie pour notre nouvelle région et son tourisme directement lié à l'activité agricole, souligne Jean-Pierre Raynaud, vice-président du Conseil régional chargé de l'agriculture. Un des objectifs de cette présence à Paris est de mettre en valeur nos territoires et d'affirmer notre modèle agricole. En somme, une vaste opération de communication. 
Pendant dix jours, la Région investira trois halls, le hall 1 avec un pôle élevage, le Hall 3 consacré aux régions de France, et le hall 6 avec les équins. Cela représente un budget global de 900 000 euros. La moitié de cette somme est financée par la collectivité. Cette année, 250 m2 carrés seront consacrés à la valorisation des filières bovines (limousine, blonde d'Aquitaine, bazadaise, parthenaise) et ovines. Nouveauté de cette édition, un pôle de 50 mètres carrés valorisera cinq productions : Agneau du Périgord, Agneau de lait des Pyrénées, Agneau du Limousin, Agneau de Poitou Charentes, fromages Ossau-Iraty.   

Une carte des produits de qualité

Le mercredi 1er mars, la Nouvelle-Aquitaine mettra  à l'honneur les produits sous Signes d'Identification de la Qualité et de l'Origine, avec notamment le dévoilement d'une carte, réalisée par l'AANA (Agence de l'Alimentation Nouvelle-Aquitaine) à la demande de la Région. La Nouvelle Aquitaine en compte 210 : parmi lesquels le jambon de Bayonne, la fraise du Périgord, les moules de Marennes Oléron, le chabichou du Poitou, la pomme du Limousin. Plusieurs producteurs seront présents pour faire découvrir au grand public leurs savoirs faire traditionnels. Des animations culinaires, autour de ces produits,  seront organisées pendant toute la durée de la manifestation.  Les signes officiels de qualité, cautionnés par l'INAO (Institut National de l'Origine et de la Qualité), constituent une garantie pour les consommateurs (qualité et traçabilité). Une large offre de restauration sera aussi proposée et notamment un food train avec le chef Frédéric Schueller. "Cet événement  sera l'occasion d'exprimer la politique régionale en faveur des filières agricoles et agroalimentaires et toutes les démarches menées en faveur de l'innovation,  du développement de l'agriculture biologique, de la réduction du recours aux pesticides, et de l'installation, enjeu demeurant prioritaire, avec les nouvelles modalités de la Dotation au jeune agriculteur et l'extension des prêts d'honneur" poursuit Jean-Pierre Raynaud.
 Au sein du hall 3, la région Nouvelle Aquitaine réunira les acteurs du tourisme, de l'agritourisme et de la gastronomie régionale au sein d'un espace de 1300 m2. Malheureusement, de moins en moins de petits producteurs fermiers peuvent se permettre d'être présents sur cet événement pour des raisons financières et de disponibilité. 90 exposants Néo Aquitains seront présents à Paris dont à peine une vingtaine de petits producteurs fermiers, qui bénéficient de tarifs préférentiels grâce au soutien des collectivités (Région et certains conseils départementaux). Un point positif cependant, de plus en plus  de démarches collectives de filière voient le jour. Cette année, le cabécou du Périgord mène une action collective avec les fromages de chèvre de Poitou-Charentes. Cette initiative permet à des petits producteurs d'être présents à Paris et démontre que la grande région agricole se construit. 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4028
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr