Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/06/21 : Météo France vient de placer le département de la Gironde en vigilance ORANGE pour les risques d’orages et de pluie-inondation. Cette alerte est valable à partir de ce jour 16h00 jusqu’à vendredi 00h00.

17/06/21 : La kayakiste périgourdine Manon Hostens est qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo cet été sur trois bateaux, K4, K2 et K1. Les épreuves se dérouleront entre le 3 et le 8 août.

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/06/21 | Mérignac : dimanche dernier jour de vote pour le budget participatif !

    Lire

    Dans le cadre de son budget participatif, la Ville Mérignac (33)consacre une enveloppe de 350 000 euros pour réaliser les projets qui auront reçu le maximum de votes en ligne. Dans ce cadre, 51 projets aux thématiques diverses ont été proposés par les Mérignacais : éducation, environnement, numérique, jeunesse, culture, patrimoine, cadre de vie, mobilités... A ce jour près de 6000 votes ont été enregistrés sur le site dédié, pour ceux qui n'auraient pas encore voter, il ne reste plus que 4 jours pour découvrir et voter pour vos projets préférés! Rdv sur budgetparticipatif.merignac.com

  • 17/06/21 | Corrèze : Des Tiny House au Castang

    Lire

    Suite à la reprise de Tiny Eco.Rrèze, les nouveaux repreneurs souhaitent développer une nouvelle activité : la construction et la vente de tiny house, les mini-maisons roulantes fabriqués uniquement avec des produits locaux. Au coeur de ce projet, l’approche écologique avec des toilettes sèches, un traitement des eaux grises par phytoépuration notamment. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 8 000 €.

  • 17/06/21 | Creuse : Une médiathèque à Boussac

    Lire

    La Communauté de communes Creuse-Confluence souhaite réunir à Boussac, dans le bâtiment de La Poste, différents services pour la population, les touristes et les entreprises. La bâtiment va donc être réhabilité afin d’accueillir une médiathèque, un espace de travail partagé, un bureau d’information touristique ainsi qu’une Maison des services au public.

  • 16/06/21 | Limoges : un marché Pain, Bière et Fromage !

    Lire

    Les 18 et 19 juin, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et la Chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne organise la 6ème édition du marché « 100 % Artisans & Producteurs locaux ». Une vingtaine d’artisans, d’exposants et de producteurs fêteront l’arrivée de l’été avec les productions locales et artisanales. Galétous et tartines de fromages, bagels de saumons, limonades, sirops, crêpes… seront à déguster grâce à des mange-debout et tables mises à disposition sur le parvis de la cathédrale. A l'honneur particulièrement les artisans brasseurs, boulangers et affineurs de fromages.

  • 16/06/21 | « Bees for Life » lutte contre les frelons asiatiques

    Lire

    Dans les Landes, le projet « Bees for Life », porté par la société de conseil de Lionel Willaert, développe une solution globale pour lutter contre les frelons asiatiques notamment en cartographiant les nids sur le territoire. Aujourd’hui, le projet de R&D vise à actualiser la solution logicielle avec les données collectées en 2019-2020 et à réaliser de nouvelles captations en 2021. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d’accompagner ce projet à hauteur de 53 000 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | La Rochelle : les artisans à découvrir au salon de l’agriculture

28/10/2017 | 35 artisans et producteurs sont à découvrir dans le hangar du marché fermier

Sel de l'île de Ré

Le premier salon agricole de La Rochelle, qui se déroule jusqu’à dimanche inclus au parc des expositions, fait la part belle aux producteurs et artisans des deux Charentes et de Vendée, en en leur dédiant un hangar entier, près de l’espace restauration. Un peu plus de 35 artisans et leurs savoir-faire sont à découvrir, du plus traditionnel au plus original, du foie gras saintongeais au fromage de chèvre local, des diverses bières locales au Pastis de l’île de Ré en passant par les vins de pays charentais et les pineaux, sans oublier les huîtres Marennes-Oléron et le sel de l’île de Ré.

Au plus près de la tradition

 Oeufs de poules de Marans

 

Voilà deux générations que la famille Petit perpétue la tradition de l'élevage de la poule de Marans, à Marans, entre La Rochelle et la Vendée. Cette race issue de la région des marais de Charente-Maritime et de Vendéens daterait du XIXe siècle, à l'époque où les bâteaux anglais débarquaient à La Rochelle avec à leur bord, des coqs de combat, qui servaient autant à divertir les marins qu'à se nourrir. Plusieurs croisements auraient eu lieu avec les poules de marais locales, donnant à la poule de Marans, sont aspect trapu et ses plumes noires avec divers reflets, très caractéristiques. La poule de Marans est aujourd'hui réputée dans le monde entier pour sa chair, dont la famille Petit tire une rillette, et surtout pour ses oeufs bruns-roux, réputés plus riches en protéines que ceux des poules ordinaires. Nombre de restaurateurs y trouvent également un intérêt gustatif supérieur. S'ils ne sont qu'une poignée d'éleveurs de l'animal en Charente-maritime aujourd'hui, la race a fait des émules et on trouve des élévages un peu partout dans le monde.

La démarche engagée

Pommes de terre de l'île de Ré

Autrefois, Frédéric Héraudeau était producteur de la fameuse pomme de terre de l'île de Ré, à Ars-en-Ré. En 2010, il a décidé d'abandonner l'AOP et son "cahier des charges trop contraignant" pour mener une agriculture plus proche de ses convictions. Il produit, depuis, une petite pomme de terre primeur de variétées différentes - Natascha, Verona, Perline - qu'il vend sous la désignation "La Rebelle". Frédéric Héraudeau a surtout choisi une production "en raisonné", où il dit appliquer le moins de traitements possibles et trouver des alternatives plus écologiques. Il mise également sur des variétés à croissance rapide (2 mois et demi en terre contre 4 traditionnellement) pour laisser à la terre le temps de se reposer  entre deux récoltes, il sème du fourrage ou des fleurs des champs. Il a également créé une gamme "la rigolote", moins chère au kilo, comprenant les patates ne rentrant pas dans les critères de calibrages traditionnels ou biscornus. "Ca évite d'avoir trop de perte et au goût, ce sont évidemment les mêmes! Le consommateur s'y retrouve et moi aussi."

De la tradition à l'innovation

 Les confitures du clocher à Ars

D'abord producteurs de fraises et d'autres fruits, Françoise et Claude Héraudeau sont devenus confituriers au fil des ans, avec Les Confitures du Clocher, à Ars-en-Ré. C'est Françoise qui a impulsé le mouvement en 1983 en créant une première recette de confiture à la fraise, au chaudron, avant de l'élargir à d'autres fruits. Elle sera l'inspiratrice de nombreuses autres recettes, où se croisent fruits et fleurs, fruits et aromates, fruits et épices... E finira par étendre sa palette créatrice aux pâtes de fruits, aux gelées et aux confits - elle crée également des confitures à base de thé et/ou de fruits ou de plantes à infuser. Des compositions originales et goutées qui valent régulièrement des récompenses à la marque. Dernier en date : une médaille d'argent au concours de saveurs de Nouvelle-Aquitaine pour sa confiture d'abricots. La Mara des Bois et la framboise ont déjà été récompensées par d'autres médailles au concours général agricole, il y a quelques années. Toujours inventive, Françoise Herraudeau vient de lancer une nouvelle gamme de confitures à base de miel :  pomme caramel au miel, abricot thym au miel, rhubarbe au miel ou encore poire citron vert gingembre et miel. A accomoder en sucré ou en salé selon les goûts.

 

De l'orginalité et du savoir-faire

 Elevage d'autruches à Marsilly

Laurette Druaud Durivaud s'est lancée dans un élevage d'autruches au nord de la Rochelle, à Marsilly, à la fin des années 1990. Un élevage rare (ils ne sont que deux en Charente-Maritime) et original où Laurette fait naître, grandir et abattre des centaines d'autruches dont elle fait transformer la chair en saucissons, rillettes, pâtés et autres préparations. La viande de ses autruches s'est progressivement fait une place à la table des gourmets - elle est très demandée en période de Noël - dont des restaurants comme Les 5 Jardins de Lucie à Mérignac. Comme dans l'autruche, tout ou presque se réutilise, les plumes, peaux, graisses sont transformés et revendus respectivement en plumeaux, maroquinerie, cosmétiques... dont Laurette revend une partie dans la boutique de son exploitation. Quelques spécimens de l'élevage de Laurette ont également à voir dans l'espace "Animaux" du salon.

De la bête à la laine Angoralène

Savoir-faire et tradition ne riment pas qu'avec nourriture. Si Hélène Kester élève des lapins à Doeuil-sur-le-Mignon, ce n'est pas pour les manger mais pour se servir de leur fourrure. Ou plus précisemment des poils d'une race spécifique, le lapin angora, qu'il n'est pas nécessaire de tuer pour récupérer son pelage soyeux. Tous les cent jours, les lapins "muent", leurs poils tombent comme les humains perdent leur cheveux ou les arbres leurs feuilles. Pour conserver un poil encore brillant, Hélène intervient au tout début de cette priode de mue en "épilant" ses lapins à l'aide d'un outil entre le peigne et le couteau. Avec les poils recueillis, elle fait fabriquer des pelotes de laine de toutes les couleurs qu'elle tricote ensuite en écharpes, mitaines, gants, bonnets, bérets, etc. qu'elle vend en direct. Son élevage d'une trentaine de lapins est le seul de Charente-Maritime.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
7521
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Benoit Biteau dans son bureau à Le Gua Agriculture | 28/05/2021

Pourquoi le projet de nouvelle PAC ne convient pas aux écologistes

Une unité de méthanisation à Somain, dans le nord de la France Agriculture | 21/05/2021

La méthanisation, des atouts pour le monde agricole

L'élevage laitier souvent montré du doigt a fait beaucoup d'effort pour réduire l'impact carbone Agriculture | 20/05/2021

Un marché du carbone pour les agriculteurs est en train de naître

Capture d'écran du débat sur le bien-être animal du Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 19/05/2021

Bien-être animal : quels exemples en Nouvelle-Aquitaine ?

Débat dans le cadre de la Journée Installaiton - Transmission: Agriculteur, ça s'apprend ? Agriculture | 19/05/2021

Formation et professionnalisation : "donner les clefs pour la meilleure installation possible"

Louis et Alexis avec leurs porcs Agriculture | 17/05/2021

Louis Boutteaud et Alexis Bonnet développent leur ferme rêvée : "un nouveau modèle est possible"

La 4e édition de la Journée Installation Transmission se tiendra le 18 mai à partir de 10h sur agriweb.tv Agriculture | 14/05/2021

Journée Installation Transmission : " Agriculteur, ça s'apprend ? "

Amandine et Emmanuel Cantet se sont reconvertis ensemble à l'élevage caprin et ovin. Une nouvelle aventure professionnelle et familiale Agriculture | 14/05/2021

Amandine et Emmanuel Cantet : La reconversion agricole en couple, "être conscient de ce que l'on fait, y croire et foncer !"

Florian Derboule s’est formé dans eux lycées agricoles, il voulait »aller voir ailleurs » Agriculture | 13/05/2021

Florian Derboule : le bonheur de vivre et travailler sur la terre de son enfance

Maxime Kovalski est éleveur bovin allaitant à Marcillac-la-Croisille en Corrèze, suite à une reconversion Agriculture | 12/05/2021

Maxime Kovalski : Des TP à l’élevage bovin, un rêve de gosse devenu réalité

Rémy Ferret, installé en cultures végétales à Condezaygues en Lot-et-Garonne - La Ferme de Lamothe Agriculture | 11/05/2021

Rémy Ferret : le fils d'éleveur devenu maraîcher

Adeline Métayer 24 ans, viticultrice à Birac en AOC Cognac, cur petite champagne Agriculture | 07/05/2021

Adeline Métayer, viticultrice en AOC Cognac: "Fière d'être jeune, d'être une fille et de faire ce métier !"

L'équipe organisatrice du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine. Au centre le président Dominique Graciet Agriculture | 07/05/2021

Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine: maintenir le dialogue entre le monde agricole et le grand public

De la gelée royale dans les vergers de Limdor cet été Agriculture | 06/05/2021

De la gelée royale dans les vergers de Limdor cet été

La récolte de Golden du Limousin de Loïc Kammerer sauvée du gel grâce à l'aspersion Agriculture | 28/04/2021

La glace face au gel pour protéger les pommiers