Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/12/21 : Le bordelais Fabien Robert, conseiller municipal de Bordeaux, conseiller métropolitain, et conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine a été nommé lors du conseil national du MoDem, Secrétaire général adjoint du parti par son président, François Bayrou.

03/12/21 : Noël à Bayonne débute ce week-end, avec un lancement officiel aujourd'hui à 17h30 et l’arrivée du père Noël tel un funambule sur la Nive. Pour ce week-end d'inauguration : marché de Noël, lâcher de lanternes, 2 jours autour des saveurs, animations…+ d'info

30/11/21 : Bordeaux - Dans le cadre de la quinzaine franco-russe soutenue par Bordeaux Métropole, l'Association des russisants d'Aquitaine organise le 9 décembre, la conférence : "De Lénine à Poutine: le sport, un enjeu politique en URSS et en Russie"+ d'info

29/11/21 : A la suite des annonces gouvernementales concernant la 3ème dose, le centre de vaccination du Parc des expositions de Pau s’adapte dès ce lundi en ouvrant 6 jours/semaine (contre 3 précédemment) permettant de passer de 1500 à 3600 vaccins par semaine.

26/11/21 : Les marchés de Noël reviennent! A Bordeaux (Place Tourny) et à Pau (place Clemenceau et allées d’Aragon) notamment, l'ouverture des chalets et des animations qui les accompagnent insuffle un vent de magie (de Noël) dès ce vendredi 26 novembre en soirée!

26/11/21 : Les 5,6 et 7 août, le Sun ska festival revient (en vrai!) sur le domaine de Nodris en Gironde! La billetterie est ouverte et les premiers noms dévoilés: Ska-P, Tryo, Biga*Ranx, Danakil, Tiken Jah Fakoly ou encore Takana Zion.+ d'info

24/11/21 : Un préfet délégué Ours, Jean-Yves Chiaro a été nommé auprès du préfet coordonnateur du massif des Pyrénées. Sur les sujets ours, il a pour mission de renforcer le dialogue entre tous les acteurs et d'appuyer les préfets de département dans leur action.

22/11/21 : Jean-Pierre Farandou PDG de SNCF, a rencontré vendredi 19 novembre à Bordeaux, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, et Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole. Sans surprise les 3 présidents ont réaffirmé leur soutien au projet GPSO.

17/11/21 : A Bayonne un groupe de travail a été lancé en vue de l'organisation des Fêtes de Bayonne 2022. A cette occasion les dates des éditions 2022 2023 et 2024 ont été actées: du 27 au 31 juillet 2022, du 26 au 30 juillet 2023, du 24 au 28 juillet 2024

17/11/21 : Les 2 et 3 décembre 2021, le World Impact Summit, le sommet international des solutions pour la planète, revient pour une 4e édition mixant présentiel et digital au Palais de la Bourse à Bordeaux. L'eau en sera la thématique principale+ d'info

09/11/21 : Les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente lundi 8 novembre à l'Hôtel de Région à Bordeaux. Au total, 436 délibérations ont été votées et 3 517 subventions attribuées pour un montant total de 878 392 914,59 euros.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/12/21 | Lascaux en réalité virtuelle, une première mondiale en Belgique

    Lire

    Le Préhistomuseum, situé à Liège-Flémalle, accueille en exclusivité mondiale, du 4 décembre au 31 mai 2022 la première étape de la tournée internationale de l’exposition immersive de Lascaux. Equipés d'un casque, les visiteurs sont invités à pénétrer virtuellement dans la chapelle Sixtine de la Préhistoire. Les visiteurs découvriront la grotte en trois dimensions, de la salle des Taureaux jusqu’au diverticule des Félins. De l’exposition Lascaux 3, il reste un fac-similé, celui de la célèbre scène du Puits avec son homme mort.

  • 07/12/21 | Compost'Expo : Les biodéchets font salon

    Lire

    Le 1er salon néo-aquitain sur la prévention et la gestion de proximité des biodéchets se tient les 9 et 10 décembre au Stade Matmut Atlantique de Bordeaux. Organisé par le Réseau Compost Citoyen Nouvelle-Aquitaine, Compost'Expo présentera des matériels et services à l’usage des pros et des citoyens : composteurs individuels et collectifs, lombricomposteurs, des équipement de jardinage écologique, des bacs de culture autofertiles, des solutions de collectes, des armoires de tris, des formations qualifiantes, des solutions de collecte... Deux jours aussi de conférences livrées par des experts. Programme et informations

  • 07/12/21 | Covid 19 : Ouverture d'un nouveau centre vaccinal à Mérignac

    Lire

    Face à la montée de la cinquième vague et à la nécessité d’administrer une troisième dose aux adultes, la Ville de Mérignac en partenariat avec l’ARS va ouvrir un nouveau centre de vaccination à la Maison des Associations (av. du Maréchal de Lattre de Tassigny) à partir du jeudi 9 décembre du lundi au vendredi de 12h à 19h. 7 lignes vaccinales seront ouvertes (soit 500 vaccins/jour), pour parvenir à un fonctionnement à taux plein sur 9 lignes à mi-décembre 2021 (soit 750 vaccins/jour) jusqu'à fin février. Seul le vaccin Moderna sera administré, il est destiné aux plus de 30 ans. Accès sur rendez-vous.

  • 07/12/21 | Une cité éducative à Soyaux

    Lire

    Le 2 décembre, une convention tripartite a été signée pour la cité éducative de Soyaux. Les cités éducatives ont pour objectif de fédérer tous les acteurs des quartiers prioritaires et d'en faire des lieux de réussite en accompagnant les jeunes depuis la petite enfance jusqu'à l'insertion professionnelle. Avec cette convention, 5 axes vont pouvoir être développé au cours de ces 3 prochaines années à Soyaux : l'aide à la parentalité, la réussite éducative, le bien-être des enfants et des acteurs, la citoyenneté et l'accès à la culture.

  • 06/12/21 | Dordogne : La banque alimentaire collecte 100 tonnes de denrées

    Lire

    Grâce à la générosité des Périgourdins, La Banque alimentaire de la Dordogne a collecté 100 tonnes de produits alimentaires et d’hygiène les 26 et 27 novembre dernier, "ce qui n’atteint pas le record de l’année dernière (131 tonnes), mais qui est un score plus qu’honorable par rapport à 2018 et 2019", analyse le président Francis Herbert. Ces produits seront distribués à des familles dans le besoin par l'intermédiaire d'un réseau de 70 structures. En Dordogne, 12000 personnes sont concernées par cette aide.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | La Safer Haute-Vienne enregistre des prix du foncier stables depuis dix ans

24/11/2021 | Pascal Combecau, président du Comité Technique de la Safer 87 et Patrice Coutin, président de la Safer Nouvelle-Aquitaine, ont remis un chèque FASCINA à de jeunes installés

Pascal Combecau, président du Comité Technique de la Safer 87 et Patrice Coutin, président de la Safer Nouvelle-Aquitaine, ont remis un chèque FASCINA à  Jeffrey Reumerman, jeune éleveur ovin

En Haute-Vienne, la conférence départementale du foncier rural organisée par la Safer 87 s’est déroulée le 19 novembre au centre Chéops de Limoges en présence d’une cinquantaine de participants venant d’horizons variés agriculteurs, élus, représentants de l’État, responsables d’associations ou de structures agricoles ou foncières. Après un état des lieux du marché foncier en 2020 en Haute-Vienne, la table-ronde « La terre pour quoi ?» a permis de mettre en lumière les missions et outils dont dispose la Safer pour maintenir les usages du foncier.

Avec 67 acquisitions en 2020 représentant 954 ha, la Safer 87 a enregistré une baisse d’activité de 31 % par rapport à 2019. Sur 1 011 ha attribués, 640 l’ont été à 29 jeunes agriculteurs préparant leur installation, s’installant ou récemment installés (-23 % en un an). Malgré tout, 63 % du foncier acquis a été dédié à l’installation, 28 % allant à la consolidation ou à la restructuration d’exploitations, 8 % à des projets environnementaux et 1 % au développement local. Une large majorité de ses acquisitions (69%) concernent des lots de moins de 10 ha dont 88 % affichent une valeur inférieure à 120 000 €. Concernant les attributions, 137 candidatures ont été examinées en comité technique et 118 retenues.

 Nathalie Lebas, directrice de la Safer 87, a dressé un état des lieux du marché du foncier et de la Safer Haute-VienneNathalie Lebas, directrice de la Safer 87, a dressé un état des lieux du marché du foncier et de la Safer Haute-Vienne

 

Quant au marché du foncier rural haut-viennois, la crise sanitaire a eu peu d’impact avec 3 495 ventes pour 9 142 ha (-1,3%) soit un chiffre d’affaires de 211 millions (+6%). Les acheteurs sont à 82 % non agriculteurs, majoritairement originaires du département ou de la région, tandis que 43 % des surfaces ont été attribuées à des agriculteurs (-22%).

«L’année a été stable annonce Nathalie Lebas, directrice de la Safer 87, le marché agricole a été un peu plus difficile en raison des confinements entraînant des difficultés pour faire les visites sachant que nous accueillons de nombreux agriculteurs venus d’autres départements. De plus, les agriculteurs se posent aujourd’hui davantage de questions quant aux revenus avant d’acheter du foncier ». Les prix de vente oscillent entre 2 800 €/ha au Nord du département et 3 340 €/ha avec une grande stabilité des prix sur dix ans. « Ici la pression foncière se fait plutôt entre agriculteurs, on n’a pas la pression d’une forte urbanisation contrairement à d’autres départements d’où des prix stables » analyse-t-elle.

« L’agriculture fait toujours rêver mais... »

Actuellement, quelques 513 ha sont sous convention de portage par la Safer départementale en partenariat avec la Région, permettant de faciliter l'installation progressive de 13 jeunes agriculteurs pour un montant total de 1,5 million d'euros. Les terres sont mises à disposition moyennant un loyer durant cinq à dix ans, montant déduit au final du prix de vente.

Autre outil proposé, la convention de mise à disposition concerne 812 ha pour une durée d’un à six ans. Autre service, la vente en ligne de propriétés avec 31 offres en Haute-Vienne. « Pour conclure 28 ventes, 257 visites ont été organisées par le service projets et investissements ruraux souligne-t-elle, cela fait beaucoup de visites pour un trouver un porteur de projet. Quelques 437 sont recensés sur le département, l’agriculture fait donc rêver mais des porteurs n’ont pas les compétences, pas le budget voire les deux ».

Gaël et Claire ont pu s’installer aux portes de Limoges grâce aux terres stockées par la Safer et louées à Terre de liensGaël et Claire ont pu s’installer aux portes de Limoges grâce aux terres stockées par la Safer et louées à Terre de Liens - Crédit : Terre de Liens

 

Cette conférence a permis de mettre en lumière l’action de la Safer au travers de l’installation de Claire et Gaël, paysans boulangers et maraîchers. Une propriété de 40 ha très convoitée située au Vigen, aux portes de Limoges, a été stockée par la Safer en 2019. Le couple a contacté l’association « Terre de Liens » après un projet avorté dans une autre région. « La Foncière Terre de Liens a acheté la grange et les terres grâce à l'épargne solidaire et citoyenne de près de 300 personnes tandis que les jeunes ont acheté la maison pour faire les travaux explique Vincent Laroche, administrateur bénévole et porte parole de Terre de Liens Limousin. Localement, les bénévoles et salariées de l'association ont accueilli Claire et Gaël pour leur première visite de la ferme puis ils ont animé la campagne de collecte, monté les dossiers techniques, etc... Cette levée de fonds a permis aussi de faire des travaux importants sur la grange pour faciliter leur installation. Ils ont eu le temps de monter leur projet et de développer leur activité de paysans boulangers bio. Le stockage a surtout permis à Terre de Liens de régler les formalités administratives et notoriales pour l'acquisition, les fermiers occupant la ferme via une convention d'occupation précaire avant signature du bail rural et environnemenatal avec Terre de Liens. Le couple fait de la vente directe sur les marchés de Limoges et la demande est en hausse."

En fin de réunion, Patrice Coutin, président de la Safer Nouvelle-Aquitaine et Pascal Combecau, président du Comité Technique de la Safer 87 ont remis à deux jeunes agriculteurs Jeffrey Reumerman, éleveur ovin installé à Saint-Sornin-la-Marche et Clément Dussoub à Champagnac-la-Rivière leur chèque FASCINA d’un montant total de 3 200 euros. Ce fond, mis en place depuis le 1er janvier 2020, prend en charge une partie des frais d’acte lors d’une acquisition réalisée auprès de la Safer.

 

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Safer 87 - Corinne Merigaud - Terre de liens

Partager sur Facebook
Vu par vous
2676
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr