20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/05/22 | Carrefour emploi à Niort

    Lire

    Le jeudi 2 juin, Niort accueille la 6ème édition du Carrefour Emploi Niort-Atlantique. Plus de 1 500 postes et formations seront à pourvoir, avec un accent mis cette année sur les dispositions prises par l'agglomération de Niort pour accueillir des candidats et leur famille dans le cadre de transitions professionnelles. Pour ceux qui ne pourraient se rendre sur le salon, dont l'entrée est libre, les offres sont également disponibles sur la plateforme oui-emploi.fr

  • 25/05/22 | Visites guidées de l’exposition « Oradour-sur-Glane, par Gabriel Godard »

    Lire

    Le Centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane propose, du 26 au 29 mai de 15h à 16h, des visites commentées par une guide conférencière de l’exposition temporaire « Oradour-sur-Glane, par Gabriel Godard : un drame, un peintre, une œuvre ». Ces visites auront également lieu chaque samedi et dimanche de juin. Inscriptions : 05.55.430.430 (20 pers. maximum)

  • 25/05/22 | Une maison des entreprises à Royan Atlantique

    Lire

    « Up ! Le Carré des Entrepreneurs » est une maison des entreprises dédiée au développement économique, portée par la Communauté d'agglomération Royan Atlantique (CARA). Elle proposera aux entreprises des solutions d'hébergement de type pépinière et hôtel d'entreprises mais aussi 15 bureaux, 3 salles de réunion notamment. La gestion de la maison des entreprises dont le pilotage et l'animation de la pépinière et de l'hôtel d'entreprise sera assuré par le Pôle Développement et Attractivité Territoriale de la CARA.

  • 24/05/22 | Dordogne : Le schéma départemental en faveur des personnes âgées se prépare

    Lire

    La Dordogne est le 4ème département le plus âgé de France, avec plus d'un tiers de sa population de plus de 60 ans, contre un quart à l'échelle nationale. Cette tranche d'âge devrait représenter 40% de la population périgordine d'ici 10 ans. Fort de ce constat, les travaux du Schéma départemental des personnes âgées 2022-2026 ont été lancés mercredi 18 mai à Périgueux. Objectif: définir les grandes orientations de la politique départementale de l'autonomie pour les 5 ans à venir, sur la base des propositions des professionnels du secteur. Plus d'une centaine étaient présents mercredi.

  • 24/05/22 | Deux-Sèvres : Une maison de santé pluridisciplinaire

    Lire

    La commune de Saint-Aubin-le-Cloud dans les Deux-Sèvres va construire une maison de santé pluridisciplinaire dans son centre-bourg. Le bâtiment disposera d'un cabinet médical pour 2 médecins généralistes, de cabinets pour des infirmiers libéraux, la kinésithérapie et les permanences de professionnels extérieurs. La structure sera également doté d’une salle de réunion pluridisciplinaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | La Safer Haute-Vienne enregistre des prix du foncier stables depuis dix ans

24/11/2021 | Pascal Combecau, président du Comité Technique de la Safer 87 et Patrice Coutin, président de la Safer Nouvelle-Aquitaine, ont remis un chèque FASCINA à de jeunes installés

Pascal Combecau, président du Comité Technique de la Safer 87 et Patrice Coutin, président de la Safer Nouvelle-Aquitaine, ont remis un chèque FASCINA à  Jeffrey Reumerman, jeune éleveur ovin

En Haute-Vienne, la conférence départementale du foncier rural organisée par la Safer 87 s’est déroulée le 19 novembre au centre Chéops de Limoges en présence d’une cinquantaine de participants venant d’horizons variés agriculteurs, élus, représentants de l’État, responsables d’associations ou de structures agricoles ou foncières. Après un état des lieux du marché foncier en 2020 en Haute-Vienne, la table-ronde « La terre pour quoi ?» a permis de mettre en lumière les missions et outils dont dispose la Safer pour maintenir les usages du foncier.

Avec 67 acquisitions en 2020 représentant 954 ha, la Safer 87 a enregistré une baisse d’activité de 31 % par rapport à 2019. Sur 1 011 ha attribués, 640 l’ont été à 29 jeunes agriculteurs préparant leur installation, s’installant ou récemment installés (-23 % en un an). Malgré tout, 63 % du foncier acquis a été dédié à l’installation, 28 % allant à la consolidation ou à la restructuration d’exploitations, 8 % à des projets environnementaux et 1 % au développement local. Une large majorité de ses acquisitions (69%) concernent des lots de moins de 10 ha dont 88 % affichent une valeur inférieure à 120 000 €. Concernant les attributions, 137 candidatures ont été examinées en comité technique et 118 retenues.

 Nathalie Lebas, directrice de la Safer 87, a dressé un état des lieux du marché du foncier et de la Safer Haute-VienneNathalie Lebas, directrice de la Safer 87, a dressé un état des lieux du marché du foncier et de la Safer Haute-Vienne

 

Quant au marché du foncier rural haut-viennois, la crise sanitaire a eu peu d’impact avec 3 495 ventes pour 9 142 ha (-1,3%) soit un chiffre d’affaires de 211 millions (+6%). Les acheteurs sont à 82 % non agriculteurs, majoritairement originaires du département ou de la région, tandis que 43 % des surfaces ont été attribuées à des agriculteurs (-22%).

«L’année a été stable annonce Nathalie Lebas, directrice de la Safer 87, le marché agricole a été un peu plus difficile en raison des confinements entraînant des difficultés pour faire les visites sachant que nous accueillons de nombreux agriculteurs venus d’autres départements. De plus, les agriculteurs se posent aujourd’hui davantage de questions quant aux revenus avant d’acheter du foncier ». Les prix de vente oscillent entre 2 800 €/ha au Nord du département et 3 340 €/ha avec une grande stabilité des prix sur dix ans. « Ici la pression foncière se fait plutôt entre agriculteurs, on n’a pas la pression d’une forte urbanisation contrairement à d’autres départements d’où des prix stables » analyse-t-elle.

« L’agriculture fait toujours rêver mais... »

Actuellement, quelques 513 ha sont sous convention de portage par la Safer départementale en partenariat avec la Région, permettant de faciliter l'installation progressive de 13 jeunes agriculteurs pour un montant total de 1,5 million d'euros. Les terres sont mises à disposition moyennant un loyer durant cinq à dix ans, montant déduit au final du prix de vente.

Autre outil proposé, la convention de mise à disposition concerne 812 ha pour une durée d’un à six ans. Autre service, la vente en ligne de propriétés avec 31 offres en Haute-Vienne. « Pour conclure 28 ventes, 257 visites ont été organisées par le service projets et investissements ruraux souligne-t-elle, cela fait beaucoup de visites pour un trouver un porteur de projet. Quelques 437 sont recensés sur le département, l’agriculture fait donc rêver mais des porteurs n’ont pas les compétences, pas le budget voire les deux ».

Gaël et Claire ont pu s’installer aux portes de Limoges grâce aux terres stockées par la Safer et louées à Terre de liensGaël et Claire ont pu s’installer aux portes de Limoges grâce aux terres stockées par la Safer et louées à Terre de Liens - Crédit : Terre de Liens

 

Cette conférence a permis de mettre en lumière l’action de la Safer au travers de l’installation de Claire et Gaël, paysans boulangers et maraîchers. Une propriété de 40 ha très convoitée située au Vigen, aux portes de Limoges, a été stockée par la Safer en 2019. Le couple a contacté l’association « Terre de Liens » après un projet avorté dans une autre région. « La Foncière Terre de Liens a acheté la grange et les terres grâce à l'épargne solidaire et citoyenne de près de 300 personnes tandis que les jeunes ont acheté la maison pour faire les travaux explique Vincent Laroche, administrateur bénévole et porte parole de Terre de Liens Limousin. Localement, les bénévoles et salariées de l'association ont accueilli Claire et Gaël pour leur première visite de la ferme puis ils ont animé la campagne de collecte, monté les dossiers techniques, etc... Cette levée de fonds a permis aussi de faire des travaux importants sur la grange pour faciliter leur installation. Ils ont eu le temps de monter leur projet et de développer leur activité de paysans boulangers bio. Le stockage a surtout permis à Terre de Liens de régler les formalités administratives et notoriales pour l'acquisition, les fermiers occupant la ferme via une convention d'occupation précaire avant signature du bail rural et environnemenatal avec Terre de Liens. Le couple fait de la vente directe sur les marchés de Limoges et la demande est en hausse."

En fin de réunion, Patrice Coutin, président de la Safer Nouvelle-Aquitaine et Pascal Combecau, président du Comité Technique de la Safer 87 ont remis à deux jeunes agriculteurs Jeffrey Reumerman, éleveur ovin installé à Saint-Sornin-la-Marche et Clément Dussoub à Champagnac-la-Rivière leur chèque FASCINA d’un montant total de 3 200 euros. Ce fond, mis en place depuis le 1er janvier 2020, prend en charge une partie des frais d’acte lors d’une acquisition réalisée auprès de la Safer.

 

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Safer 87 - Corinne Merigaud - Terre de liens

Partager sur Facebook
Vu par vous
6399
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
S'installer en production sous label de qualité offre des avantages et présente aussi des contraintes. Mais la conférence organisée dans le cadre de la journée Installation-Transmission, confirme que les efforts fournis par le producteur sont reconnus par Agriculture | 25/05/2022

L'installation sous démarche de label qualité, un ingrédient éthique pour les jeunes agriculteurs

Eleveurs et leurs vaches (dont Pierre Lortholary, éleveur de GAEC la trochoise ) à la vente aux enchères du Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine, 2022. Agriculture | 25/05/2022

Salon de l’Agriculture : Le retour des spectaculaires enchères

Jérôme Mouret équipe un cheval de trait de la SFET. Agriculture | 24/05/2022

Agriculture : Ecolos et efficaces, les chevaux ont leur place !

Clément Leroux exploite 6ha de vignes dans les fins bois de l’AOC Cognac Agriculture | 24/05/2022

Installation-Transmission : Clément Leroux, tombé à la naissance dans l'eau de vie de cognac

Journée installation transmission 2022 Agriculture | 20/05/2022

Journée Installation Transmission : "Agriculteur, un métier de goût, d'origine et de qualité !"

G Latournerie une Agriculture | 18/05/2022

Installation-Transmission : « Le bonheur est dans le chai », Guilain Latournerie, viticulteur en Gironde

Paul Jabouille s’est installé en GAEC avec son père à Chasseneuil-sur-Bonnieure l’an dernier. Agriculture | 17/05/2022

Installation-Transmission : Paul Jabouille éleveur de Limousines en Charente « C’est un métier passion »

Teddy Gauvin est éleveur de vaches de race Limousine. A son installation, il a opté pour le Label Rouge Agriculture | 16/05/2022

Installation-Transmission : Teddy Gauvin, agriculteur dans la Vienne, passionné de la qualité

Le Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine de retour à Bordeaux ! Agriculture | 13/05/2022

Le Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine de retour à Bordeaux !

Théoline Mathez s’est installée en bio en GAEC avec ses parents pour élever des brebis laitières. Agriculture | 12/05/2022

Installation-Transmission - Pour Théoline Mathez, bergère en Creuse, « Produire bio c’est important pour protéger la biodiversité »

Romain Miner et Yamiley Bayone, leur nouvelle vie autour de l'élevage et la transformation de porcs noirs démarre à Barbaste en Lot-et-Garonne Agriculture | 10/05/2022

Installation-Transmission : Yamiley Bayonne et Romain Miner revisitent la tradition du "tue-cochon"

Martin Roquecave s'est installé sur l'exploitation familiale en 2021. La production principale est la fraise du Périgord IGP. Agriculture | 05/05/2022

Installation-Transmission : « L'IGP permet de valoriser notre métier », Martin Roquecave, fraisiculteur en Dordogne

Un an tout juste après son installation, Jean-Baptiste Bosredon peaufine son modèle de production de veaux la mère, la qualité comme critère principal Agriculture | 03/05/2022

Installation-Transmission : "Prendre le temps de construire son projet", Jean-Baptiste Bosredon, jeune éleveur corrézien

Thomas Dupouy 20 ans installé à Pontonx-sur-l'Adour Agriculture | 29/04/2022

Installation-Transmission : Thomas Dupouy, tradition et qualité à la landaise !

Marilyne Casavieille et ses brebis à Lees Athas, en Vallée d'Aspe (Pyrénées-Atlantiques) Agriculture | 27/04/2022

Installation - Transmission: Marilyne Casavieille, l'instinct de bergère en héritage