aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/16 : "Pour la France, pour la Gauche": tel est le thème de la réunion publique qui aura lieu le 29 juin à 18h30 à l'Athénée Municipal de Bordeaux en présence de Stéphane Le Foll, d'Alain Rousset et de l'ensemble des sénateurs et députés PS de Gironde.

24/06/16 : Le Salon du livre gourmand se tiendra à Périgueux, les 25, 26 et 27 novembre et aura pour thème "Tables de France. La conférence de presse a eu lieu à Bordeaux, car c'est le chef Philippe Etchebest qui sera le président de cette 14e édition.

24/06/16 : 1er Forum de l'intérim jeudi 30 juin de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 au Centre Culturel du Passage d'Agen (47). Au menu : rencontres avec des agences d'intérim dans le cadre d’un job dating et 353 postes d’intérimaires à la clé !

23/06/16 : "Se fédérer pour changer" Entreprises-relations sociales":J.M Cavada, Député Européen, A.Turby, Changeons la France, Maire de Carbon-Blanc, P.Block, auteur du "Moi, Président(e), la 4ème solution". Deux réunions le 27/6 17h puis 18H30 à l'Inseec H18.

23/06/16 : LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Alain Vidalies, Sec d’Etat aux Transports souhaite créer une mission conjointe du Conseil de l'environnement et du développement durable, de l'Inspection des finances pour consolider le financement de ces lignes.

17/06/16 : Jean-Baptiste Constant, conseiller d’administration de l’intérieur et de l’Outre-mer est nommé sous-préfet, sous-préfet de l’arrondissement de Sarlat. Sa prise de fonctions a lieu le 20 juin avec un dépôt de gerbe, place de la Petite Rigaudie à 17 h.

15/06/16 : Le sel de Salies-de-Béarn, qui est produit dans les Pyrénées-Atlantiques et qui est utilisé pour saler le jambon de Bayonne, a obtenu le statut d'indication géographique protégée (IGP). Celui-ci lui a été accordé par la Commission européenne.

Festival Arte Flamenco 2016 - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/06/16 | Chômage ALPC: - 0,4% en mai , France:+ 0,3%

    Lire

    300 884 demandeurs d'emploi de catégorie A, fin mai:-0,4 % sur un mois (soit –1 077 personnes), -1,3 % sur 3 mois et -0,8 % sur un an. En France ce nombre augmente de 0,3 % sur un mois, recule de 2,0 % sur 3 mois et de 1,0 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en mai 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue de 0,2 % pour les moins de 25 ans (–1,1 % sur 3 mois et –7,3 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–1,4 % sur 3 mois et –1,2 % sur un an) et de 0,5 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–1,1 % sur 3 mois et +4,2 % sur un an).

  • 24/06/16 | François Bayrou face au refus anglais de l'Europe

    Lire

    Interrogé par Europe 1 sur le vote des Anglais en faveur du "Brexit", François Bayrou, le président du Modem, a déploré que l'Europe soit devenue plus diplomatique que démocratique. "Les décisions européennes relèvent d’une démocratie dans lesquelles les peuples ont quelque chose à comprendre et à savoir "estime-t-il. Or, "personne ne sait quelles décisions on prépare à Bruxelles, de quelles manière elles sont mises en place et quand elles sont prises ". Selon lui, les élus nationaux ont une vraie responsabilité dans ce domaine.

  • 24/06/16 | Le jazz prend ses quartiers au festival d'Oloron-Sainte-Marie

    Lire

    L'excellent festival "Des rives et des notes" organisé à Oloron-Sainte-Marie débute dans les Pyrénées-Atlantiques. Consacré en particulier aux jazz d'Europe, il se déroule du 24 et 26 juin ainsi que du 29 juin au 3 juillet. Une trentaine de concerts sont à l'affiche, dont celui du trio allemand Triosence, qui se produit pour la première fois en France. A noter également la venue de Lisa Simone, la fille de Nina, le quartet italien Paolo Fresu, le Golden Strike Trio de Ron Carter. Un tremplin des jeunes formations est prévu. Le programme sur http://www.jazzoloron.com/

  • 23/06/16 | Des manifestants s'introduisent au domicile de la sous-préfète

    Lire

    Dans le cadre de la manifestation d'opposition au Projet de loi Travail ce matin à Bayonne,cinq manifestants se sont introduits dans le domicile privé de Catherine Seguin, la sous-préfète de Bayonne. "Cette violation de la propriété privée et cette atteinte à la représentation de l'Etat est un délit , a dénoncé fermement le préfet Durand pour lequel le procureur de la République de Bayonne a été saisi pour apprécier les suites à donner." Et de conclure: "aucun agissement contraire à notre Etat de droit ne sera admis".

  • 23/06/16 | Le Conseil municipal de Tarnos demande son intégration au futur EPCI

    Lire

    Lors du Conseil municipal de Tarnos, Jean-Marc Lespade le maire a demandé à ce que la ville intègre la futur agglomération du Pays basque en faisant un réquisitoire de l'agglomération du Seignanx et en précisant que son bassin de vie ne se trouvait pas vers le nord mais au sud. Et surtout, Tarnos fait partie du puissant syndicat des transports de l'agglomération bayonnaise. Le conseil a voté pour cette disposition quitte à agacer les préfets des deux départements qui lui ont déjà adressé un carton jaune.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Lancement officiel de la charte "Bio Vin Solidaire" en Aquitaine

12/12/2013 | Ce mercredi 11 décembre, la signature "Bio Vin Solidaire" a été officiellement lancée depuis l'écosystème Darwin à Bordeaux

Laetitia Bertani, Gilles Bergon, Jean-François Mandon et patrice Bodin trinquent à la charte "Bio Vin Solidaire" signée officiellement le 11 décembre 2013

"Une charte unique pour le vin en France", c'est par ces mots qu'Anne-Lise Goujon, vigneronne bio et présidente de la commission vitivinicole de l'association interprofessionnelle ARBIO Aquitaine, a présenté le lancement officiel de la signature "Bio Vin Solidaire" ce mercredi 11 décembre. Mise en place depuis 2012 par le Syndicat des Vignerons Bio d'Aquitaine (SVBA) et par Arbio Aquitaine, cette charte a été officiellement présentée et signée, rassemblant alors des professionnels du vin et différents acteurs engagés dans la filière bio en Aquitaine, troisième région de France qui compte le plus de surfaces bio.

Garantie produit, garantie sociale et garantie environnementale, voici donc les trois points sur lesquels cette charte "Bio Vin Solidaire" ne transigera pas. En effet, le goût, le respect du travail du vigneron et la promotion de l'agriculture biologique sont autant de missions menées par cette étiquette lancée officiellement ce mercredi 11 décembre depuis les locaux bordelais de l'écosystème Darwin. Apposée sur près de 1000 hectolitres de vin dans les appellations Côtes de Bourg, Saint-Emilion, Bordeaux et Côtes de Duras, cette signature associe tous les opérateurs de la filière, du producteur au distributeur et s'inscrit de fait dans une pratique et une consommation équitables. Pour reprendre les mots de Laetitia Bertani, chargée marketing et communication pour "Terre de Vignerons", " cette charte est essentielle et constitue désormais un argument de vente qui va faire la différence pour le consommateur lorsqu'il achètera du vin bio, un vin qui a souvent été décrié".

Le vin bio, un domaine où le consommateur doit être guidé et rassuré En effet, le filière bio dans le domaine du vin n'a pas toujours été encensée par les consommateurs et les professionnels du secteur, certains craignant des répercussions sur ses qualités gustatives. "Ce n'est pas parce-que c'est bio que c'est bon, c'est sûr, mais avec cette charte "Bio Vin Solidaire", le goût est primordial, les vins sont dégustés à l'aveugle et notés lors de comités de suivis", a alors précisé Gilles Bergon, vigneron bio (Château les Aubrets, Côtes de Bourg). Même son de cloche pour Jean-François Mandon, metteur en marché pour la sélection Louis Mandon (Dordogne) pour qui le côté gustatif est indispensable, accordant alors à ces dégustations à l'aveugle une attention toute particulière: "Le vin bio a eu des débuts assez chaotiques, aujourd'hui on ne peut plus se permettre d'avoir de déception. Il doit impérativement présenter deux paramètres indissociables, la technique et le goût, c'est comme ça qu'on fidélisera les marchés et bien-sûr, les consommateurs qui ont besoin d'être guidés et rassurés dans ce domaine". Cônes, collerettes, stickers sur lesquels figurent le logo "Bio Vin Solidaire" sont désormais des marques officielles et reconnues de cette charte, les professionnels engagés dans cette démarche attendant alors aujourd'hui bien-sûr un "effet charte".

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
895
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires