aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Landes: agriculteurs et élus, ensemble pour relever le défi de la transmission du foncier

19/03/2013 | Ce 18 mars, la SAFERAA a tenu la première de ses Conférences Départementales du Foncier Rural 2013 dans les Landes. Thème abordé: la transmission du foncier agricole

Jean-Pierre Lafferrère, Prés de la Communauté de Communes du Tursan,Jean-Michel Anaclet, Prés du Comité technique SAFER Landes,Francis Descazeaux, Président de la Cave Coopérative de Tursan

Lors des conférences départementales du foncier 2012, c’est le constat alarmant de la disparition des terres agricoles qui a focalisé les réflexions des acteurs agricoles et élus y participant. Cette année, c’est la transmission qui est au cœur des débats. Une question délicate car une transmission qui ne se fait pas, c’est la disparition assurée du foncier. Pour mémoire sur la région Aquitaine, la première cause de perte de foncier rural, c'est la friche. Un premier regard landais sur cette question auquel se succéderont dans les jours à venir les regards béarnais, girondin et basque.

Côté repreneurs, Jacky Bonotaux du service statistique de la DRAAF Aquitaine, rappelle que selon le dernier recensement agricole, «18,3% des chefs d’exploitation aquitains ont moins de 40 ans». Un mauvais score qui place la Région en «avant-dernière position française sur le taux des chefs d’exploitation de moins de 40 ans». Si le Lot-et Garonne et la Dordogne se disputent sans fierté les rangs 91 et 92 au classement départemental, la Gironde est quant à elle au 88ème rang et les Landes ne font guère mieux du haut de leur 65ème rang… Seuls les Pyrénées-Atlantiques peuvent se vanter de leur 8ème position. Conclusion pour le statisticien : « Le renouvellement des générations est plus lent, avec un déficit de jeunes et une prise de direction de plus en plus tardive».

La DJA un mécanisme obsolète?Des chiffres qui vont dans la logique du constat selon lequel dans les Landes, comme sur la moyenne régionale, 52% des chefs d’exploitation de plus de 55 ans sont sans successeurs. Un triste bilan face auquel la table ronde organisée ce lundi soir a fait le constat de l'insuffisance sinon de la faillite des outils «classiques» d’accompagnement des jeunes à l’installation, et notamment la DJA (dotation d’installation aux jeunes agriculteurs) accusée à plusieurs reprises d’être désormais inadéquate au regard des besoins de ces jeunes agriculteurs.

"Faire fi des corporatismes"Mais, cette rencontre a aussi permis d’exprimer une prise de conscience tant dans les rangs du monde agricoles que dans celui des élus, de la nécessité d’actions et initiatives concertées entre ces deux familles d’acteurs. Pour Jean-Michel Anaclet, Président du Comité technique SAFER Landes, «il faut faire fi des corporatismes et travailler dans le même sens tous ensemble pour faciliter les transmissions!». C’est aussi l’idée ardemment défendue, et mise en œuvre, par Jean-Pierre Lafferrère, Président de la Communauté de Communes du Tursan, qui porte le premier Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI) dans les Landes. Avec ce nouveau document d’aménagement du territoire, «notre volonté est de pouvoir protéger l’activité agricole et relancer une vie rurale plus dynamique». Un défi difficile qui suppose, il le reconnaît volontiers, «de gérer nos contradictions entre le maintien de nos agriculteurs mais également l’accueil d’une nouvelle population, et donc de services et zones d’activité, pour contribuer au développement des bourgs.» Pour autant, «avec cet outil la parole est ouverte, à chacun de s’en saisir et notamment aux jeunes agriculteurs pour ne pas laisser régler ces questions par les seuls urbanistes».

Mettre en confiance propriétaire et repreneurAu-delà des bonnes résolutions encourageantes de collaboration efficaces, la CDFR a également permis de lister un certain nombre d’outils SAFER déjà existants pour une transmission facilitée. Parmi eux les conventions de mise à disposition (CMD) grâce auxquelles un propriétaire confie la gestion de son foncier à la SAFER. A elle ensuite de trouver un exploitant pour ces terres. D’une durée maximale de 12 ans, cette solution «met en confiance propriétaire et exploitant» et débouche régulièrement sur un bail rural ou sur la vente de la propriété au nouvel exploitant. Dans les Landes, ce sont 131 propriétaires qui ont opté pour cette solution auprès de la Safer soit 1156 ha mis à disposition.
Autre outil évoqué lors de la CDFR, le portage foncier dont le principe s’inspire de la location-vente. La Safer achète un foncier non bâti d’une valeur maximale de 150 000€ et le met en location pendant 10 ans. A la fin du portage, les loyers viennent en déduction du prix d’acquisition. Quant aux intérêts, ils sont pris en charge par la Région. Une solution qui fait des heureux, même si le plafond paraît un peu bas pour certains intervenants de la salle…

Des outils à promouvoirFrancis Descazeaux, Président de la Cave Coopérative de Tursan qui multiplie les initiatives pour encourager à l’installation sur les vignobles de l’appellation, a reconnu la pertinence du portage. A tel point que si l’occasion se présentait, il s’est dit prêt à engager la cave à se porter caution auprès de la banque, puisque un tel projet «permettait d’apporter de nouvelles surfaces pour la cave». Au total, des outils là aussi multi-partenariaux à continuer de développer et de promouvoir auprès notamment des cédants, souvent isolés face à leur décision et aux modalités de leur transmission.


Prochaines CDFR:
Béarn: le 20 mars à l'AGPM - Montardon
Gironde: le 21 mars à Bordeaux Sciences Agro - Gradignan
Pays Basque: le 26 mars à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat - Bayonne

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
424
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr