27/02/15 : En mars et avril 2015, les bacs TransGironde (Le Verdon-Royan et Blaye-Lamarque) connaîtront une modification d'horaires et de tarifs. Toutes les infos des nouvelles traversées sur le site : http://transgironde.gironde.fr

27/02/15 : L'accès à la station de ski de La-Pierre-Saint-Martin est ouvert avec équipements. 50% du domaine est skiable et ouvrira progressivement en fonction des conditions météo. + d'info

27/02/15 : Bloqué par les importantes quantités de neige tombées sur le massif, l'accès à la station de ski de Gourette a été rétabli à partir des Eaux-Bonnes avec des conditions de circulation normales, indique le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques.

27/02/15 : Haude, une limousine née à Saint-Cyr-les-Champagnes, s'est classée ce jeudi deuxième de sa catégorie (génisses pleines de moins de 32 mois) au Salon de l'agriculture, à Paris. Haude provient de l'élevage d'Olivier Lasternas, habitué des podiums.

25/02/15 : Le risque d'avalanche est maximum (5/5) dans les Pyrénées-Atlantiques. Il demeurera très élevé jusque lundi. Plusieurs avalanches d'ampleur ont déjà été constatées dans la journée en vallées d'Ossau et d'Aspe, sans faire de victimes.

25/02/15 : Dealers de Science organise une conférence-débat sur le thème "Littoral atlantique français : comment rester à flot ?" le mardi 17 mars 2015 à 18h30 à la Maison Ecocitoyenne de Bordeaux (Quai Richelieu).

24/02/15 : Philippe Couillard, le premier ministre du Québec, sera en visite officielle à Bordeaux les 4 et 5 mars. L'occasion de conclure des partenariats entre des entreprises et institutions aquitaines et québécoises dans le numérique et les hautes technologies

24/02/15 : Lascaux III, l'exposition internationale consacrée à célèbre grotte, vient de franchir le cap des 800 000 visiteurs au musée du cinquantenaire de Bruxelles. En raison de son succès, l’exposition est prolongée à Bruxelles jusqu’au 12 avril prochain.

24/02/15 : En Lot-et-Garonne, Clélia Daulhac est la plus jeune candidate de France à se présenter aux élections départementales de mars prochain. Remplaçante sur le canton Agen 3 elle aura 18 ans le 28 février prochain

23/02/15 : Veolia Recyclage et Valorisation offre à ses collaboratrices un accès gracieux au réseau social LConnect (http://lconnect.fr), l’association bordelaise qui réunit des femmes d’horizons variés, toutes impliquées dans la vie économique.+ d'info

19/02/15 : 3 636, c'est le nombre de vins inscrits au Concours de Bordeaux – Vins d'Aquitaine. La date de cette 59ème édition est fixée au samedi 9 mai au Palais des Congrès de Bordeaux-Lac.

18/02/15 : Airbus a sélectionné le moteur Arrano, fabriqué par Turbomeca à Bordes (64), comme motorisation exclusive pour le nouvel hélicoptère bimoteur X4. Celui-ci permet une consommation en carburant réduite de 10% à 15% par rapport aux précédents moteurs.

18/02/15 : 2015 a été décrétée « Année de la jeunesse » à Villeneuve/Lot. Une large consultation vient donc d'être lancée auprès des 12-25 ans. Menée par le cabinet BSA, elle s'appuie sur un travail de terrain en immersion.

17/02/15 : Quatre personnes marchant sur une route, fermée à la circulation au dessus de la station de Gourette, ont été ensevelies par une avalanche cet après-midi. Elles ont été dégagées et retrouvées vivantes. Deux d'entre elles sont dans un état grave.

17/02/15 : 286 candidats aux élections départementales, répartis en 143 binômes, se présentent dans les Pyrénées-Atlantiques. Leur liste peut être consultée sur le site du ministère de l'Intérieur. Les étiquettes sont expliquées dans l'onglet "nuances".+ d'info

17/02/15 : A Biarritz, il pleut tous les jours des listes pour les élections départementales. Dernière en date, celle de François Amigorena, l'adjoint au tourisme, à l'économie et aux technologies nouvelles ce week-end. On est arrivé aux neuf binomes...

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 28/02/15 | Dominique Bussereau s'inquiète de la fermeture des services en gare de Pons (17)

    Lire

    Dans un récent communiqué adressé à Guillaume Pépy, président de la SNCF, Dominique Bussereau, président du Conseil général de Charente Maritime s'inquiète de la fermeture prochaine des services en gare de Pons (qui se situe sur la ligne Nantes-Bordeaux). "La réorganisation commerciale qu'envisage la SNCF ne peut s'exonérer des nécessités d'attractivité du territoire et du maintien d'une offre de services aux clients", écrit le député, demandant une réponse de la part du dirigeant.

  • 27/02/15 | Pyrénées-Atlantiques : pas de chef de file à gauche, mais des principes

    Lire

    Alors que les compétences des futurs Conseils départementaux ne sont pas encore toutes connues, la majorité de gauche des Pyrénées-Atlantiques entend baser son action sur trois principes : la proximité, la solidarité, et le développement. Ce qui vaudra en particulier pour l'aide sociale, ainsi que pour le soutien apporté aux collèges et aux personnes âgées. Aucun chef de file n'a par contre été nommé. "Cette personne sera désignée par l'équipe qui sera amenée à travailler à notre projet" indiquent les porte-parole des candidats.

  • 25/02/15 | Chômage : légère baisse en janvier en Aquitaine

    Lire

    Fin janvier il y avait 177 636 demandeurs d'emploi de catégorie A en Aquitaine. Ce nombre diminue de -0,3% (-591) par rapport au mois précédent mais est en hausse de +6,2% en un an. France métropolitaine -0,5% par rapport au mois précédent (+4,8% sur un an). Par département, catégorie A, Dordogne (-0,1%), Gironde (-0,4%), Landes (-1,3%), Lot-et- Garonne (+0,3%) et Pyrénées-Atlantiques (+0,0%). En Aquitaine, le nombre des demandeurs d’emploi de catégories B et C s’établit à 99 431 fin janvier 2015: +1,8% par rapport au mois précédent (+11,0% sur un an).

  • 25/02/15 | Un éleveur de vaches béarnaises, lauréat de la Fondation du patrimoine

    Lire

    Le premier prix national de la Fondation du patrimoine pour l'agro-biodiversité animale va être remis à Gilles Delas, éleveur de vaches béarnaises, installé à Herrère, dans les Pyrénées-Atlantiques. Le jeune éleveur souhaite pérenniser cette race à l'effectif fragile en mettant notamment l'accent sur la viande de veau de lait élevé au pis, qui possède de grandes qualités gustatives. Le 2e prix sera décerné à l'association nationale de sauvegarde du porc gascon (Pyrénées-Atlantiques).

  • 25/02/15 | Le Conseil Général de Lot et Garonne met la main à la poche pour l'aide à domicile

    Lire

    L’assemblée départementale a modifié les modalités de l’avance de trésorerie accordée depuis 2010 aux associations d’aide à domicile et versée en début d’année. Pour l’année 2015, cette avance de trésorerie s’élèvera à 90 % du montant moyen mensuel des dépenses des deux fédérations d’aide à domicile, UNA 47 et ADMR (contre 80 % jusqu’à présent), ceci afin de les aider à affronter des situations économiques difficiles ponctuelles.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Agriculture | « Les semences paysannes doivent être protégées au même titre que les semences de ferme ! » selon Christian Crouzet

11/02/2014 | La Confédération paysanne et le collectif « Semons la biodiversité » viennent de faire reconnaître l'exception agricole dans la loi sur la contrefaçon agricole.

Christian Crouzet

« C'est une avancée ! » Christian Crouzet, le secrétaire général régional de la Confédération paysanne, est à moitié satisfait. « Les semences de ferme sont enfin protégées par la loi sur la contrefaçon agricole, mais nous aurions bien aimé que toutes les pratiques à la ferme le soient également. En effet, les semences dites paysannes ne le sont toujours pas. Les députés ne nous ont pas entendus. Mais nous n'allons pas baisser les bras pour autant ! » La Confédération paysanne qui « remercie les députés qui ont défendu les intérêts des agriculteurs même si la ministre Nicole Bricq a limité l’exception à une liste dérogatoire ». Explications de Christian Crouzet.

@qui ! : Quelle est la différence entre semence de ferme et semence paysanne ?
Christian Crouzet :
Pour nous, les semences de ferme sont des semences protégées car elles sont sous obtention avec droit de propriété. Elles sont créées pour une agriculture industrielle, une production de masse avec distribution de masse. Pour cette culture, nous sommes d'accord là-dessus, il faut une certaine sécurité, une transparence. Les travaux de recherche sont donc utiles. Mais à côté, nous voyons se développer une agriculture plus vivrière que nous appelons l'agriculture paysanne ou familiale. Et ce secteur paysan doit aussi être protégé !

@ ! : Comment les semences de ferme sont-elles protégées ?
C. C. :
En 1961, le sélectionneur ne voyait aucun inconvénient à ce qu'un agriculteur prenne son produit pour semer et en faire une sélection sur sa ferme. Mais, au fil du temps, les obtenteurs se sont calés sur le système du brevet et y ont adossé une taxe. Donc si vous resemez le produit de votre récolte issu d'une semence sous obtention vous devez payer une taxe.

@! : Que dit la loi sur la contrefaçon agricole ?
C. C. :
Dans la loi sur la contrefaçon agricole, les semences de ferme sont reconnues sous cette forme-là. La loi s'appuie sur l'existence du droit de propriété, certificat d'obtention végétale.

@! : Qu'avez-vous demandé aux députés ?
C. C. :
Nous sommes montés au créneau pour dire que l'exception agricole du sélectionneur existe toujours chez l'agriculteur. Ce qui n'a pas été entendu par le législateur qui s'appuie sur les règlements antérieurs qui spécifient qu'un agriculteur qui resème une variété sous protection d'un certificat doit payer des royalties. Donc s'il ne paye pas de royalties, il contrefait une culture. En revanche, pour les semences paysannes, qui sont du domaine public, et qui ne sont pas avec des droits de propriété, nous ne savons pas du tout si elles sont englobées dans les semences de ferme. Nous souhaitons donc que les semences de ferme soient élargies aux semences paysannes. En clair que tout ce qui ne possède pas de droit de propriété privée soit protégé.

@! : Avez-vous été entendus ?
C. C. :
A moitié, car ils ont reconnu l'exception agricole et l'utilisation de semence de ferme. C'est déjà une avancée ! Mais c'est limité à l'utilisation de semences de ferme issues d'obtention. Aujourd'hui, il faut élargir cette loi et cette exception agricole aux variétés du domaine public : aux sélections animales, aux préparations naturelles (levures) utilisées dans les transformations à la ferme. Aujourd'hui, elles ne sont pas protégées avec cette loi. Pour comprendre la situation prenons l'exemple d'une pollinisation croisée qui va contaminer un champ d'une variété paysanne. Le propriétaire du brevet va découvrir son gêne breveté dans un champ de semence paysanne. Il peut très bien nous attaquer pour contrefaçon ! Les droits de propriété sont de vrais marqueurs !

@! : Comment agir pour être entendus ?
C. C. :
Nous devons informer le grand public et toutes les personnes concernées comme celles qui travaillent dans les secteurs de la biodiversité ou à la sauvegarde des variétés. Nous sommes face à une législation qui privatise le vivant, où les grandes entreprises et les laboratoires qui déposent un gêne de découverte grâce à la recherche se l'approprient. Nous sommes, là, dans un bouleversement total de l'approche du milieu agricole vivant. C'est de notre patrimoine collectif, local, national et génétique dont nous parlons ! Et d'ailleurs l'ONU a déclaré « 2014 année de l'agriculture familiale » pour mettre en évidence le danger d'une industrialisation forcenée de l'agriculture au détriment de l'agriculture paysanne. Et notre gouvernement y reste sourd !

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Confédération paysanne d'Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
4628
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

Le foie gras, le poulet et le magret du Périgord sont à l'honneur au SIA Agriculture | 26/02/2015

Les produits du Périgord assurent leur promotion au salon de l'agriculture

de g à d: Gérard Vandenbroucke (Limousin), Alain Rousset (Aquitaine), Jean-François Macaire (Poitou-Charentes) Agriculture | 28/02/2015

SIA : Un trio de présidents à l'unisson sur les orientations agricoles de la future grande région

L'Aquitaine renforce son soutien à l'installation en agriculture Agriculture | 20/02/2015

L'Aquitaine renforce son soutien à l'installation en agriculture

La FDSEA et les Jeunes agriculteurs refusent de travailler dans le brouillard Agriculture | 18/02/2015

Pau: La FDSEA et les Jeunes agriculteurs refusent de travailler dans le brouillard

Paul Castetbieilh le jeune éleveur qui a repris l'exploitation de Bernard Dupont à Malaussane, par le biais du portage Safer, en partenariat avec le Conseil régional d'Aquitaine Agriculture | 03/02/2015

Elevage porcin : quand le portage foncier facilite la pérennisation de la filière

Henri Biès-Péré Agriculture | 27/01/2015

Les agriculteurs aquitains ne veulent pas faire les frais du milliard d'aides agricoles à rendre à l'UE

Dominique Graciet, Président de la Chambre Régionale d'Agriculture Agriculture | 14/01/2015

La Chambre régionale d'agriculture aquitaine sous le signe d'une régionalisation renforcée en 2015

Remise des prix du concours national de la création d'entreprises agroalimentaires Agriculture | 14/01/2015

Produits transformés, cuirs de fruits et galettes légumineuses primés à Agropole

2ème Convention de FLA Agriculture | 19/12/2014

Fruits et Légumes d'Aquitaine devient Propulso

Malgré le gros temps, Euralis tient bon la barre Agriculture | 08/12/2014

Malgré le gros temps, Euralis tient bon la barre

Pierre Bougault (délégué Aquitaine), Eric Garreau (Crédit Agricole), Alain Guichoux (directeur d'Agri Sud-Ouest Innovation) Agriculture | 08/12/2014

Agri Sud-Ouest Innovation accompagne la viticulture

Pôle équipement de caves et de chais - Vinitech Sifel 2014 Agriculture | 05/12/2014

Vinitech-Sifel, un parcours de la terre à la bouteille sur le fil de l'innovation

Discours  inaugural donné par les responsables syndicaux Agriculture | 05/12/2014

Congrès de la CR : « L'agriculture est un secteur porteur pour l'économie de demain »

La session  consacrée au budget de la chambre d'agriculture de la Dordogne a eu lieu le 28 novembre Agriculture | 05/12/2014

Incertitudes autour du budget de la chambre d'Agriculture de la Dordogne

Le lac du Gabas, dont une moitié des volumes est destinée à l'irrigation agricole, l'autre à la gestion des étiages de l'Adour et trois de ses affluents Agriculture | 04/12/2014

Lac du Gabas et nord Béarn, reportage en terres irriguées

Le bureau du Groupe Coopératif Maïsadour, à l'occasion de l'Assemblée générale du Groupe le 2/12/2014 Agriculture | 03/12/2014

2013-2014, une croissance tumultueuse pour le Groupe Coopératif Maïsadour

La présentation de ce concours national s'est tenu mardi au salon Vinitech, à Bordeaux Agriculture | 02/12/2014

Agrinove lance le concours "Innovations pour l'agriculture"

Vigne à monflanquin, coeur de la zone de production de vigne bio pour jus de raisin Agriculture | 02/12/2014

Terres du Sud ou l'art de raisonner l'utilisation de la ressource en eau

Michel Prugue, Président du Groupe Coopératif Maïsadour et Thierry Zurcher, son Directeur Général Agriculture | 02/12/2014

Coopération agricole: 7. Le Grand Entretien, Michel Prugue et Thierry Zurcher

''L'agriculture biologique et qualité de l'eau'', journée thématique à la CUB ce 28 octobre 2014 Agriculture | 01/12/2014

Agriculture bio: prévenir la pollution des eaux plutôt que la guérir?