Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/11/18 : Edgar Feuchtwanger fut le voisin d'Hitler de 1929 à 1939. Âgé de 94 ans, il vient témoigner le 23 nov à Pessac à l’occasion de la projection du documentaire « Hitler, mon voisin, 1929-1939, souvenir d’un enfant juif ».

21/11/18 : Colloque de l’Observatoire National de la Précarité Energétique le 23 nov. à l'Hôtel du Département à Bordeaux. Ce colloque national présentera les chiffres de la précarité énergétique en France et les dispositifs de prévention et d’accompagnement.

21/11/18 : L'ancien international tricolore de football, Djibril Cissé, sera présent lors de l'inauguration des Foulées littéraires samedi 24 novembre à Lormont.

21/11/18 : Rassemblement à l'initiative de la Coordination Rurale 47, vendredi à 8h30 devant le tribunal d'Agen, en soutien à l'agriculteur victime d'une attaque au couteau en juin 2017 et dont son procès se tient le 23 novembre.

20/11/18 : La Rochelle : nouveaux blocages ce matin devant le site pétrolier de La Pallice, où les forces de l'ordre sont intervenues pour dégager l'accès et la route. Un automobiliste ayant forcé le barrage de police a été interpellé.

20/11/18 : En Dordogne, le trafic était encore perturbé ce mardi par les gilets jaunes, notamment dans l'agglomération de Bergerac, avec de nombreux poids-lourds bloqués et stationnés le long des routes. De nombreux blocages et barrages filtrants sont attendus.

20/11/18 : Les installations de péage automatique ont été incendiées à Virsac en Gironde sur l'autoroute A 10 par des gilets jaunes dans la nuit de lundi à mardi.

20/11/18 : Grand Poitiers organise le mercredi 21 novembre à 18h au centre socio-culturel des Trois Cités une réunion publique d'échanges sur le Projet de territoire de Grand Poitiers.

19/11/18 : Charente-Maritime : grosse mobilisation des gilets jaunes encore aujourd'hui, avec des barrages filtrants renouvelés à La Rochelle, Royan et Saintes aux entrées et en sorties de villes.

19/11/18 : Le Château Smith Haut Lafitte a été sacré International Best Of Wine Tourism 2019 à Adélaïde (Australie). Sur 393 candidats au plan mondial, seuls 10 ont reçu ce trophée venant récompenser les propriétés les plus remarquables en matière d’œnotourisme

19/11/18 : Charente-Maritime : les communes de Marennes et de Hiers-Brouage, près de l'île d'Oléron, s'apprêtent à fusionner. Une charte commune a été adoptée par les élus lors du dernier conseil municipal du 15 novembre au soir.

19/11/18 : Une subvention de 50 000 euros a été votée en faveur de l’association « SOS Méditerranée » lors de la commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine qui s’est tenue le vendredi 16 novembre à Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/11/18 | Zéro déchet, zéro gaspi

    Lire

    Les 23 et 24 novembre, Bordeaux Métropole organise dans le cadre de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets le « Festival ZZ ». Près d’une centaine de rendez-vous sont prévus lors de ces 2 jours comme des ateliers, des jeux, des concerts, des conférences... Près de 80 structures locales et artisans seront présentS pour sensibiliser le grand public et les élèves des écoles. Programmation complète

  • 20/11/18 | La Rochelle : de nouveaux blocages à La Pallice

    Lire

    La police et la gendarmerie sont intervenues ce matin à la demande du préfet pour assurer la fluidité de la circulation aux abords des dépôts pétroliers de La Pallice à La Rochelle, et pour libérer les accès à la rocade à Saintes, de nouveau bloquée. Selon un communiqué de la préfecture, "un automobiliste ayant forcé un barrage de police a été interpellé pour mise en danger de la vie d'autrui et violence sur agent de la force publique".

  • 20/11/18 | Gilets jaunes : quatrième jour en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Dans le Lot-et-Garonne, plusieurs gilets jaunes, accompagnés de transporteurs et d'agriculteurs, bloquaient ce matin le péage de Samazan (A62 sortie 5) et laissaient passer les voitures. Un barrage filtrant était mis en place à Marmande sur le rond-point d'un centre commercial en direction de Bordeaux. La Charente Maritime a subi des embouteillages (nationale 11 de Beaulieu au pont de l'île de Ré). A Pau, 150 camions de forains et des gilets jaunes ont prévu d'organiser une opération escargot sur l'A64. Barrage filtrant à Langon

  • 20/11/18 | Gilets jaunes : la Gironde toujours perturbée

    Lire

    Plusieurs postes automates du péage de Virsac ont été brûlés dans la nuit de lundi à mardi par les gilets jaunes. Au nord de Bordeaux, un blocage subsiste toujours sur la RN10 au niveau de Saint-André de Cubzac. Au sud, la police a levé le blocage de l'A63 (au niveau de Marcheprime dans le sens Bayonne-Bordeaux), mais les itinéraires bis étaient toujours saturés ce matin. Sur l'A62, un barrage filtrant bloque toujours les camions au niveau de Langon. A 10h, la sortie 35 de l'A10 était fermée dans les deux sens de circulation.

  • 20/11/18 | La carte jeune s'exporte

    Lire

    Douze communes de la métropole (Ambarès-et-Lagrave, Ambès, Artigues-près-Bordeaux, Bordeaux, Bouliac, Gradignan, Le Bouscat, Le Taillan-Médoc, Saint-Aubin-de-Médoc, Saint-Louis-de-Montferrand, Saint-Médard-en-Jalles et Talence) ont annoncé leur intention de proposer dans chacune de leurs communes la mise en place d'une carte jeune accessible à tous les résidents de moins de 26 ans, prévue pour mars 2019. A Bordeaux, le dispositif a été lancé il y a cinq ans et profite à plus de 25 000 jeunes, leur permettant de bénéficier de différentes réductions dans des lieux culturels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Le collectif pour aider la stratégie individuelle

29/01/2016 | Le 26 janvier Euralis a tenu son assemblée de section Bordeaux Gascogne à Beychac et Caillau sous le thème «les enjeux d’une démarche collective pour mener sa stratégie individuelle».

Assemblée de section Bordeaux Gascogne d'Euralis à Beychac et Caillau le 26 janvier

En 2011, Euralis a défini un projet à l’horizon 2020. Ce projet affiche 3 ambitions. Economique afin d’avoir une croissance rentable. Sociale « pour offrir aux adhérents plus de compétences portées par des équipes plus compétentes ». Et une ambition « adhérents » avec en ligne de mire une redistribution de 10 millions d’euros de résultats aux adhérents. Et faire passer la part contractuelle de 25% à 50% « afin d’amener une meilleure visibilité et plus de valeur ajoutée sur les exploitations ». Un sacré challenge.

Ecoute et confiancePour y arriver, la coopérative va s’appuyer sur la compétitivité «  c’est faire plus avec moins de ressources et c’est surtout faire mieux que les concurrents » explique Pierre Couderc directeur général du groupe. Faire mieux aussi à l’international. En Ukraine et en Russie pour les semences et les céréales, en Chine et au Japon pour le foie gras. « L’international représente 26% de notre chiffre d’affaires et il a connu une croissance de 55% en sept ans » précise le directeur qui veut voir surtout au travers de cet engagement «  un renforcement des filières de la coopérative et donc des exploitations de nos adhérents de Sud Ouest ». Enfin, l’innovation sera le troisième levier pour atteindre les objectifs 2020. Et la Gironde ? « Nous avons la volonté d’une plus grande transversalité sur l’ensemble de l’exploitation » souligne Jean Albert Massenet responsable du pôle agricole. « Nous sommes dans un monde de grande variabilité, nous devons vous accompagner et cela passe par la maitrise des coûts de production. Nous n’avons pas la main mise sur les marchés. Il y a nécessité de changer, pour ce changement Euralis s’engage à vos cotés ». Pour le président Joël Bonneau, cet engagement répond à un souci d’écoute. « La confiance se travaille tous les jours. Le projet 2020 s’inscrit dans la confiance et l’accompagnement ». Il s’inscrit aussi dans les actions collectives.

Projet partagéLa table ronde menée sous le thème « les enjeux d’une démarche collective pour mener sa stratégie individuelle » animée par Joël Aubert rédacteur en chef d'Aqui.fr- a essayé d’apporter quelques réponses. « Le monde de demain sera par nécessité plus coopératif que celui d’aujourd’hui fondé sur la concurrence et la compétition. Les initiatives qui proposent des solutions nouvelles et durables sont fondées sur des nouvelles relations et sur la coopération » commente l’animateur. Et l’accompagnement de Euralis? Jean-Louis Palmier référent vigne spécialisé bio et Jean- louis Vinolo œnologue conçoivent leur travail en synergie. Ils s’appuient pour cela sur des outils collectifs : les réseaux Déphy, les fermes de références, optidoses…bref, autant d’ « outils » pour que  le travail à la vigne soit mené afin que le travail de l’œnologue soit simplifié. « Nous sommes acteurs du changement sur les nouvelles techniques». Une démarche collective menée avec le viticulteur. «  Quant on construit un projet il faut que ce soit un projet partagé. Nous sommes sur le front tous ensembles. Notre approche est plus conseil et moins produit ».

Travailler ensemblePour Thomas Solans président des jeunes agriculteurs jeunes et membre de la commission territoriale  « qui lui permet d’être acteur » plaide pour le « travailler ensemble ». Quant à la coopérative,  elle doit porter de la valeur ajoutée sur l’exploitation car « la clé de la réussite c’est le revenu  ». Pour y arriver des leviers existent. Il faut savoir se servir des panels économiques vigne et vin par exemple. « Avec les coûts de revient, on peut identifier les leviers d’action à faire fonctionner. Il faut une vision à long terme.». Thomas parle aussi confort de vie. «  Travailler collectivement arrive à casser le cliché ringard ». Derrière le mot coopération, il veut voir les mots solidarité, entraide, Cuma… il reconnaît aussi « le besoin des jeunes à être accompagnés ».

Assemblée de section Bordeaux Gascogne d'Euralis à Beychac et Caillau le 26 janvier

Redevenir une coopérative« Nous voulons capitaliser sur notre histoire coopérative… » . Il y avait Coopasso. Puis, suite au rapprochement avec coop de Pau la coopérative d’approvisionnement basée à Izon s’est changée en distributeur d’appros. « Nous étions le seul territoire où il n’y avait pas de coopérative » se souvient Joël Bonneau. Face à cela, la gouvernance de Euralis coop propose de relancer une coopérative sur le territoire de Bordeaux. Tous les agriculteurs pourront adhérer pour devenir associés coopérateurs. Pour Joël Bonneau devenir coopérateur « donne du sens à notre démarche de territoire. Tout était en place, nous étions au milieu du gué ». Ce projet permettra aux adhérents du Territoire Bordeaux de participer à la vie de la coopérative en devenant acteurs de l’orientation de l’entreprise, d’avoir une réelle équité et une vraie transparence dans les propositions commerciales et d’avoir aussi accès aux contributions de la coopérative en partageant les résultats avec un accès au dividendes et des ristournes sur les produits achetés.
Le démarrage des propositions d’adhésions est pour ce printemps. Les premières souscriptions au capital débuteront le 1er août prochain pour un premier versement des ristournes et dividendes le 28 février 2018. « Soyez les ambassadeurs de la démarche » a conseillé Christian Pèes.

 

G. Marcusse -Artigue
Par G. Marcusse -Artigue

Crédit Photo : G. Marcusse -Artigue

Partager sur Facebook
Vu par vous
4822
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Une quarantaine de brebis vont pâturer dans les vignes du lycée de la Brie pendant plusieurs jours Agriculture | 21/11/2018

Des brebis pâturent dans les vignes du Bergeracois

Vinitech 2018 Agriculture | 20/11/2018

A Vinitech, la FNSEA défend son "contrat de solutions"

Elections Chambre d'agriculture, les JA et la FNSEA repartent ensemble dans les Pyrénéees-Atlantiques Agriculture | 20/11/2018

Elections Chambre d'agriculture : Les JA et la FNSEA repartent ensemble dans les Pyrénées-Atlantiques

Vignes dans le bassin de Cognac Agriculture | 20/11/2018

La prévention contre les aléas climatiques, le nouveau combat de la Chambre d'agriculture 17

Sept agriculteurs ont été récompensés par la fondation pour une agriculture durable en Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 17/11/2018

Des agriculteurs récompensés pour une agriculture durable

Le marais de Bris à Saint-Trojan, île d'Oléron Agriculture | 15/11/2018

La gestion de l’eau, une question d’avenir à la 10e conférence agricole du 17

850 retraités agricoles périgourdins ont dénoncé le manque de considération du gouvernement à leur encontre Agriculture | 14/11/2018

La colère des retraités agricoles périgourdins contre le gouvernement

Des réfugiés dans les rangs des saisonniers pour les vendanges 2018 en appellation Jurançon Agriculture | 13/11/2018

Les réfugiés au secours de l'emploi saisonnier agricole dans les Pyrénées-Atlantiques

Portes ouvertes sur l'installation à Coublucq (64), Maxime Gouze présente son exploitation au porteur de projet présents sur son exploitation ce 7 novembre. A ses côtés sa soeur Lucille, en cours d'installation. Agriculture | 07/11/2018

A Coublucq (64), portes grandes ouvertes sur l'installation agricole

Jean-Louis Zwick, son Directeur productions animales, Nutrition et accouvage Maïsadour Agriculture | 06/11/2018

Influenza aviaire: "Nous sommes maintenant plus robustes", JL Zwick, Directeur Production Animale Maïsadour

Foie gras de canard entier en conserve Agriculture | 31/10/2018

La filière Foie gras est de retour

Assises de la forêt et du bois en Pyrénées-Atlantiques Agriculture | 29/10/2018

Forêt bois : les professionnels en action pour redynamiser la filière dans les Pyrénées-Atlantiques

L’exploitation Altair avec une production de plantes médicinales et aromatiques, à découvrir le 6 novembre de 14 h à 16 h 30, à Liorac sur Louyre (24) Agriculture | 25/10/2018

Le Mois de la bio revient en Nouvelle-Aquitaine

Catherine Benneteau-Pelissero Agriculture | 23/10/2018

Université de Bordeaux/Sciences Agro : vers des compléments alimentaires de qualité

Agrinovembre le 6 novembre à Nérac Agriculture | 17/10/2018

L’Intelligence paysanne au cœur du 4ème Agrinovembre