aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Le collectif pour aider la stratégie individuelle

29/01/2016 | Le 26 janvier Euralis a tenu son assemblée de section Bordeaux Gascogne à Beychac et Caillau sous le thème «les enjeux d’une démarche collective pour mener sa stratégie individuelle».

Assemblée de section Bordeaux Gascogne d'Euralis à Beychac et Caillau le 26 janvier

En 2011, Euralis a défini un projet à l’horizon 2020. Ce projet affiche 3 ambitions. Economique afin d’avoir une croissance rentable. Sociale « pour offrir aux adhérents plus de compétences portées par des équipes plus compétentes ». Et une ambition « adhérents » avec en ligne de mire une redistribution de 10 millions d’euros de résultats aux adhérents. Et faire passer la part contractuelle de 25% à 50% « afin d’amener une meilleure visibilité et plus de valeur ajoutée sur les exploitations ». Un sacré challenge.

Ecoute et confiancePour y arriver, la coopérative va s’appuyer sur la compétitivité «  c’est faire plus avec moins de ressources et c’est surtout faire mieux que les concurrents » explique Pierre Couderc directeur général du groupe. Faire mieux aussi à l’international. En Ukraine et en Russie pour les semences et les céréales, en Chine et au Japon pour le foie gras. « L’international représente 26% de notre chiffre d’affaires et il a connu une croissance de 55% en sept ans » précise le directeur qui veut voir surtout au travers de cet engagement «  un renforcement des filières de la coopérative et donc des exploitations de nos adhérents de Sud Ouest ». Enfin, l’innovation sera le troisième levier pour atteindre les objectifs 2020. Et la Gironde ? « Nous avons la volonté d’une plus grande transversalité sur l’ensemble de l’exploitation » souligne Jean Albert Massenet responsable du pôle agricole. « Nous sommes dans un monde de grande variabilité, nous devons vous accompagner et cela passe par la maitrise des coûts de production. Nous n’avons pas la main mise sur les marchés. Il y a nécessité de changer, pour ce changement Euralis s’engage à vos cotés ». Pour le président Joël Bonneau, cet engagement répond à un souci d’écoute. « La confiance se travaille tous les jours. Le projet 2020 s’inscrit dans la confiance et l’accompagnement ». Il s’inscrit aussi dans les actions collectives.

Projet partagéLa table ronde menée sous le thème « les enjeux d’une démarche collective pour mener sa stratégie individuelle » animée par Joël Aubert rédacteur en chef d'Aqui.fr- a essayé d’apporter quelques réponses. « Le monde de demain sera par nécessité plus coopératif que celui d’aujourd’hui fondé sur la concurrence et la compétition. Les initiatives qui proposent des solutions nouvelles et durables sont fondées sur des nouvelles relations et sur la coopération » commente l’animateur. Et l’accompagnement de Euralis? Jean-Louis Palmier référent vigne spécialisé bio et Jean- louis Vinolo œnologue conçoivent leur travail en synergie. Ils s’appuient pour cela sur des outils collectifs : les réseaux Déphy, les fermes de références, optidoses…bref, autant d’ « outils » pour que  le travail à la vigne soit mené afin que le travail de l’œnologue soit simplifié. « Nous sommes acteurs du changement sur les nouvelles techniques». Une démarche collective menée avec le viticulteur. «  Quant on construit un projet il faut que ce soit un projet partagé. Nous sommes sur le front tous ensembles. Notre approche est plus conseil et moins produit ».

Travailler ensemblePour Thomas Solans président des jeunes agriculteurs jeunes et membre de la commission territoriale  « qui lui permet d’être acteur » plaide pour le « travailler ensemble ». Quant à la coopérative,  elle doit porter de la valeur ajoutée sur l’exploitation car « la clé de la réussite c’est le revenu  ». Pour y arriver des leviers existent. Il faut savoir se servir des panels économiques vigne et vin par exemple. « Avec les coûts de revient, on peut identifier les leviers d’action à faire fonctionner. Il faut une vision à long terme.». Thomas parle aussi confort de vie. «  Travailler collectivement arrive à casser le cliché ringard ». Derrière le mot coopération, il veut voir les mots solidarité, entraide, Cuma… il reconnaît aussi « le besoin des jeunes à être accompagnés ».

Assemblée de section Bordeaux Gascogne d'Euralis à Beychac et Caillau le 26 janvier

Redevenir une coopérative« Nous voulons capitaliser sur notre histoire coopérative… » . Il y avait Coopasso. Puis, suite au rapprochement avec coop de Pau la coopérative d’approvisionnement basée à Izon s’est changée en distributeur d’appros. « Nous étions le seul territoire où il n’y avait pas de coopérative » se souvient Joël Bonneau. Face à cela, la gouvernance de Euralis coop propose de relancer une coopérative sur le territoire de Bordeaux. Tous les agriculteurs pourront adhérer pour devenir associés coopérateurs. Pour Joël Bonneau devenir coopérateur « donne du sens à notre démarche de territoire. Tout était en place, nous étions au milieu du gué ». Ce projet permettra aux adhérents du Territoire Bordeaux de participer à la vie de la coopérative en devenant acteurs de l’orientation de l’entreprise, d’avoir une réelle équité et une vraie transparence dans les propositions commerciales et d’avoir aussi accès aux contributions de la coopérative en partageant les résultats avec un accès au dividendes et des ristournes sur les produits achetés.
Le démarrage des propositions d’adhésions est pour ce printemps. Les premières souscriptions au capital débuteront le 1er août prochain pour un premier versement des ristournes et dividendes le 28 février 2018. « Soyez les ambassadeurs de la démarche » a conseillé Christian Pèes.

 

G. Marcusse -Artigue
Par G. Marcusse -Artigue

Crédit Photo : G. Marcusse -Artigue

Partager sur Facebook
Vu par vous
3114
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr