Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/19 | La Fête des paysans de retour à Soustons dans les Landes

    Lire

    Les 23 et 24 août à Souston sur le site de la pointe des Vergnes, le Modef organise sa traditionnelle Fête des paysans. Parmi les nombreuses animations: repas paysans, marchés de producteurs, finale des jeunes conducteurs de tracteur, ou encore un débat public visant à l'échange entre agriculteurs et citoyens-consommateurs en présence de 3 membres de Ingénieurs sans frontières qui présenteront une proposition partagée par divers réseaux: "la sécurité sociale alimentaire". Les 2 soirées de termineront par des concerts gratuits!

  • 19/08/19 | 3ème édition du Summer Jump

    Lire

    Organisé par l’association Villeneuve Equitation, le concours hippique de saut d’obstacles, Summer Jump, se déroulera sur le terrain en herbe du Château de Rogé, du 22 au 25 août. 800 cavaliers amateurs et professionnels venant de tout l’hexagone, 150 chevaux, ainsi que 2 000 spectateurs sont attendus pour cet évènement sportif inédit en Grand Villeneuvois. Il sera rythmé par des épreuves préparatoires et des épreuves de grands prix, dotées de 16 000 €. Ce concours fait parti du circuit du Grand Régional Centre CSO, une référence dans le domaine des sports équestres.

  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Le ministre de l'Agriculture au chevet de la viticulture

04/08/2017 | Stéphane Travert était en Gironde ce vendredi. Après avoir rencontré les acteurs de la filière viticole, il s'est rendu dans une exploitation touchée par le gel.

Le ministre de l'Agriculture au coté de Stéphane Gabard, viticulteur à Galgon, dont les vignes ont été sérieusement touchées par le gel

Stéphane Travert, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, avait fait la promesse d'aller à la rencontre des acteurs de la filière agricole et viticole. Il a tenu sa promesse en se rendant à Bordeaux, puis sur une exploitation viticole du Libournais gravement touchée par le gel du printemps. Il est venu constater les conséquences des dégâts du gel dans les vignes, évoquer les mesures qui sont proposées pour aider les viticulteurs. Si la viticulture était au coeur des discussions, ce ne fut pas le seul sujet abordé.

Stéphane et Paola Gabard, viticulteurs à Galgon, se souviendront longtemps du gel du printemps 2017, en particulier du 27 avril où le thermomètre est descendu à -7 °c. Cet épisode climatique a occasionné de gros dégats sur les 45 ha de vignes. "Notre vignoble a été impacté par le gel à hauteur de 90 %. Le traumatisme sur les pieds de vignes est très important et va se ressentir sur plusieurs récoltes. Actuellement, on a une à deux grappes de raisins tous les deux ou trois pieds de vignes, on devrait en avoir une dizaine par pied, explique Stéphane Gabard à Stéphane Travert, ministre de l'agriculture en visite ce vendredi sur son exploitation, venu constaster les dégâts du gel dans les vignes du Bordelais.
Le secteur de Galgon est un des plus touchés par l'épisode de gel du printemps dernier, du jamais vu depuis une trentaine d' années. Le couple de viticulteurs Bordelais, table sur une prochaine récolte à hauteur de 400 hectolitres, contre 2700 hectolitres en 2016, soit une perte de 2300 hectolitres. "Actuellement, nous commercialisons les millésimes 2013, 2014, 2015. Les particulliers repésentent 60 % des ventes, le négoce 40 %. Depuis quelques années, nous développons l'export avec des pays comme les Etats-Unis, la Belgique, le Canada, le Japon. Il représente 10 % de notre chiffre d'affaires. Nous limitons les coûts au maximum, surtout que nous venons de réaliser de lourds investissements avec le nouveau chai. L'année 2018 s'annonce compliquée, nous ne pourrons pas honorer certains marchés. Nous allons être contraints de sacrifier le marché des négociants avec le risque de perdre  à terme ces marchés, indique Paola Gabard, qui s'occupe de la commercialisation.

400 000 euros de pertes estimées

Le couple estime ses pertes sur la récolte 2017 à hauteur de 400 000 euros sur un chiffre d'affaires de 600 000 euros. L'évaluation des pertes ne sera effective qu'à l'issue des prochaines vendanges. La visite de cette exploitation grâvement touchée par le gel était au coeur du programme du ministre de l'Agriculture, en déplacement ce vendredi en Gironde. Il a confirmé que les dispositifs fiscaux et sociaux sont dès à présent mobilisables. "Une fois que nous aurons l'évaluation réelle des pertes, nous pourrons engager des dispositifs de dégrèvement fiscal ou des échéanciers pour les cotisations sociales, a indiqué Stéphane Travert. Le matin, il a visité l'exposition consacrée à la Georgie berceau de la viticulture à la cité du Vin et rencontré les acteurs de la filière viticole.

Stéphane Travert à débuté sa visite à Bordeaux par la Cité du vin

"Cette visite n'avait d'autre but que de venir soutenir la filière qui connaît de grosses difficultés liées au gel, à la sécheresse aussi. Nous voulons trouver ensemble des moyens d'agir", a déclaré le ministre . Selon le Conseil interprofessionnel des Vins de Bordeaux (CIVB), les dégâts causés par le gel dans tout le vignoble bordelais vont se traduire par une baisse de la prochaine récolte de raisin de l'ordre de 40%; la question des assurances récoltes fut largement abordée. Moins d'un quart des exploitations ont souscrit une assurance. "Il faut instaurer une culture du risque, chez les agriculteurs. Il y a certains points à améliorer pour l'assurance récolte ( moyenne olympique, seuil de déclenchement), a précisé le ministre. Quant à Stéphane Gabard, il a confirmé son intention de s'assurer, malgré un coût jugé élevé , de l'ordre de 70 à 80 euros par hectare, aides déduites. "Nous ne pouvons pas nous permettre d'être victimes d'un nouvel épisode de gel de cet ampleur, l'entreprise n'y survivrait pas." D'autres sujets ont été abordés au cours de cette visite, notamment le port des équipements de protection individuels, lors des traitements phytosanitaires. 

Droit à l'erreur

A l'issue de sa visite des vignes à Galgon, Bernard Farges, ex-président du CIVB qui dirige aujourd'hui la Confédération réunissant les 17 régions AOC, a symboliquement remis à M. Travert un "équipement de protection individuelle" (EPI), une combinaison destinée à protéger des pesticides et que les pouvoirs publics envisagent de rendre obligatoire. Mais de nombreux viticulteurs s'y opposent, jugeant cette tenue incompatible avec les contraintes physiques de leur travail. "Il faut préserver la santé des gens mais adapter l'EPI au travail qui est fait sur la vigne. J'ai fait la même chose sur la pêche, j'ai bien entendu le message" des viticulteurs, a tenu à rassurer le ministre. Le ministre s'est également dit favorable à l'expérimentation du "droit à l'erreur" dans les demandes d'aide, estimant que les agriculteurs ne devaient pas systématiquement être pénalisés s'ils ne remplissaient pas correctement leurs formulaires administratifs. Une demande forte de la profession. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
44363
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Mission européenne, projet H2O2O NEFERTITI dans les vignes du château Luchey-Halde à Mérignac Agriculture | 29/07/2019

Réduction des intrants: le réseau européen H2020 Nefertiti s'intéresse aux innovations girondines

Illustration vache dans un champs Agriculture | 28/07/2019

Chambres d’agriculture : 1200 emplois menacés par une baisse de financement

Saint-Christoly-de-Blaye Agriculture | 26/07/2019

La préfète de Nouvelle-Aquitaine à la rencontre des viticulteurs girondins

Lors des controverses de Bergerac, plusieurs exemples de partenariats improbables ont été mises en lumière Agriculture | 19/07/2019

Controverses de Bergerac :l'image des agriculteurs va devenir primordiale

Quelles images du monde agricole dans la société Agriculture | 13/07/2019

L'image des agricultures en débat à Bergerac

Un exemple de bâtiment agricole équipé de panneaux photovoltaïques Agriculture | 11/07/2019

Aider les exploitations périgourdines à la transition énergétique

Vignerons vivant Agriculture | 10/07/2019

Les "vignerons du vivant" veulent attirer les jeunes vers la viticulture

''Empaillage'' de la trésorerie de Mourenx dans la nuit du 9 au 10 juillet 2019 par les éleveurs de la FDSEA64 et JA64 en réation aux Traités CETA et MERCOSUR Agriculture | 10/07/2019

Traités Ceta et Mercosur: Les éleveurs basques et béarnais ont exprimé leur malaise

Les responsables de la section bovine de la FDSEA avaient invité Gilles Gauthier, président de Sobeval à débattre Agriculture | 08/07/2019

La filière bovine périgourdine débat de son avenir

Les Agron'Hommes au Brésil Agriculture | 07/07/2019

Les Agron'Hommes : Gudrun Götsch cuisine l’agroforesterie au Brésil

Néo-Terra agriculture Agriculture | 06/07/2019

Nouvelle-Aquitaine : comment "Néo-Terra" compte pousser au changement de modèles agricoles

Agriculture | 03/07/2019

L'accord annoncé Mercosur-UE: "la trahison de notre élevage"

Didier Guillaume au musée maritime le 1 juillet 2019 Agriculture | 02/07/2019

Rencontre avec Didier Guillaume : « l’agriculture française est une des plus sûres et durables »

Jérôme Zaros lors de la démonstration de levage mécanique Agriculture | 27/06/2019

Viticulture : un levage mécanique plutôt que romantique

Journée de l'élevage et de l'innovation à Morlaas - le 29 juin 2019 Agriculture | 26/06/2019

Journée de l'élevage: un mariage entre tradition et innovation à Morlaàs (64)