Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/03/19 | A Boulazac (24), une conférence sur le numérique et ses influences

    Lire

    A l’occasion de la 30e édition des Semaines d’Information sur la Santé Mentale, Le Grand Périgueux, l'hôpital, l’Union Nationale de Familles et Amis de Personnes malades et/ou Handicapées Psychiques organisent une rencontre baptisée « Le Numérique, ses influences sur notre quotidien » le 22 mars à la médiathèque de l'Agora de Boulazac à partir de 17 h. Le but est de répondre aux interrogations des parents et des adolescents sur les bienfaits et les risques potentiels du numérique dans notre quotidien.

  • 20/03/19 | Fermeture d'une partie de la Rocade de Bordeaux pour travaux

    Lire

    En raison de travaux, la Rocade de Bordeaux sera fermée dans les deux sens de circulation, ainsi que sur les pistes cyclables entre les échangeurs 2 et 4 du mercredi 20 mars à 21h au jeudi 21 mars 6h, du jeudi 21 mars à 21h au vendredi 22 mars à 6h et du samedi 23 mars à 22h au dimanche 24 mars à 18h. La Rocade intérieure entre les échangeurs 5 et 4 sera également fermée, mais uniquement, les 20, 21 et 22 mars, aux horaires indiqués.

  • 19/03/19 | Bordeaux : un tunnel sous la Garonne

    Lire

    Le Nord de la France possède le tunnel sous la Manche, la capitale girondine aura également son tunnel subaquatique. La seule différence est que ce dernier ne permettra pas le transit de voyageurs. En effet, le tunnel sous la Garonne est destiné au transfert et traitement des eaux usées de la Rive Droite. Il reliera les quartiers Bastide et Brazza à la station d'épuration Louis Fargue, située à côté du pont Jacques-Chaban-Delmas sur la rive gauche.

  • 19/03/19 | Neuf nouveaux cars au bioéthanol pour l'île de Ré

    Lire

    Neuf nouveaux cars au bioéthanol viennent d'être inaugurés sur la ligne 3 La Rochelle-Ré, avec des services numériques à bord, un meilleur confort et des nouvelles fréquences de passage. Ce biocarburant 2e génération est obtenu par fermentation industrielle permettant la transformation du sucre de marc de raisin en alcool brut, ensuite distillé et déshydraté - fourni par Raisinor France, société basée à Coutras (G33). La Région a investi 2,385M€ dans cette opération sur une période de six ans.

  • 19/03/19 | Finale régionale de "Ma thèse en 180 secondes"

    Lire

    La finale régionale du concours "Ma thèse en 180 secondes" a eu lieu le 19 mars à la Salle de spectacle de la Maison des Arts de l’Université Bordeaux Montaigne. Elle a réuni les 16 candidats sélectionnés au sein des universités de Bordeaux, Pau et La Rochelle. Ce concours, organisé par le CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU), propose aux doctorants d’expliquer leur sujet de thèse en trois minutes. Leur exposé s'est voulu le plus clair possible pour le grand public. L'enjeu : une place en demi-finale nationale, à Paris en avril prochain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Le monde agricole périgourdin aux urnes

07/01/2019 | Du lundi 7 au jeudi 31 janvier, ont lieu les élections à la Chambre d'agriculture de la Dordogne. Pour le collège exploitants, trois listes s'affronteront.

La liste des candidats FDSEA- JA à la chambre d'agriculture

La campagne électorale pour les élections à la chambre d'agriculture de la Dordogne débute ce lundi et se poursuivra jusqu'au 31 janvier. Pour le collège des chefs d'exploitations, trois listes sont en présence : celle de la FDSEA associée aux Jeunes Agriculteurs, qui détient la chambre depuis de nombreuses années, celle de la Coordination rurale conduite par Eric Chassagne et celle de la Confédération paysanne avec à sa tête Jules Charmoy. Cinq listes sont aussi offertes aux salariés agricoles (CFDT, CFE-CGC,CGT, FO et CFTC-Agri), trois aux suffrages des groupements professionnels agricoles.

33 336 inscrits dont 6020 chefs d'exploitants  sont appelés à voter le 16 janvier prochain pour désigner qui, de la FDSEA associée aux Jeunes Agriculteurs, de la Coordination Rurale ou de la Confédération Paysanne prendra la tête de la Chambre d'agriculture de la Dordogne. Les électeurs peuvent voter par correspondance ou par internet entre le 16 et le 31 janvier. Ils recevront le matériel de vote le 14 janvier. La Chambre d'agriculture est composée de 44 membres répartis en plusieurs collèges : chefs d'exploitation, propriétaires, salariés, anciens exploitants et  groupements professionnels.  
Lors du dernier scrutin en 2013, le taux de participation était d'un peu moins de 51 % dans le collège des chefs d'exploitation agricole. La liste de la fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles associée à celle des Jeunes agriculteurs  était arrivée en tête avec un peu plus de 42 % des suffrages, devant la coordination rurale , un peu moins de 35 % et la confédération paysanne un peu moins de 23 %. Depuis de nombreuses années, la FDSEA dirige la chambre consulaire.  Le président sortant Jean Philippe Granger, élu pour la première fois en 2013, est candidat à sa propre succession.
Pour la Confédération paysanne, c'est Jules Charmoy qui est tête de liste, et pour la Coordination rurale Eric Chassagne. Compte tenu du contexte national et de la situation de nombreux agriculteurs qui s'est complexifiée, le scrutin devrait être plus serré cette fois.
Le projet que porte la FDSEA, associée aux Jeunes agriculteurs, met en avant une " agriculture de production qui soit compétitive, durable et résiliente et qui contribue à structurer les territoires. Notre projet vise aussi à préparer demain, à dire aux jeunes que notre métier a de l’avenir. Notre combat passe enfin par la communication en mettant en avant et l’agriculture périgourdine et ses savoir-faire." Un revenu décent  pour les agriculteurs, le renouvellement des générations en accompagnant au mieux les cédants et les jeunes qui souhaitent s'installer sont également deux thèmes de campagnes centraux pour la liste actuellement majoritaire. Enfin, la liste FDSEA-JA indique vouloir préserver la diversité des modèles de l'agriculture en Dordogne. Ce mardi 8 janvier, la liste FDSEA-JA recevra deux soutiens de poids, à l'occasion d'un meeting syndical organisé dans le cadre de ces élections, en la personne de Christiane Lambert, présidente de la FNSEA et de Jérôme Decercle, président national de JA, au pôle interconsulaire de Coulounieix-Chamiers. 

 Pour la Confédération paysanne, une agriculture qui nourrisse les paysans

Jules Charmoy, tête de liste de la Confédération paysanneJules Charmoy, éleveur à Saint Aqullin est tête de la iiste de la Confédération paysanne pour la première fois. "Notre syndicat défend une agriculture à taille humaine, qui contribue à la fois aux enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. Une des priorités de la chambre d'agriculture devrait être de favoriser la diversité des modèles en agriculture avec une priorité au secteur élevage. La moitié des éleveurs ont plus de 50 ans, et il faudra bien renouveler les générations. Depuis des années, les moyens mis en oeuvre sont insuffisants. Jules Charmoy tacle au passage le syndicat majoritaire accusé de vouloir réduire de façon drastique le nombre des exploitations en France. "La confédération paysanne est aussi favorable à un système de régulation de la production qui protège à la fois le paysan et le consommateur, mais ce système doit être adapté en fonction de la taille des exploitations. "Nous ne sommes pas contre les grosses exploitations dans la mesure où elles sont pourvoyeuses d'emplois et elles s'inscrivent dans une dynamique de territoires," tient à préciser le porte parole de la Confédération paysanne. 

La Coordination rurale croit en ses chances

Eric Chassagne croit en ses chances cette fois de l'emporter : "On est passé à une poignée de voix en 2013." . Le leader de la Coordination rurale en Dordogne dénonce dans le fonctionnement actuel, " la confusion des genres entre syndicats et chambre consulaire et le pillage du service élevage." Le syndicat plaide pour une agriculture familiale contre celle menée par la FNSEA qui veut capter des marchés mondiaux . Il revendique un protectionnisme communautaire assumé et veut réactiver la préférence communautaire européenne. La Coordination rurale  est favorable à un retour à une politique de prix au niveau européen. Elle souhaite l'abandon de nombreuses normes qui sont actuellement souvent suivies de sanction et revendique une entière autonomie de décision. La Coordination rurale  de la Dordogne a participé à un certain nombre d'actions avec les Gilets Jaunes, sur  les ronds points du Bergeracois, au début du mouvement. Comment sera interprétée cette participation à ce type d'actions en termes de vote, notamment au Sud du département où la Coordination rurale est bien implantée ? Autre sujet majeur, l'installation, la coordination rurale plaide une DJA (Dotation jeune agriculteur) unique et l'abandon de systèmes contraignants. 

Pour ces élections à la chambre d'agriculture de la Dordogne, cinq listes sont proposées au suffrage des salariés agricoles Cinq listes sont aussi offertes aux salariés agricoles (CFDT, CFE-CGC,CGT, FO et CFTC-Agri), trois aux suffrages des groupements professionnels agricoles (v CFDT, CFE-CGC, FO) Une seule liste concerne les propriétaires et usufruitiers, ainsi que les anciens exploitants. 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : FDSEA 24 et archives Claude-Hélène Yvard

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
4462
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr