Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/19 : Nathalie Lasserre, première conseillère du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel est nommée sous-préfet de Nontron. Elle remplace Frédéric Roussel, nommé directeur de cabinet à la préfecture du Tarn à Albi.

14/06/19 : La Rochelle : Le Muséum d’Histoire Naturelle s’est vu décerné le Trophée Môm’Art 2018 aujourd'hui. L’association Môm’Art récompense chaque année une institution culturelle qui a signé sa Charte de démarche d’accueil des familles et des enfants.

14/06/19 : Dans son édition du 12/06 consacré à l’attractivité des villes, Le Point classe La Rochelle première des villes de 80 à 250 000 habitants. 1re sur la création d’emplois, elle se place 5e sur la masse salariale et 4e sur l’implantation d’entreprises.

14/06/19 : Invité de l'émission "Vendredi Politique" sur France Bleu Gironde, Alain Anziani, maire de Mérignac, a annoncé qu'il se représentait lors des prochaines municipales.

14/06/19 : La secrétaire d’État chargée de l'égalité entre hommes et femmes Marlène Schiappa qui devait participer à une table ronde organisée à la CCI de Bayonne dans le cadre d'une journée "Forum Solutions égalité.e.s" a annulé sa participation.

14/06/19 : Le temps d’une matinée, LPO Aquitaine invite petits et grands à découvrir les abeilles sauvages et les papillons si primordiaux dans notre écosystème. Dimanche 16 juin à 10h - Domaine de Certes et Graveyron à Audenge. Inscription: lucie.fuentes@lpo.fr

14/06/19 : Samedi 15 juin, de 18h à minuit, place St Michel, le Réseau Education Sans frontières propose son rendez vous annuel : la fête de la solidarité. Parrainages républicains, restauration avec des plats du monde et bal folk gratuit!+ d'info

13/06/19 : Charente : La 12e édition du Film Francophone d'Angoulême se déroulera du mardi 20 au dimanche 25 août. Cette année, le festival rendra hommage au cinéma luxembourgeois. Au programme : Un focus sur le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch.

12/06/19 : L'échangeur 4 (Bdx-Labarde) de la Rocade A630 sera fermé dans le sens in le 14 juin à partir de 21h jusqu'au 15 juin 10h, puis dans le sens ex à partir de 22h jusqu'au 17 juin 6h. Entre ces dates la circulation sera réduite sur une seule voie.

06/06/19 : En Lot-et-Garonne, les 2,7 M€ de crédits d’Etat nécessaires pour engager les acquisitions foncières et les premiers travaux de la section Monbalen-La Croix blanche de la RN21 n’ont pas été accordés au préfet de région.

06/06/19 : Le 23 juin, la Traversée de Bordeaux à la Nage revient! Organisée par la section natation du club omnisports des Girondins de Bordeaux, la course a une visée sportive et écologique. Inscriptions ouvertes jusqu'au 21 juin.

02/06/19 : Du 24 au 26 septembre, le Parc des Expos de Bordeaux accueille pour sa 1ère édition, ALINA, le salon professionnel de l’industrie agroalimentaire en NA et ses exposants, fabricants et distributeurs de produits pour l’industrie agroalimentaire.

Arte Flamenco 2019 - du 2 au 6 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/06/19 | La Région au Pays basque au soutien d'espèces uniques

    Lire

    Nicolas Thierry, Groupe écologiste et citoyen, vice-président chargé de l’environnement et de la biodiversité au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine se rendra ce jeudi à Esterençuby pour soutenir le programme de sauvegarde de deux espèces animales exclusivement présentes au Pays basque: la grenouille des Pyrénées et la vipère de Séoane.Il sera accompagné par Alice Leiciagueçahar, conseillère régionale EELV, du Pays basque et présidente de la commission agriculture. L’association Cistude Nature assurera cette visite, en Navarre puis en Forêt en forêt d'Iraty

  • 18/06/19 | Pessac lutte contre les "piscines de rue"

    Lire

    Le maire de Pessac, Franck Raynal, a déposé plainte contre X pour dénoncer le "street-pooling" ou l'ouverture de bornes à incendie pour se rafraîchir lors des périodes de chaleurs. "Des ouvertures intempestives sur plusieurs quartiers ont entraîné une réduction du débit d’eau chez de nombreux particuliers, et, pour certains, une coupure de 30 minutes", précise la mairie, qui a édité un flyer de prévention et ouvert deux aires de rafraichissement. Dans un appel à la vigilance, Franck Raynal affirme que "la répression n’est pas exclue, les personnes identifiées feront l’objet de sanctions".

  • 18/06/19 | La fête de la solidarité et de l'entraide de Saint-Médard-en-Jalles se met au vert

    Lire

    Pour sa 4ème édition le Forum social de Saint-Médard-en-Jalles se met au vert samedi 22 juin! Co-organisé par la ville et le CCAS cette rencontre a pour but de faire connaître les services associatifs et municipaux, mettre en valeur les bénévoles de la ville et faire évoluer le regard sur l'entraide et la solidarité. Pour ce faire rendez-vous vous est donné à partir de 17h dans le parc de l'Ingénieur. Des ateliers participatifs et des débats sont prévus dans l'a-m, suivis d'un buffet et d'un spectacle musical à partir de 20h.

  • 18/06/19 | Jurisprudence pour une salariée du foyer d'Eysines ?

    Lire

    Le tribunal administratif de Bordeaux a annulé la semaine dernière l'exclusion pendant trois mois d'une salariée du foyer d'Eysines, après que celle-ci ait signée en avril 2017 en bas d'une lettre ouverte intitulée "Les enfants sacrifiés de la République" dénonçant des violences dans un foyer de protection de l'enfance en Gironde. L'avocate de l'aide-soignante s'est servie de l'article 8 de la loi Sapin précisant qu'une information peut être rendue publique "en cas de danger grave ou en présence d'un risque de dommages irréversibles". Le Conseil Départemental a encore un mois pour faire appel de la décision.

  • 18/06/19 | Alunissage en vue à la Médiathèque du Marsan

    Lire

    Pour célébrer le 50e anniversaire du premier homme sur la Lune, la Médiathèque du Marsan (Mont-de-Marsan) propose du 18 juin au 20 juillet de revivre cette épopée à travers une série de photographies grand format et de vidéos de la N.A.S.A retraçant la grande odyssée que fut l'exploration de la Lune lors des missions Apollo. Aussi, lors d'une conférence le 22 juin à 14h30, Serge Chevrel, enseignant et astronome à l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie de Toulouse, passera en revue les vaisseaux utilisés, les phases propulsées d'un vol sur la Lune et les activités des astronautes sur la surface lunaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Le monde agricole périgourdin aux urnes

07/01/2019 | Du lundi 7 au jeudi 31 janvier, ont lieu les élections à la Chambre d'agriculture de la Dordogne. Pour le collège exploitants, trois listes s'affronteront.

La liste des candidats FDSEA- JA à la chambre d'agriculture

La campagne électorale pour les élections à la chambre d'agriculture de la Dordogne débute ce lundi et se poursuivra jusqu'au 31 janvier. Pour le collège des chefs d'exploitations, trois listes sont en présence : celle de la FDSEA associée aux Jeunes Agriculteurs, qui détient la chambre depuis de nombreuses années, celle de la Coordination rurale conduite par Eric Chassagne et celle de la Confédération paysanne avec à sa tête Jules Charmoy. Cinq listes sont aussi offertes aux salariés agricoles (CFDT, CFE-CGC,CGT, FO et CFTC-Agri), trois aux suffrages des groupements professionnels agricoles.

33 336 inscrits dont 6020 chefs d'exploitants  sont appelés à voter le 16 janvier prochain pour désigner qui, de la FDSEA associée aux Jeunes Agriculteurs, de la Coordination Rurale ou de la Confédération Paysanne prendra la tête de la Chambre d'agriculture de la Dordogne. Les électeurs peuvent voter par correspondance ou par internet entre le 16 et le 31 janvier. Ils recevront le matériel de vote le 14 janvier. La Chambre d'agriculture est composée de 44 membres répartis en plusieurs collèges : chefs d'exploitation, propriétaires, salariés, anciens exploitants et  groupements professionnels.  
Lors du dernier scrutin en 2013, le taux de participation était d'un peu moins de 51 % dans le collège des chefs d'exploitation agricole. La liste de la fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles associée à celle des Jeunes agriculteurs  était arrivée en tête avec un peu plus de 42 % des suffrages, devant la coordination rurale , un peu moins de 35 % et la confédération paysanne un peu moins de 23 %. Depuis de nombreuses années, la FDSEA dirige la chambre consulaire.  Le président sortant Jean Philippe Granger, élu pour la première fois en 2013, est candidat à sa propre succession.
Pour la Confédération paysanne, c'est Jules Charmoy qui est tête de liste, et pour la Coordination rurale Eric Chassagne. Compte tenu du contexte national et de la situation de nombreux agriculteurs qui s'est complexifiée, le scrutin devrait être plus serré cette fois.
Le projet que porte la FDSEA, associée aux Jeunes agriculteurs, met en avant une " agriculture de production qui soit compétitive, durable et résiliente et qui contribue à structurer les territoires. Notre projet vise aussi à préparer demain, à dire aux jeunes que notre métier a de l’avenir. Notre combat passe enfin par la communication en mettant en avant et l’agriculture périgourdine et ses savoir-faire." Un revenu décent  pour les agriculteurs, le renouvellement des générations en accompagnant au mieux les cédants et les jeunes qui souhaitent s'installer sont également deux thèmes de campagnes centraux pour la liste actuellement majoritaire. Enfin, la liste FDSEA-JA indique vouloir préserver la diversité des modèles de l'agriculture en Dordogne. Ce mardi 8 janvier, la liste FDSEA-JA recevra deux soutiens de poids, à l'occasion d'un meeting syndical organisé dans le cadre de ces élections, en la personne de Christiane Lambert, présidente de la FNSEA et de Jérôme Decercle, président national de JA, au pôle interconsulaire de Coulounieix-Chamiers. 

 Pour la Confédération paysanne, une agriculture qui nourrisse les paysans

Jules Charmoy, tête de liste de la Confédération paysanneJules Charmoy, éleveur à Saint Aqullin est tête de la iiste de la Confédération paysanne pour la première fois. "Notre syndicat défend une agriculture à taille humaine, qui contribue à la fois aux enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. Une des priorités de la chambre d'agriculture devrait être de favoriser la diversité des modèles en agriculture avec une priorité au secteur élevage. La moitié des éleveurs ont plus de 50 ans, et il faudra bien renouveler les générations. Depuis des années, les moyens mis en oeuvre sont insuffisants. Jules Charmoy tacle au passage le syndicat majoritaire accusé de vouloir réduire de façon drastique le nombre des exploitations en France. "La confédération paysanne est aussi favorable à un système de régulation de la production qui protège à la fois le paysan et le consommateur, mais ce système doit être adapté en fonction de la taille des exploitations. "Nous ne sommes pas contre les grosses exploitations dans la mesure où elles sont pourvoyeuses d'emplois et elles s'inscrivent dans une dynamique de territoires," tient à préciser le porte parole de la Confédération paysanne. 

La Coordination rurale croit en ses chances

Eric Chassagne croit en ses chances cette fois de l'emporter : "On est passé à une poignée de voix en 2013." . Le leader de la Coordination rurale en Dordogne dénonce dans le fonctionnement actuel, " la confusion des genres entre syndicats et chambre consulaire et le pillage du service élevage." Le syndicat plaide pour une agriculture familiale contre celle menée par la FNSEA qui veut capter des marchés mondiaux . Il revendique un protectionnisme communautaire assumé et veut réactiver la préférence communautaire européenne. La Coordination rurale  est favorable à un retour à une politique de prix au niveau européen. Elle souhaite l'abandon de nombreuses normes qui sont actuellement souvent suivies de sanction et revendique une entière autonomie de décision. La Coordination rurale  de la Dordogne a participé à un certain nombre d'actions avec les Gilets Jaunes, sur  les ronds points du Bergeracois, au début du mouvement. Comment sera interprétée cette participation à ce type d'actions en termes de vote, notamment au Sud du département où la Coordination rurale est bien implantée ? Autre sujet majeur, l'installation, la coordination rurale plaide une DJA (Dotation jeune agriculteur) unique et l'abandon de systèmes contraignants. 

Pour ces élections à la chambre d'agriculture de la Dordogne, cinq listes sont proposées au suffrage des salariés agricoles Cinq listes sont aussi offertes aux salariés agricoles (CFDT, CFE-CGC,CGT, FO et CFTC-Agri), trois aux suffrages des groupements professionnels agricoles (v CFDT, CFE-CGC, FO) Une seule liste concerne les propriétaires et usufruitiers, ainsi que les anciens exploitants. 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : FDSEA 24 et archives Claude-Hélène Yvard

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
6282
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr