Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/01/19 : Pour la première fois depuis le début du mouvement, les gilets jaunes de Dordogne ont organisé samedi à l’occasion de l’acte X, un rassemblement départemental à Bergerac. Environ 1400 personnes ont défilé dans les rues de la sous préfecture.

19/01/19 : Nouvelles violences et affrontements avec incendies de véhicules en fin d'après-midi à Bordeaux: la manifestation GJ a dégénéré, les casseurs sont entrés en action et les forces de l'ordre ont dû recourir aux véhicules blindés

18/01/19 : Bordeaux: l'opération de parking gratuit place des Quinconces reconduite ce dimanche et étendue à demain samedi et jusqu’à la fin des soldes : environ 400 places de stationnement libre de 9h30 à 20h chaque samedi et dimanche jusqu'aux 16 et 17 février

18/01/19 : Le nouveau service de location de vélos de l'agglomération du Grand Périgueux s'appellera "Périvélo". 400 deux-roues (à assistance électrique, pliants, vélos classiques) seront progressivement mis à disposition pour les usagers à partir du printemps.

17/01/19 : Rochefort (17) : la tête d'affiche de la programmation du festival Stéréoparc vient de tomber. Il s'agit du groupe Offenbach, qui jouera le 20 juillet.

17/01/19 : La Rochelle Université ouvre ses portes samedi 2 février, de 9h30 à 17h. L’accueil de la journée se déroulera au Technoforum (23 avenue Albert Einstein, La Rochelle). avec des stands d’informations de l’Université et de ses partenaires (CROUS, CDIJ, Yélo,

16/01/19 : La Rochelle : la Nuit de la lecture se tient samedi 19 janvier de 14 h à 7 h dimanche à la Médiathèque de Laleu/La Pallice, à la Médiathèque Michel-Crépeau et au Muséum d’Histoire naturelle. Des lectures et des animations variées sont organisées.

16/01/19 : Le lanceur de poids bordelais Jean-Luc Mastromauro a battu le record de France des moins de 50 ans. Il a réalisé 17m19 à Fronton le 13 janvier, améliorant ainsi son propre record de France, établi une semaine plus tôt avec 16m90.

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/01/19 | La CCI Charente à l’heure de la BD

    Lire

    A l’occasion du Festival de la BD d’Angoulême, la CCI Charente propose une exposition du 24 au 27 janvier de sculptures para BD. Elle propose également des séances de dédicaces avec 3 auteurs de BD : Turf, Crisse et un invité mystère. Pour le découvrir, il va falloir reconstituer un puzzle dont les 4 éléments seront dévoilés du 21 au 24 janvier sur le site internet de la CCI. Les 30 premières personnes qui viendront présenter le puzzle le 26 janvier à partir de 11h reconstitué gagneront une dédicace avec cet invité.

  • 20/01/19 | La Région et Québec resserrent leur lien

    Lire

    Vers un renforcement des relations entre Québec et la Nouvelle-Aquitaine. Le 22 janvier, Alain Rousset et Line Beauchamp, déléguée générale du Québec à Paris signeront la feuille de route "Nouvelle-Aquitaine - Québec 2018-2021" à Paris. La feuille de route vise à cadrer les axes d'intervention de la coopération dans cinq domaines prioritaires : le développement économique, l'enseignement supérieur, la jeunesse et la mobilité, l'économie sociale et solidaire et la culture.

  • 19/01/19 | Bruges : une marche pour la propreté

    Lire

    Marcher pour se mettre au vert. C'est dans ce but que le collectif Les Coquelicots de Bruges organise ce dimanche 20 janvier une collecte des déchets "oubliés" de 9h30 à 11h30. Le collectif lance cet appel parce que, selon lui, "mieux vaut trier et recycler les déchets que les laisser par terre". Les Coquelicots de Bruges appellent les habitants à se rendre au Parking Arc en Ciel (Rue Jean Claudeville) armés de gants et de seaux pour commencer la collecte, après une boisson chaude.

  • 19/01/19 | Esprit du Sud 40, pour défendre la culture gasconne

    Lire

    Présidée par Dominique Graciet, la toute nouvelle association landaise, née ce mercredi, entend protéger et promouvoir les patrimoines culturels immatériels locaux, autour de la chasse, de la pêche, de la tauromachie, des courses landaises mais aussi côté agriculture et gastronomie (foie gras, ortolans). Elle réunit déjà des représentants des CCI, Chambres de Métiers et d’Agriculture, de l'Observatoire national des cultures taurines ou des élus. Pour adhérer, contact@espritdusud40.com

  • 19/01/19 | Métropole : la fusion avec le département enterrée.

    Lire

    Le département et la métropole ont annoncé conjointement ce vendredi le renoncement du maire de Bordeaux, Alain Juppé, à faire partie des métropoles fusionnant avec leurs départements respectifs. Il s'agissait d'un projet gouvernemental de transfert de compétences entre collectivités évoqué dernièrement par le biais d'une rencontre entre plusieurs présidents de métropoles et Emmanuel Macron. Après cette annonce, le président du département a annoncé qu'il était prêt à participer à des "assises du territoires", souhaitées début janvier par le maire de Bordeaux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Le monde agricole périgourdin aux urnes

07/01/2019 | Du lundi 7 au jeudi 31 janvier, ont lieu les élections à la Chambre d'agriculture de la Dordogne. Pour le collège exploitants, trois listes s'affronteront.

La liste des candidats FDSEA- JA à la chambre d'agriculture

La campagne électorale pour les élections à la chambre d'agriculture de la Dordogne débute ce lundi et se poursuivra jusqu'au 31 janvier. Pour le collège des chefs d'exploitations, trois listes sont en présence : celle de la FDSEA associée aux Jeunes Agriculteurs, qui détient la chambre depuis de nombreuses années, celle de la Coordination rurale conduite par Eric Chassagne et celle de la Confédération paysanne avec à sa tête Jules Charmoy. Cinq listes sont aussi offertes aux salariés agricoles (CFDT, CFE-CGC,CGT, FO et CFTC-Agri), trois aux suffrages des groupements professionnels agricoles.

33 336 inscrits dont 6020 chefs d'exploitants  sont appelés à voter le 16 janvier prochain pour désigner qui, de la FDSEA associée aux Jeunes Agriculteurs, de la Coordination Rurale ou de la Confédération Paysanne prendra la tête de la Chambre d'agriculture de la Dordogne. Les électeurs peuvent voter par correspondance ou par internet entre le 16 et le 31 janvier. Ils recevront le matériel de vote le 14 janvier. La Chambre d'agriculture est composée de 44 membres répartis en plusieurs collèges : chefs d'exploitation, propriétaires, salariés, anciens exploitants et  groupements professionnels.  
Lors du dernier scrutin en 2013, le taux de participation était d'un peu moins de 51 % dans le collège des chefs d'exploitation agricole. La liste de la fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles associée à celle des Jeunes agriculteurs  était arrivée en tête avec un peu plus de 42 % des suffrages, devant la coordination rurale , un peu moins de 35 % et la confédération paysanne un peu moins de 23 %. Depuis de nombreuses années, la FDSEA dirige la chambre consulaire.  Le président sortant Jean Philippe Granger, élu pour la première fois en 2013, est candidat à sa propre succession.
Pour la Confédération paysanne, c'est Jules Charmoy qui est tête de liste, et pour la Coordination rurale Eric Chassagne. Compte tenu du contexte national et de la situation de nombreux agriculteurs qui s'est complexifiée, le scrutin devrait être plus serré cette fois.
Le projet que porte la FDSEA, associée aux Jeunes agriculteurs, met en avant une " agriculture de production qui soit compétitive, durable et résiliente et qui contribue à structurer les territoires. Notre projet vise aussi à préparer demain, à dire aux jeunes que notre métier a de l’avenir. Notre combat passe enfin par la communication en mettant en avant et l’agriculture périgourdine et ses savoir-faire." Un revenu décent  pour les agriculteurs, le renouvellement des générations en accompagnant au mieux les cédants et les jeunes qui souhaitent s'installer sont également deux thèmes de campagnes centraux pour la liste actuellement majoritaire. Enfin, la liste FDSEA-JA indique vouloir préserver la diversité des modèles de l'agriculture en Dordogne. Ce mardi 8 janvier, la liste FDSEA-JA recevra deux soutiens de poids, à l'occasion d'un meeting syndical organisé dans le cadre de ces élections, en la personne de Christiane Lambert, présidente de la FNSEA et de Jérôme Decercle, président national de JA, au pôle interconsulaire de Coulounieix-Chamiers. 

 Pour la Confédération paysanne, une agriculture qui nourrisse les paysans

Jules Charmoy, tête de liste de la Confédération paysanneJules Charmoy, éleveur à Saint Aqullin est tête de la iiste de la Confédération paysanne pour la première fois. "Notre syndicat défend une agriculture à taille humaine, qui contribue à la fois aux enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. Une des priorités de la chambre d'agriculture devrait être de favoriser la diversité des modèles en agriculture avec une priorité au secteur élevage. La moitié des éleveurs ont plus de 50 ans, et il faudra bien renouveler les générations. Depuis des années, les moyens mis en oeuvre sont insuffisants. Jules Charmoy tacle au passage le syndicat majoritaire accusé de vouloir réduire de façon drastique le nombre des exploitations en France. "La confédération paysanne est aussi favorable à un système de régulation de la production qui protège à la fois le paysan et le consommateur, mais ce système doit être adapté en fonction de la taille des exploitations. "Nous ne sommes pas contre les grosses exploitations dans la mesure où elles sont pourvoyeuses d'emplois et elles s'inscrivent dans une dynamique de territoires," tient à préciser le porte parole de la Confédération paysanne. 

La Coordination rurale croit en ses chances

Eric Chassagne croit en ses chances cette fois de l'emporter : "On est passé à une poignée de voix en 2013." . Le leader de la Coordination rurale en Dordogne dénonce dans le fonctionnement actuel, " la confusion des genres entre syndicats et chambre consulaire et le pillage du service élevage." Le syndicat plaide pour une agriculture familiale contre celle menée par la FNSEA qui veut capter des marchés mondiaux . Il revendique un protectionnisme communautaire assumé et veut réactiver la préférence communautaire européenne. La Coordination rurale  est favorable à un retour à une politique de prix au niveau européen. Elle souhaite l'abandon de nombreuses normes qui sont actuellement souvent suivies de sanction et revendique une entière autonomie de décision. La Coordination rurale  de la Dordogne a participé à un certain nombre d'actions avec les Gilets Jaunes, sur  les ronds points du Bergeracois, au début du mouvement. Comment sera interprétée cette participation à ce type d'actions en termes de vote, notamment au Sud du département où la Coordination rurale est bien implantée ? Autre sujet majeur, l'installation, la coordination rurale plaide une DJA (Dotation jeune agriculteur) unique et l'abandon de systèmes contraignants. 

Pour ces élections à la chambre d'agriculture de la Dordogne, cinq listes sont proposées au suffrage des salariés agricoles Cinq listes sont aussi offertes aux salariés agricoles (CFDT, CFE-CGC,CGT, FO et CFTC-Agri), trois aux suffrages des groupements professionnels agricoles (v CFDT, CFE-CGC, FO) Une seule liste concerne les propriétaires et usufruitiers, ainsi que les anciens exploitants. 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : FDSEA 24 et archives Claude-Hélène Yvard

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
3137
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr