20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/05/22 | Fi'Frui ou les fruits et légumes oubliés

    Lire

    Dans le Lot-et-Garonne, Fi'Frui souhaite développer une filière innovante de fruits et légumes oubliés en facilitant le développement de la production de variétés anciennes. Sur la méthode : un travail par groupes pour amplifier les plantations de diverses espèces et création d'un partenariat entre les transformateurs et les producteurs. Pour mener à bien son projet, la société va s'appuyer sur des producteurs « pionniers » de figue, de rhubarbe ou encore de mirabelle.

  • 27/05/22 | Un nouveau diplôme à l'Université de Limoges

    Lire

    A la prochaine rentrée scolaire, l'IPAG de l'Université de Limoges met en place, avec l'appui des Centres de Gestion la Haute-Vienne, de la Creuse et de la Corrèze, un diplôme universitaire Responsable d'administration communale. Ce diplôme a été ouvert pour compenser les nombreux départs à la retraite auxquels devront faire face les collectivités territoriales dans les prochaines années. Les candidatures sont ouvertes depuis le 20 mai.

  • 25/05/22 | Carrefour emploi à Niort

    Lire

    Le jeudi 2 juin, Niort accueille la 6ème édition du Carrefour Emploi Niort-Atlantique. Plus de 1 500 postes et formations seront à pourvoir, avec un accent mis cette année sur les dispositions prises par l'agglomération de Niort pour accueillir des candidats et leur famille dans le cadre de transitions professionnelles. Pour ceux qui ne pourraient se rendre sur le salon, dont l'entrée est libre, les offres sont également disponibles sur la plateforme oui-emploi.fr

  • 25/05/22 | Visites guidées de l’exposition « Oradour-sur-Glane, par Gabriel Godard »

    Lire

    Le Centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane propose, du 26 au 29 mai de 15h à 16h, des visites commentées par une guide conférencière de l’exposition temporaire « Oradour-sur-Glane, par Gabriel Godard : un drame, un peintre, une œuvre ». Ces visites auront également lieu chaque samedi et dimanche de juin. Inscriptions : 05.55.430.430 (20 pers. maximum)

  • 25/05/22 | Une maison des entreprises à Royan Atlantique

    Lire

    « Up ! Le Carré des Entrepreneurs » est une maison des entreprises dédiée au développement économique, portée par la Communauté d'agglomération Royan Atlantique (CARA). Elle proposera aux entreprises des solutions d'hébergement de type pépinière et hôtel d'entreprises mais aussi 15 bureaux, 3 salles de réunion notamment. La gestion de la maison des entreprises dont le pilotage et l'animation de la pépinière et de l'hôtel d'entreprise sera assuré par le Pôle Développement et Attractivité Territoriale de la CARA.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Innovation en agriculture: le pôle de compétitivité Agri Sud Ouest Innovation parie sur l'Europe

30/06/2020 | Si le développement et l'animation de son réseau local reste un de ses fondamentaux, Agri Sud Ouest Innovation affirme son ambition européenne pour mobiliser de nouveaux fonds.

1

Le pôle de compétitivité Agri Sud Ouest Innovation, à cheval sur l'Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine, a tenu son assemblée générale le 23 juin dernier. En écho à l'évènement, Cédric Cabanes, président du pôle depuis janvier 2020 et Laurent Augier son tout nouveau Directeur général ont dressé un état des lieux de la structure et de ses actions dans le contexte particulier de la crise sanitaire. Une crise qui ne sera pas sans conséquence sur les adhérents du pôle et leur dynamique d'innovation, même si, dans un premier temps en tout cas, ceux ci gardent une vision optimiste de l'avenir, faisant justement le pari du rebond grâce à l'innovation. Un rebond que le pôle accompagnera dans son mission d'animateur de réseau de proximité, d'accompagnement des acteurs et de leurs projets ou encore de la mobilisation de fonds, et notamment au niveau européen où il travaille à plus de reconnaissance.

Agri Sud Ouest Innovation, pôle de compétitivité à la croisée des mondes scientifiques et économiques a pour vocation d'accélérer l'innovation sur le territoire pour les secteurs agricoles, agroalimentaires et des agro-ressources. A la date de la dernière assemblée générale, le pôle compte 425 adhérents, « soit, avec les filiales, un gros millier d'organismes répartis entre centres de recherche, industriels, PME, acteurs institutionnels, collectivités territoriales ou encore associations professionnelles », détaille son Directeur général Laurent Augier. Outre la rencontre entre chercheurs et entreprises, et un rôle d'animateur de réseau important et reconnu sur le territoire « pour catalyser l'innovation », le pôle Agri SOI c'est aussi, comme tout pôle de compétitivité, la labellisation de projets permettant aux territoires et aux entreprises qui les portent de capitaliser sur leur valeur ajoutée. Enfin, le pôle s'inscrit aussi dans un rôle d'accompagnement des entreprises dans la phase de mise en œuvre opérationnelle des innovations sur le marché. Entré dans une nouvelle phase de labellisation par l'Etat en 2019, Agri Sud Ouest Innovation a, au cours de l'année passé, labellisé 25 projets dont 5 projets européens agréés pour les adhérents .

DIVA : 2,7 M€ de financements européens sur l'innovation agro-numérique
Une dimension européenne, que le pôle veut voir s'affirmer en 2020 et au-delà. D'une part, car elle permet de valider hors des frontières régionales et nationales son expertise, et sa notoriété, dans le domaine de l'innovation agri agro, mais aussi parce qu'elle offre potentiellement de nouvelles sources de financements à ses adhérents. C'est notamment le cas du programme DIVA, axé sur le soutien aux innovations agro-numériques, et qui permet aux pôles de compétitivité partenaires du programme dans 6 pays d'Europe d'être les financeurs directs d'actions d'accélération et de maturation de ces technologies. « Sur les 66 projets DIVA accompagnés et financés en 2019, par Agri SOI et ses partenaires européens, 21 concernaient des adhérents du Sud-Ouest », précise le directeur général qui ajoute que les 100 PME lauréates ont au total reçu une enveloppe de 1,3M€ pour soutenir le développement de leurs innovations.

Un des premiers points stratégiques de l'année 2020 est donc « la poursuite de cette dynamique européenne », assure le président Cédric Cabanes, à commencer par la gestion du 2ème appel à projet DIVA qui s'est clôt à la fin janvier, et l'accompagnement des projets lauréats. « Au total des 2 appels à projets sur les 400 candidatures reçues, 134 ont été retenues dont 46 projets français. Ces dossiers français se sont vus attribués 29% de l'enveloppe globale de 2,7 M€ de subventions destinés aux lauréats. C'est un retour positif pour les acteurs français puisque la France contribue à hauteur de 10 à 15% du budget européen », estime avec satisfaction Laurent Augier. Parmi les projet lauréat, le directeur cite notamment , le projet néo-aquitain FARMHORECA « qui a pour objectif de créer une chaîne d'approvisionnement alimentaire courte entre les agriculteurs et les professionnels des hôtels, restaurants et cafés (HORECA) en utilisant les nouvelles technologies ». En d'autres termes, un pôle alimentaire numérique local visant à l'agrégation, le stockage, la commercialisation et la distribution d'aliments tout en évaluant les impacts et bénéfices socio-environnementaux associés... bref, innovant et dans l'air du temps.

One Health, Green deal, Farm to fork... Agri Sud Ouest Innovation veut sa part
Mais, le pôle s'engage également cette année dans le montage d'un nouveau programme européen d'accompagnement sur le modèle DIVA ( c'est à dire via des fonds européens à re distribuer) qui concernerait cette fois la thématique « One health ». Autrement dit des projets dont l'approche est de rechercher des solutions innovantes contribuant à l'amélioration de la santé tant humaine qu'animale et végétale. Si le résultat de l'appel à projet sera connu fin 2020, pour un démarrage en avril 2021, il il s'inscrit à tout le moins dans la dynamique portée par le Cluster bio contrôle et bio sécurité en Nouvelle-Aquitaine créé il y a un an et dont le pôle est chargé du pilotage. « Il nous faut être proactif car sur la recherche publique et privée, le Sud-Ouest a une dynamique très forte au niveau européen. » Ou comment battre le fer quand il est encore chaud.

Une logique que le pôle applique également au développement de son réseau au niveau européen. « On s'attache à faire réseau localement, mais aussi à l'Europe. C'est un atout pour nos adhérents pour accélérer l'innovation que de mettre à leur portée d'autres marchés que le marchés français, mais aussi de nouvelles opportunités au regard du fameux Green Deal de la nouvelle Commission européenne et des appels à projets qui vont en découler. Dans ce projet de gouvernance, il y a le programme Farm to fork pour ce qui est des thématiques agri agro mais aussi plus globalement des sujets sur le changement climatique ou l'économie circulaire, qui peuvent concerner les projets de nos adhérents. La marge de manœuvre serait d'1 milliard d'euros ; les acteurs français doivent pouvoir prendre leur part. » estime le président et le directeur général, qui comptent bien sur les relations développées avec les services européens dans le cadre de DIVA comme un atout supplémentaire pour renforcer la reconnaissance du pôle Agri Sud Ouest Innovation par Bruxelles.

 De nouvelles opportunités de financements toujours bienvenues pour les adhérents du pôle, et sans doute plus encore en ces temps de COVID. Selon un baromètre effectué par le pôle auprès de ses adhérents, si 8 sur 10 restent optimistes quant à l’avenir et accorderont une place forte à très forte à l’innovation au-delà des 6 prochains mois, 7 sur 10 déclarent ressentir de véritables difficultés d’ordre financier dont 2 sur 10 de manière très violente. Le 8 septembre prochain le pôle de compétitivité espère pouvoir organiser une rentrée physique à Toulouse où la question du financement futur de l'innovation post Covid 19 sera au cœur d'une conférence intitulée « Des innovations, mais à quel prix ? ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Agri SOI

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
20397
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Concours national bazadais sur le Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 28/05/2022

Un Concours National Bazadais porté par la jeunesse !

AgorAgri : La joyeuse parade des métiers et pratiques agricoles sur le Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 27/05/2022

AgorAgri : La joyeuse parade des métiers et pratiques agricoles sur le Salon de l'agriculture

Les animaux ont la cote auprès du grand public Agriculture | 26/05/2022

Aquitanima : le salon professionnel de l'élevage fait les yeux doux au grand public

Etats-généraux de l'innovation 2022 : Le président de la Chambre d'agriculture Luc Servant a insisté sur l'accompagnement des agriculteurs dans leur évolution des pratiques Agriculture | 26/05/2022

Agriculture et innovation: Le sol, au centre des réflexions

S'installer en production sous label de qualité offre des avantages et présente aussi des contraintes. Mais la conférence organisée dans le cadre de la journée Installation-Transmission, confirme que les efforts fournis par le producteur sont reconnus par Agriculture | 25/05/2022

L'installation sous démarche de label qualité, un ingrédient éthique pour les jeunes agriculteurs

Eleveurs et leurs vaches (dont Pierre Lortholary, éleveur de GAEC la trochoise ) à la vente aux enchères du Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine, 2022. Agriculture | 25/05/2022

Salon de l’Agriculture : Le retour des spectaculaires enchères

Jérôme Mouret équipe un cheval de trait de la SFET. Agriculture | 24/05/2022

Agriculture : Ecolos et efficaces, les chevaux ont leur place !

Clément Leroux exploite 6ha de vignes dans les fins bois de l’AOC Cognac Agriculture | 24/05/2022

Installation-Transmission : Clément Leroux, tombé à la naissance dans l'eau de vie de cognac

Journée installation transmission 2022 Agriculture | 20/05/2022

Journée Installation Transmission : "Agriculteur, un métier de goût, d'origine et de qualité !"

G Latournerie une Agriculture | 18/05/2022

Installation-Transmission : « Le bonheur est dans le chai », Guilain Latournerie, viticulteur en Gironde

Paul Jabouille s’est installé en GAEC avec son père à Chasseneuil-sur-Bonnieure l’an dernier. Agriculture | 17/05/2022

Installation-Transmission : Paul Jabouille éleveur de Limousines en Charente « C’est un métier passion »

Teddy Gauvin est éleveur de vaches de race Limousine. A son installation, il a opté pour le Label Rouge Agriculture | 16/05/2022

Installation-Transmission : Teddy Gauvin, agriculteur dans la Vienne, passionné de la qualité

Le Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine de retour à Bordeaux ! Agriculture | 13/05/2022

Le Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine de retour à Bordeaux !

Théoline Mathez s’est installée en bio en GAEC avec ses parents pour élever des brebis laitières. Agriculture | 12/05/2022

Installation-Transmission - Pour Théoline Mathez, bergère en Creuse, « Produire bio c’est important pour protéger la biodiversité »

Romain Miner et Yamiley Bayone, leur nouvelle vie autour de l'élevage et la transformation de porcs noirs démarre à Barbaste en Lot-et-Garonne Agriculture | 10/05/2022

Installation-Transmission : Yamiley Bayonne et Romain Miner revisitent la tradition du "tue-cochon"