Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/02/20 : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a démissionné et conduira finalement la liste LREM aux municipales de Paris sur décision évidente d'Emmanuel Macron; le député Olivier Véran lui succède au ministère.

12/02/20 : Louis Bodin, Monsieur Météo sur TF1, a décidé de se lancer dans les Municipales à Biarritz aux côtés de Maïder Arosteguy, tête de liste des Républi-cains. Il souhaite s'investir dans la ville de sa compagne Sylvie, notamment en matière d'environnement

11/02/20 : Charente-Maritime: Marie GROSGEORGE, 35 ans, a pris ce lundi la fonction de sous-préfète, directrice de cabinet du préfet de la Charente-Maritime. Cette diplômée de l'ENA et de l'ENS était précédemment chargée de mission au ministère de l’Intérieur.

10/02/20 : Chantal Castelnot a été nommée nouvelle préfète de la Vienne, le 3 février. Depuis 2017, elle était préfète de L'Orne. La préfète a fait sa première apparition publique ce 10 février pour un dépôt de gerbe au monument aux morts bd Verdun à Poitiers.

10/02/20 : Charente-Maritime : le festival electro Stereoparc a dévoilé les premiers noms de la programmation de la soirée Coco Coast du samedi 18 juillet 2020 : Martin Solveig, Bakermat et Bellecour.

04/02/20 : Le 44ème Challenge International du Vin se tiendra les 24 & 25 avril à Bordeaux et mettra à l'honneur les vins moldaves! Près de 4 000 vins d'une quarantaine de pays seront en compétition, et 700 dégustateurs viendront récompenser près de 1 400 vins

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/02/20 | Un cas de rage en Charente-Maritime

    Lire

    L’Institut Pasteur a signalé un cas de rage chez un chien, à Saint-Martin-de-Ré. Il a été euthanasié. Une enquête de la direction départementale de la protection des populations (DDPP) et l’Agence régionale de santé (ARS) vise à rechercher d’autres personnes ou d’autres carnivores (chiens, chats, furets, etc) qui ont pu être en contact avec l’animal. Un arrêté préfectoral a été pris ce vendredi pour restreindre les mouvement des chats et chiens, qui doivent être tenus en laisse ou en caisse.

  • 16/02/20 | L'Europe et la Région en soutien au projet de Maison médicale d'Arudy (64)

    Lire

    Dans le cadre des réflexions engagées depuis 2015 sur l'accès aux soins et l'attractivité médicale de la Vallée d'Ossau, classée comme territoire vulnérable, plusieurs projets sont en cours. Parmi eux les projets de Maisons de Santé Pluri professionnelles (MSP) sur Arudy et Laruns. Le projet de MSP d'Arudy qui pévoit la construction d'un nouveau bâtiment et l'accueil de 10 médecins généralistes et professionnels de santé vient d'obtenir le soutien de la Région (200 000 €) et du FEDER (527 285 €). La livraison est prévue pour janvier 2022.

  • 14/02/20 | Isabelle Boudineau réélue présidente du COTER

    Lire

    Isabelle Boudineau vice-présidente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine vient d'être réélue à la présidence du COTER, la commission de la cohésion territoriale et du budget au sein du Comité des Régions, lieu qui regroupe les élus des pays membres de l'Union. Son expérience acquise et son engagement personnel, ces dernières années, seront d'autant plus précieux que les perspectives budgétaires, en particulier consécutives au Brexit, s'annoncent délicates. Et ceci alors que les régions, avec la gestion décentralisée des fonds européens, jouent un rôle clé dans l'accompagnement des territoires, au plus près du terrain et de leurs priorités.

  • 14/02/20 | Salon de l’apprentissage et de l’emploi, les 14 et 15 février à Poitiers

    Lire

    Au Parc des expositions de Poitiers, de 9h à 18h, le salon de l’apprentissage et de l’emploi accueille les jeunes et les adultes en reconversion pour discuter orientation. A partir d’aujourd’hui et jusqu’à demain, l’entrée dans le forum est libre. Des professionnels proposent un accompagnement personnalisé sur place et une découverte des métiers ouverts à l’apprentissage dans 8 secteurs différents. 18 organismes de formation seront également sur place pour répondre aux diverses interrogations.

  • 14/02/20 | Les écoles de la 2ème chance renforcées dans le 64

    Lire

    Déjà aidée en 2019, l'École départementale de la 2ème chance des Pyrénées-Atlantiques (Mourenx) est à nouveau soutenue par la Région en 2020 à hauteur de 180 000€. En effet, l'ouverture des sites de Pau et de Bayonne permet d'optimiser le maillage territorial en complétant le site "historique" de Mourenx. Conséquence: les effectifs passeraient de 50 en 2019 à 180 en 2020, soit + 260%. Pour mémoire ces écoles, labellisées, associent dans un parcours de formation individualisé, l'acquisition de compétences, l'expérience en entreprise et la définition d'un projet professionnel.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Le Salon International de l’Agriculture : vitrine de la transition agroécologique néo aquitaine

04/02/2020 | Lors du Salon International de l’Agriculture, la Région Nouvelle-Aquitaine en profitera pour présenter ses engagements pour une transition agroécologique durable…

Alain Rousset au SIA en 2019

Le 22 février prochain, la plus grande ferme de France ouvre ses portes au Parc des Expositions de Paris. En effet, le Salon International de l’Agriculture met en lumière jusqu’au 1er mars les richesses agricoles françaises. La Région Nouvelle-Aquitaine sera bien entendu présente dans le Hall 3 aux côtés des autres régions françaises avec une centaine de producteurs, artisans, viticulteurs et négociants qui feront connaître les trésors de notre terroir. L’occasion également pour le Conseil régional de mettre en avant la feuille de route Néo Terra et ses actions abouties telles que VitiREV, la certification HVE et le Pacte Bio…

« Nous voulons véritablement mettre en scène la transition agroécologique. » Au-delà de présenter, comme chaque année, les richesses agricoles de la grande région, cette année, Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine, souhaite se servir du Salon International de l’Agriculture comme d’une vitrine mettant en avant toutes les mesures prises et les actions portées par la Région en matière de transition agroécologique. « Grâce à notre feuille de route Néo Terra, nous nous sommes engagés sur neuf points », précise-t-il. Tout d’abord, accompagner les filières agricoles pour une sortie des pesticides d’ici 2030 sur le modèle de VitiREV. « VitiREV est un projet exemplaire que nous menons pour la filière viticole afin d’annihiler totalement l’utilisation du glyphosate, poursuit-il. Les négociants attendent cette transformation. 73 millions d’€ ont été mis sur la table pour entamer cette transition sans compter les aides régionales et européennes. » Autres engagements : l’arrêt de l’utilisation des substances CMR, comprenez par cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques dès 2025, la réduction d’ici 2030 de 30 % des prélèvements d’eau pour l’agriculture en période d’étiage, la formation à l’agroécologie en lien avec des fermes pilotes et la création de 100 unités de micro-méthanisation à la ferme en 2030 pour limiter les émissions de gaz à effets de serre.

Certification HVE, Pacte Bio…
Avec la feuille de route Néo Terra, « nous nous engageons également à ce que 80 % des exploitations soient certifiées en bio Haute Valeur Ajoutée, que 20 % des produits soient bio dans les restaurations collectives dépendants des collectivités, que 30 % des exploitations commercialisent tout ou partie de leur production en circuits courts d’ici 2030 et que 100 % des lycées agricoles aient des pratiques écologiques d’ici 2025 », souligne le président de la grande Région. Pour répondre à toutes ces exigences, un pacte bio a vu le jour. En lien avec l’Etat et les professionnels de la bio, cet outil a pour mission de développer la production avec 10 % de la surface en bio en 2020, structurer l’organisation des filières pour augmenter la valeur ajoutée, et favoriser l’introduction de produits bio dans la restauration collective. « Aujourd’hui, 58 millions de repas sont distribués dans les lycées, collèges et écoles. Nous devons insuffler une nouvelle politique structurante pour les circuits courts, introduire davantage des produits locaux et bio dans les assiettes de nos enfants. Aussi, depuis cinq ans déjà nous formons les gestionnaires des cantines des lycées à la transformation des commandes publiques. Il serait opportun également d’avoir dans chaque département de la région une plateforme permettant de noter tous les produits selon différents critères (proximité, conservateur, perturbateur…) ». Au-delà de VitiREV et du Pacte Bio, la Région a également créé la Certification Haute Valeur Environnementale, une certification collective effective depuis avril 2019 et regroupant une centaine d’exploitations.

Un pôle agroécologique comme caution scientifique
Ce Salon International de l’Agriculture sera également l’occasion pour la Région de lancer officiellement l’idée d’un Pôle agroécologique. « En lien direct avec les deux autres piliers de notre politique de transition agroécologique que sont AcclimaTerra et Ecobiose, ce pôle se veut être davantage un dispositif de terrain, spécifie Jean-Pierre Raynaud, vice-président de la Région en charge notamment de l’agriculture. Nous souhaitons qu’il soit composé de chercheurs, de chambres d’agriculture, de techniciens conseil et développement, de l’INRA... Bref, en clair, qu’il soit en quelques sorte la caution scientifique de notre politique de transition agroécologique que nous menons sur notre territoire. » Ce Pôle sera chapeauté par Christian Huyghe le directeur scientifique adjoint de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) et devrait voir le jour d’ici quelques mois.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Conseil régional de Nouvelle Aquitaine

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
3258
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr