22/11/17 : Le préfet de Nouvelle Aquitaine, Pierre Dartout, a été nommé ce mercredi en conseil des ministres préfet de la région PACA. Il est remplacé à Bordeaux par Didier Lallement, conseiller à la Cour des comptes et ancien préfet de Basse-Normandie et du Calvado

22/11/17 : Jean-Luc Roméro, président national de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) donnera une conférence au Théâtre de Périgueux à 16 h, le 23 novembre. Il évoquera la prise en compte de la fin de vie dans la société et la loi Leonetti.

21/11/17 : La Rochelle a reçu le prix de la meilleure Approche stratégique de l'open data lors des Trophées Open Data pour les territoires 2017, qui s'est déroulé la semaine dernière à Paris. Une récompense pour sa stratégie numérique impliquant les citoyens.

21/11/17 : L'émission "Questions pour un Champion" organise une sélection des candidats le lundi 27 novembre à la médiathèque Pierre Fanlac à Périgueux. Les personnes intéressées doivent se présenter à 18 heures précises. Il faut être âgé de plus de 18 ans.

17/11/17 : Dans le cadre du festival international AlimenTerre, l’AMAP de la Baïse et le magasin Biocoop de Nérac organisent une projection du film « Hold up sur la banane », réalisé par François Cardona, le jeudi 23 novembre à 20h Salle des Écuyers à Nérac.

17/11/17 : Les traités transatlantiques. Tel est le sujet du débat qu'organise le Centre d’Information Europe Direct Moyenne Garonne / Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne le vendredi 8 décembre à 18h au Comoedia, 32 Rue Léopold Faye à Marmande.

17/11/17 : Le groupe cinématographique rochelais CGR ( Georges Raymond) vient de racheter Cap Cinéma qui exploite 22 salles en France dont celles de Périgueux et d'Agen. Le réseau CGR devient le premier exploitant français. Et le deuxième en terme d’entrées.

16/11/17 : A l'occasion du centenaire de l'arrivée de l'armée américaine à La Rochelle, l'esplanade Eric-Tabarly accueille deux wagons d'époque, classés aux Monuments historiques, comme patrimoine de la 1re Guerre Mondiale. A voir jusqu'au 19 novembre.

15/11/17 : Vinitech Siffel, le Salon mondial vitivinicole, arboricole et maraîcher organisé par Congrès Expositionx de Bordeaux, annonce sa prochaine édition à Bordeaux du 20 au 22 novembre 2018.

15/11/17 : Lascaux IV, le centre international d'art pariétal de Montignac, a été désigné l'un des trois meilleurs projets de tourisme européens 2017 par la British Guild of travel writers avec le musée des Vikings au Danemark et la maison Mondrian aux Pays-Bas.

10/11/17 : La Maison de la Charente-Maritime accueille jusqu'au 29 décembre l'exposition "Objectif enfance", notamment sur les actions en faveur des enfants dans le monde, qui fut exposée sur le parvis de l'hôtel de ville à Paris. Entrée libre

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/11/17 | Un nouveau préfet pour la Nouvelle-Aquitanie

    Lire

    La décision a été prise en Conseil des Ministres ce 22 novembre : Pierre Dartout, Préfet de Nouvelle-Aquitaine et de Gironde et de la zone de sécurité et de défense Sud Ouest depuis avril 2015 quitte la région pour prendre la tête de la Préfecture de Provence-Alpes-Côte d'Azur et des Bouches-du-Rhône où il aura en charge la zone de défense et de sécurité Sud. C'est Didier Lallement, Conseiller maître à la Cour des comptes, ancien préfet de la région Basse-Normandie, passé par les Ministères des Transports, de l'Ecologie, et de l'Intérieur, qui lui succédera à Bordeaux.

  • 22/11/17 | La Rochelle fait son Marathon ce week-end

    Lire

    Près de 11 000 coureurs et 20 000 spectateurs sont attendus pour la 27e édition du Marathon Serge-Vigot dimanche 26 novembre. En raison des travaux en cours à La Rochelle, le sens de la course a été inversé, avec un trajet vers Les Minimes, l’hyper centre, Mireuil et Port-Neuf. Départ donné à 9 heures du Pont Jean-Moulin et de la rue du Dr Schweitzer. Le village Marathon sera ouvert à l’espace Encan dès le vendredi. Lieu dont partira la course de chauffe de 4km samedi à 9h30.

  • 22/11/17 | L'ancien champion cycliste périgourdin Valentin Huot s'en est allé

    Lire

    Valentin Huot, ancien coureur cycliste professionnel périgourdin est décédé mardi matin à son domicile de Manzac sur Vern, à l'âge de 88 ans. Il avait débuté sa carrière en 1951, participé à six Tours de France entre 1954 et 1961 dont trois qu'il a terminé. Ses deux titres de champion de France en 1957 et 1958 constituent le sommet de sa carrière sportive. Ses obsèques seront célébrées vendredi 24 novembre à 15 heures à l'église de Manzac-sur-Vern.

  • 21/11/17 | Bonne note financière pour la Gironde

    Lire

    L’agence de notation Standard & Poor’s a rendu ses conclusions sur les finances du Département de la Gironde. Elle maintient la note AA- perspective stable, plaçant la Gironde en 2ème position des départements les mieux notés du pays. Selon S&P cette note reflète "la stratégie financière claire, prudente et efficace du Département, qui lui permettra de continuer à limiter son recours à la dette et à présenter une situation de liquidité forte." L'agence salue "le maintien d'une forte maîtrise des dépenses" et anticipe un endettement "faible" contre "modéré" auparavant.

  • 21/11/17 | « Black Friday » à Pau

    Lire

    Les vendredi 24 et samedi 25 novembre, la Ville de Pau organise avec les commerçants du cœur de ville le « Black Friday », concept tout droit venu des USA qui lance le coup d'envoi des achats de fin d'année, avec la mise en place de nombreuses promotions dans les boutiques... Dans le cadre de son soutien au commerce, la Ville de Pau rend gratuits les parkings Clemenceau, Aragon, Beaumont, Bosquet et des Halles durant ces 2 journées, et propose une garderie gratuite de 2h avec les sociétés APR et ATHOME pour les plus de 3 ans, de 11h à 19h au centre commercial Palais des Pyrénées.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Les Aquitanima Tours International en selle pour un circuit équin

28/10/2017 | Ce sera une première cette année! En amont du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine, les Aquitanima Tours ouvrent un circuit équin sur la race de chevaux de sport Anglo-Arabe.

Pierre-Yves Pose, Aurélien Lafargue et Pierre Lesparre

C'est dans le cadre du prestigieux Concours complet International 4* qui se tient ces jours-ci à Pau, que la nouvelle a été annoncée. Les Aquitanima Tours International, ces circuits de visites techniques de la filière bovine et caprine, qui chaque année, précèdent le Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine (SANA), accueilleront en mai 2018 un circuit équin dédié à l'Anglo-Arabe Sport. Une page supplémentaire de l'histoire des Aquitanima Tours, mais aussi, pour les professionnels régionaux de l'élevage équin en général et de la race anglo-arabe en particulier, une belle opportunité de développer leur marché au national et à l'international. 2018 sera décidément l'année des « Anglo » sur le SANA, puisque une vente de génétique, inédite sur le Salon, leur sera aussi consacrée.

Les Aquitanima Tours International, ont depuis plus de 15 ans démontrés toutes leur pertinence concernant la filière bovine. Accueillant chaque année, plus d'une centaine de professionnels étrangers, sur trois jours de circuits techniques à travers la région, ils permettent, de visites de centres d'insémination en élevages, en passant par les abattoirs et les lycées agricoles, de créer des relations, de démontrer les savoir-faire français et régionaux, et surtout, car c'est bien là l'objectif, de faire des affaires à l'export, indique Pierre Lesparre, Commissaire du SANA dédié à l'international. Des affaires réussie à travers les ventes de paillettes ou d'animaux issus des élevages régionaux, grâce aussi à un certain savoir-faire de la convivialité et de l'accueil 100% Sud-Ouest. Avec la fusion des régions en Nouvelle-Aquitaine, « le concept c'est aussi étendu aux caprins et même aux ovins dès ce mois de décembre », précise-t-il. L'entrée des équins dans le dispositifs dont il était question depuis plusieurs mois est donc désormais actée, à travers ce focus particulier sur les chevaux de sport Anglo-Arabes.

Reconnaissance du monde agricole et businessUne entrée dans le « club » des Aquitanima Tours International comme un symbole venant un peu mettre à mal le constat jusque-là dresser par Pierre-Yves Pose, Président du Conseil des équidés Nouvelle-Aquitaine : « Il est souvent difficile pour nous, éleveurs équins, d'être affiliés à ce que l'on est, à savoir au monde agricole, une difficulté qui est d'ailleurs encore plus grande pour la race de chevaux de sport Anglo-Arabe, en raison, de cette double appartenance entre le monde du sport et de l'élevage ». Deuxième raison de se satisfaire : l'Aquitanima Tours Anglo-Arabe c'est aussi rappeler que la race, comme son nom de l'indique pas, est bien l'une des six races d'équidés dont le berceau se situe en Nouvelle-Aquitaine, « à cheval » entre le Limousin et l'ancienne Aquitaine. Enfin, derrière les symboles, certes important,, l'objectif reste bel et bien là aussi le business. D'ailleurs si le circuit concocté par la profession et Intercop Nouvelle-Aqutaine, s'ouvre à une jauge d'un vingtaine de professionnels, ce n'est pas le taux de participation qui satisfera les acteurs de la filière. Pour Pierre-Yves Pose, « même s'il n'y a que 4 ou 5 participants, nous ne serons pas déçus si les affaires se font. Et à quatre acheteurs ont peut faire de très belles affaires. » Mais au regard de la renommée des Aquitanima Tours sur les autres filières, et des clients de la race Anglo-Arabe déjà existant à l'étranger (et notamment en Allemagne, Hollande, Espagne ou encore Italie), il y a sans doute peu d'inquiétude à avoir sur l'intérêt que la proposition pourra susciter auprès d'éventuels acheteurs. Et le programme qui leur est proposé est pour le moins fourni.

Haras de Pompadour et vente de génétique dédiéeAurélien Lafargue, Président de Génétiqu'Anglo, l'association d'éleveurs qui assure l'étalonnage génétique de la race Ango-Arabe, en précise le détail. « Après l'arrivée des participants, une première journée d'accueil est prévu sur le site du Château d'Agassac en Gironde le mercredi 9 mai. Le groupe prendra le départ pour le Limousin le jeudi matin, non sans un arrêt en Dordogne pour visiter l'usine de Vans Fatras à Montcarret, le n°1 européen de la fabrication de vans pour chevaux » . Pour la suite du périple, direction l'élevage de Buissy, un des plus renommé de la race Anglo-Arabe, situé au cœur de la Corrèze, non loin du haras national de Pompadour, où la délégation terminera son tour, le vendredi, après une visite de la Jumenterie Nationale de Pompadour, véritable « maternité » du Domaine. Celle-ci comprend une soixantaine d'animaux, et a pour priorité affichée la préservation de la race Anglo-Arabe. Durant ces trois jours, la délégation se verra présenter aussi en détail l'association Génétiqu'Anglo, et chacun de ses 13 étalons, ainsi que le SIRE, Système d'information relatif aux équidés, en d'autres termes le fichier central d'identification des chevaux et des données. Objectif : que les visiteurs aient une belle visibilité de l'organisation de la race en terre néo-aquitaine, et qu'ils puissent rencontrer quelques uns de ses plus beaux étalons, juments et poulains.
Des animaux, que les visiteurs pourront aussi admirer le samedi 12 mai sur le Salon Equitaine à l'occasion d'une vente génétique organisée tout exprès (mais ouverte à d'autres acheteurs bien sûr...) nommée « Anglo'Event ». Les animaux présentés seront « 100% Anglo arabe », promet Aurélien Lafargue qui, avec Pierre-Yves Pose promet « du très haut niveau ». Les animaux présentés à la vente (une vingtaine) auront préalablement été sélectionné sur dossier. Bref, le top en la matière...

Sur la régularité de ce circuit équin sport, les discussions sont encore en cours, mais pour l'heure le président Pierre-Yves Pose avoue plutôt penser à un rythme biennal... avec à l'esprit, d'organiser un autre circuit équin en 2019, qui serait cette fois consacré aux chevaux de course. Un autre marché pour lequel les acteurs régionaux ont aussi des atouts à faire valoir.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2660
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr