Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/07/20 | Le 14 juillet à Pau, les lanternes remplacent le feux d'artifice

    Lire

    A défaut de pouvoir organiser le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet pour des raisons sanitaires, la ville de Pau a choisi une autre option. 1200 lanternes volantes seront lâchées le 14 juillet au soir depuis six sites de lancer différents, selon les règles de distanciation physique. Biodégradables et ignifugées, elles seront lâchées par les habitants qui peuvent encore s'inscrire, y compris un enfant de plus de 12 ans s'il est accompagné d'un adulte. Détails et inscriptions: www.pau.fr

  • 11/07/20 | Biarritz: un pique-nique républicain pour fêter le 14 juillet

    Lire

    La maire de Biarritz MaÏder Arosteguy et le Conseil municipal proposent aux Biarrots mardi, un pique-nique républicain au lac Marion pour fêter le 14 juillet. Limité à 1000 personnes dans le respect des normes sanitaires. Chacun est invité à venir à partir de 12 heures avec ses victuailles pour profiter, dans une ambiance champêtre, en famille ou entre amis, d’un moment convivial et musical aux normes sanitaires. Toutefois, les personnes intéressées doivent obligatoirement s'inscrire sur le site de la ville: www.ville.biarritz.fr

  • 11/07/20 | L'Arsenal de Rochefort devient Grand Site de France

    Lire

    C'était dans les tuyaux, la nouvelle a été officialisée ce 9 juillet par le réseau des Grands Sites de France. L'estuaire de la Charente, Rochefort et son Arsenal ont été labellisés Grand site de France pour 6 ans - décision validée par le ministère de la transition écologique. Ce label reconnaît le travail réalisé sur la préservation durable des paysages et de l'accueil du public. Le territoire devient le 3e site du genre en Nouvelle-Aquitaine après le Marais Poitevin et la Vallée de la Vézère.

  • 10/07/20 | Caussade (47) : prison ferme pour Franken et Bousquet-Cassagne

    Lire

    Poursuivis pour avoir réalisé sans autorisation la retenue de Caussade (47), Patrick Franken et Serge Bousquet-Cassagne sont condamnés par le tribunal correctionnel d'Agen à 9 et 8 mois de prison ferme assortie de la révocation d'un sursis précédent, soit 22 et 13 mois ferme. S'ajoutent 65 000€ de dommages et intérêts aux associations écologistes partie civile, 32 907 € à Enedis pour la destruction d'un poteau électrique et 2 400 euros de préjudices moral, et enfin une amende, pour la chambre d'agriculture, de 40 000€ dont 20 000€ avec sursis. Les deux hommes ont dit faire appel de cette décision.

  • 10/07/20 | Université de Poitiers : des paniers alimentaires pour les étudiants

    Lire

    L'Université de Poitiers, le Crous et l’Afev organisent la distribution de denrées alimentaires pour les étudiants présents en résidence universitaire et/ou étant inscrits à l’épicerie sociale, et aussi à ceux et celles ayant bénéficié du dispositif d’urgence mis en place par l’université de Poitiers pendant le confinement. Une inscription sur le site de l'université permet de réserver un créneau. Au total, ce sont près de 350 étudiants, qui recevront chaque semaine des colis durant tout l'été de juin à fin août.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Les Aquitanima Tours International en selle pour un circuit équin

28/10/2017 | Ce sera une première cette année! En amont du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine, les Aquitanima Tours ouvrent un circuit équin sur la race de chevaux de sport Anglo-Arabe.

Pierre-Yves Pose, Aurélien Lafargue et Pierre Lesparre

C'est dans le cadre du prestigieux Concours complet International 4* qui se tient ces jours-ci à Pau, que la nouvelle a été annoncée. Les Aquitanima Tours International, ces circuits de visites techniques de la filière bovine et caprine, qui chaque année, précèdent le Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine (SANA), accueilleront en mai 2018 un circuit équin dédié à l'Anglo-Arabe Sport. Une page supplémentaire de l'histoire des Aquitanima Tours, mais aussi, pour les professionnels régionaux de l'élevage équin en général et de la race anglo-arabe en particulier, une belle opportunité de développer leur marché au national et à l'international. 2018 sera décidément l'année des « Anglo » sur le SANA, puisque une vente de génétique, inédite sur le Salon, leur sera aussi consacrée.

Les Aquitanima Tours International, ont depuis plus de 15 ans démontrés toutes leur pertinence concernant la filière bovine. Accueillant chaque année, plus d'une centaine de professionnels étrangers, sur trois jours de circuits techniques à travers la région, ils permettent, de visites de centres d'insémination en élevages, en passant par les abattoirs et les lycées agricoles, de créer des relations, de démontrer les savoir-faire français et régionaux, et surtout, car c'est bien là l'objectif, de faire des affaires à l'export, indique Pierre Lesparre, Commissaire du SANA dédié à l'international. Des affaires réussie à travers les ventes de paillettes ou d'animaux issus des élevages régionaux, grâce aussi à un certain savoir-faire de la convivialité et de l'accueil 100% Sud-Ouest. Avec la fusion des régions en Nouvelle-Aquitaine, « le concept c'est aussi étendu aux caprins et même aux ovins dès ce mois de décembre », précise-t-il. L'entrée des équins dans le dispositifs dont il était question depuis plusieurs mois est donc désormais actée, à travers ce focus particulier sur les chevaux de sport Anglo-Arabes.

Reconnaissance du monde agricole et businessUne entrée dans le « club » des Aquitanima Tours International comme un symbole venant un peu mettre à mal le constat jusque-là dresser par Pierre-Yves Pose, Président du Conseil des équidés Nouvelle-Aquitaine : « Il est souvent difficile pour nous, éleveurs équins, d'être affiliés à ce que l'on est, à savoir au monde agricole, une difficulté qui est d'ailleurs encore plus grande pour la race de chevaux de sport Anglo-Arabe, en raison, de cette double appartenance entre le monde du sport et de l'élevage ». Deuxième raison de se satisfaire : l'Aquitanima Tours Anglo-Arabe c'est aussi rappeler que la race, comme son nom de l'indique pas, est bien l'une des six races d'équidés dont le berceau se situe en Nouvelle-Aquitaine, « à cheval » entre le Limousin et l'ancienne Aquitaine. Enfin, derrière les symboles, certes important,, l'objectif reste bel et bien là aussi le business. D'ailleurs si le circuit concocté par la profession et Intercop Nouvelle-Aqutaine, s'ouvre à une jauge d'un vingtaine de professionnels, ce n'est pas le taux de participation qui satisfera les acteurs de la filière. Pour Pierre-Yves Pose, « même s'il n'y a que 4 ou 5 participants, nous ne serons pas déçus si les affaires se font. Et à quatre acheteurs ont peut faire de très belles affaires. » Mais au regard de la renommée des Aquitanima Tours sur les autres filières, et des clients de la race Anglo-Arabe déjà existant à l'étranger (et notamment en Allemagne, Hollande, Espagne ou encore Italie), il y a sans doute peu d'inquiétude à avoir sur l'intérêt que la proposition pourra susciter auprès d'éventuels acheteurs. Et le programme qui leur est proposé est pour le moins fourni.

Haras de Pompadour et vente de génétique dédiéeAurélien Lafargue, Président de Génétiqu'Anglo, l'association d'éleveurs qui assure l'étalonnage génétique de la race Ango-Arabe, en précise le détail. « Après l'arrivée des participants, une première journée d'accueil est prévu sur le site du Château d'Agassac en Gironde le mercredi 9 mai. Le groupe prendra le départ pour le Limousin le jeudi matin, non sans un arrêt en Dordogne pour visiter l'usine de Vans Fatras à Montcarret, le n°1 européen de la fabrication de vans pour chevaux » . Pour la suite du périple, direction l'élevage de Buissy, un des plus renommé de la race Anglo-Arabe, situé au cœur de la Corrèze, non loin du haras national de Pompadour, où la délégation terminera son tour, le vendredi, après une visite de la Jumenterie Nationale de Pompadour, véritable « maternité » du Domaine. Celle-ci comprend une soixantaine d'animaux, et a pour priorité affichée la préservation de la race Anglo-Arabe. Durant ces trois jours, la délégation se verra présenter aussi en détail l'association Génétiqu'Anglo, et chacun de ses 13 étalons, ainsi que le SIRE, Système d'information relatif aux équidés, en d'autres termes le fichier central d'identification des chevaux et des données. Objectif : que les visiteurs aient une belle visibilité de l'organisation de la race en terre néo-aquitaine, et qu'ils puissent rencontrer quelques uns de ses plus beaux étalons, juments et poulains.
Des animaux, que les visiteurs pourront aussi admirer le samedi 12 mai sur le Salon Equitaine à l'occasion d'une vente génétique organisée tout exprès (mais ouverte à d'autres acheteurs bien sûr...) nommée « Anglo'Event ». Les animaux présentés seront « 100% Anglo arabe », promet Aurélien Lafargue qui, avec Pierre-Yves Pose promet « du très haut niveau ». Les animaux présentés à la vente (une vingtaine) auront préalablement été sélectionné sur dossier. Bref, le top en la matière...

Sur la régularité de ce circuit équin sport, les discussions sont encore en cours, mais pour l'heure le président Pierre-Yves Pose avoue plutôt penser à un rythme biennal... avec à l'esprit, d'organiser un autre circuit équin en 2019, qui serait cette fois consacré aux chevaux de course. Un autre marché pour lequel les acteurs régionaux ont aussi des atouts à faire valoir.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
17486
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr