aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

28/04/17 : Dans le cadre du «Mai de la Photo», le Musée de Gajac de Villeneuve/Lot met à l'honneur le photographe d’après-guerre, Jean Dieuzaide. Artisan, globe-trotter et publicitaire, il explora divers domaines de la photo et fut primé de nombreuses fois.

27/04/17 : Charente-Maritime : le chômage a augmenté de +0,3% en 12 mois, portant à 56 550 le nombre de demandeurs d'emploi. L'augmentation est plus importante du côté des demandeurs en catégorie A (aucune activité) avec +1,4% entre février et mars.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 29/04/17 | Le conseiller régional Christophe Cathus délégué aux liaisons routières

    Lire

    Le Conseiller régional bergeracois Christophe Cathus devient délégué aux liaisons routières régionales. Les priorités de cette délégation sont ainsi données au maintien d'une qualité de service public répondant aux besoins des usagers, à la poursuite et à l'harmonisation de l'intervention publique régionale mais aussi à l'élaboration d'une convention Ter unique au 1er janvier 2019 et à celle du schéma régional de l'Intermodalité.

  • 29/04/17 | Le maire de Périgueux en appelle aux bénévoles pour le 2e tour

    Lire

    Compte tenu des déclarations faites par les partis traditionnels dont le candidat n’est pas présent au second tour, les sympathisants qui endossent habituellement le rôle d’assesseurs et de scrutateurs ne participeront pas à la tenue des bureaux de vote. Le maire de Périgueux lance un appel à tout électeur de la commune qui voudrait bien assurer cette mission le 7 mai dans l’un des 20 bureaux. Les électeurs tentés par cette expérience sont invités à se faire connaître avant le 3 mai au 05.53.02.82.40.

  • 29/04/17 | Le PS de Dordogne appelle à voter Macron

    Lire

    La Fédération de la Dordogne du Parti Socialiste rappelle " avec gravité que l’abstention et le vote blanc ou nul n’auront d’autre conséquence que d’aggraver le score de la candidate de l’extrême-droite, voire de la porter au pouvoir. Au-delà des divergences existant vis-à-vis du projet porté par le candidat d' "En Marche", il n’y a d’autre attitude responsable que de faire barrage au Front National. C’est pourquoi le PS de la Dordogne appelle sans réserve les Périgourdins à se mobiliser le 7 mai contre la candidate du F.N en votant massivement pour Emmanuel Macron.

  • 26/04/17 | Nouvelle Aquitaine: Le chômage repart à la hausse

    Lire

    Fin mars en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 299 700 demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) augmentation de 2,2% sur un mois (4870 personnes) et de 1,7% sur 3 mois. France ( +1,2% sur 3 mois de +1,3% sur 1 mois). En un an l'évolution régionale est de - 0,8%; elle est de -0,9% au niveau national. Pôle emploi note qu'entre fin février et fin mars 2017, le nombre de demandeurs qui ont basculé des catégories B et C vers la catégorie A est inhabituellement élevé, ce qui contribue à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi dans cette dernière catégorie

  • 26/04/17 | Brigitte Allain, députée EELV du Bergeracois votera Macron

    Lire

    Députée du Bergeracois, je voterai sans hésitation pour Emmanuel Macron au 2e tour des présidentielles et mettrai tout en œuvre pour faire barrage au Front national, dont le projet, source de division, de peur, de racisme et de xénophobie est une menace pour notre pays. Ce vote ne représente pas une adhésion au projet porté par le candidat Macron (...) J'attends d'Emmanuel Macron qu'il prenne en compte, avec humilité, les millions d'électeurs qui ne se reconnaissent pas dans son projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Les filières agricoles du Périgord séduisent au Salon de l'agriculture

01/03/2017 | Avant la journée régionale, ce mercredi, le conseil départemental organisait hier la journée Dordogne en espérant donner envie aux visiteurs de venir en Périgord.

Une douzaine de producteurs périgourdins sont présents au Salon de l'agriculture

Toutes les saveurs du Périgord sont réunies au Salon de l’agriculture qui a lieu jusqu'à dimanche. Mardi, le département de la Dordogne était à l'honneur sur le stand de la région Nouvelle-Aquitaine, à travers des démonstrations culinaires : foie gras, agneau du Périgord, poulet label. Une belle occasion de valoriser la vingtaine de filières agricoles présentes dans notre département et promouvoir le tourisme. Une douzaine de producteurs de Dordogne ont fait le déplacement à Paris. Ils espèrent des retombées économiques et la venue de nombreux visiteurs cet été, notamment pour le Tour de France.

Aujourd'hui, mercredi, au Salon de l'agriculture, c'est la journée consacrée à la région et à ses producteurs. Alain Rousset et une délégation d'élus dont le déplacement. Sur le Salon, la Nouvelle-Aquitaine est représentée par près de 90 exposants et  210 produits. Une douzaine de producteurs périgourdins sont présents à Paris, deux éleveurs de vaches limousines et le CAT de Clairvivre de Salagnac avec deux représentants de porc cul noir Limousin. Hier, c'est la Dordogne qui était à l'honneur et les produits du Périgord : noix du Périgord, poulet label rouge, vins de la région de Monbazillac ou de Bergerac, foie gras, magrets.  50 % des produits agricoles sont sous label de qualité : AOC, IGP, AGP, labels rouges. La Nouvelle Aquitaine se classe à la première place des régions françaises des produits sous signes officiels de qualité.
Les démonstrations culinaires ont régalé et séduit les visiteurs. Faire connaître la gastronomie du Périgord, pour mieux convier les visiteurs à choisir la Dordogne comme future destination de vacances, tel est l'objectif de cette démarche soutenue par le Conseil départemental et la chambre d'agriciulture de la Dordogne.  Le soutien du Département se situe à hauteur de 9000 euros. Pour cette édition 2017, un coup de projecteur est donné particulièrement aux itinérances douces et aux randonnées gourmandes. 

Une opération de notoriété

Pour les producteurs présents, le premier objectif est de faire connaître leurs produits. Etre à Paris, c'est du temps et de l'argent. Pour les petits producteurs, c'est difficile de débourser parfois 5 à 6000 euros pour un stand. Et rien ne ne serait possible sans la démarche des filières.  "Cela fait une quinzaine d'années, que je suis présent au Salon. C'est avant tout une vitrine à l'international, les retombées sont à plus long terme. Nous pouvons nous appuyer sur l'association Agriculture et tourisme qui gère la marque Bienvenue à la ferme  et celle des marchés de producteurs de pays. Seul petit regret, cette année, que tous les exposants de la Dordogne, ne soient pas regroupés, Notre région est très grande, et les visiteurs se sentent un peu perdus, explique Jean Christophe Mouret, producteur de noix du Périgord et président de Bienvenue à la ferme Dordogne, qui regroupe plus de 200 adhérents. Pour Narcisse Perez, producteur de truffes, être à Paris, lui permet de rencontrer ses clients habituels de la région parisienne, de nouer de nouveaux contacts. "C'est une invitation à venir en Périgord". Côté ventes, il ne se plaint pas et attend la fin de la manifestation pour faire le bilan. "Il semble y avoir un peu moins de monde, mais je ne vois pas de diminution côté achats." 

Une expérience à renouveler

Les deux co gérants de la brasserie artisanale la Lutine veulent renouveler l'expérienceSébastien Peiffer et Antoine Mallemouche, sont co gérants de la brasserie  artisanale La Lutine, à Limeuil. ils ont pris la suite du fondateurs après avoir appris le métier en tant que salarié au côté du fondateur, parti en retraite. " Nous produisons une bière artisanale bio déclinée en cinq variétés ( ambre, blanche, blonde, brune, aux noix du Périgord). En saison, nous en proposons une arômatisée à la fraise IGP du Périgord. C'est notre première venue sur cette manifestation. Nous faisons quelques salons et foires. Oui, être ici, cela a un coût élevé. Mais nous allons surtout en profiter pour nous faire connaître auprès du grand public et aussi de professionnels. C'est un formidable lieu de rencontres et d'opportunités. Pour notre première participation, nous espérons couvrir nos frais. Je pense qu'il faut cinq ans pour tirer un vrai bilan du salon de l'agriculture. C'est un investissement sur le long terme. Et puis, cet été, nous avons une formidable carte à jouer avec le Tour de France, qui passe trois jours en Dordogne. Alors, notre but est de donner envie au plus grand nombre de venir nous voir."

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
6032
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr