aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/03/17 : Dordogne : le nombre de demandeurs d'emplois sans aucune activité est en baisse au mois de février. 20 900 personnes sans activité sont inscrites à Pole emploi. Cette diminution concerne les moins de 25 ans (-1 %) et les plus de 50 ans (-1,4 %).

26/03/17 : Philippe Poutou, candidat à la présidentielle pour le NPA, tiendra un meeting à Terrassion Lavilledieu, le lundi 3 avril. Il est le deuxième candidat à venir battre la campagne en Dordogne, après Jean-Luc Mélenchon.

26/03/17 : Charente-Maritime : le nombre de demandeurs d'emploi s'établit à 56 720 à la fin février, soit +0,6% d'inscrits en un mois. En revanche, le nombre de demandeurs sans aucune activités (cat.A) a baissé de 5% ces douze derniers mois.

25/03/17 : Charente-Maritme : lors de la session de printemps le 24 mars, les élus du Département ont adopté une motion à l'intention de la Région, concernant leurs inquiétudes vis-à-vis du transfert de la gestion des transports et du sort des salariés.

24/03/17 : La Rochelle : "victime" du succès de son équipe en tête du Top 14 : le stade Marcel-Deflandre affiche complet sur tous ses matchs jusqu'à la fin de saison. Le Stade Rochelais prévoit d'ouvrir 1000 places de plus pour la saison prochaine, dès avril.

21/03/17 : Promotion remarquée pour le marmandais Matthias Fekl qui succède à Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur poussé à la démission par F.Hollande et B.Cazeneuve à la suite des révélations sur l'emploi de ses filles à l'assemblée entre 2009 et 2016

20/03/17 : Le vélo-tourisme de Charente-Maritime a reçu 3 récompenses au salon Destination Nature ce week-end à Paris : la VélOdyssée et la route du Canal des 2 Mers pour les trophées "Itinéraires" et le 1erPrix "Destination Vélo" pour l'ensemble du département

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/03/17 | " Les Républicains" veulent ester contre l'ex Poitou-Charentes

    Lire

    Au nom du groupe LR de la Région, Virginie Calmels, Yves d'Amécourt, Olivier Chartier accompagnés de leurs conseils ont remis au président Alain Rousset un mémoire "aux fins d'engager des procédures judiciaires" eu égard à " la responsabilité de l’exécutif de l’ancienne région Poitou-Charentes ainsi que de toutes autres personnes responsables des graves irrégularités commises." Actions proposées: la saisine du procureur financier près la CRC et le dépôt d’une plainte auprès du procureur de la République en raison des conventions signées sans délégation de signature

  • 27/03/17 | Six représentants des candidats devant le MEF33

    Lire

    Ce sera ce 30 mars, salle Point du Jour-Pierre Tachou, 44 rue Joseph Brunet à Bordeaux (Bacalan) à 19h00. A l'invitation du Mouvement Européen et des Jeunes Européens de bordeaux 6 représentants de candidats présenteront les grandes lignes de leur programme européen et débattront ensuite entre eux et l'assistance. Il y aura là Yves d'Amécourt (LR), Tanguy Bernard (En Marche), Stéphane Saubusse (EELV), Alain Vergniault (UDI), Fabien Robert (Modem), Cyril Fonrose (PS) . L'actualité récente: Versailles, Livre Blanc de la Commission, Rome nourriront cet échange

  • 26/03/17 | Légère hausse du chômage en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Le nombre de demandeurs d'emplois a augmenté en Nouvelle-Aquitaine de +0,5% entre janvier et février, avec 500 470 inscrits, toutes catégories confondues, soit +1,1% en un an. La Gironde enregistre le plus grand nombre de chômeurs, avec 147 880 chômeurs, soit une hausse de +2,6% en un an. La Creuse enregistre le plus forte baisse d'inscriptions, avec -2,6%. Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité a baissé en Corrèze (-8%), Charente (-6,6%) et Charente-Maritime (-5%) en 12 mois.

  • 21/03/17 | Ford: deux groupes de travail

    Lire

    Le comité de suivi du site Ford Aquitaine Industries (FAI) de Blanquefort réuni en préfecture en présence de la direction, des représentants du personnel et des collectivités a fait un point d’étape sur la situation et décidé la création de 2 groupes de travail l'un visant à rechercher des pistes d’améliorations de la compétitivité du site en vue de l’obtention de nouveaux produits, l'autre à aborder la diversification de l’usine vers l’électrification des véhicules. Les activités d'entreprises implantées dans la région et spécialisées dans ce domaine ont été présentées à Ford Europe.

  • 21/03/17 | Le premier ministre salue une rénovation urbaine à Pau

    Lire

    Bernard Cazeneuve, le premier ministre, a été accueilli lundi à Pau pour accompagner le lancement d'un important projet de rénovation urbaine. Celui-ci concerne le quartier populaire de Saragosse où 127 millions d'euros vont être investis sur 8 ans, dont 39 millions accordés par l'Etat. 1448 logements seront requalifiés et 1468 résidentialisés. 258 logements étant créés ainsi que 78 logements sociaux. Bernard Cazeneuve a également salué le dynanisme de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, labellisée I-Site pour ses spécialités dans l'énergie et l'environnement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Les filières agricoles du Périgord séduisent au Salon de l'agriculture

01/03/2017 | Avant la journée régionale, ce mercredi, le conseil départemental organisait hier la journée Dordogne en espérant donner envie aux visiteurs de venir en Périgord.

Une douzaine de producteurs périgourdins sont présents au Salon de l'agriculture

Toutes les saveurs du Périgord sont réunies au Salon de l’agriculture qui a lieu jusqu'à dimanche. Mardi, le département de la Dordogne était à l'honneur sur le stand de la région Nouvelle-Aquitaine, à travers des démonstrations culinaires : foie gras, agneau du Périgord, poulet label. Une belle occasion de valoriser la vingtaine de filières agricoles présentes dans notre département et promouvoir le tourisme. Une douzaine de producteurs de Dordogne ont fait le déplacement à Paris. Ils espèrent des retombées économiques et la venue de nombreux visiteurs cet été, notamment pour le Tour de France.

Aujourd'hui, mercredi, au Salon de l'agriculture, c'est la journée consacrée à la région et à ses producteurs. Alain Rousset et une délégation d'élus dont le déplacement. Sur le Salon, la Nouvelle-Aquitaine est représentée par près de 90 exposants et  210 produits. Une douzaine de producteurs périgourdins sont présents à Paris, deux éleveurs de vaches limousines et le CAT de Clairvivre de Salagnac avec deux représentants de porc cul noir Limousin. Hier, c'est la Dordogne qui était à l'honneur et les produits du Périgord : noix du Périgord, poulet label rouge, vins de la région de Monbazillac ou de Bergerac, foie gras, magrets.  50 % des produits agricoles sont sous label de qualité : AOC, IGP, AGP, labels rouges. La Nouvelle Aquitaine se classe à la première place des régions françaises des produits sous signes officiels de qualité.
Les démonstrations culinaires ont régalé et séduit les visiteurs. Faire connaître la gastronomie du Périgord, pour mieux convier les visiteurs à choisir la Dordogne comme future destination de vacances, tel est l'objectif de cette démarche soutenue par le Conseil départemental et la chambre d'agriciulture de la Dordogne.  Le soutien du Département se situe à hauteur de 9000 euros. Pour cette édition 2017, un coup de projecteur est donné particulièrement aux itinérances douces et aux randonnées gourmandes. 

Une opération de notoriété

Pour les producteurs présents, le premier objectif est de faire connaître leurs produits. Etre à Paris, c'est du temps et de l'argent. Pour les petits producteurs, c'est difficile de débourser parfois 5 à 6000 euros pour un stand. Et rien ne ne serait possible sans la démarche des filières.  "Cela fait une quinzaine d'années, que je suis présent au Salon. C'est avant tout une vitrine à l'international, les retombées sont à plus long terme. Nous pouvons nous appuyer sur l'association Agriculture et tourisme qui gère la marque Bienvenue à la ferme  et celle des marchés de producteurs de pays. Seul petit regret, cette année, que tous les exposants de la Dordogne, ne soient pas regroupés, Notre région est très grande, et les visiteurs se sentent un peu perdus, explique Jean Christophe Mouret, producteur de noix du Périgord et président de Bienvenue à la ferme Dordogne, qui regroupe plus de 200 adhérents. Pour Narcisse Perez, producteur de truffes, être à Paris, lui permet de rencontrer ses clients habituels de la région parisienne, de nouer de nouveaux contacts. "C'est une invitation à venir en Périgord". Côté ventes, il ne se plaint pas et attend la fin de la manifestation pour faire le bilan. "Il semble y avoir un peu moins de monde, mais je ne vois pas de diminution côté achats." 

Une expérience à renouveler

Les deux co gérants de la brasserie artisanale la Lutine veulent renouveler l'expérienceSébastien Peiffer et Antoine Mallemouche, sont co gérants de la brasserie  artisanale La Lutine, à Limeuil. ils ont pris la suite du fondateurs après avoir appris le métier en tant que salarié au côté du fondateur, parti en retraite. " Nous produisons une bière artisanale bio déclinée en cinq variétés ( ambre, blanche, blonde, brune, aux noix du Périgord). En saison, nous en proposons une arômatisée à la fraise IGP du Périgord. C'est notre première venue sur cette manifestation. Nous faisons quelques salons et foires. Oui, être ici, cela a un coût élevé. Mais nous allons surtout en profiter pour nous faire connaître auprès du grand public et aussi de professionnels. C'est un formidable lieu de rencontres et d'opportunités. Pour notre première participation, nous espérons couvrir nos frais. Je pense qu'il faut cinq ans pour tirer un vrai bilan du salon de l'agriculture. C'est un investissement sur le long terme. Et puis, cet été, nous avons une formidable carte à jouer avec le Tour de France, qui passe trois jours en Dordogne. Alors, notre but est de donner envie au plus grand nombre de venir nous voir."

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3435
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr