Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/12/18 : L'Association Petit Coeur de Beurre a décidé en accord avec la Jeune Académie Vocale d'Aquitaine JAVA et l'Ensemble Vocal Aquistriae d'annuler le concert "De choeurs à coeurs" prévu ce samedi 15 décembre en l'église St Louis des Chartrons à 20h30.

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

13/12/18 : La CCAS de Châtellerault organise ce samedi à la résidence Tivoli son marché de Noël. Lors d'ateliers manuels, les résidents ont réalisés des créations qui seront en vente lors du marché et dont les gains serviront à l'animation de la résidence.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/12/18 | Biarritz: un feu d'artifice séuritaire pour le président

    Lire

    Nous nous en sommes fait écho, le président de la République Emmanuel Macron se déplace mardi 18 décembre à Biarritz pour la préparation du G7 en présence de vingt ambassadeurs. La ceinture de sécurité appliquée est celle que la Ville met en place depuis des années pour...le feu d'artifice du 15 août. Il sera donc difficile d'accéder en voiture au centre ville. Nous vous recommandons d'aller sur le site de la ville, www.biarritz.fr ou www.chronoplus.eu pour prendre connaissance du dispositif et déplacements.

  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

  • 14/12/18 | La Rochelle lance une nouvelle course au Nautic de Paris

    Lire

    L'agglomération de La Rochelle profite de sa présence au salon Nautic de Paris, du 8 au 16 décembre, pour présenter une toute nouvelle course, organisée en partenariat avec le Grand Pavois Organisation : le Défi Atlantique. Cette nouvelle épreuve en équipage est réservée aux Class 40. Le départ sera donné fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Les poitevines de Sariah Monclin, comme une famille ...

10/06/2018 | Sariah entourée de l'affection de ses "poitevines"

Avec un grand père qui avait élevé des chèvres et fait du blé et un père qui, dès les années 60, avait osé tenter la production de poulets bio en Charente avant de revenir au conventionnel, dans les Landes, Sariah Monclin avait de qui tenir. Rien d'étonnant donc à ce que cette jeune femme de 37 ans, au sourire lumineux, qui vient de poser sa vie et celle des siens à Cubnezais ( Gironde) ait choisi d'y créer un élevage de chèvres poitevines et d'y fabriquer d'excellents fromages bio. Histoire d'une installation qui vaut le détour. (1)

Sariah se le remémore avec une douce émotion dans la voix : «  j'ai toujours eu dans un coin de ma tête un rêve de petite fille, celui de devenir bergère ; je l'écrivais sur mon journal. J'arrive à le toucher du doigt, à 37 ans. » Et, pourtant, le parcours professionnel, comme d'autres de cette génération qui s'installe en agriculture et sont issus du « Hors cadre familial » n'en avait pas pris le chemin. Sariah occupa, pendant treize ans, la responsabilité d'une boutique à Bordeaux, avant de demander le bénéfice d'une rupture conventionnelle qui lui fut refusée. Qu'importe … dès lors que le projet de toujours vivait dans sa tête. La voici inscrite au lycée de Blanquefort pour préparer un BPREA en polyculture et élevage, tourné vers son projet d'élevage caprin. Parcours classique des hors cadres familiaux, préalable à l'installation et à l'obtention de la Dotation Jeunes Agriculteurs. Au bout de neuf mois, diplôme en poche, notre aspirante se confronte au réel à la faveur de stages « à gauche, à droite .. »Mais il en est un qui va prendre une importance particulière, celui effectué à Coutras, à la ferme des Jarouilles chez les « Tite », et en particulier auprès de Laure, la fille de la maison où l'on élève notamment vaches et chèvres, depuis des lustres en bio et où la notion de circuits courts n'est pas un vain mot... « Et, pendant ce temps là, ajoute Sariah, nous cherchions un terrain entre 5 et 15 hectares, distribuant des flyers dans les boîtes aux lettres.... »

Vint alors la découverte, en 2016, des neuf hectares attenants à une maison à Cubnezais, dans le hameau de Créon. L'affaire conclue avec les propriétaires précédents dans le meilleur esprit débouchait par une signature l'an passé ; la future bergère et son compagnon qui a un travail dans la métropole, constituant une EARL, par ailleurs locataire des terres agricoles ; le couple s'attelant avec de sérieux coups de main familiaux, à la réalisation de l'ensemble bâtiment d'élevage et laboratoire, représentant un investissement de 120.000 euros. L'avant garde du troupeau de chèvres poitevines pouvait arriver ; vingt cinq dans un premier temps que Sariah a pris grand soin de constituer auprès d'autres éleveurs, dans deux exploitations différentes, en étant très attentive à la génétique. Quarante cinq chevrettes vont venir bientôt grossir la famille...car à observer la façon dont les chèvres accueillent l'éleveuse, en l'entourant d'une affection quasi débordante, on peut oser le terme...

Une gamme de sept fromages

Les premières lactations ayant débuté le 20 février dernier, Sariah a commencé à faire ses premiers fromages, début mars. Une gamme de sept, tous moulés à la louche et qui sont vendus à la ferme, en direct du lundi au samedi de 16h à 19h, et sur le marché de Saint-André de Cubzac le samedi matin. Le fruit d'un travail quotidien intense, rythmé par la nourriture des animaux – foin, luzerne, paille et céréales achetés dans un périmètre de 150 kilomètres entre Charente et Dordogne par souci d'éthique - traite du matin à 6 heures et celle du soir, à 18 heures et une entrée à 9 heures au laboratoire. Un emploi du temps qui requiert organisation et continuité, le lait devant reposer vingt quatre heures après la traite pour cailler et être prêt à mouler avant de devenir fromage, au bout d'une journée supplémentaire ; la commercialisation n'intervenant qu'au bout de sept jours.

Sariah Monclin qui a vu par ailleurs ses premières naissances à Créon l'avoue avec une émotion non feinte : « j'aime bien voir les animaux tout jeunes et à voir le transport amoureux de « Nougat » auprès de l'éleveuse, on mesure ce que cela veut dire. Voici un nouvel et bel exemple d'une installation en agriculture qui incarne un véritable choix de vie et des valeurs revendiquées auxquelles fait écho cet aveu : « je suis heureuse de planter ici les racines de ma famille »

1. 5 lieu dit Créon 33620 Cubnezais, dufoindanslesbottes@gmail.com

 

 

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo :

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
12249
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr