aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Les Pyrénées-Atlantiques arrivent en force à Paris

21/02/2016 | La grande diversité des produits du terroir et des attraits touristiques du département sera présentée du 27 février au 6 mars lors du salon international de l'agriculture

Plus de 250 produits présentés, dont le jambon de Bayonne, bien sûr

A trois, on est plus forts, plus visibles aussi. A partir du samedi 27 février, les Pyrénées-Atlantiques vont jouer groupées au Salon international de l’agriculture qui est organisé à Paris. Une énorme vitrine où près de 700 000 visiteurs sont attendus. Les atouts et les charmes d’un territoire où le Béarn et le Pays Basque se côtoient vont y être présentés de concert par le Conseil Départemental, le Comité départemental du tourisme et la Chambre d’agriculture. Une manière de faire face à la crise économique qui secoue les milieux agricoles, mais également de mieux se faire repérer au sein d’une grande région devenue beaucoup plus vaste.

Installés sur un stand de 200 mètres carrés consacré à parts égales aux activités agricoles et touristiques, les Pyrénéens vont faire feu de tout bois. D’autant plus que bon nombre de leurs représentants vont également participer aux sélections du Concours général agricole où plus de 250 produits seront présentés : du foie gras au piment d’Espelette, des confitures et jus de fruits aux fromages et autres produits laitiers. Pour n’en citer que quelques exemples. Il y aura même de la bière.

Des vins, des éleveurs et des jeunesTout cela, sans oublier évidemment les vins de Jurançon, Madiran, Irouleguy, Béarn et Tursan. Ces derniers ont décroché l’an passé 16 médailles d’or, 12 d’argent et 14 de bronze.
Les élevages spécialisés dans diverses races seront aussi représentés. Qu’il s’agisse des Prim’holstein, des Blondes d’Aquitaine, et des Bazadaises pour les bovins, mais également des porcs basques ou bien, chez les ovins, des brebis basco-béarnaises, Manech tête noire ou tête rousse.

Autant de « compétiteurs » que viendront rejoindre des ânes, des Comtois et des pottoks, ces petits chevaux basques appréciés pour leur rusticité.
Venus d’Oloron-Sainte-Marie, de Montardon ou d’Orthez, les élèves des lycées agricoles seront aussi de la fête. On les verra concourir aussi bien pour le trophée du meilleur « pointeur » (jugement de bétail) que pour celui mettant en concurrence l’ensemble des établissements français.

 Le kaléidoscope pyrénéenL’occasion sera belle pour mettre en valeur un département riche de ses saveurs et de ses paysages.

Un département riche de la diversité de ses paysages. Ici, en vallée d'Ossau

La démonstration en sera faite notamment par les Gites de France qui proposent de fort nombreuses possibilités d'hébergement ainsi que des séjours à thème (vélo, gastronomie, pêche, randonnée, chemins de Saint-Jacques de Compostelle etc.). Il en va de même pour le réseau Bienvenue à la ferme où l’on peut découvrir les produits du terroir par le biais d’un hébergement multiforme : camping, gites ou chambres d’hôtes.

Le kaléidoscope pyrénéen est vaste, en effet. En Béarn des gaves, par exemple, le sel de Salies est roi. Utilisé pour saler le jambon de Bayonne, il fait également la renommée d’une eau thermale. Tandis que la pêche roussanne attire les amateurs de fruits rares à Monein.

Au Pays Basque, la réputation du piment d'Espelette n'est plus à faire et plus de 90 espèces de poissons sont proposées sur la criée de Saint-Jean-de-Luz-Ciboure.

Deux chefs aux fourneaux Cette diversité se retrouve à  Nay où les sonnailles de l’entreprise Daban, qui sera présente sur le salon, équipent en cloches et clochettes troupeaux et chiens de chasse. A Ascain par contre, la maison Lartigue 1910 tisse du linge basque depuis quatre générations. On la retrouvera aussi parmi les exposants.

Quant au chef  Dominique Massonde, attendu du 29 février au 3 mars à Paris, il donne tout son caractère à la cuisine de la Maison Oppoca, d’Ainhoa. Il sera rejoint sur le salon par son collègue Patrick Cirotte, qui participe à de nombreuses émissions télévisées et enseigne son art dans un lycée hôtelier de la capitale.

Des milliers d’emplois à la cléDifficile enfin de ne pas parler de Pau, de son château où est né le futur Henri IV, du festival des cultures du sud Hestiv’oc mais aussi de la passion qu’éprouve depuis longtemps cette ville pour le Tour de France, la compétition automobile, l’équitation et le canoé-kayak. Son stade nautique attire l’élite internationale de la discipline.

Les brebis du lycée agricole d'Oloron-Sainte-Marie

 Chaque jour, une filière et des territoires seront ainsi mis  à l’honneur à Paris Expo et des dégustations de produits du terroir proposées. Tant il est vrai qu’un pays se découvre d’abord dans l’assiette.

Pour les intéressés, l’enjeu est de taille. Chaque année, l’activité touristique des Pyrénées-Atlantiques génère un chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros et elle assure un emploi permanent à 10 500 personnes. L’agriculture totalise pour sa part 900 millions d’euros de chiffre d’affaires et près de 20 000 emplois sur les exploitations. Excusez du peu.

Les journées à thème

Samedi 27 février -  Les produits de montagne : miel, fromage d’estive, viande.
Les territoires : la vallée d’Aspe, Ascain.

Dimanche 28 février – La filière palmipèdes et ses foies gras.
Les territoires : le pays de Nay, Ascain.

Lundi 29 février - La filière truite fumée et les vins de Madiran, Jurançon, Irouléguy.
Les territoires : Saint-Jean-Pied-de-Port/ Baïgorry, Aïnhoa Terres et Côte basque, le Vic Bilh et le Cœur de Béarn.

Mardi 1er mars - La filière ovine, ses fromages en AOP Ossau-Iraty, le piment d’Espelette et le porc basque Kintoa.
Les territoires : Saint-Jean-Pied-dePort/Baïgorry, Aïnhoa Terres et Côte basque, le Cœur de Béarn. Soirée basque avec la participation de la banda Kalimutxo

Mercredi 2 mars – Le jambon de Bayonne (IGP), le sel de Salies-de-Béarn et le haricot-maïs du Béarn.
Les territoires : le Béarn des gaves, Pau, Laruns, vallée d’Ossau, Saint-Jean-Pied-de-Port/Baïgorry et le Pays d’Hasparren. Soirée béarnaise avec la participation d’Arraya.

Jeudi 3 mars – Journée des Pyrénées-Atlantiques avec la participation de Philippe Basta, président national du syndicat Blonde d’Aquitaine, et celle de Alexandre Polmard, éleveur-boucher à Saint-Mihiel (55), animation par le chœur  Arraya et la confrérie de la Blonde d’Aquitaine.
La filière bovins viande : Blonde d’Aquitaine Label rouge et veau sous la mère Label rouge.
Les territoires : Béarn des gaves, Laruns, vallée d’Ossau, Pau, le Pays d’Hasparren et Euskadi.

Vendredi 4 mars – La filière pêche : merlu de ligne et les poissons de la criée de Saint-Jean-de-Luz.
Les terrItoires : Ciboure et Euskadi.

Samedi 5 mars – La filière ovine viande et son agneau de lait des Pyrénées (IGP).
Les territoires : Euskadi Pays basque et Béarn Pyrénées.
A 17 h, Cantera du salon de l’agriculture, un rendez-vous chanté proposé par Accents du Sud.

Dimanche 6 mars – Kiwi, pêche Roussanne, cidre de l’Adour.
Les territoires : Euskadi, Pays Basque et Béarn Pyrénées.

Le stand des Pyrénées-Atlantiques est situé hall 3, hallée B, à Paris Expo, porte de Versailles. Il porte le numéro 38.

Contacts : 
http://gastronomie.tourisme64.com/salon-international-de-lagriculture-2016/
http://www.pa.chambagri.fr     
http://www.le64.fr/accueil.html

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
12544
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr