Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/20 | La Nature s’expose à Guéret

    Lire

    Du 22 septembre au 10 octobre, la Ville de Guéret, en partenariat avec l’association Creusographie, propose l’exposition du Concours Photo 2020 au centre culturel Espace Fayolle. Chacun des 23 participants à cette exposition sera récompensé avec une attention particulière. Les 3 premiers se verront remettre officiellement leur lot le 1er octobre prochain, pour des raisons sanitaires.

  • 24/09/20 | Bordeaux : opération de dépistage COVID-19 pour les publics prioritaires

    Lire

    L’ARS Nouvelle-Aquitaine en lien avec la Préfecture de la Gironde, la Mairie et la Métropole de Bordeaux et avec l’appui du CHU de Bordeaux et de la Protection civile, organisent une opération de dépistage gratuit de la COVID-19 Place des Quinconces à Bordeaux du 23 septembre au 30 octobre, de 13h à 17h. Cette opération concerne les personnes présentant des symptômes compatibles avec la Covid-19 munies d’une prescription médicale et celles définies comme contact à risque d’un cas confirmé par l’autorité sanitaire disposant d’un justificatif de l’Assurance maladie.

  • 23/09/20 | EELV appelle aux candidatures pour les cantonales

    Lire

    Ils entendent faire "basculer" la majorité départementale. Les écologistes de Charente-Maritime appellent aujourd'hui à candidature dans les 26 cantons. Un projet commun sera bâti sur des thèmes comme l’eau, de l’agriculture de la conchyliculture ; l’action sociale; le handicap ; l’insertion ; le tourisme durable ; la biodiversité; le transport - ainsi que la création d'emplois utiles et non délocalisables respectueux de la nature et des hommes au service des nouvelles solidarités écologiques.

  • 23/09/20 | Pau et Pays de l'Adour: l'Université labellisée université européenne

    Lire

    L'UPPA est lauréate de l'appel à projet sur les universités européennes et bénéficie du soutien de la commission européenne pour 3 ans, afin de déployer son projet UNITA. Alliant 6 universités de régions pour partie rurales, montagneuses, transfrontières et qui parlent toutes une langue romane, ce projet vise à concevoir un modèle d'université européenne intégrée autour de 3 axes : le patrimoine culturel, l'énergie renouvelable et l'économie circulaire, outre les caractéristiques géographiques et idiomatiques communes.

  • 23/09/20 | La Convention Citoyenne pour le Climat en escale dans le Sud-Gironde

    Lire

    La Députée LREM de la neuvième circonscription de la Gironde Sophie Mette se rendra ce jeudi 24 septembre à Barsac, proche de Cadillac-sur-Garonne, à l'occasion d'ateliers pour la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC). Ces ateliers seront articulés autour de cinq thèmes : les mobilités, la consommation, le logement, le travail, l'alimentation. Une partie des propositions de la CCC sera retranscrite puis présentée dans un projet de loi présenté à l'Assemblée Nationale début 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Les Pyrénées-Atlantiques prêts pour le Salon International de l'Agriculture à Paris

18/02/2020 | Du 22 février au 1er mars, le département des Pyrénées-Atlantiques et son agriculture comptent bien profiter de la formidable vitrine qu'offre le Salon International de l'Agriculture à Paris.

Charles Pélanne, vice président du Conseil départemental 64 en charge de l'agriculture, Bernard Layre Président de la Chambre d'agriculture 64 et les éleveurs Philippe et Jean Basta entourent le taureau Noé

C'est sur la ferme des éleveurs, de père en fils, Philippe et Jean Basta, à Arzacq que Bernard Layre, Président de la Chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques et Charles Pélanne, vice-président du Conseil départemental en charge de l'Agriculture ont présenté le programme des réjouissances basques et béarnaises, que pourront apprécier les visiteurs du Salon International de l'Agriculture à Paris sur un espace de 200m2 d'exposition, dans le Hall des Régions. Du 22 au 1er mars, les deux institutions comptent bien faire de l'évènement une vitrine pour faire connaître l'excellence des produits et de l'agriculture du département, régulièrement sur le podium de tête quant au nombre de produits récompensés au prestigieux Concours Général Agricole.

Entre Département et Chambre d'agriculture, l'entente va toujours bon train, et d'autant plus quand approche à grand pas le Salon International de l'Agriculture. « Le Conseil départemental est naturellement et fortement attaché à l'agriculture car c'est un secteur prégnant de la dynamique de notre territoire », confirme Charmes Pelanne. Et le Salon de Paris, sera pour la collectivité, l'occasion de mettre en avant plusieurs dispositifs de soutien au développement d'une agriculture départementale vertueuse. « Avec cette année la particularité de présenter lors de la journée des Pyrénées-Atlantiques, le 26 février, trois initiaitves inclues dans le projet départemental Territoire Innovation de Grande Ambition du département ».

"Une agriculture qui s'inscrit dans ce que la société prêche"
Dans ce cadre seront notamment mis à l'honneur le projet TERA 64, axé sur la transition écologique autour du photovoltaïque, qu'il soit flottant, sur toiture ou via l'agri-photovoltaïsme, avec outre la transition énergétique, l'idée de complément de revenu pour les agriculteurs. Autre focus de ce Salon, « Gaz de ferme » qui porte l'ambition de développer la production de biogaz et de la méthanisation agricole dans les exploitations et pour une valorisation en circuits courts. Enfin, les visiteurs pourront découvrir le projet « Lean connect » qui vise l'autonomie en énergie et la mise en connexion des sites isolés en montagne au profit des éleveurs transhumants.

Au total la valorisation d'une agriculture des Pyrénées-Atlantiques, moderne et « qui s'inscrit aussi dans tout ce que la société prêche », souligne le président de la Chambre d'agriculture Bernard Layre qui met également en avant « l'accompagnement des agriculteurs du département pour utiliser moins d'intrants, assurer un meilleur équilibre entre herbe et céréales et tendre à l'autonomie protéïque ». Mais le président de la Chambre souligne aussi, « l'attention mise à développer tout ce qui fait le lien entre la production et la consommation ». Le locavorisme pour employer un grand mot, les circuits courts pour faire plus simple.

Une démarche par ailleurs soutenue par le Département à travers son dispositif Manger Bio&Local qui, depuis 10 ans, vise à développer l'approvisionnement bio et local donc, via la restauration collective. « Plus de 122 structures publiques _ collèges, EHPAD, crèches,etc_ ont ainsi pu entrer dans cette démarche sur le département », souligne Charles Pelanne. Là encore le SIA sera l'occasion de valoriser la démarche à travers notamment la présence de deux chefs de collège (Monein et Navarrenx) ainsi que de professeurs traiteurs au lycée hôtellier de Biarrtz, qui concocteront les produits locaux pour les dégustations tant recherchées par les visiteurs du Salon.

Excellence et prestige des concours
Côté dégustations et produits d'excellence, s'il en sera bien sûr question sur l'espace partagé entre les 11 producteurs du département montés à Paris, entre charcuterie, fromages, vins, bières, cidre, piments d'Espelette, canard ou autres confiture, le rendez-vous est aussi donné sur le stand commun « Pyrénées-Pirineos ». Pour la deuxième année, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Gouvernement d'Aragon et la province de Huesca renouvellent le pari d'un stand commun pour valoriser leurs filières et leurs destinations. Une Journée Transfrontalière sera d'ailleurs à l'honneur autour de ce stand, le mercredi 26 février.

Excellence encore, autour de l'incontournable Concours général agricole au cours duquel chaque année, l'agriculture départementale sait se démarquer, se classant « régulièrement sur le podium des départements récompensés si ce n'est souvent entre la première et la deuxième marche », insiste Bernard Layre. Une fois de plus cette année les récompenses ne devraient pas faire défaut, avec un total de près de 330 produits en lice au travers de neuf concours. Et cela sans prendre en compte les 127 échantillons de vins inscrits dans la course, avant la pré-selections organisées fin janvier à Morlaàs. Pour mémoire en 2019 : le département avait obtenu 12 médailles d'or, 35 d'argent et 27 de bronze.

Mais, Paris, c'est aussi bien sûr le prestige des concours de race auxquels participent le fleuron de l'élevage ovin, porcin, canin, bovin, sans oublier les ânes... Plus de 50 animaux y seront présents pour porter haut la qualité de l'élevage et de la génétique du département. Côté bovins, si le GAEC des vignes rousses, habitué du ring central (et des prix) parisien(s), présentera ses plus belles Prim'holstein pour le concours lait, la Blonde d'Aquitaine sera aussi de la partie pour le concours national de la race, à travers la présence de trois éleveurs : Pascal Joucou, le GAEC Elissetxia et le GAEC Basta, pas peu fier, après 6 ans d'absence à Paris de monter à la capitale avec le taureau Noé impressionnant de muscles, dans la catégorie de moins de 3 ans. Un concurrent de poids (1,2 tonne) né au Pays basque et élevé en Béarn. Preuve décidément que le département bi-cépahale sait jouer de tous ses atouts, et ce malgré les difficultés du secteur.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3867
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr