Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

30/09/21 : La deuxième phase des finales nationales des 46èmes Olympiades des Métiers est prévue à Lyon du 13 au 15 janvier 2022. Parmi les jeunes candidats, ils seront 57 à défendre les couleurs de la Nouvelle-Aquitaine !

28/09/21 : La Ville de Bruges et Bordeaux Métropole vont engager une importante opération d’aménagement du quartier Terrefort. Afin de recueillir l’avis des habitants et usagers de la zone, différentes dates de concertation sont proposées du 2 octobre au 8 novembre+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/21 | Bordeaux sensibilise au changement climatique

    Lire

    La Ville de Bordeaux, en partenariat avec l'association « La Fresque du Climat », organise tous les samedis, du 16 octobre au 4 décembre de 14h30 à 16h30 place Pey Berland, une action de sensibilisation pour comprendre le changement climatique. Autour d'une fresque quiz, l'association propose d'une manière ludique une animation pour comprendre ce changement.

  • 15/10/21 | Niort reçoit le Forum National de l'ESS

    Lire

    Du 19 au 21 octobre, la ville de Niort va accueillir la 6ème édition du Forum national de l'ESS et de l'Innovation Sociale. L'objectif de ces 3 jours va être de démontrer la plus-value sociétale de l'ESS pour les territoires, de montrer la modernité et le dynamisme de l'ESS mais aussi d'inventer des réponses novatrices dans les secteurs clés de la société et de l'économie. Trois grands axes vont être abordés autour de temps forts, de conférences et de convivialité : Un monde qui coopère, La résilience et La préservation et le développement des communs.

  • 15/10/21 | Le FAB sur le fil

    Lire

    Le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole (FAB) bat son plein et se tient jusqu'au 23 octobre prochain. Pour cette nouvelle édition 2 évènements investissent l'espace public notamment « Lignes Ouvertes » dimanche 17 octobre. A 17h, au Parc Pinçon de Bordeaux, Tatiana-Mosio Bongonga évoluera sur un fil à 35 mètres de haut sans attache. Pour cet artiste, « avancer et franchir des obstacles, ce n'est pas enfouir ses peur mais les accepter ». L'ascension sera sécurisée par les habitants du quartier volontaires.

  • 15/10/21 | 24 espaces France services désormais disponibles en Dordogne

    Lire

    En Dordogne, un plan de déploiement de 31 espaces France Service a été établi par les services de l’État et les collectivités. Cinq autres espaces ont également été labellisés le 11 octobre. Ils sont implantés sur les communes de Saint Aulaye-Puymangou, Le Bugue, Sarlat-la-Canéda, Ribérac, Saint-Pardoux la Rivière. 24 espaces France services sont désormais disponibles en Dordogne. 9 autres espaces sont en cours de labellisation ou en projet.

  • 14/10/21 | Deux-Sèvres : « Ton exploitation m'intéresse »

    Lire

    La Chambre d'Agriculture des Deux-Sèvres vient de mettre en ligne sur son site internet une nouvelle page dédiée à la reprise d'exploitation. « Ton exploitation m'intéresse » permet aux cédants de trouver un repreneur en consultant les petites annonces des candidats à l'installation. Le Répertoire départ installation, permet quant à lui, aux candidats à l'installation de trouver une exploitation. Plus d'infos

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Limoges métropole: l'espace test maraîchage bio a démarré

24/10/2019 | Au total trois maraîchers vont pouvoir tester leur activité agricole à Verneuil sur Vienne. Un dispositif qui entre dans le cadre du projet de ceinture maraîchère de Limoges métropole.

1

Economie locale, circuits courts, biodiversité, emploi agricole, foncier... Autant de sujets traités à travers la préservation ou reconstitution des ceintures maraîchères dont se saisissent de plus en plus de villes et agglomérations. Exemple à Limoges (Limoges Métropole) qui, constatant tout à la fois, un important déficit de production maraîchère sur son territoire et une demande croissante des consommateurs, s’est engagée dans un projet de renforcement de sa ceinture maraîchère péri‐urbaine et d’accompagnement des producteurs locaux dans le développement de débouchés, prioritairement en restauration collective. Pour ce faire a été notamment mis en place un espace test agricole en maraîchage biologique "Pouss & bio".

A Limoges Métropole, le projet de « ceinture maraîchère » a pour ambition de développer les filières alimentaires de proximité en déployant des actions visant tout à la fois « le renforcement des productions locales, l'optimisation des circuits de distribution, le développement de l'approvisionnement en produits locaux des consommateurs et la restauration hors domicile ». Pour ce faire, un Projet Alimentaire de Territoire a été élaboré en novembre 2017, qui comprend, outre une stratégie foncière pour faciliter l'installation et un effort de structuration des filières de proximité, la création d’un pôle d’activités dédié au maraîchage.

"Favoriser l’installation pérenne de porteurs de projet sur le territoire"
Installé sur 15 ha à Verneuil sur Vienne, ce « pôle maraîchage » intègre notamment un espace test agricole en maraîchage biologique, mettant à disposition des bénéficiaires 1 ha de terre, une serre de 500 m2, des moyens de stockage et un accès à l'eau pour irriguer. Pouvant accueillir jusqu'à trois « apprentis » maraîchers pour une durée de 1 à 3 ans, l'espace test "Pouss & Bio" accueille officiellement le premier d'entre eux, Carlos Campos Bonnet, depuis juillet 2019.
Ce trentenaire en reconversion professionnelle a débuté ses plantations de pommes de terre en juin dernier et cultive actuellement la moitié de sa surface ainsi que sa serre en divers légumes. Il vend sa production à Nieul, sur la place principale, tous les jeudis à la sortie de l'école et en début de soirée. Des ventes sont également prévues aux restaurants scolaires de Verneuil et de Nieul. Outre le fait de « tester » le métier de maraîcher, un tel dispositif permet en effet aussi aux producteurs qui en bénéficient de développer une clientèle et des marchés avant de se lancer en dehors de l'espace test.
Avec ce nouveau dispositif, les objectifs sont de « favoriser l’installation pérenne de porteurs de projet sur le territoire par le test, d’être le support d’action sociale et solidaire par le maraîchage ou les circuits de proximité et enfin de dynamiser le développement économique des producteurs en place », confirme les responsables à Limoges. Et pour mettre toutes les chances de leurs côtés, les porteurs de projets bénéficient également d’un accompagnement technique, humain, administratif et comptable de la chambre d’agriculture de la Haute‐Vienne, de l’association Paysans dès demain et de BGE Limousin.

Divers aménagements mis en oeuvre et d'autres à venir
Outre les trois serres de maraîchage, divers aménagements ont également été mis en œuvre sur l’espace test dans le souci d'une utilisation confortable des lieux. Les maraîchers disposent ainsi d’un tracteur commun et d’outils tractés, d’un bungalow commun (pour se restaurer, réaliser des démarches administratives, etc.), d’un container frigorifique commun et de containers individuels de stockage (petit matériel…) ainsi que d'un tunnel multi abris leur permet de stocker du gros matériel agricole et abrite la cuve/pompe à fuel.
Et d'ici la fin de l'année sont encore prévues la création d’une clôture de type « haie de Benjès », l’aménagement de toilettes sèches, l’installation de trois cuves de récupération d’eau de pluie individuelles et enfin des raccordements intra parcellaire pour l'irrigation. Coût total de l'opératon pour Limoges Métropole : 481 000 € T.T.C. "dont 110 000 € pour l'achat du terrain, 220 000€ pour les différents travaux de voirie, branchement de réseaux et desserte et enfin 151 000€ pour l’outillage mis à disposition".

Appel à candidature toujours ouvert
En contrepartie de ces différents avantages, les porteurs de projets doivent quant à eux s’acquitter d’un montant forfaitaire lié à cette mise à disposition, et évolutif de façon croissante chaque année pour se rapprocher des coûts réels en dernière année. Par ailleurs, ils doivent fournir la restauration scolaire à hauteur de 20 % de leur production. Enfin, les consommables (semences, fertilisation…) sont à leur charge.

Quant à Carlos Campos Bonnet, il souhaite désormais travailler plus de surface sur la place donnée par l'espace test pour conforter les quantités produites et tester l'activité de transformation de légumes.
Un autre porteur de projet doit prochainement rencontrer la commission de sélection de Limoges Métropole, mais l'espace test pouvant accueilir trois maraîcher, l'appel à candidature reste ouvert pour qui voudrait se lancer dans l'aventure du maraîchage en Haute-Vienne. Renseignements : 05 55 42 25 81 ou par mail : elodie_blanchard@agglolimoges.fr

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Limoge Métropole

Partager sur Facebook
Vu par vous
7742
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr