Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Loi EGAlim : En Nouvelle-Aquitaine, Jeunes Agriculteurs et FNSEA avertissent la grande distribution

16/02/2021 | Les présidents régionaux des Jeunes Agriculteurs et de la FNSEA ont déposé une plainte contre la grande distribution ce mardi 16 février à Bordeaux.

Les représentants des Jeunes Agriculteurs NA et de la FNSEA NA devant le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux

La loi EGAlim, votée en octobre 2018 par l’Assemblée Nationale, promet entre autres que les agriculteurs et la filière agricole retrouve de la valeur auprès de leurs distributeurs. Dans les faits, « le compte n’y est pas » pour les Jeunes Agriculteurs de Nouvelle-Aquitaine et la FNSEA Nouvelle-Aquitaine. Les deux syndicats ont déposé plainte ce mardi matin. On vous explique.

« Si on continue sur cette voie, je ne réponds plus de ce qu’il peut arriver ». C’est un message plus désespéré que menaçant, qu’envoie Jonathan Lalondrelle, éleveur de volailles et secrétaire général des Jeunes Agriculteurs de Nouvelle-Aquitaine. L’agriculteur s’est rendu ce mardi 16 février, accompagné du nouveau président des Jeunes Agriculteurs Nouvelle-Aquitaine, Gaëtan Bodin, et du président de la FNSEA de Gironde, Jean-Samuel Eynard, au Tribunal Judiciaire de Bordeaux pour déposer plainte contre la grande distribution. La cause ? « des manquements à une partie de la loi EGAlim du 30 octobre 2018 », lit-on dans leur courrier adressé au Procureur de la République.

Donner les moyens à la hauteur de l’enjeu

En évoquant la loi EGAlim, Jonathan Lalondrelle parle d’une « révolution positive de l’agriculture ». En effet, cette loi cadre les pratiques d’une agriculture plus respectueuse du bien-être animal et de l’environnement et propose que les agriculteurs puissent vivre de leurs métiers, tout en contraignant les distributeurs à proposer des prix décents. « Tous ces engagements ont un coût. Il faut nous donner les moyens de bosser correctement, martèle le secrétaire général des JA. On subit les contraintes d’EGAlim, sans en voir les bénéfices » ajoute l’éleveur.

« La loi EGAlim, en théorie, permet aux agriculteurs et filières agricoles de retrouver de la valeur, et d’arrêter de vendre à perte », précise Jonathan Lalondrelle. En théorie seulement, si l’on en croit les deux syndicats agricoles, puisque dans les faits, les prix proposés par la grande distribution aux agriculteurs ne sont pas à la hauteur de l’enjeu. « Cette loi avait du sens et aujourd’hui le compte n’y est pas ». Parmi les distributeurs, les Jeunes Agriculteurs Nouvelle-Aquitaine et la FNSEA dénoncent particulièrement le comportement de l’enseigne Leclerc. « Le patron de Leclerc estime que ce n’est pas à lui de fixer le prix d’achat des produits aux agriculteurs, mais à l’État. Du coup on se retrouve à vendre toujours moins cher et ne pas pouvoir vivre de notre métier », regrette Gaëtan Bodin, président des JA.

« L’État n’y peut rien »

Les deux syndicats agricoles ont calculé combien représenterait l’application de la loi EGAlim par la grande distribution. Sur le portefeuille des consommateurs, cela représenterait une hausse de 3,79 euros par an et par habitant pour le lait, et 3,64 euros pour la viande bovine. « C’est un petit effort, qui nous fait vivre », commente Jonathan Lalondrelle. Selon lui, le législateur est impuissant malgré toute sa bonne volonté. « Que voulez-vous que l’État fasse ? On a déjà de la chance d’avoir un ministre de l’agriculture qui se mouille », souligne Jonathan Lalondrelle.

Le secrétaire général des Jeunes Agriculteurs raconte faire face à deux problèmes. « Il n’y a que trois personnes pour toute la France qui contrôlent l’application de la loi EGAlim à la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF). La deuxième chose, c’est que les distributeurs qui sont hors là loi et qui se font attraper ont largement les moyens de payer l’amende et continuent ensuite comme si de rien était ».

Des actions dans toute la Nouvelle-Aquitaine

C’est pour alerter le grand public et rappeler les distributeurs à leurs obligations que la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs ont déposé plainte ce mardi matin. « La situation est plus que jamais critique pour les agriculteurs. Ça fait des mois, depuis l’arrivée de l’épidémie, qu’on nourrit la France. Demain, si rien ne bouge, on va tous crever », prévient Gaëtan Bodin.

 

Conscients que "cette plainte n'aboutira pas", les JA et la FNSEA organisent des opérations sur terrain dans plusieurs lieux en Nouvelle-Aquitaine, comme à Limoges, où était présente Isabelle Caumet, directrice adjointe de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine ce mardi matin. Ils investiront les grandes et moyennes surfaces, afin de vérifier les prix de ventes des produits et d’informer les consommateurs jusqu’au 19 février prochain. Au niveau national, le ministère de l’Agriculture reçoit les syndicats agricoles le 17 février pour le comité de suivi des relations commerciales, où les représentants des agriculteurs comptent « dénoncer le non-respect de la loi EGAlim ».

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : YD

Partager sur Facebook
Vu par vous
5804
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr