Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

18/10/21 : Mardi 19 octobre a lieu la 15ème édition du Forum Emploi de Cenon, de 9h à 14h au Rocher de Palmer. Sécurité, commerces, restauration, logistique, sanitaire & social, hygiène, BTP, Industrie, de nombreux postes et formations seront proposées à tous

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/10/21 | La sûreté de tous au cœur de Kéolis Bordeaux Métropole

    Lire

    Début octobre, Kéolis Bordeaux Métropole et la direction départementale de la sécurité publique de la Gironde (DDSP 33) ont signé une convention de partenariat destinée à faire de TBM un réseau sûr. Au travers de cela, elles vont mettre en place des actions communes pour agir contre la fraude et les incivilités sur le réseau et ainsi rassurer voyageurs et salariés de TBM. Des actions de prévention dans les établissements scolaires et associations seront également menées.

  • 19/10/21 | Entreprises: Oser Reso en Vienne

    Lire

    Le 20 octobre, la CCI de la Vienne organise au Futuroscope, en partenariat avec les Clubs d'Entreprises de la Vienne, la 10ème éditions des Rencontres Economiques des dirigeants de la Vienne. 110 entreprises seront présentes au cours de cette journée qui s'inscrit dans le Plan de Relance des entreprises. Pour la 1ère fois les services Achats seront présents et notamment ceux du CHU, de Sorégies ou de Grand Poitiers.

  • 19/10/21 | Royan Atlantique fête le vélo

    Lire

    Le 24 octobre, l'agglomération de Royan organise le 8ème fête du vélo. Sur un parcours de 50km au départ de Talmont-sur-Gironde, les petits et les grands pourront se balader sur un parcours adapté à tous les âges. De 9h à 10h15, des départs sont prévus toutes les 15 mn. A mi-parcours, à Epargnes, un lieu de pique-nique attend les cyclistes. Les participants peuvent s'inscrire à partir du 8 octobre et jusqu'au 21 sur le site de l'agglomération

  • 18/10/21 | Christophe Bonno, nouveau directeur général de Maïsadour

    Lire

    Le Groupe coopératif Maïsadour annonce la nomination de Christophe Bonno au poste de Directeur Général à compter du 18 octobre 2021. Diplômé d'AgroSup Dijon, il passe par Jean Caby, puis Madrange avant de rejoindre le Groupement Les Mousquetaires-Intermarché en 1999. Dernièrement, il y occupait le poste de Directeur des relations institutionnelles agricoles. Spécialiste des filières agricoles, de l’industrie et de la distribution alimentaire, sa mission sera "d’accélérer le retour à la croissance et de poursuivre la transformation engagée par le Groupe pour répondre aux attentes sociétales et à ses enjeux sectoriels".

  • 18/10/21 | Le "génie écologique" des Pyrénées-Atlantiques récompensé

    Lire

    Le Département 64 a obtenu la mention spéciale "Génie écologique" du concours 2021 "Infrastructures pour la Mobilité, Biodiversité & Paysage". Organisé par l’Institut des Routes des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité, il récompense les meilleures initiatives en faveur de la préservation, de la restauration et de la valorisation des écosystèmes et de la biodiversité par les acteurs impliqués dans les projets de requalification et d’exploitation des infrastructures de mobilité. Salué notamment, le programme ANIMO qui vise à protéger certaines espèces animales (sangliers, lièvres, hérissons…) et éviter des collisions avec les véhicules.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Luc Servant élu président de la Chambre régionale d’agriculture

15/12/2020 | Suite au départ de Dominique Graciet, Luc Servant est le nouveau président de la Chambre régionale d'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine.

1

Luc Servant a été élu président de la Chambre régionale d’agriculture succédant à Dominique Graciet. L’élection s’est déroulée dans le ring de la station de qualification de Lanaud à Boisseuil (Haute-Vienne). Il a annoncé qu’il allait démissionner dans les prochains jours de la présidence de la Chambre d’agriculture de Charente-Maritime qu’il préside depuis 2007.

 Plan de Relance, crise sanitaire, préparation de la PAC, adaptation des cultures au changement climatique, les dossiers s’accumulent déjà sur le bureau de Luc Servant après son élection, aujourd’hui, à la tête de la Chambre d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine. Suite à la démission de Dominique Graciet pour cause de retraite agricole et après presque deux décennies de présidence, Luc Servant son premier vice-président a été élu avec 28 voix contre 9 à son adversaire Serge Bousquet-Cassagne (Coordination Rurale 47), président de la chambre d’agriculture du Lot et Garonne, trois votes blancs et un nul étant également comptabilisés dans l’urne. Le nouvel élu a tout d’abord salué le travail accompli par son prédécesseur. Un nouveau bureau a été mis en place, Bernard Layre président de la chambre d’agriculture de Pyrénées-Atlantiques, étant élu vice-président.

 Un passage de flambeau dans la continuité

Pour le nouveau président « ce n’est pas une rupture mais un passage de flambeau au niveau de la région avec une équipe en place depuis près de deux ans précise-t-il, on s’était engagé sur un projet que nous avions construit ensemble. Malgré une année 2020 fortement bousculée avec la crise de la Covid et la reconnaissance de l’agriculture comme activité essentielle et indispensable, nous avons pu continuer à travailler. En même temps, cette crise rebat les cartes car les récoltes ont été très mauvaises en raison des conditions climatiques et nous serons sur l’une des plus mauvaises années en terme de revenus. »

Cependant, la question de la souveraineté alimentaire soulevée par la crise sanitaire pourrait être propice à de nouveaux choix afin de satisfaire la demande des consommateurs en produits de qualité distribués en circuits courts. « Nous sommes capables d’assurer cette souveraineté alimentaire lance-t-il, il faut un pacte avec le consommateur qui doit s’engager à acheter français pour garder des productions locales et soutenir notre agriculture. Car l’agriculture a un rôle à jouer en période de crise sanitaire et environnementale. Cet engagement du début de notre mandat montre aujourd’hui qu’il nous faut accélérer sur ce sujet. »

La transition de l‘agriculture et la résilience des exploitations restent au coeur du projet de cette nouvelle équipe, que ce soit sur la relocalisation des productions, le maintien de l’élevage, la question de l’eau et les filières protéiques avec le plan France Relance pour l’agriculture qui va apporter des moyens supplémentaires afin de poursuivre ses objectifs. « En Nouvelle-Aquitaine, on se retrouve dans les priorités affichées par le Gouvernement avec la relocalisations des productions et la recherche de valeur ajoutée et cela passe par les programmes alimentaires territoriaux et l’organisation des filières locales remarque Luc Servant, cela passe aussi par la résilience des exploitations en accompagnant des modes de production pour qu’ils soient moins sensibles aux accidents climatiques ou sanitaires, tout en incluant d’autres cultures avec une part plus importante pour les filières protéiques. On est sur des marchés mondiaux et on a du mal à les implanter au niveau local. Il y a une volonté partagée de réorganiser toute la filière, les productions et les débouchés. La question de la bio sécurité devra également être prise en compte. »

Une vision régionale en phase avec les priorités nationales

L’adaptation de l’agriculture régionale au changement climatique sera l’un des défis majeurs pour réaliser une transition agrobiologique réussie et donc exemplaire.

« On se retrouve dans le plan Néo Terra du Conseil régional assure Bernard Layre, premier vice-président, cette feuille de route permettra d’adapter au mieux l’agriculture de la région et de continuer à produire une agriculture de qualité qui répondra aux différents marchés. »

Des secteurs que l’on pourrait considérer à l’abri du changement climatique comme l’élevage en Limousin par exemple ne le sont pas avec des sécheresses à répétition et une ressource en eau difficile à gérer alors que l’irrigation ne fait pas partie des pratiques locales. « Il faut régler cette question de l’eau et voir comment on peut adapter les systèmes pour être moins sujets aux sécheresses ajoute le président, on peut faire venir d’autres productions intermédiaires dans nos rotations pour rendre nos cultures moins sensibles à cela. » De plus, l’agriculture et la forêt ont un rôle important en matière de stockage de carbone et de production d’énergies renouvelables. Ces deux éléments étaient jusqu’à présent peu mis en exergue car pas toujours compris par les agriculteurs bien que pris en compte par l’exécutif régional. « L’agriculture et la forêt sont finalement les seuls moyens pour stocker du carbone » conclut-il.

Installé en agriculture depuis 1991, Luc Servant exploite 183 ha à Benon (Charente-Maritime) cultivant céréales et protéagineux. Engagé dès 1994 au sein des Jeunes Agriculteurs, il a présidé le CRJA sud-ouest en 2002 et relancé un moulin à farine à Courçon où il préside la coopérative depuis dix-neuf ans. A l’heure où les moulins et les petites productions locales n’avaient pas le vent en poupe, ni de débouchés, il s’est battu pour conserver ce moulin. Les deux confinements ont entraîné une explosion de la vente de farine, les consommateurs venant s‘approvisionner directement au moulin, confortant ce choix visionnaire pour l’époque. En 2007, Luc Servant a été élu président de la Chambre d’agriculture de Charente-Maritime puis président de la Chambre régionale Poitou-Charentes entre 2012 et 2015, mandat inachevé en raison de la fusion des régions. Enfin, il est vice-président, membre du Bureau et Président de la Commission Economie de l’APCA depuis 2016.

 Le bureau :

1er vice-président : Bernard Layre (Président de la Chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques), 2ème vice-président : Pascal Lerousseau (Président de la Chambre d’agriculture de la Creuse), 3ème vice-présidente : Marie-Hélène Cazaubon (Présidente Chambre d’agriculture des Landes), 4ème vice-président : Jean-Marc Renaudeau (Président de la Chambre d’agriculture des Deux-Sèvres) ; secrétaire : Jean-Philippe Granger (Président de la Chambre d’agriculture de la Dordogne),secrétaires adjoints : Tony Cornelissen (Président de la Chambre d’agriculture de Corrèze), Christian Daniau (Président de la Chambre d’agriculture de la Charente), Jean-Louis Dubourg (Président de la Chambre d’agriculture de Gironde), Serge Bousquet-Cassagne (Président de la Chambre d’agriculture du Lot-et-Garonne), Philippe Tabarin (Président de la Chambre d’agriculture de la Vienne) et Bertrand Venteau (Président de la Chambre d’agriculture de Haute-Vienne).

 

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : CM

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
58177
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr