Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/01/21 : La Rochelle: la compagnie aérienne britannique Jet2 va ouvrir une nouvelle ligne entre Birmingham et La Rochelle l’été 2022. Les 2 lignes actuelles avec Leeds-Bradford et Manchester seront desservies du 29/05 au 18/09 et du 3/07 au 18/09 - 1 vol/samedi.

22/01/21 : Charente-Maritime : Cédric Tranquard, 44 ans, a été élu ce matin président de la Chambre d'agriculture départementale. Il succède à Luc Servant, élu en décembre à la présidence de la Chambre régionale.

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/01/21 | Landes : 1 M€ pour réparer les dégâts des intempéries de 2020

    Lire

    Ce 25 janvier, le Conseil départemental des Landes réuni en séance plénière extraordinaire a voté une enveloppe d'1 M€ suite aux 4 épisodes de pluie et de crues connues en 2020, et particulièrement ravageuses sur le réseau et ouvrages d'art routiers. 500 000 € sont dédiés à la remise en état du réseau départemental et 500 000 € iront en soutien des collectivités locales dans leurs propres chantiers de réhabilitation. L'enveloppe globale pourra être revue à la hausse selon les besoins.

  • 26/01/21 | Tribord arrive à La Rochelle

    Lire

    Tribord, la marque de nautisme de Décathlon, a dernièrement quitté son siège de Hendaye pour s'installer à La Rochelle. L'équipe est en train d'emménager dans les locaux de l'ancienne Société des régates rochelaises, au niveau de la capitainerie du port des Minimes. Le site devrait être opérationnel en avril, pour une ouverture au public cet été. Ce laboratoire de recherche et de développement, le "Sailing Lab", aura vocation à développer de nouveaux produits du nautisme. 5 emplois seront créés.

  • 26/01/21 | Transition énergétique: la Région pactise avec les entreprises

    Lire

    Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a conclu début janvier un contrat de partenariat "Compétitivité énergétique" avec l'entreprise Placoplatre, à Cherves-Richemont (Charente). Il s’agit du dixième de ce type. La volonté de la Région est de faire baisser de 30% sa consommation électrique sur l’ensemble du territoire néo-aquitain, dont 20% de celle-ci est représenté par le secteur de l’industrie. Avec ce dixième contrat, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine atteint une économie d'énergie totale de plus de 500 GWh, ce qui correspond à la rénovation de 100 000 logements.

  • 26/01/21 | La voiture, moyen de transport préféré des Néo-Aquitains

    Lire

    Une récente étude de l'INSEE Nouvelle-Aquitaine montre que les Neo-Aquitains ont bien du mal à se séparer de leur voiture, même pour effectuer des déplacements courts. Sur 700 000 personnes habitant à moins de 5kms de leur travail, 72% prennent la voiture, contre 60% nationalement. Pour ceux qui habitent à plus de 5kms de leur travail, 16% s’y rendent en transports en commun et 11% en vélo. Les transports en communs sont davantage utilisés dans les zones fortement urbanisées. Là où le recours au vélo est aussi en hausse. Les résultats de l’enquête ici

  • 25/01/21 | Vienne: une visite guidée digitale de l'Abbaye de Saint-Savin !

    Lire

    L'abbaye de Saint-Savin (86) propose une visite virtuelle en partenariat avec la société Conférentia spécialisée dans l’organisation d’événements digitaux. Totalement gratuite, cette visite inédite se déroule ce lundi 25 janvier entre 18h30 et 20h et sera animée par 2 guides-conférenciers de l’abbaye. Le temps de cette visite atypique, le visiteur sera transporté de son salon jusqu’au au cœur du Moyen Âge, entre petite et grande histoire de France, à la découverte de l’abbaye et de lieux traditionnellement interdits d’accès ! Infos et inscription : www.conferentia.fr (onglet conférence gratuite)

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Lurrama, l'étonnante ferme d'un Pays basque respectueux de sa terre

04/11/2019 | Le week-end prochain, ce salon annuel de l'agriculture, dont l'invité est la Navarre, sera cette fois encore grandiose, pédagogique et... très appétissant

LURRAMA 2019

La 14e édition de Lurrama (Terre nourricière en euskara), le salon de l'agriculture a lieu les 8, 9 et 10 novembre à la Halle Iraty de Biarritz. Son thème: la formule de Slow food, "Le climat c'est la vie", cet immense défi qui conditionnera la vie des générations futures. Parrainée par Valérie Masson Delmotte, climatologue chercheuse au laboratoire des sciences du climat et de l'environnement, et Piero Sardo, président de Slow Food, cette édition est à la fois un rendez-vous militant, d'information et de la gastronomie. Couronnée par un repas mitonné par dix-huit chefs prestigieux.

La 14e édition de Lurrama, la ferme de l'agriculture paysanne basque coïncide avec le week-end du 11 novembre. Autant dire que cette nouvelle édition qui prend place en la halle Iraty de Biarritz, va assurément battre cette année son record des 25 000 visiteurs. Quel salon en Province dédié entièrement au monde paysan peut-il revendiquer une telle affluence en l'espace de trois jours et la participation de 600 bénévoles pour son organisation ?
Lurrama est une des démonstrations du bien vivre au pays en faisant la promotion d'une agriculture soucieuse du bien-être des consommateurs, des générations futures et celui des animaux et des paysan-ne-s, comme l'a rappelé Iñaki Berhocoirigoin, son président lors de la présentation de cette édition. Et Dieu seul sait que du piment d'Espelette, aux porcs Kintoa en passant par le fromage, le jambon et les cerises d'Itxassou, le Pays basque est devenu synonyme d'excellence, bien au-delà de ses frontières. Et celle-ci a eu un prix: une forme de militantisme de défense agricole mené par le syndicat ELB (Euskal herriko Laborarien Batasuna ) créé depuis près de 18 ans dans le petit village Ainhice Mongelos. Afin de ne pas se laisser submerger par la vulgarité en matière agro alimentaire, en innovant en permanence et aujourd'hui encore.

Le thème 2019: "Le climat, c'est la vie"

Le dérèglement climatique est un multiplicateur de menaces. "Les conséquences de la poursuite du réchauffement climatique peuvent être catastrophiques pour les hommes a rappelé Iñaki Berhocoirigoin. La pratique agricole a sa responsabilité et les paysans en sont les premières victimes et ce défi est immense car il conditionne la vie des futures générations. C'est pour cela que le salon a repris la formule de slow food: ''le climat, c'est la vie", comme thématique 2019.
C'est pour cela qu'elle sera parrainée par la vice président du GIEC, Valérie Masson Delmotte et Piero Sardo, président de Slow Food et Biodiversité qui animeront, dès l'ouverture vendredi, une des nombreuses conférences de l'Université paysanne programmées lors de cet événement. Comme Paul Aries, politologue et spécialiste de l'alimentation le samedi "Comment agir aujourd'hui pour demain?", le rapport AclimaTerra en Aquitaine avec Hervé le Treut, climatologue et Françoise Coutant, vice-présidente de Nouvelle Aquitaine en charge du climat et de la transition énergétique.

Un nouvel espace végétal et la ferme pédagogique

En partenariat avec trois établissements (le CFA de Hasparren, le SCIC Garro et le lycée de Navarre), un pôle a été mis en place pour mettre en avant les cultures maraîchères, fruitières et céréales du Pays basque. Terroirs, techniques florales, techniques culinaires seront mis à l'honneur. Un espace particulier sera dédié aux cultures maraîchères, à la filière du blé local ( Herriko ogia) et celle des huiles végétales (nouste Ekilili).  De plus, l'Association Arto Gorria présentera son moulin collectif et confectionnera des talos à base de farine de maïs.
Enfin Lurrama érigera un chapiteau de 850m2 pour les enfants, un espace qui leur est consacré. Le vendredi, 1500 scolaires des écoles du Pays basque pourront visiter le salon et participer à 15 ateliers pédagogiques et de sensibilisation, en collaboration avec les lycéens de l'ikastola Etxepare, de Bayonne.

La Navarre,  avec Ehne et le soutien de l'Intia, invitée d'honneur

Depuis 2010, Lurrama invite un territoire ou une région à présenter ses initiatives allant dans le sens de l'agriculture et cette année, c'est une des provinces basques, la  Navarre – capitale Pampelune — qui est l'hôte de ce salon. Sa participation s’est effectuée avec l'aide de l'Institut navarrais des technologies et infrastructures agroalimentaires, (Intia).
Quant au Syndicat Ehne ( Euskal Herriko Nekazarien Elkartea), il fédère ce monde agricole afin qu'il revienne ou se maintienne à un modèle plus familial et social, une agriculture basée sur la qualité et la proximité en se battant pour garantir de prix décents pour tous. C'est son président, Imanol Ibero, qui a présenté ce territoire d'une grande diversité géologique, géographique, biologique et climatique qui s'étend sur un million d'hectares dont 64% sont recouverts de bois, forêts et landes. Les terres agricoles représentent 290 000 hectares dont 100 000 sont irriguées.
"Les principales cultures sont le seigle, le blé, et l'orge, a-t-il relevé, mais aussi des cultures à vocation industrielle comme le colza et le tournesol sur 48 000 ha. 55 000 hectares sont consacrés aux légumineuses, -6 000 ha aux fruits (amandes, poires, pêches) 6000 ha aux oliviers et 17 000 à la vigne pour le vin."
"En matière d'élevage, on recense 500 000 brebis, dont 320 000 de la race à viande Raza et 160 000 de race Laxa pour le lait; 28 000 vaches laitières, 50 000 à viande et 600 000 porcs. Enfin, la Navarre compte 3 000 professionnels mais le nombre de ceux-ci a diminué et l'exode rural, - 50% de la population vit vers Pampelune - exprime un manque de relève pour l'agriculture."
Le vendredi soir, le Lycée hôtelier de Biarritz réalisera un dîner pour 550 personnes sur le thème de la Navarre, comme ses produits et animations seront le fil rouge du salon.

L'équipe de Lurrama 2019

Le grand repas dominical avec 18 toques de prestige

Nous l'avons écrit, Lurrama est la plus belle vitrine du savoir faire du monde paysan du Pays basque. Et de ses diffuseurs, dont les restaurateurs. C'est dans cet esprit que sont servis différents repas, dès vendredi midi, préparé par les élèves du lycée hôtelier de Saint-Jean-Pied-de-Port au dimanche. C est assurément le rendez-vous le plus prisé du week-end: le repas gastronomique dominical, préparé, tenez-vous bien, par 18 chefs et pâtissiers de grandes renommées: de Philippe Arrambide (Saint-Jean-Pied-de-Port)à Fabrice Idiart (Moulin d'Alotz)  en passant par Sébastien Gravé (Bayonne), Fabian Feldman (L'Impertinent, Biarritz) ou Guillaume Rogé (Le Brouillarta, Saint-Jean-de-Luz) ou encore Jean-Pierre Larramendy (Goxioka à Mauléon), avec un nouveau cette année: Bixente Chapelet, qui a ouvert une table d'hôtes à Hélette.
Enfin, dimanche soir, pour la clôture, la Halle Iraty jouera les prolongations avec le concert décapant d'Inspector Cluzo, ces musiciens et paysans landais. L'accès au concert se fera au tarif du billet d'entrée de la journée.

Entrée: gratuite le vendredi; samedi et dimanche: 4 euros; gratuit  -15 ans ; tout le programme: www.lurama. org

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour et archives F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
5394
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Jean-Louis Dubourg, Président de la Chambre d'Agriculture de la Gironde Agriculture | 26/01/2021

« Peu de perspectives pour les mois à venir », J-L Dubourg, Président de la Chambre d'agriculture de Gironde

Yann Viaud est un des premiers agriculteurs à s'être lancé dans le projet avec la CARA Agriculture | 25/01/2021

Pays Royannais : un atelier de transformation pour les agriculteurs

Cedric Tranquard (ici avec Luc Servant) a été élu à 18 voix sur 25, face à un candidat de la Coordination rurale Agriculture | 25/01/2021

Cédric Tranquard élu à la tête de la Chambre d’agriculture 17

Luc Servant, Président de la Chambre régionale d'agriculture Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 21/01/2021

Agriculture néo-aquitaine : "Des signes qui permettent de sourire" pour 2021, selon Luc Servant

Michel Prugue, Alain Rousset et Xavier Fortinon à Haut-mauco dans les locuax du groupe coopératif Maïsadour Agriculture | 15/01/2021

Crise aviaire : Alain Rousset appelle à "sortir des certitudes"

Julien Denormandie dans les Landes Agriculture | 09/01/2021

Crise aviaire : déjà 600.000 canards abattus dans les Landes, bien d'autres à venir

Signature du Pacte alimentaire Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset et Fabienne Bucchio Agriculture | 07/01/2021

Agriculture, transformation et distribution s'engagent sur un Pacte régional de l'alimentation

Les représentants des syndicats Modef et Confédération paysanne en colère contre la gestion de la nouvelle crise Influenza aviaire 2020 Agriculture | 06/01/2021

Influenza aviaire : la fièvre de la colère monte dans les élevages landais

Denis Vicentini Comin Industrie Agriculture | 06/01/2021

Concours Agrinove : Que sont-ils devenus ? Denis Vicentini lauréat 2015 (épisode 1/4)

Luc Servant et Cédric Tranquard Agriculture | 20/12/2020

Cédric Tranquard prend l’interim de la Chambre d’agriculture 17

Luc Servant, président de la Chambre régionale de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 15/12/2020

Luc Servant élu président de la Chambre régionale d’agriculture

Christophe Congues et Philippe Saux, Président délégué et Directeur général du groupe coopératif Euralis Agriculture | 15/12/2020

Le groupe coopératif Euralis sauve 2020

Elevage de canards prêts-à-gaver dans les Landes Agriculture | 08/12/2020

Landes : la présence d’influenza aviaire confirmée

Elevage de canards prêts-à-gaver dans les Landes dans un bâtiments 900 m2 aux normes de la biosécurité Agriculture | 07/12/2020

Forte suspicion de grippe aviaire dans les Landes

Jonathan Lalondrelle et Gaëtan Bodin Agriculture | 30/11/2020

Installation et accès au foncier : Interview croisée de Gaëtan Bodin, Président Jeunes Agriculteurs Nouvelle-Aquitaine et Jonathan Lalondrelle, Secrétaire général JA Nouvelle-Aquitaine