Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/11/19 : La Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde lance un SOS: elle a un "urgentissime" besoin de chauffeurs poids lourds bénévoles pour la journée de collecte du vendredi 29 novembre. Contact Régis Pauget, responsable collecte: 06 86 55 47 76

21/11/19 : Il y aura forcément un club périgourdin en 32e de finale de la coupe de France de football. Le Bergerac Périgord Football Club (N2), qui a sorti Clermont, recevra le Trélissac (N2), lors du 8e tour. Le match est prévu 7 ou le 8 décembre.

21/11/19 : Dordogne : Un exercice de sécurité civile a lieu ce jeudi entre 20 h et 23 h à l'usine Polyrey de Baneuil classée Seveso 2. Le but est de tester l'organisation de l'entreprise, la transmission de l'alerte et la réactivité des services de sécurité.

20/11/19 : Charente-Maritime : La Rochelle et 11 communes du littoral de St Agnan à la Presqu'ile d'Arvert viennent d'être reconnue en état de catastrophe naturelle suite aux mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse entre le 01/10/18 et le 31/12/18.

20/11/19 : Lors du dernier conseil municipal de Bordeaux, qui s'est réuni ce mercredi 20 novembre autour des orientations budgétaires, le maire Nicolas Florian a assuré qu'il n'y aurait pas d'augmentation des impôts locaux ni en 2020 ni durant le mandat à venir.

20/11/19 : Du 26 au 29/11 à Vesoul (70), se tiennent les finales nationales des Meilleurs jeunes boulangers de France et du Trophée des Talents du Conseil et de la Vente en Boulangerie-Pâtisserie. Mathieu Perrenx et Samuel Roussiaud y représenteront les Landes!

20/11/19 : Compte tenu des conditions d'enneigement exceptionnellement bonnes de cette fin d'année 2019, les stations de Gourette et La Pierre Saint Martin annoncent leur ouverture anticipée pour le samedi 30 novembre et le dimanche 1er décembre

19/11/19 : À l’occasion de la 9ème édition des Foulées Littéraires de Lormont, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France de football, Raymond Domenech sera présent le samedi 30 novembre, de 11h30 à 12h30, lors de l’inauguration.

18/11/19 : Le Pôle Environnement Nouvelle-Aquitaine organise le 3 décembre à Artigues-près-bordeaux une journée technique sur le thème de la prise en compte de la biodiversité dans les projets des industriels et des collectivités. + d'info

17/11/19 : Charente-Maritime : l’équipe du festival de documentaire Sunny Side of the Doc ont annoncé ce week-end le décès soudain de son commissaire général et cofondateur Yves Jeanneau, survenu le 14 novembre à La Rochelle, à l’âge de 69 ans.

16/11/19 : Nouvel exploit des Bergeracois, lors du 7e tour de la Coupe de France de Football : le Bergerac Périgord FC, club de national 2, a éliminé ce samedi après midi, le club de Clermont, pensionnaire de Ligue 2 et actuellement sixième au classement.

15/11/19 : Yannick Jadot, député européen EELV, sera présent à Bordeaux le lundi 18 novembre 2019 pour soutenir les candidats et têtes de liste écologistes sur Bordeaux Métropole notamment Pierre Hurmic, tête de liste écologiste à Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/11/19 | Aide aux personnes sans-abris : Toit à Moi s’implante à Bordeaux

    Lire

    L'asso Toit à Moi achète des appartements pour y loger des personnes sans abris et assurer leur accompagnement personnalisé et régulier pour se reconstruire et définir un projet de vie. Des citoyens parrains et marraines font des dons réguliers permettant de financer l’achat des appartements ; des mécènes financent le fonctionnement de l’asso et notamment l’accompagnement des personnes, et des bénévoles participe à cet accompagnement. Sur la métropole bordelaise, 3 appartements ont ainsi pu être acquis à Bordeaux, Bègles et Lormont et accueilleront dans les prochaines semaines des personnes sans abris. Pour participer au projet: www.toitamoi.net/fr

  • 21/11/19 | Quatre Maisons France Service labellisées en Charente

    Lire

    Le 1er janvier 2020, 4 maisons de services vont être labellisées Maisons France Services en Charente. Il s’agit des Maisons de Montmoreau, Saint-Séverin, Barbezieux et Montemboeuf. L’objectif de la préfète est de permettre aux 20 maisons de services qui existent déjà d’intégrer le réseau France Services.

  • 21/11/19 | Bordeaux : des scientifiques cherchent Montaigne

    Lire

    Jusqu'au 22 novembre prochain,une équipe composée d'archéo-anthropologues, d'historiens et d'une paléo-généticienne est à l'oeuvre dans les sous-sols du musée d'Aquitaine, à Bordeaux. Leur objectif : déterminer si le tombeau et le crâne découverts sur place sont bien ceux du philosophe Michel de Montaigne décédé en 1592 et pour lequel des doutes subsistent sur l'emplacement de sa dépouille. La mairie précise ainsi que "les études lancées comprendront notamment l’examen du tombeau, des recherches d'archives et l’analyse génétique des restes osseux".

  • 21/11/19 | AirB&B: les hôteliers français participeront-ils l'organisation des JO 2024?

    Lire

    Nous avons fait part dès mardi dans le Grand entretien d'Aqui de l'indignation du président de l'Union des métiers et industries de l'hôtellerie Roland Heguy en apprenant à Biarritz le partenariat tissé entre le comité d'organisation des JO 2024 à Paris et la plateforme AirB&B. Ce, la veille du début de son congrès national. La réplique ne s'est pas faite attendre, les hôteliers français, dans ce cas, ont décidé ce mercredi de suspendre leur participation à leur organisation.

  • 20/11/19 | Brive et Limoges labellisées « Terre de Jeux » pour les JO 2024

    Lire

    A l’occasion du 102ème Congrès des Maires, la ville de Brive et celle de Limoges ont été labellisées « Terre de Jeux ». Cela vont leur permettre de s’associer à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 et d’être sur le catalogue des sites d’entraînements diffusés aux comités olympiques et paralympiques nationaux. Ces 2 villes s'engagent au quotidien à favoriser la pratique sportive sur leur territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Lurrama, l'étonnante ferme d'un Pays basque respectueux de sa terre

04/11/2019 | Le week-end prochain, ce salon annuel de l'agriculture, dont l'invité est la Navarre, sera cette fois encore grandiose, pédagogique et... très appétissant

LURRAMA 2019

La 14e édition de Lurrama (Terre nourricière en euskara), le salon de l'agriculture a lieu les 8, 9 et 10 novembre à la Halle Iraty de Biarritz. Son thème: la formule de Slow food, "Le climat c'est la vie", cet immense défi qui conditionnera la vie des générations futures. Parrainée par Valérie Masson Delmotte, climatologue chercheuse au laboratoire des sciences du climat et de l'environnement, et Piero Sardo, président de Slow Food, cette édition est à la fois un rendez-vous militant, d'information et de la gastronomie. Couronnée par un repas mitonné par dix-huit chefs prestigieux.

La 14e édition de Lurrama, la ferme de l'agriculture paysanne basque coïncide avec le week-end du 11 novembre. Autant dire que cette nouvelle édition qui prend place en la halle Iraty de Biarritz, va assurément battre cette année son record des 25 000 visiteurs. Quel salon en Province dédié entièrement au monde paysan peut-il revendiquer une telle affluence en l'espace de trois jours et la participation de 600 bénévoles pour son organisation ?
Lurrama est une des démonstrations du bien vivre au pays en faisant la promotion d'une agriculture soucieuse du bien-être des consommateurs, des générations futures et celui des animaux et des paysan-ne-s, comme l'a rappelé Iñaki Berhocoirigoin, son président lors de la présentation de cette édition. Et Dieu seul sait que du piment d'Espelette, aux porcs Kintoa en passant par le fromage, le jambon et les cerises d'Itxassou, le Pays basque est devenu synonyme d'excellence, bien au-delà de ses frontières. Et celle-ci a eu un prix: une forme de militantisme de défense agricole mené par le syndicat ELB (Euskal herriko Laborarien Batasuna ) créé depuis près de 18 ans dans le petit village Ainhice Mongelos. Afin de ne pas se laisser submerger par la vulgarité en matière agro alimentaire, en innovant en permanence et aujourd'hui encore.

Le thème 2019: "Le climat, c'est la vie"

Le dérèglement climatique est un multiplicateur de menaces. "Les conséquences de la poursuite du réchauffement climatique peuvent être catastrophiques pour les hommes a rappelé Iñaki Berhocoirigoin. La pratique agricole a sa responsabilité et les paysans en sont les premières victimes et ce défi est immense car il conditionne la vie des futures générations. C'est pour cela que le salon a repris la formule de slow food: ''le climat, c'est la vie", comme thématique 2019.
C'est pour cela qu'elle sera parrainée par la vice président du GIEC, Valérie Masson Delmotte et Piero Sardo, président de Slow Food et Biodiversité qui animeront, dès l'ouverture vendredi, une des nombreuses conférences de l'Université paysanne programmées lors de cet événement. Comme Paul Aries, politologue et spécialiste de l'alimentation le samedi "Comment agir aujourd'hui pour demain?", le rapport AclimaTerra en Aquitaine avec Hervé le Treut, climatologue et Françoise Coutant, vice-présidente de Nouvelle Aquitaine en charge du climat et de la transition énergétique.

Un nouvel espace végétal et la ferme pédagogique

En partenariat avec trois établissements (le CFA de Hasparren, le SCIC Garro et le lycée de Navarre), un pôle a été mis en place pour mettre en avant les cultures maraîchères, fruitières et céréales du Pays basque. Terroirs, techniques florales, techniques culinaires seront mis à l'honneur. Un espace particulier sera dédié aux cultures maraîchères, à la filière du blé local ( Herriko ogia) et celle des huiles végétales (nouste Ekilili).  De plus, l'Association Arto Gorria présentera son moulin collectif et confectionnera des talos à base de farine de maïs.
Enfin Lurrama érigera un chapiteau de 850m2 pour les enfants, un espace qui leur est consacré. Le vendredi, 1500 scolaires des écoles du Pays basque pourront visiter le salon et participer à 15 ateliers pédagogiques et de sensibilisation, en collaboration avec les lycéens de l'ikastola Etxepare, de Bayonne.

La Navarre,  avec Ehne et le soutien de l'Intia, invitée d'honneur

Depuis 2010, Lurrama invite un territoire ou une région à présenter ses initiatives allant dans le sens de l'agriculture et cette année, c'est une des provinces basques, la  Navarre – capitale Pampelune — qui est l'hôte de ce salon. Sa participation s’est effectuée avec l'aide de l'Institut navarrais des technologies et infrastructures agroalimentaires, (Intia).
Quant au Syndicat Ehne ( Euskal Herriko Nekazarien Elkartea), il fédère ce monde agricole afin qu'il revienne ou se maintienne à un modèle plus familial et social, une agriculture basée sur la qualité et la proximité en se battant pour garantir de prix décents pour tous. C'est son président, Imanol Ibero, qui a présenté ce territoire d'une grande diversité géologique, géographique, biologique et climatique qui s'étend sur un million d'hectares dont 64% sont recouverts de bois, forêts et landes. Les terres agricoles représentent 290 000 hectares dont 100 000 sont irriguées.
"Les principales cultures sont le seigle, le blé, et l'orge, a-t-il relevé, mais aussi des cultures à vocation industrielle comme le colza et le tournesol sur 48 000 ha. 55 000 hectares sont consacrés aux légumineuses, -6 000 ha aux fruits (amandes, poires, pêches) 6000 ha aux oliviers et 17 000 à la vigne pour le vin."
"En matière d'élevage, on recense 500 000 brebis, dont 320 000 de la race à viande Raza et 160 000 de race Laxa pour le lait; 28 000 vaches laitières, 50 000 à viande et 600 000 porcs. Enfin, la Navarre compte 3 000 professionnels mais le nombre de ceux-ci a diminué et l'exode rural, - 50% de la population vit vers Pampelune - exprime un manque de relève pour l'agriculture."
Le vendredi soir, le Lycée hôtelier de Biarritz réalisera un dîner pour 550 personnes sur le thème de la Navarre, comme ses produits et animations seront le fil rouge du salon.

L'équipe de Lurrama 2019

Le grand repas dominical avec 18 toques de prestige

Nous l'avons écrit, Lurrama est la plus belle vitrine du savoir faire du monde paysan du Pays basque. Et de ses diffuseurs, dont les restaurateurs. C'est dans cet esprit que sont servis différents repas, dès vendredi midi, préparé par les élèves du lycée hôtelier de Saint-Jean-Pied-de-Port au dimanche. C est assurément le rendez-vous le plus prisé du week-end: le repas gastronomique dominical, préparé, tenez-vous bien, par 18 chefs et pâtissiers de grandes renommées: de Philippe Arrambide (Saint-Jean-Pied-de-Port)à Fabrice Idiart (Moulin d'Alotz)  en passant par Sébastien Gravé (Bayonne), Fabian Feldman (L'Impertinent, Biarritz) ou Guillaume Rogé (Le Brouillarta, Saint-Jean-de-Luz) ou encore Jean-Pierre Larramendy (Goxioka à Mauléon), avec un nouveau cette année: Bixente Chapelet, qui a ouvert une table d'hôtes à Hélette.
Enfin, dimanche soir, pour la clôture, la Halle Iraty jouera les prolongations avec le concert décapant d'Inspector Cluzo, ces musiciens et paysans landais. L'accès au concert se fera au tarif du billet d'entrée de la journée.

Entrée: gratuite le vendredi; samedi et dimanche: 4 euros; gratuit  -15 ans ; tout le programme: www.lurama. org

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour et archives F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
2928
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr