Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Lurrama, la ferme du bonheur est à Biarritz

15/11/2014 | La 9e édition du Salon de l'agriculture basque a été inauguré ce vendredi matin Biarritz et se poursuivra jusqu'à dimanche. Elevage et agriculture au rendez-vous des citadins à l'entrée de la station balnéaire

Délonstration pottock Lurrama2014

"Sauvons l'agriculture familiale et paysanne", c'est le maître-mot de cette nouvelle édition du salon de l'agriculture basque. Basque il est avec ses atouts festifs, gourmands mais aussi et peut-être surtout pédagogiques. Elle a été inaugurée ce vendredi -après le lancement du concours de fromage AOP Ossau Iraty- par le maire Michel Veunac et la présidente de l'association Lurrama, Maryse Cachenaut. Débats, ateliers pédagogiques mais aussi rendez-vous gastronomiques sont au menu. Plus de 600 bénévoles se sont mobilisés pour son succès.

C'est la première fois que Lurrama s'installe à la halle Iraty à cheval sur les premiere et deuxième quinzaines de novembre. Sa première édition, il y a neuf ans, avait lieu la première semaine de ce mois. Or, cette année, le calendrier des manifestations, des fêtes, et foires agricole ont été particulièrement abondantes en septembre et en octobre: concours national de la Blonde d'Aquitaine, Foire des Aldudes, Fête du syndicat paysan ELB, Foire du piment d'Espelette entre autres. Il fallait ajouter à cela la disponibilité de la halle Iraty, théatre, à l'entrée de Biarritz de cette manifestation. Les premiers absorbant paysans et bénévoles, la seconde étant aussi très prisée depuis sa création. Et Lurrama, véritable salon de l'agriculture basque qui necessite la mobilisation, tenez-vous bien de 600 bénévoles, y a trouvé ses marques depuis quelques années.

De la tonte des brebis à la fabrication du fromageLurrama enfantsCe vendredi après-midi,  alors que se terminait, en présence de 300 convives, le repas de l'ouverture mitonné avec talent par le lycée  hotelier de Saint-Jean-Pied-de-Port, des bus scolaires déversaient des dizaines et des dizaines d'enfants venus du Pays basque profond mais également les citadins de Bayonne, Anglet et Biarritz, illustrant bien l'esprit qu'avait souligné, lors de l'inauguration quelques heures plus tôt, le maire de Biarritz, Michel Veunac.

Eblouis les gamins, installés sur  des gradins et assistant à la tonte des brebis commentée par Pierre Sabalot, ancien agriculteur de Lantabat. "Monsieur, monsieur, on peut pas les tondre tous les jours les brebis?"  "Et toi, tu vas chez le coiffeur tous les jours?"Plus nerveux est le pottok qui entre dans le "ruedo" difficilement maîtrisé par son éleveur. "Quelle différence y a t'il entre un pottock et un cheval?" interroge-t-il les enfants? Sa corpulece au garot". Cela dans l'indifférence des bovins et des cabrins qui machonnent dans leur enclos. Ces ateliers se poursuivront pendant le week-end avec démonstrations d'extraction de miel, de fabrication de fromage, de traite des vaches, de chiens de bergers.

Nourritures spirituelles et gastronomiquesCette année, le parrain de Lurrama 2014 est Valentin Beauval, l’une des personnes porte toutes les dimensions  que porte l’agriculture familiale : paysan (à la retraite), ingénieur agronome, il est très impliqué en France dans le développement de l’agro-écologie et dans les Pays du Sud où il a réalisé, en partenariat avec les organisations paysannes locales plus de 100 missions dans 32 pays (essentiellement en Afrique et Amérique latine). L’ONU avait déclaré 2014 "Année internationale de l'agriculture famililae (AIAF), nourrir le monde, soigner la planète. En résonance avec le projet d’agriculture paysanne porté par Lurrama et son concepteur Euskal Herriko Laborantza Ganbara.

Lurrama2014

Avec cette initiative, l’ONU interpelle les acteurs politiques et sociaux du monde entier afin qu’ils prennent en compte l’importance de l’agriculture familiale pour la sécurité alimentaire et la nutrition, la gestion des ressources naturelles et l’économie locale. Tout au long de l’année 2014, l’AIAF a mis en évidence la contribution actuelle et l’énorme potentiel de l’agriculture familiale pour éradiquer la faim, garantir la sécurité alimentaire et protéger l’environnement. Des milliers d’initiatives ont été organisées dans le monde entier. Membre de"agronomes et vétérinaires sans frontières",il est également militant actif dans plusieurs commissions de la Confédération paysanne.

Vendredi en début d'après-midi, les trois cent cinquante réservations pour le déjeuner de samedi étaientépuisées et on ne spéculait pas trop sur les places qu'il resterait pour la soirée savoyarde à base de tartiflette et de spécialités alpines. Pas plus que pour le zikiro, le méchoui made in basque, du samedi soir. Pour les organisateurs, la gastronomie est le meilleur moyen de subimer la qualité des produits basques. Le déjeuner de dimanche sera à cet effet exceptionnel. Dix chefs basques et savoyards s'associeront pour conclure en apothéose. Lurrama démontrent que culture et agriculture basques sont une et indivisible.

Aujourd'hui et demain de 10 h à 19h
Le programme : www.lurrama.org

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1968
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr