aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Lurrama, la ferme du bonheur est à Biarritz

15/11/2014 | La 9e édition du Salon de l'agriculture basque a été inauguré ce vendredi matin Biarritz et se poursuivra jusqu'à dimanche. Elevage et agriculture au rendez-vous des citadins à l'entrée de la station balnéaire

Délonstration pottock Lurrama2014

"Sauvons l'agriculture familiale et paysanne", c'est le maître-mot de cette nouvelle édition du salon de l'agriculture basque. Basque il est avec ses atouts festifs, gourmands mais aussi et peut-être surtout pédagogiques. Elle a été inaugurée ce vendredi -après le lancement du concours de fromage AOP Ossau Iraty- par le maire Michel Veunac et la présidente de l'association Lurrama, Maryse Cachenaut. Débats, ateliers pédagogiques mais aussi rendez-vous gastronomiques sont au menu. Plus de 600 bénévoles se sont mobilisés pour son succès.

C'est la première fois que Lurrama s'installe à la halle Iraty à cheval sur les premiere et deuxième quinzaines de novembre. Sa première édition, il y a neuf ans, avait lieu la première semaine de ce mois. Or, cette année, le calendrier des manifestations, des fêtes, et foires agricole ont été particulièrement abondantes en septembre et en octobre: concours national de la Blonde d'Aquitaine, Foire des Aldudes, Fête du syndicat paysan ELB, Foire du piment d'Espelette entre autres. Il fallait ajouter à cela la disponibilité de la halle Iraty, théatre, à l'entrée de Biarritz de cette manifestation. Les premiers absorbant paysans et bénévoles, la seconde étant aussi très prisée depuis sa création. Et Lurrama, véritable salon de l'agriculture basque qui necessite la mobilisation, tenez-vous bien de 600 bénévoles, y a trouvé ses marques depuis quelques années.

De la tonte des brebis à la fabrication du fromageLurrama enfantsCe vendredi après-midi,  alors que se terminait, en présence de 300 convives, le repas de l'ouverture mitonné avec talent par le lycée  hotelier de Saint-Jean-Pied-de-Port, des bus scolaires déversaient des dizaines et des dizaines d'enfants venus du Pays basque profond mais également les citadins de Bayonne, Anglet et Biarritz, illustrant bien l'esprit qu'avait souligné, lors de l'inauguration quelques heures plus tôt, le maire de Biarritz, Michel Veunac.

Eblouis les gamins, installés sur  des gradins et assistant à la tonte des brebis commentée par Pierre Sabalot, ancien agriculteur de Lantabat. "Monsieur, monsieur, on peut pas les tondre tous les jours les brebis?"  "Et toi, tu vas chez le coiffeur tous les jours?"Plus nerveux est le pottok qui entre dans le "ruedo" difficilement maîtrisé par son éleveur. "Quelle différence y a t'il entre un pottock et un cheval?" interroge-t-il les enfants? Sa corpulece au garot". Cela dans l'indifférence des bovins et des cabrins qui machonnent dans leur enclos. Ces ateliers se poursuivront pendant le week-end avec démonstrations d'extraction de miel, de fabrication de fromage, de traite des vaches, de chiens de bergers.

Nourritures spirituelles et gastronomiquesCette année, le parrain de Lurrama 2014 est Valentin Beauval, l’une des personnes porte toutes les dimensions  que porte l’agriculture familiale : paysan (à la retraite), ingénieur agronome, il est très impliqué en France dans le développement de l’agro-écologie et dans les Pays du Sud où il a réalisé, en partenariat avec les organisations paysannes locales plus de 100 missions dans 32 pays (essentiellement en Afrique et Amérique latine). L’ONU avait déclaré 2014 "Année internationale de l'agriculture famililae (AIAF), nourrir le monde, soigner la planète. En résonance avec le projet d’agriculture paysanne porté par Lurrama et son concepteur Euskal Herriko Laborantza Ganbara.

Lurrama2014

Avec cette initiative, l’ONU interpelle les acteurs politiques et sociaux du monde entier afin qu’ils prennent en compte l’importance de l’agriculture familiale pour la sécurité alimentaire et la nutrition, la gestion des ressources naturelles et l’économie locale. Tout au long de l’année 2014, l’AIAF a mis en évidence la contribution actuelle et l’énorme potentiel de l’agriculture familiale pour éradiquer la faim, garantir la sécurité alimentaire et protéger l’environnement. Des milliers d’initiatives ont été organisées dans le monde entier. Membre de"agronomes et vétérinaires sans frontières",il est également militant actif dans plusieurs commissions de la Confédération paysanne.

Vendredi en début d'après-midi, les trois cent cinquante réservations pour le déjeuner de samedi étaientépuisées et on ne spéculait pas trop sur les places qu'il resterait pour la soirée savoyarde à base de tartiflette et de spécialités alpines. Pas plus que pour le zikiro, le méchoui made in basque, du samedi soir. Pour les organisateurs, la gastronomie est le meilleur moyen de subimer la qualité des produits basques. Le déjeuner de dimanche sera à cet effet exceptionnel. Dix chefs basques et savoyards s'associeront pour conclure en apothéose. Lurrama démontrent que culture et agriculture basques sont une et indivisible.

Aujourd'hui et demain de 10 h à 19h
Le programme : www.lurrama.org

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
757
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr