aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Malgré le gros temps, Euralis tient bon la barre

08/12/2014 | Une mauvaise météo et une baisse des prix n’ont pas facilité la tâche de la coopérative. Son pôle alimentaire affiche toutefois une belle vitalité

L'école de foie fras Rougié, créée à Lescar par Euralis, pour les chefs cuisiniers

« Ce qui est produit en masse peut être de qualité. Nous nous astreignons à un cahier des charges rigoureux. Car, quand on développe des marques, il est hors de question de faire n’importe quoi ». Le Béarnais Christian Peès, qui préside le groupe Euralis, ne manque jamais une occasion de rappeler son credo. C’est ce qu’il vient encore de faire en présentant les résultats de la coopérative, aux côtés de Pierre Couderc, directeur général. Un exercice qui voit le pôle alimentaire se redresser dans un contexte économique difficile.

D’une manière générale, Euralis  affiche un chiffre d’affaires net  de 1,23 milliard d’euros,  en recul de 86 millions d’euros.  Cette baisse  est liée aux mauvaises conditions météo ainsi qu’au fléchissement des prix dont a pâti la production de  céréales. Par contre, l’activité hors céréales continue à progresser. Fin août, elle enregistrait une hausse de 3,7%.

Cette vitalité  amène le groupe à présenter des "résultats  stables" (1)  si l’on ne tient pas compte de « deux éléments exceptionnels » ayant  pesé sur ses comptes à hauteur de 5 millions d’euros. Tout d’abord,  la dévaluation de la monnaie ukrainienne, le hrvina, dans un pays où le marché semencier est très porteur, mais aussi la fermeture de la structure de transformation du chanvre, Agrofibre, en Haute-Garonne.  Cette production destinée à l’isolation des bâtiments  n’offrait pas de perspectives économiques suffisantes.

Le foie gras et produits traiteurs en pleine formeLe groupe, qui réunit 12 000 agriculteurs et emploie 5 100 salariés, pratique quatre grands métiers. Son pôle alimentaire a le vent en poupe. Sur le marché du foie gras, la marque Montfort a vu son chiffre d’affaires progresser  de 7,3% en un an  dans les rayons des grandes surfaces, où elle arrive désormais à la deuxième place sur le plan national.

Autre réussite :  la marque Rougié, utilisée par les chefs cuisiniers,  est en hausse de 3% sur un marché français de la restauration  pourtant en souffrance.  Très présent à l’international, Euralis  vient par ailleurs de créer en Chine une filière complète destinée au marché intérieur de ce pays, et dans laquelle la coopérative réunit l’ensemble de ses savoir-faire. Dans un premier temps, 250 000 à 300 000 canards vont y être traités.

Enfin, l’activité traiteur Jean Stalaven, qui s’adresse aux bouchers, charcutiers traiteurs, ne cesse de s’accroître. Les produits coupe frais emballés ont vu, comme l’an passé, leur chiffre d’affaires augmenter de 4,5%. Une nouvelle unité de charcuterie  se construit près de Saint-Brieuc pour 7 millions d’euros.

Des céréales qui prennent l’eau

L'activité céréales est en repli de 34% cette année

Malmenée par une pluviométrie record, l’activité céréales du pôle agricole a reculé pour sa part de 34%. Cette situation  a amené la coopérative à « jouer son rôle de solidarité », indiquent les dirigeants d’Euralis  : intervention auprès des banques pour faciliter l’accès aux financements, ristournes doublées aux adhérents, contrats d’achats de céréales proposés à des prix garantis sur trois ans.

Par ailleurs, le soutien apporté à la diversification des cultures, et à l’optimisation des techniques de travail,  s’est poursuivi  afin d’aider les  agriculteurs à s’adapter à la mise en place de la nouvelle Politique Agricole Commune. « Une échéance que l’on a anticipé avec succès » estime Christian Peès. Avant de souligner  l’accent mis par le groupe sur l’innovation. Par exemple avec le système Farmstar Expert, qui permet de gérer les cultures par satellite

Dans le même esprit, un  débouché intéressant est, poursuit-il,  offert aux productions locales dans les magasins Point Vert où « La table des producteurs » enregistre un chiffre d’affaires en hausse de 53%. Sans oublier l’union réalisée entre Euralis et la Coopératives des éleveurs des Pyrénées-Atlantiques (CELPA) afin de développer l’élevage bovin dans le sud-ouest. « Les productions animales, c’est aussi une façon de faire face au risque ».

Semences : l’accent mis sur la rechercheElle aussi perturbée par le mauvais temps , l’activité du pôle Semences n’en a pas moins vu son chiffre d’affaires progresser de 2%. Tandis que les troubles politiques que  l’Ukraine connait en ce moment n’ont pas eu de conséquence sur la filiale que le groupe possède dans ce pays. « L’Europe de l’Est reste un marché en fort développement ».

Là encore, une priorité est accordée à la recherche et au développement. « Les investissements permettent de lancer cette année 34 nouveautés » indiquent les dirigeants. Tout en notant au passage le coup d’accélérateur donné aux nouveaux maïs hybrides dentés tropicaux , « qui restent  très en avance sur leurs concurrents . »

Dans un tout autre domaine, l’année 2014 a enfin été marquée par le partenariat noué avec Sanders. Avec une capacité de production de 380 000 tonnes d’aliments pour animaux, celui-ci permettra, estime-t-on de mieux valoriser la production de céréales locales.

(1) Résultat d’exploitation 2012-2013 : 15 millions, 2013-2014 : 15 millions. Résultat net 2012-2013 : 2 millions, 2013-2014 : - 2 millions ( résultat impacté par des éléments exceptionnels à hauteur de 5 millions).

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
7801
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr