Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

05/08/20 : L'Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine, organise un dépistage COVID-19 à Biarritz, ce jeudi 6 août, de 9h à 13h sur l’Esplanade du Casino Municipal; un acte gratuit. Se présenter avec sa pièce d’identité, et carte vitale

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : Le maire d'Anglet Claude Olive, après entretien avec le préfet, a pris la même décision que Maïder Arosteguy et fermera ses 4,5km de plage de 22 h à 6 h à partir du 4 août. Une décision logique en raison de la proximité des deux stations balnéaires.

30/07/20 : En Dordogne, aucun record de température n'est tombé ce jeudi 30 juillet. Météo France a enregistré un maximal de 39 degrés aux Eyzies, dans la vallée de la Vézère. Le département est placé en vigilance jaune jusqu’au samedi 1er août à 12 heures.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

30/07/20 : Albin Chalandon,l'une des figures de la V° république et du gaullisme, qui occupa plusieurs postes ministériels dont celui de Garde des Sceaux mais fut aussi PDG du groupe Elf-Aquitaine est décédé à l'âge de cent ans.

30/07/20 : A Pau, le départ de la course cycliste féminine « Donnons des ailes au vélo » sera donné le 6 août à 8 heures au Tour des Géant Stade Tissié. Cette course reprend les 21 étapes du Tour de France parcourues par les cyclistes masculins.

30/07/20 : Ce jeudi, sur la Côte basque, Biarritz devrait battre ses records de chaleur avec 41°, soyons fous, selon les spécialistes, ressenti 47°. Bref la Côte basque flirtera avec sa concurrente d'Azur, voire en matière de culture assumée, sa cousine, la Corse.

29/07/20 : Surf, longboard, bodyboard, Stand-up paddle... les meilleurs surfeurs du département des Landes sont attendus les 1er et 2 août à Labenne Océan pour le Championnat des Landes Open et Junior.

29/07/20 : A mi-parcours de la saison estivale, avec 64 destinations et une évolution très positive des flux de voyageurs, l’Aéroport de Bordeaux va rouvrir le Hall B au public, à compter du jeudi 30 juillet.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 05/08/20 | L’appel à organisation des Voisinades niortaises est lancé !

    Lire

    La Ville de Niort organise la 5e édition des Voisinades niortaises le 18 septembre prochain. Les habitants qui souhaitent organiser ce temps fort convivial entre voisins dans leur quartier doivent s’inscrire jusqu’au 4 septembre auprès du service Proximité et Relations aux citoyens. Les particuliers, organisateurs, bénéficieront d’un accompagnement personnalisé. La Ville offrira aussi un kit apéro constitué de produits locaux.

  • 05/08/20 | Un mois de juillet positif pour la Cité du Vin

    Lire

    La Cité du Vin de Bordeaux dresse un premier bilan de l’activité du mois de juin plutôt positif. Si les chiffres de fréquentation des visiteurs étrangers enregistrent une forte baisse à cause du Covid-19, la fréquentation des visiteurs locaux, elle, bondit. 61% de visiteurs bordelais supplémentaires par rapport à 2019 sont venus admirer et visiter l’emblématique musée bordelais.

  • 05/08/20 | L'appelation Sainte-Foy Côtes de Bordeaux ouvre ses Châteaux

    Lire

    Dimanche 9 août, les vignerons de Sainte-Foy Côtes de Bordeaux organisent leurs premières portes ouvertes. Objectif : "dynamiser notre territoire et notre appellation ; offrir des activités aux visiteurs, touristes et locaux" explique Christiane Deffarge, présidente de l’appellation. Les huit propriétés participantes proposeront des animations diverses et variées : visite, initiation à la dégustation, accords mets et vins, atelier pédagogique pour les enfants, balade à la découverte des cépages… Et une tombola ouverte à ceux qui auront visité au moins 3 propriétés dans la journée.

  • 04/08/20 | Agglomération du Niortais : le délai du fonds de soutien de proximité est prolongé

    Lire

    Les entreprises et associations du territoire, dont l’activité économique a été impactée par la crise du Covid-19, ont un mois supplémentaire pour demander à bénéficier du fonds de soutien de proximité mis en place par Niort Agglo. Le délai est prolongé jusqu’au 31 août 2020.Cette aide a pour objectif de répondre aux besoins de trésorerie des Petites et Moyennes Entreprises et des associations du territoire de la Communauté d’agglomération du Niortais.

  • 04/08/20 | Un marché nocturne à Guéret (23)

    Lire

    Actions Quartiers, en partenariat avec la Ville de Guéret, organise le vendredi 21 août un marché nocturne de producteurs et artisans. De 18h à 22h, des animations musicales et des stands de producteurs locaux attendent les visiteurs qui pourront aussi se restaurer sur place. Les producteurs souhaitant y participer ont jusqu’au 14 août pour s’inscrire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Méthanisation en Béarn: profession et enseignement agricoles se mobilisent pour son développement

24/05/2018 | En Béarn, les projets de méthanisations agricoles sont (très) peu nombreux. Un colloque et le lancement d'une nouvelle formation dédiée visent à accélérer les réflexions.

Claire Collado Larramendy (CFAA 64) Benoît De guillebon, Marie-Pierre Guinchard, Pierre Moureu et François Delage

La France compte sans doute un peu plus de 500 unités de méthanisation agricoles, quand l'Allemagne tourne autour de 10 000. Des chiffres qui sont certes le résultat de stratégies politiques nationales très différentes, mais qui n'enlèvent pas à la France, au niveau européen, de compter parmi les pays les moins avancés en la matière. Un retard dont le Béarn fourni malheureusement une belle illustration. Afin de tenter de résoudre ce problème, ou à tout le moins « d'amorcer les réflexions », comme le signale Pierre Moureu, Président du comité territorial Béarn de la Chambre d'agriculture, un colloque « Energie et agriculture » s'organise le 4 juin 2018 au CFA Agricole de Pau Montardon. Il permettra notamment de promouvoir le lancement à la rentrée 2018 d'une nouvelle licence professionnelle dédiée à l'Optimisation Energétique des Entreprises Agricoles (OEEA), en partenariat avec l'Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA).

La méthanisation c'est la production d'énergie (gaz ou électricité) à partir de la dégradation des matières organiques issues de l'agriculture. Une fois dégradé, le « digestat » sert également d'engrais pour l'agriculture. Les enjeux de la méthanisation se placent alors tant du point de vue individuel que global. La méthanisation permet en effet à l'agriculteur la valorisation de ses effluents (mais pas seulement : les cultures intermédiaires par exemple peuvent également nourrir une unité de méthanisation) via la possibilité d'une autoconsommation sur l'exploitation de l'énergie produite, voire celle d'un revenu complémentaire par la vente de l'électricité ou des gaz issus du processus. Démultipliée sur un ou plusieurs territoires, « La méthanisation répond à des enjeux énergétiques globaux, et à des enjeux environnementaux si on regarde la question des émissions de méthane », souligne François Delage, consultant en environnement et énergie auprès de la Chambre d'agriculture. « Si on ne méthanise pas dans un méthanisateur, le phénomène de méthanisation et donc de production de méthane se fait de toute façon naturellement en extérieur... », synthétise Benoît De Guillebon. Les deux hommes sont d'autant plus convaincus de la nécesssité de développer cette pratique, que « 90% des gisements de la méthanisation proviendront à long terme, de l'agriculture », assurent-ils.

Des projets béarnais qui se comptent sur les doigts de la main
Mais pour l'heure, si on entend ces temps-ci parler du méthaniseur actuellement en montée de charge « Méthalayou », qui s'est monté autour d'une quinzaine d'agriculteurs sur la commune de Préchacq Navarrenx, les projets de ce type se comptent sur les doigts d'une main en Béarn. François Delage liste seulement trois autres projets en cours, à des stades plus ou moins avancés. « Un premier projet à Nousty, porté par 2 éleveurs, vient de clore sa consultation auprès du public et attend la décision du préfet pour se lancer, un deuxième à Prechacq Josbaig, autour de 8 agriculteurs devrait voir son dossier administratif déposé autour du mois de septembre, et enfin il existe un troisième projet qui réunit 7 agriculteurs à Artigueloutan, avec la particularité de récupérer le fumier de l'hippodrome de Pau, mais là encore les procédures sont à leur début. »
Le constat, pauvre, est sans appel. Il faut dire que les limites sont belles et bien là: limite financière surtout; « il n'y a pas de projet à moins d'1,5 M€ », indique François Delage, limite sociétale parfois. « Il faut aussi travailler à l'acceptabilité de ces unités de méthanisation, expliquer notamment au riverain, qu'une fois les effluents dans le méthaniseurs, il n'y a pas d'odeurs particulières », indique Benoît De guillebon.
Détailler les enjeux, les limites (mais aussi leurs réponses), et les exemples telle est bien aussi la vocation du Colloque du 4 juin, organisé au CFA Agricole de Pau Montardon. Si cette journée fait particulièrement le focus sur la méthanisation ( avec des visites de terrain dans l'après-midi sur le site de l'unité de méthanisation du lycée agricole de Vic en Bigorre, puis d'une petite unité de méthanisaton agricole à Villefranque) les autres sources d'énergies agricoles seront aussi évoquées.

"Développer des compétences, c'est développer des atouts pour demain"
Pour Pierre Moureu, Président du comité territorial Béarn de la Chambre d'agriculture, pas de doute, « l'agriculture doit réfléchir à cette question de la production d'énergie sur les exploitations. La Chambre d'agriculture se devait d'amorcer cette réflexion en valorisant ce qui se fait et en contribuant à la formation de personnes qui soient capables de conseiller les agriculteurs dans ce domaine. Développer les compétences sur ce sujet dans le département, c'est développer des atouts pour les futurs agriculteurs du département ».
Une formation qui englobe l'optimisation énergétique au sein des entreprises agricoles dans son ensemble, voilà le cœur de la nouvelle licence pro par apprentissage qui démarre en septembre au CFA Agricole de Pau Montardon. Cette formation, de 12 places, est en réalité intégrée à la licence professionnelle, MEEGC « Métiers de l'énergétique, de l'environnement et du génie climatique » de l'IUT Génie Mécanique de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour. Sur les 521 heures de formation 40% des cours se feront en commun avec les étudiants de la licence pro MEEGC à l'IUT, et les 60% restant se feront au sein du CFAA de Montardon.
Objectif, selon Marie-Pierre Guinchard, professeur et coordinatrice de cette formation: « aborder les enjeux liés à la production d'énergies renouvelables en agriculture, et apprendre les techniques pour développer, financer et gérer des projets. Une formation, dans laquelle 30% des intervenants seront des professionnels, et qui prévoit également la mise en pratique d'études et diagnostics énergétiques agricoles ou agro-alimentaires grâce à des études de cas réels, et des mises en pratique ». L'alternance, sur un rythme de 3 semaines de cours et 3 semaines en entreprise, permettra aux candidats d'acquérir les compétences professionnelles nécessaires pour mener à bien leurs projets personnels et leur insertion à l'issue de la formation

Formation : Renseignement auprès du secrétariat du CFA au lycée agricole de Montardon ou sur le site internet du CFAA64 www.cfaa64.com , ainsi que sur le site de l'IUT de Génie Thermique à la rubrique licence pro MEEGC. http://iutpa.univ-pau.fr

Colloque du 4 juin 2018: « Energie et agriculture » organisé au CFAA 64 Pau Montardon
Renseignement secrétariat CFAA 64 : 0559331289
Infos et programme : http://iutpa.univ-pau.fr et reservation en ligne: ici

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
10706
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr