Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/02/21 | Une nouvelle gamme de produits bio et sans sucres dans le Pays Basque

    Lire

    A Bardos (64), Elikatxo produit, transforme et commercialise des jus de fruits et des soupes. Afin d’élargir sa gamme de produits bio et sans sucres, l’entreprise doit créer une ligne de production automatisée. Pour aider la société dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué une subvention de 30 270 euros lors de sa dernière commission permanente.

  • 25/02/21 | Mimizan va accueillir un tiers-lieu

    Lire

    Mimizan, territoire assez isolé en dehors de l’été, a décidé de créer un tiers-lieu, au travers de l’association « Lily dans les étoiles », pour permettre aux habitants de se rencontrer, d’échanger, de travailler mais aussi pour favoriser le lien social. Cette association, constituée d’une quarantaine de professionnels locaux issus de secteurs divers, souhaite avec ce tiers-lieu créer un pont entre le dynamisme économique de la saison estivale et l’activité des résidents à l’année. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 60 000 euros.

  • 25/02/21 | Dordogne : Rubi Cuir forme tous ses salariés

    Lire

    A Boulazac, Rubi Cuir fabrique des pièces de maroquinerie pour le secteur du luxe. Afin d’acculturer les salariés à ces savoir-faire particuliers, l’entreprise a mis en place un parcours de formation interne afin de professionnaliser rapidement les nouveaux salariés. Les enjeux de développement de l’entreprise portent aussi vers une professionnalisation des formateurs. Pour les aider à cela, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué à l’entreprise une aide de 67 708 euros.

  • 24/02/21 | A Canéjan, Hervé Thermique parie sur le numérique

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir la transformation numérique de la société Hervé Thermique, basée à Canéjan en Gironde. L’entreprise, répartie sur 60 sites en France, a décidé de poursuivre sa stratégie de croissance en améliorant son offre en matière de maintenance. Pour ce faire, elle compte développer un outil numérique innovant autour de la maintenance du bâtiment.

  • 24/02/21 | Cybersécurité: Escape Technologies innove à Biarritz

    Lire

    Créée en septembre 2020, Escape Technologies, basée à Biarritz, se positionne sur le marché de la gestion des vulnérabilités et de l’audit cyber. Elle souhaite aujourd’hui innover et développer le prototype de sa solution de cybersécurité visant la génération des règles de sécurité automatisées et basées sur l’intelligence artificielle pour le cloud. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 75 000 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Rentrée syndicale de la FNSEA Nouvelle Aquitaine: Monsieur le président : nos forces et nos faiblesses

30/08/2017 | Visite du président de la région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, au GAEC de Philippe Moinard (président de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine)

Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, en visite sur l'exploitation de Philippe Moinard, président de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine

Mardi 29 août, c'était la première rentrée syndicale pour le nouveau président de FNSEA Nouvelle-Aquitaine, Philippe Moinard. Ce dernier en a profité pour convier tous les acteurs des différentes FDSEA de la région mais aussi le président de la Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset et son vice-président en charge de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt au sein de son Groupement Agricole d'Exploitation en Commun (GAEC) de la Lougnolle à Prahecq dans les Deux-Sèvres. Cette réunion de travail du conseil d'administration a permis d'aborder certains sujets sensibles qui inquiètent les agriculteurs de la Nouvelle-Aquitaine, la plus importante région agricole de France et même d'Europe.

A quelques kilomètres de Niort, les familles Moinard et Auzanneau se sont réunies en Groupement Agricole d'Exploitation en Commun depuis 2007 à Prahecq (Deux-Sèvres). Leur exploitation est très diversifiée. Elle produit du lait avec un troupeau de 120 vaches de race Holstein. « La production s'effectue en continu, explique Philippe Moinard, le nouveau président de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine depuis mars. Il y a deux robots de traite. Les vaches y vont quand elles le souhaitent. » Elle sont choyées ces bêtes-là. Hormis les vaches, le GAEC fait des cultures et semences, des poules pondeuses et s'est également penché sur plusieurs sujets importants : la méthanisation et la gestion de l'eau entre autre.

Ce mardi 29 août, il y avait du monde dans cette exploitation. Une soixantaine de personnes venues visiter les lieux. Parmi lesquels des représentants des FDSEA venant de l'ensemble de la région Nouvelle-Aquitaine. « Au total, il y en a douze, dix présidents sont là, les autres sont excusés et sont représentés par les secrétaires généraux », précise Philippe Moinard. Pour sa première rentrée syndicale à la tête de la FNSEA de Nouvelle-Aquitaine, il a convié un invité particulier Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine accompagné de son vice-président, en charge de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, Jean-Pierre Raynaud.

L'oeuf se vend moins

Philippe Moinard fait visiter sa ferme. Précise différentes choses sur ses installations (méthanisation, réserve d'eau...). Tout en n'oubliant pas les problématiques des agriculteurs. « Nous sommes confrontés à de nombreuses difficultés financières (revenus faibles), manque de valeur ajoutée lié aux marges pratiquées par la transformation et par la distribution, la crise sanitaire, le manque de confiance des citoyens. » Car le scandale du fipronil l'a touché. Son GAEC possède des poules pondeuses. 6000, élevées en plein air. Les Français se sont mis à douter: « Il faut qu'on enlève tous ces doutes, répond Philippe Moinard. Le fipronil, il s'agit d'un micro problème qui entraîne tout de suite une crise de confiance auprès des consommateurs. » Car c'est un cas à part. Lui produit plus d'un million d’œufs chaque année. Il en vend un tiers en vente directe et le reste est collecté par la société Saintong'Oeuf.

Alain Rousset à l'écoute

Pour Alain Rousset, ce déplacement en Deux-Sèvres participe à l'une de ses nombreuses rentrées. « C'est la rentrée agricole. La semaine prochaine ce sera la rentrée scolaire, sourit le président de la Nouvelle-Aquitaine. Lui qui assure ne pas être « un idéologue ». « Il faut être pragmatique et donner du sens dans l'action politique, poursuit-il. Pour moi participer à ce conseil d'administration de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine, c'était l'occasion d'échanger sur les problèmes des agriculteurs. » Le président a surtout fait quelques annonces. « La région via les lycées produit plus de 25 millions de repas par an. C'est un potentiel énorme pour les agriculteurs. Nous voulons favoriser le circuit-court auprès de ces collectivités. Il faut que tout le monde s'organise dans ce sens et que ce ne soit pas les grandes chaînes de distribution qui viennent me dire qu'elles peuvent faire du circuit-court. » À terme, l'objectif de la Nouvelle-Aquitaine est de s'approvisionner à hauteur de 60% en circuit-court et 20% de bio pour les cantines de ses lycées. Une réunion de travail devrait être proposée rapidement par la région pour organiser l'approvisionnement des repas. Le président de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine espère que ce soit le plus tôt possible.

Parmi les thèmes abordés, celui des zones défavorisées. 2 000 éleveurs sont concernés sur l'ensemble de la Nouvelle-Aquitaine. Ils risquent de perdre leurs aides. Les Deux-Sèvres est le département le plus touché. 1200 éleveurs vont sortir de ces zones après la révision de la carte. L'indemnité compensatoire de handicaps naturels (ICHN) entre 8 000 et 10 000 euros d'aides perçues risquent de disparaître. Un sujet sensible mais les organisations professionnelles essaient de travailler avec les administrations, les collectivités et la région pour améliorer les propositions de ces cartes. La FNSEA Nouvelle-Aquitaine demande, qui plus est, un report de l'application de la réforme des zones défavorisées.

Le problème des retenues d'eau

Autre projet, où la région apporte son soutien. Celui de 19 retenues d'eau à faire dans le sud Deux-Sèvres, secteur géographie où la ressource en eau est trop faible. Le FEADER (le fonds européen agricole pour le développement rural) ne prévoyait pas d'y participer au départ mais Alain Rousset a bien reçu le message. « J'espère qu'il va soutenir cet investissement en plus de l'Agence des bassins. Il faudra une participation de la FEADER (le fonds européen agricole pour le développement rural), je pense car le coût est important ». Philippe Moinard sait de quoi il parle puisqu'il a lui même investi dans une réserve d'eau de 128 000 m3. « Dans les années 1990, une quinzaine était prévue sur l'ensemble du département, il n'y en a eu que quatre de construites dont la mienne; j'ai fait faire une retenue de substitution. Elle a permis d'exploiter les terres, d'employer les saisonniers. Ça génère de l'activité en amont et en aval », explique-t-il.

La FNSEA Nouvelle-Aquitaine veut travailler main dans la main avec la région pour les Etats généraux de l'alimentation. « Il va falloir qu'on dise quelle agriculture on pratique et dans quel but », explique Philippe Moinard. L'équation paraît complexe. Pour Alain Rousset, cela passe par un rapprochement avec la région. « La régionalisation de la politique agricole est importante. Nous avons intérêt à rapprocher les décisions car nous sommes en contact direct avec ces acteurs. » explique le président de la région Nouvelle-Aquitaine.

 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
32430
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Romain Nougué (à gauche), maraîcher est installé à Meillon depuis le mois d'octobre dans le cadre de la ceinture verte de l'agglomération de Pau. A ses côtés Victor, en contrat de parrainage auprès de Romain Agriculture | 17/02/2021

Installation agricole et circuits courts : la Ceinture verte de Pau se concrétise

Les représentants des Jeunes Agriculteurs NA et de la FNSEA NA devant le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux Agriculture | 16/02/2021

Loi EGAlim : En Nouvelle-Aquitaine, Jeunes Agriculteurs et FNSEA avertissent la grande distribution

Christophe Congues, Président du groupe coopératif Euralis Agriculture | 12/02/2021

Du mouvement à la tête des Groupes coopératifs Maïsadour et Euralis

Marc Cazaux HélicA Agriculture | 12/02/2021

Concours Agrinove : Que sont-ils devenus ? Marc Cazaux lauréat 2017 (épisode 3/4)

Sylvain Bordenave, président JA 64 et Iban Pebet, président du Comité d'Orientation Transmission Installation de la chambre d'agriculture 64 Agriculture | 11/02/2021

Installation agricole : "une bonne année" dans les Pyrénées-Atlantiques

Les Rencontres de l'alimentation se sont lancées le 3 février dernier avec le débat sur la Souveraineté alimentaire : utopie ou réalité ? Agriculture | 09/02/2021

Souveraineté alimentaire : de l'individu au monde

L'activité céréales est en repli de 40 à 50% sur l'année 2020 Agriculture | 02/02/2021

Les coopératives agricoles : un impact socio-économique majeur en Nouvelle-Aquitaine

Le salon régional de l'agriculture Aquitaine - image d'archive Agriculture | 29/01/2021

Un Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine 2021 plus proche du public ?

Dispositif de désinfection de l'entreprise Sanodev Agriculture | 28/01/2021

Concours Agrinove : Que sont-ils devenus ? Laure Sandoval lauréate 2018 (épisode 2/4)

Elevage de canards prêts-à-gaver dans un bâtiments 900 m2 aux normes de la biosécurité Agriculture | 27/01/2021

Crise aviaire: Les Pyrénées-Atlantiques se soucient des éleveurs et du Kriaxera

Bertrand Venteau, le président de la Chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne Agriculture | 27/01/2021

Haute-Vienne : La Chambre d’Agriculture en recherche de financements pour les agriculteurs

Jean-Louis Dubourg, Président de la Chambre d'Agriculture de la Gironde Agriculture | 26/01/2021

« Peu de perspectives pour les mois à venir », J-L Dubourg, Président de la Chambre d'agriculture de Gironde

Yann Viaud est un des premiers agriculteurs à s'être lancé dans le projet avec la CARA Agriculture | 25/01/2021

Pays Royannais : un atelier de transformation pour les agriculteurs

Cedric Tranquard (ici avec Luc Servant) a été élu à 18 voix sur 25, face à un candidat de la Coordination rurale Agriculture | 25/01/2021

Cédric Tranquard élu à la tête de la Chambre d’agriculture 17

Luc Servant, Président de la Chambre régionale d'agriculture Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 21/01/2021

Agriculture néo-aquitaine : "Des signes qui permettent de sourire" pour 2021, selon Luc Servant