Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/08/20 | Un cluster de Covid à Idaux-Mendy en Soule

    Lire

    l’ARS Nouvelle-Aquitaine signale l’existence d’un cluster à Idaux-Mendy (64); Il s’est formé lors d’un stage organisé par une association toulousaine fin juillet dans un gîte de la commune. Un premier cas positif a été détecté au retour à Toulouse le 31 juillet chez un enfant symptomatique, puis chez un deuxième enfant le lendemain. Tous deux avaient participé au même séjour à Idaux-Mendy. Au total, 6 enfants et 1 éducateur ont été contaminés. Le cluster est géré par l’ARS Occitanie en lien avec Nouvelle-Aquitaine, afin d’établir un traçage efficace.

  • 08/08/20 | La LPO Aquitaine cherche des "rapatrieurs"

    Lire

    Face au grand nombre d'animaux retrouvés en détresse par des particuliers, la Ligue de protection des oiseaux vient de lancer un appel à bénévoles pour transporter ceux-ci dans leur véhicule personnel. Leur mission : aller du lieu où a été trouvé l'animal jusqu'au centre de soins d'Audenge. La LPO cherche des volontaires en particulier sur les secteurs du Médoc, de Blaye, Libourne ainsi qu'en Dordogne. Contact : benevolot.cds33@lpo.fr.

  • 08/08/20 | Incendie d'Anglet: un adolescent mis en examen

    Lire

    C'est le procureur de la République qui l'a annoncé: un jeune apprenti de 16 ans, apprenti menuisier et vivant dans un foyer de Bayonne dans le cadre d'une assistance a été mis en examen. Il se serait vanté de son "exploit" à des camarades. Il avait déjà tenté de mettre le feu à sa chambre. S'il n'a pas reconnu les faits, le Procureur l'a mis en examen en raison d'indices graves concordants", mais Jérôme Bourrier insiste: "La présomption d'innocence doit être respectée". La peine maximale pour cet acte de destruction volontaire est de vingt ans de prison.

  • 08/08/20 | L’Open de France Espoirs et 100% filles de Surf annulés et reportés à Lacanau

    Lire

    Initialement prévu du 12 au 16 août, l’Open de France Espoirs et l’Open de France 100 % filles ont été annulés et reportés par les services de l’État, la ville de Lacanau et le Lacanau Surf Club. Cette décision a été prise suite aux conditions sanitaires actuelles, du pic de fréquentation touristique et du brassage géographique des compétiteurs. La Fédération et ses partenaires travaillent actuellement pour trouver une nouvelle date pour l’Open de France 100 % filles.

  • 07/08/20 | Bordeaux Métropole soutient le Liban

    Lire

    Suite aux évènements qui viennent de se dérouler à Beyrouth, le président de Bordeaux Métropole, Alain Anziani, propose d’allouer une aide exceptionnelle à Médecins Sans Frontières, qui est actuellement dans la capitale libanaise pour assurer l’aide médicale d’urgence, de 50 000€. MSF depuis 25 ans a sa plus grande base logistique à Mérignac. Fin septembre lors du prochain Conseil de Bordeaux Métropole, une délibération formalisera ce soutien.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Nouvelle-Aquitaine : Alter'NA veut faciliter l'investissement agricole

25/11/2018 | Le nouveau dispositif Alter'NA, présenté officiellement ce vendredi, est censé faciliter les prêts bancaires pour les agriculteurs souhaitant changer de modèle.

alter'NA Nouvelle-Aquitaine

Ce vendredi 23 novembre, la région Nouvelle-Aquitaine a annoncé la création, aux côtés du Fonds Europen d'Investissement (FEI) d'un fonds d'investissements à destination du secteur agricole dans le but de favoriser l'accès des professionnels du secteur au crédit. Ce nouveau montage financier a été réalisé pour "concrétiser les engagements pris en matière d'accompagnement de la transition des exploitations agricoles", alors qu'un nouvel appel à projet a été lancé par FranceAgrimer au niveau national le 21 novembre dernier, "ouvert aux entreprises réalisant des travaux de recherche et de développement".

"Nous souhaitons amorcer un mouvement de bascule car même si le taux de conversion régional en bio est considérable, ce dernier constitue toujours environ 7% des surfaces. La demande est importante et nous sommes actuellement obligés d'importer, et pas que de l'Europe", a souligné ce vendredi 23 novembre Alain Rousset lors du lancement officiel d'Alter'NA, ce nouveau fonds d'investissements qui sera doté de 30 millions d'euros, dont 16 millions de la Région et 14 millions de l'Union Européenne via le FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural). Cette somme a pour objectif de générer 150 millions d'euros (avec le concours du secteur privé) au profit de 1200 à 1500 agriculteurs et entreprises agricoles dans les cinq ans.

Après le signal envoyé par Vivea ayant acté en octobre la suppression du dispositif "Emergence" destiné aux candidats à l'installation, la région compte donc s'imposer comme un intermédiaire local, à travers cette nouvelle ingénierie financière, du vaste appel à projets lancé le 21 novembre dernier par FranceAgrimer et le ministère de l'Agriculture, baptisé "Agriculture et alimentation de demain". Ce dernier fait en effet partie du Grand Plan d'Investissement.

Avantages en "nature"

Alter'NA, lui, a choisi de créer un partenariat avec le FEI (Fonds Européen d'Investissement) pour développer cet instrument financier destiné aux intermédiaires (donc, principalement, aux banques) sans pour autant se substituer aux programmes de subventions et d'accompagnement bancaire déjà en place. Les "intermédiaires financiers" auront à charge de l'utiliser pour que les agriculteurs puissent avoir accès plus facilement au crédit bancaire, avec des conditions voulues comme étant mieux adaptées à leur besoins. "C'est un effet multiplicateur que l'on recherche, pas un effet de substitution, a d'ailleurs prévenu le président de région. Plus précisément, Alter'NA est censé accompagner la transition des exploitations (élevage et production végétale), la création d'éco-serres en fruits et légumes, soutenir le développement des circuits courts et de la valeur ajoutée (par exemple, les yaourts produits ou commercialisés à partir du lait de la ferme) et enfin "soutenir la transformation et la commercialisation par les entreprises agroalimentaires sur les projets dédiés aux produits certifiés en agriculture biologique".

Pour Piotr Luigi Gilbert, directeur général du FEI, Alter'NA pourrait être abondé par "d'autres fonds européens, notamment ceux du plan Juncker. Les risques seront partagés entre les banques et les acteurs publics qui auront à charge cette garantie de portefeuille". Le FEI devra, pour lancer officiellement la démarche, organiser un appel à manifestation d'intérêts le 15 février prochain, dans le but de sélectionner les organismes bancaires chargés de la mise en place de ces prêts plus avantageux, notamment une réduction des cautions personnelles exigées, la gratuité de la garantie ou une réduction importante des taux d'intérêts.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
15040
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr