Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/05/20 | Bordeaux : le milieu hospitalier manifeste

    Lire

    Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à la mi-journée ce mardi devant l'hôpital Pellegrin à Bordeaux pour répondre à l'appel d'une intersyndicale (CGT, Sud Santé, FO, CNI) face à la grogne du milieu hospitalier, "envoyé au front sans armes". Leur demande ? Une prime de 1500 euros pour les hospitaliers qui ont travaillé sur le site pendant la crise et une augmentation de 300 euros mensuels pour l'ensemble du personnel. Un second rassemblement doit se tenir le 28 mai à l'hôpital Haut-Lévêque.

  • 26/05/20 | Le Festival des Jeux du Théâtre de Sarlat n'aura pas lieu

    Lire

    La 69e édition du Festival des Jeux du Théâtre de Sarlat, prévue du 18 juillet au 3 août, n’aura pas lieu. Dans ce contexte de pandémie et en raison des mesures sanitaires drastiques, les organisateurs ont préféré annuler cette édition, en liaison avec la Mairie, les services culturels du département et de la région. C'est la première fois que le Festival depuis sa création annule une saison. L'équipe du festival donne rendez-vous en 2021 aux dates habituelles avec la programmation de 2020.

  • 26/05/20 | Des vélos à assistance électrique pour les Mérignacais

    Lire

    Afin d'accompagner la période de déconfinement et la transition écologique, la Ville de Mérignac (33) lance, en partenariat avec la Maison du Vélo, un service de prêt expérimental de 49 vélos à assistance électrique pour faciliter les déplacements domicile-travail des habitants. Ce prêt sera de 3 mois maximum, non reconductible. La Ville de Mérignac espère faire évoluer son offre de service à 60 vélos d’ici fin 2020. Le service sera gratuit pendant la période expérimentale, mais une adhésion à la Maison du Vélo de 15 euros sera demandée.

  • 26/05/20 | Covid-19 : des fonds de solidarité débloqués dans le Villeneuvois

    Lire

    Pour soutenir les petites entreprises et associations, la Communauté d’Agglomération du Grand Villeneuvois en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine et la Banque des Territoires a abondé un fonds de solidarité et de proximité porté par Initiative Lot-et-Garonne. Des prêts à taux 0% d’un montant de 5 000 € à 15 000 € maximum sont accordés aux entreprises impactées par la situation sanitaire, dès maintenant. Les dossiers de demandes doivent être déposés de manière dématérialisée sur le site dédié à cette aide d’urgence : www.fondstpenouvelleaquitaine.fr

  • 26/05/20 | Beynac: Le soutien du député Michel Delpon (LREM) à l’achèvement du chantier

    Lire

    Ce mardi matin, le conseil départemental de la Dordogne publie un communiqué dans lequel le député du Bergeracois, Michel Delpon, déclare son soutien au projet de déviation de Beynac, alors qu'il n'avait jamais pris position à son sujet. "Eu égard aux travaux déjà réalisés, je me prononce à présent publiquement contre la démolition des ouvrages déjà réalisés en raison du gaspillage d’argent public que cela représente. Je souligne par ailleurs l’impact écologique négatif que cela va entraîner."

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Opération séduction pour la Grande Safer en Creuse

08/11/2019 |

La Safer en Creuse

Pour la première fois, la Safer régionale, toute neuve dans son habit néo-Aquitain, s’est rendue en Creuse pour une mission séduction tissée de pédagogie. Devant une cinquantaine de personnes, président, directeur général et conseillers fonciers se sont succédés à la barre pour apporter un message : Voici la mission de la Safer, et voilà pourquoi la réunion des trois anciennes entités régionales en une seule ne changera rien (ou presque).

Pour sa première grande tournée introductrice en Limousin, la Safer Nouvelle-Aquitaine est venue en nombre : Jean-Luc Niveau, président du comité technique de la Creuse, était accompagné de Patrice Coutin, ancien président de la Safer Poitou-Charente, nouvellement élu à la tête de la réunion des trois, et Philippe Tuzelet, directeur général Nouvelle-Aquitaine.

Démystifier son travail, et surtout le droit de préemption

« Nous sommes vraiment satisfaits de cette première en Creuse, ont salué Patrice Coutin et Philippe Tuzelet, président et directeur général de la Safer Nouvelle-Aquitaine. C’était l’occasion de faire passer aussi le message que, même si nous avons fusionné, l’échelon de décision principal reste le département, et de démystifier notre travail, notamment le droit de préemption ».

Démystifier, par la pédagogie notamment. Et c’est par des cas pratiques et en proposant au public d’être les jurés d’un jour du comité technique de la Creuse, que la Safer a levé le voile sur un processus encore méconnu.

Nicolas Lascoux est conseiller foncier pour la Safer sur une zone qui s’étend de Boussac à Évaux-les-Bains et le nord du canton d’Auzances. Dans son cas pratique, il reçoit une demande de préemption (droit d’achat prioritaire) après notification de vente reçue par la Safer. La parcelle concernée est un îlot de quatre hectares et demi en fond de vallée. La notification se faisait au profit d’un chirurgien-dentiste résidant sur la commune, afin de loger sur le pré un cheval pour sa fille, férue d’équitation. Un agriculteur voisin, Alain Mielle, dont l’exploitation est contiguë, envoie donc une demande de préemption à la Safer. « Attention, prévient le conseiller foncier, de bien noter que la Safer ne préempte pas pour un projet précis. La préemption ne va donc pas nécessairement vers le demandeur, puisqu’une fois qu’elle est actée, elle ouvre un nouveau cycle d’appels à projet. »

Une fois la demande reçue, Nicolas Lascoux mène l’enquête. Une inspection est diligentée sur la parcelle concernée, chez l’acquéreur notifié (le chirurgien) et le demandeur. Son analyse terminée, il demande au comité technique de rendre sa décision. La Safer doit-elle, oui ou non, préempter ? À 34 voix pour et trois contre, les jurés d’un jour se prononcent pour. Jean-Luc Niveau, président du comité technique de la Creuse, explique que « nous aurions pris, dans une situation similaire, la même décision, puisque c’est l’intérêt professionnel qui prévaut ici. »

Une situation hétérogène du foncier rural en Creuse

Le cas pratique se poursuit jusqu’à l’attribution du terrain, et est suivi d’autres exemples. Le tout avait pour vocation de faire comprendre que, malgré la fusion des trois anciennes Safer, la nouvelle entité qui en ressort n’a pas vocation à écraser les décisions prises à l’échelon départemental.

Et de rappeler que le contraire serait, de toute manière, peu pertinent aux vues des particularités inhérentes à chaque territoire en Nouvelle-Aquitaine, où le prix du foncier agricole varie de 1.000 à 20.000 euros à l’hectare. En Creuse, les disparités sont moins larges, mais elles sont bien là. Notamment sur l’évolution du prix. Entre 2017 et 2018, dans la Combraille bourbonnaise, il a bondi de 10 %, alors que dans un même temps, la moyenne des prix chutait de 16 % sur le plateau de Millevaches.

De manière à mieux informer sur ces tendances et continuer son travail de pédagogie, la Safer Nouvelle-Aquitaine a pris rendez-vous pour l’année prochaine, et compte pérenniser ces rendez-vous.

 

Vianney Loriquet
Par Vianney Loriquet

Crédit Photo : Vianney Loriquet

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
6934
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Champ de maïs dans les Landes Agriculture | 25/05/2020

Emploi agricole: Recrutements massifs de saisonniers chez Euralis et Maïsadour

Semaine Agriculture Agriculture | 21/05/2020

Quand l'agriculture débat de son avenir

Journée Installation-Transmission 2020 Agriculture | 20/05/2020

La coopération agricole, un soutien de choix lors de l'installation des jeunes agriculteurs

Prendre soin du climat Agriculture | 20/05/2020

Prendre soin du climat : une préoccupation qui touche aussi l’agriculture

L'élevage a t_il un avenir en Europe, un débat du salon régional de l'agriculture Agriculture | 20/05/2020

L'élevage et l'alimentation en débat sur la Semaine de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine

Etats généraux de l'innovation2020 retransmis sur agriweb.tv Agriculture | 20/05/2020

Autonomie protéique des élevages : quelles perspectives en Nouvelle-Aquitaine ?

Une Blonde d'Aquitaine, s'apprête à participer à un concours de race Agriculture | 19/05/2020

Jeunesse et passion de l'élevage ouvrent la Semaine de l'agriculture

Inauguration de la Semaine de l'Agriculture avec Jean-Pierre Raynaud, Alain Rousset et Dominique Graciet Agriculture | 18/05/2020

La Semaine de l'agriculture inaugurée: " Place aux agrosolutions ! "

Journée installation-transmission Agriculture | 16/05/2020

La coopération agricole au coeur de la 3ème Journée Installation Transmission

Aurélie Léger s'est installée sur 300 ha de céréales au nord de Poitiers, un challenge entre coups durs et passion pour l'agronomie Agriculture | 15/05/2020

Installation grandes cultures : pour Aurélie Léger, la passion surpasse les coups durs

Julien Biteau avec ses Blondes d'Aquitaine à Champdolent Agriculture | 14/05/2020

A Champdolent (17), l'aide à l'installation a permis à un jeune de renouer avec la tradition familiale

Paroles d'agriculteurs Agriculture | 14/05/2020

"Paroles d'agriculteurs", met en lumière les exploitants de Nouvelle-Aquitaine sur AgriwebTV !

Hervé Berho, un jeune éleveur basque engagé et dynamique Agriculture | 13/05/2020

Hervé Berho, un jeune éleveur basque engagé et dynamique

L'exploitation de Mehdi Maumège Agriculture | 12/05/2020

Mehdi Maumège, ancien ouvrier agricole, s’est associé avec son ami d’enfance

Christophe Villier Rauzan Agriculture | 06/05/2020

Installation-Transmission : Christophe Villier, de la vente à la vigne