Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/06/19 : En Dordogne, le niveau 3 alerte canicule a été déclenché qui permet de mettre en œuvre immédiatement des mesures appropriées en vue de protéger les populations. Le pic de chaleur devrait se situer le 27 juin avec des minimales à 21° et des maximales à 41

23/06/19 : Chez les féminines, la belge Nafissatou Thiam remporte le Décastar à Talence. La bordelaise Solene Ndama termine 4° avec 6290 points, elle se qualifie pour les Championnats d'Europe Espoirs, mais échoue à 10 points de la qualification aux mondiaux.

22/06/19 : Au Décastar Talence, ce samedi 22 juin, la Championne Olympique belge Nafissatou Thiam a battu le record du stade de hauteur avec un saut à 2m02, 2ème performance mondiale de l'année, et record du monde de saut en Hauteur lors d'un heptathlon.

21/06/19 : Le 20 juin, Alexandra Siarri adjointe au maire de Bordeaux chargée de la Ville de demain, de la cohésion sociale et territoriale, a été élue présidente nationale de «France Médiation» qui fédère les 75 acteurs publics et privés de la médiation sociale

21/06/19 : Après Bordeaux, Blaye, La Rochelle, Dax et Mont-de-Marsan, Parthenay et Niort testent actuellement une nouvelle ligne de bus (la 12) fonctionnant au biogaz. Le projet est soutenu par la Région.

20/06/19 : Deux Sèvres : dimanche 23 juin, de 10 h à 18 h, la Maison du Département à Niort accueillera une trentaine d'activités sportives à tester gratuitement en famille. Basket, kendo, escrime, tir à l'arc, rugby fauteuil... dans une ambiance festive. Gratuit.

19/06/19 : L'Hebdomadaire "Le Point" classe en 3ème position parmi les 70 villes les plus attractives de France, Bayonne Anglet et Biarritz sur la Côte basque pour leur dynamisme économique, leur mobilité leur connectivité et la qualité de vie.

19/06/19 : Charentes: selon le BNIC, les dégâts causés par l'épisode orageux de cette nuit ont eu un niveau d'impact limité sur le vignoble, localisés à Salles d'Angles, Sigogne, Angeac-Champagne, St-Martial, Jarnac, Gensac, Genté, Jarnac-Champagne ou Chadenac.

19/06/19 : La Rochelle : dans le cadre de l’approbation du Plan local d'Urbanisme intercommunal, une enquête publique est ouverte jusqu'au 26 juillet, dans 60 permanences réparties dans l'agglomération. Registre en ligne : www.registre-dematerialise.fr/1359.

19/06/19 : En raison d’un changement de programme de dernière minute, la visite de Nicolas Thierry, vice-président en charge de l’environnement et de la biodiversité, à Iraty et à Esterençuby ce jeudi 20 juin est reportée sine die.

18/06/19 : Nathalie Lasserre, première conseillère du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel est nommée sous-préfet de Nontron. Elle remplace Frédéric Roussel, nommé directeur de cabinet à la préfecture du Tarn à Albi.

14/06/19 : La Rochelle : Le Muséum d’Histoire Naturelle s’est vu décerné le Trophée Môm’Art 2018 aujourd'hui. L’association Môm’Art récompense chaque année une institution culturelle qui a signé sa Charte de démarche d’accueil des familles et des enfants.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/06/19 | Deux-Sèvres : fermetures des routes niortaises pour travaux

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres va procéder à des travaux d'entretien (fauchage, élagage, voirie) sur le contournement sud de Niort. Les travaux seront réalisés de nuit entre 19 h et 23 h 30 selon les phasages suivant : du 26 au 27 juin entre la route d'Aiffres et la route de Saint-Jean d'Angély ; du 3 au 4 juillet entre la route de Saint-Jean d'Angély et la route de La Rochelle.

  • 24/06/19 | Vienne : la Préfecture au chevet d'Avanton

    Lire

    Après un arrêté interministériel daté du 21 juin 2019, la Préfecture de la Vienne annonce la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour Avanton. En effet, la commune a été fortement affectée par la sécheresse de l'été 2017, et la réhydratation des sols a provoqué plusieurs mouvements de terrain. Les sinistrés ont 10 jours à compter de la publication de l'arrêté au Journal officiel pour se manifester dans le cadre d'une indemnisation. Les demandes se font donc jusqu'au 2 juillet.

  • 24/06/19 | Virginie Calmels quitte Barnes

    Lire

    Virginie Calmels, ancienne numéro 2 des Républicains et ex adjointe d'Alain Juppé à Bordeaux, quitte ses fonctions de présidente de Barnes France et CEO de Barnes International et Hospitality prises en mars. Dans un communiqué, le groupe immobilier de luxe parle de "dissension majeures avec les actionnaires et d'une "décision devenue inévitable". La principale concernée a précisé dans un communiqué que la décision serait intervenue "suite au refus des actionnaires de me garantir leur accord pour la mise en œuvre des mesures correctrices préconisées" dans un rapport d'audit visant à "structurer le groupe".

  • 24/06/19 | Deux-Sèvres : la plus grande ferme de méthanisation de France inaugurée

    Lire

    Une nouvelle ferme de méthanisation a été inaugurée le 21 juin à Combrand (79). Avec une production énergétique équivalente à celle de 2500 foyers par an pour un recyclage de 45.000t de fumier, c'est le plus grand et le 1er site de méthanisation en France dont le biométhane produit est réinjecté dans le réseau de GRTgaz. Le projet est porté par un collectif d'une trentaine d'agriculteurs. La société GRTgaz souhaite développer d'autres projets pour arriver à 100% de gaz "propre" à l'horizon 2050.

  • 24/06/19 | Un budget supplémentaire de 168,8M€ pour la Charente-Maritime

    Lire

    Le Département 17 a adopté son budget supplémentaire 2019 lors de sa session d'été,le 21 juin. Avec 168,8M€, cette somme permet de réinvestir dans les budgets voirie (+12M€); péréquation (3,3 M€) dont le nouveau Fonds volontaire de soutien interdépartemental ; ports (+2,8 M€); travaux d'entretien du fleuve Charente (2,7 M€); ferroviaire (+2 M€) dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région; équipements SDIS (+1,3 M€). Tous budgets confondus, le budget global 2019 s’élève à 1,256 milliard d’euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Or Rouge et Châtlenge, lauréats régionaux AgriMer

05/06/2019 | Or Rouge et Châtlenge, tous deux lauréats régionaux des aides AgriMer ont été récompensés par la DRAAF.

Or Rouge et Châtlenge, tout deux lauréats régionaux des aides AgriMer ont été récompensés par la DRAAF.

La DRAAF présentait ce lundi 3 juin, lors du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine les deux projets lauréats régionaux des aides AgriMer, des projets structurants ou innovants des filières agricoles comme agroalimentaires. Or Rouge, viande limousine d’exception avec son envie de valoriser son territoire dans une démarche communautaire et durable ainsi que Châtlenge, projet de plantation de parcelles de châtaignes qualifiées sont venus débattre sur le stand.

La DRAAF a accueilli ce lundi 3 Juin les lauréats régionaux des aides AgriMer. Une rencontre entre différents projets construits et innovants autour de la filière agricole mais aussi agroalimentaire. France AgriMer, établissement national des produits de l’agriculture et de la mer, vient en aide financièrement et techniquement aux différents acteurs de ces projets. A travers une coopération, cet office agricole français incite et explique les fonctionnements et les démarches à suivre aux associations puis organise la valorisation du résultat jusqu’à la finalité du projet. En offrant 2 millions d’euros à se partager entre les deux lauréats, AgriMer représente un tremplin efficace. Cette année, deux projets ont donc retenu l’attention du public.

 

 Or Rouge, lauréat régionaux des aides AgriMer a été récompensé par la DRAAF.

Lancé il y a deux ans, le premier nommé Or Rouge, marque du groupe Beauvallet a pour projet de valoriser la viande limousine d’exception. Présenté par Philippe Bru, directeur général opérationnel du groupe Beauvallet, la marque cherche « une valeur d’excellence à travers le territoire limousin, l’élégance de la race limousine mais aussi par la passion de ses éleveurs ». A l’aide d’un travail autour de l’exigence du consommateur actuel et futur, Or Rouge s’inspire d’une démarche de filière responsable et sociétale pour apporter aux clients le meilleur produit, « une viande tendre, saine et gouteuse ». Spécialiste en viande rouge, la marque s’associe à plusieurs agriculteurs de la région. A l’aide de contrat à long terme, elle garantit une efficace et juste rémunération des paysans pour leur travail de grande qualité, « les éleveurs sont les acteurs essentiels ».

« Une vache dans un pré, libre et entourée, sera toujours meilleure qu’une vache enfermée et sans contact »

Favorisant une pratique dans le plus grand respect de la nature et du bien-être animal, Or rouge recherche une alimentation saine avec des qualités gustatives uniques. Pour cela, « la création d’une harmonie entre éleveurs qualifiés et préservation naturelle est essentielle. » Avec 100% de vache provenant de zones naturelles et qualifiées comme HVN (Haute Qualité Naturelle), la marque limousine incite ses acteurs à la préservation de la biodiversité et le respect de l’animal.  Aussi, Or Rouge se fonde sur un pilier scientifique initié par l’INRA (Institut national de la recherche agronomique) et l’Institut de l’Elevage. En 2019, une étude sur 1 000 carcasses bovines a été réalisée afin de trouver la qualité de départ de l’animal sur la génétique, la race ou encore le sexe ainsi que les conduites caractéristiques de celui-ci. Tout cela ayant pour but d’« obtenir une différence de qualité avec une viande classique »

Avec l’aide d’AgriMer, la marque aux 100 ambassadeurs, constitue un relais efficace vis-à-vis de l’amélioration des métiers agricoles. Pour se construire dans le futur, Or rouge se construit sur trois piliers principaux : tout d’abord, elle met en place une nouvelle technique de communication et d’étiquetage par la puce NFC (qui permet l'échange d'informations entre deux appareils connectés). Cela correspond à une relation directe entre les éleveurs et les consommateurs. Ensuite, en augmentant ses interventions, évènements au sein des acteurs et de son public (restaurant, fêtes), elle met en avant ses démarches et étend sa zone de chalandise. Puis, Or Rouge cherche l’exportation. En effet, la marque s’exporte à Dubaï via le Salon AGRAME, 1er salon internationale de l’agriculture mondiale. Aussi, des relations avec le Japon ont été actées.

Beaucoup de raisons pour croire en la réussite de ce projet puisque « l’ensemble des acteurs de la région, éleveurs, bouchers ont confiance en Or Rouge ». Une HVN - Haute Valeur Naturelle - de ses vaches, la fidélité des consommateurs et le futur, garantit par la NFC qui amène la marque et Philippe Bru « à croire en ses rêves. »

 

 Châtlenge, lauréat régionaux des aides AgriMer a été récompensé par la DRAAF.

Le deuxième, baptisé Châtlenge, a pour ambition la plantation de 1 200 hectares de vergers de châtaigniers. Il est porté par Jacques Dasque, de l’union interprofessionnelle de la châtaigne du Sud-ouest et ancien membre de l’Assemblée des Régions d'Europe Fruitières, Légumières et Horticoles. Créée en avril 2019, l’association souhaite mettre en place un développement des vergers et assurer la mise en marché de châtaignes produites en France. Marché en régression et prix en augmentation, elle compte bien renverser la vapeur et regagner le marché des fruits secs.

« La châtaigne fait partie du patrimoine de la région »

Devenir un fruit pertinent, moteur et rassembler les acteurs jusqu’au transformateur, voilà les objectifs de la châtaigne Bellefer. Afin de construire son offre, l’association s’appuie sur « une production de proximité, des grandes attentes interprofessionnelles et une qualité des produits ». Le dépôt du dossier à la DRAAF et l’aide AgriMer l’a aidé à se construire et développer son projet qui a pour finalité une plantation de 1 200 hectares de châtaigniers dans le Grand Sud-Ouest. Une occasion pour la nouvelle châtaigne Bellefer, variété choisie pour ses attributs faciles de transformation, de pelage et ses qualités gustatives. Châtlenge, à travers des contrats pluriindividuels, un appui sur ses opérateurs de production et une offre autant collective qu’industrielle, aimerait atteindre 20 000 tonnes de châtaignes produites dans les prochaines années. L’exemple du « Japon qui commercialise des sachets de 100g de châtaignes dans les marchés et qui se vend très bien » encourage les objectifs du groupe.

Aujourd’hui, en relation avec une vingtaine de producteurs, l’association poursuit un espoir de 100 à 150 hectares plantés par an. Une alternative économique "intéressante" pour Jacques Dasque qui espère une remise en question du marché français se servant actuellement hors de l’hexagone. A l’aide d’un cahier des charges stricte, des plans de qualités, une forte irrigation et un ramassage rapide des fruits tombant au sol, la toute jeune association compte bien « redorer le marché du fruit sec ».

Damien Carrère
Par Damien Carrère

Crédit Photo : Damien C

Partager sur Facebook
Vu par vous
2042
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Patrice Coutin a été élu le 20 juin à la tête de la Safer Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 21/06/2019

Une nouvelle Safer régionale qui se veut plus proche des territoires

Vincent Costes, DG du pôle de compétitivité Agri Sud Ouest Innovation et Didier Laporte, Président de la CCI Pau Béarn Agriculture | 19/06/2019

Le pôle de compétitivité Agri Sud Ouest Innovation s'installe en territoire béarnais

CDFR 2019 en Gironde. Francis Massé, Président de la Safer Aquitaine et, son directeur général, Philippe Tuzelet Agriculture | 16/06/2019

La Safer a contribué à l'installation de 72 jeunes agriculteurs en Gironde en 2018

Franck Aubrée, président de la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD) de Nouvelle-Aquitaine, Dominique Aribert, directrice du pôle Conservation de la Ligue Protection des Oiseaux, Marie-Benoit Magrini, économiste à l’INRA et Dominique Chargé, Agriculture | 14/06/2019

Une consommation schizophrène des Français

Nicolas Checa et les premières huîtres de son exploitation, le Shed Agriculture | 14/06/2019

Agriculture : ces nouveaux candidats à l’installation qui innovent

Assemblée générale de l'ANEFA 64 le 7 juin 2019 à Pau Agriculture | 07/06/2019

En 2019 l'ANEFA 64 poursuit ses actions autour des saisonniers agricoles et des réfugiés

Le préfet Frédéric Périssat sur l'exploitation de Nicolas Robert à Saint Paul La roche Agriculture | 07/06/2019

Des caméras pour vérifier ou infirmer la présence du Loup en Dordogne

Bruno Millet et Dominique Graciet Agriculture | 06/06/2019

Un bilan de mi-parcours très pro pour le Salon

Les agents et pêcheurs du Parc Marins d'Iroise ont rencontré des pêcheurs de La Côtinière ce lundi Agriculture | 06/06/2019

Echanges autour de la pêche entre Parcs Marins et pêcheurs

Réana, Réseau des Etablissements Agricole de Nouvelle-Aquitaine aura pour missions de favoriser la formation et l'insertion dans le monde de l'agriculture. Agriculture | 06/06/2019

Réana, un réseau innovant entre établissements agricoles de la Région

Un Cluster Bio contrôle pour les filières animales et végétales de la Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 05/06/2019

Un Cluster Biocontrôle pour les filières animales et végétales de la Nouvelle-Aquitaine

Les intervenants des 5e états généraux de l'innovation au salon de Bordeaux Agriculture | 05/06/2019

Le passage de la fourche au robot

Luc Servant et Corinne Henry-Munoz Agriculture | 04/06/2019

« Une convention qui permet d’écrire dans le temps l’Histoire du bio » Luc Servant vice-président de la Chambre régionale d'agriculture

journée ovine salon Agriculture | 04/06/2019

Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine : une Journée ovine en 3 temps

La filière bovine de Nouvelle-Aquitaine lançait, lundi après-midi, son programme de réduction des émissions de gaz à effet de serre Agriculture | 03/06/2019

La filière bovine se mobilise contre les émissions de gaz à effet de serre