aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/08/16 : le 72° anniversaire de la Libération de Bordeaux présidé par le préfet Dartout sera célébré lundi 29 août à partir de 10h30 au Mémorial de l'Armée des Ombres Esplanade Charles de Gaulle puis suivi d'une cérémonie dans la cour de l'Hôtel de Ville.

26/08/16 : Eric SUZANNE nommé sous-préfet de Langon, auparavant sous-préfet de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), prendra officiellement ses nouvelles fonctions le 5 septembre en remplacement de Frédéric CARRE, nommé sous-préfet de Saint-Paul (la Réunion).

26/08/16 : Hamel-Francis MEKACHERA, précédemment secrétaire général de la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence a été nommé sous-préfet de Libourne en remplacement d’Eric de WISPELAERE, nommé secrétaire général de la préfecture de Mayotte.

26/08/16 : Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, ouvrira les Entretiens d’Inxauseta à Bunus, au Pays basque, ce vendredi 26 août à 13h30 et participera à la table ronde « les enjeux du logement pour le prochain quinquennat ».

25/08/16 : Guillaume Duval rédacteur en chef d'"Alternatives économiques" traitera du TAFTA lors des Escapades républicaines organisées par "les Ateliers de Marianne" le 3 septembre à partir de 9h à Saint-Symphorien lors du compte rendu de mandat de G. Savary

25/08/16 : Le préfet de la Gironde préfet de la Nouvelle Aquitaine a placé jusqu'à dimanche 28 août le département en "alerte canicule orange". Sont également concernés les Landes, la Charente, la Creuse, la Haute-Vienne.

09/08/16 : Parure estivale pour Saint-Émilion. Jusqu'au 28 août, la Maison du vin organise des initiations à la dégustation (en français et en anglais), et vous en apprendrons un peu plus sur les spécificités du microclimat local. Inscriptions au 05 57 55 50 55

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/08/16 | La Fête de l'Arbre : 26 et 27 novembre

    Lire

    Trois mois, encore trois mois, avant la Fête de l'Arbre et des fruits d'antan : le grand rendez vous automnal que le Conservatoire végétal régional de Montesquieu en Lot-et-Garonne donne aux amoureux de la diversité fruitière -7000 visiteurs l'an passé- aura lieu en effet les samedi 26 et dimanche 27 novembre. L'occasion d'y découvrir quelques 500 variétés de fruits, d'en déguster et acquérir quelques uns et de repartir de ce rendez vous avec les arbres issus des pépinières du Conservatoire... de s'informer aussi des techniques de greffage, de plantation, de taille...» (www.conservatoirevegetal.com)

  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Poulet des Landes et maïs : on déguste le territoire à Vieux Boucau

28/08/2013 | Poulet des landes et maïs - Faire connaître au grand public deux productions typiques du territoire landais

Poulet des Landes et maïs : on déguste le territoire à Vieux Boucau

Jour de marché à Vieux Boucau, sur la côte landaise. Au stand du « Poulet à la plage », on se presse pour déguster une tranche d’épi de maïs, attraper une barquette de pop-corn ou un petit bout de poulet à la plancha. Derrière le stand, ils sont une vingtaine à s’être réunis dans un seul but : faire connaître au grand public deux productions typiques du territoire landais. Le maïs et le poulet des Landes.

« En été, les touristes sont détendus, ils ont le temps de déguster tranquillement, et parfois d’échanger avec les producteurs » explique Pascal Tauzin, éleveur de poulets des Landes à Eyres-Moncube. Le mois dernier, c’était l’élevage bovin qui était à l’honneur avec le « Bœuf à la plage ». Ce qui fait la spécificité de ces initiatives, c’est justement que ce sont les éleveurs eux-mêmes qui viennent présenter leurs productions. « Pas des commerciaux qui ne connaissent pas le métier, comme dans les supermarchés » précise un éleveur. « Et nous ne sommes pas là pour vendre. Tout ce qu’on distribue est gratuit. On souhaite sensibiliser ».

Tempérer les idées reçuesCeux qui s’affairent autour du poulailler, de la plancha et de la machine à pop-corn sont éleveurs, membres de la FDSEA (Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles) ou des Jeunes Agriculteurs, maïsiculteurs, mais pas seulement. Matthieu Caldunbide et Thomas Joly, de l’Association Générale des Producteurs de Maïs, ont également été mobilisés. Derrière la machine à pop-corn, ils font découvrir les nombreuses utilisations du maïs. « En France, les producteurs cultivent environ 3 millions d’hectares de maïs. 7000 hectares environ sont destinés à la production de maïs à pop-corn. Le maïs doux, que l’on mange en épis ou en boîte, occupe 25000 hectares. Le reste est principalement destiné à l’alimentation animale, mais aussi à l’amidonnerie, l’éthanolerie et la semoulerie » explique Thomas Joly, en tendant une barquette de pop corn sucré à une passante.Tempérer les idées reçues

Poulet des Landes et maïs : on déguste le territoire à Vieux Boucau

C’est aussi l’occasion pour tempérer certaines idées reçues diabolisant la culture du maïs. « Les gens assimilent souvent la culture du maïs à celle des OGM, et nous reprochent d’irriguer en plein jour et en plein été. Ils ne s’imaginent pas que dans notre région, l’eau est disponible et qu’irriguer la nuit ne nous permettrait pas d’économiser beaucoup d’eau » développe Pascal Tauzin. D’autant plus que la viabilité de son élevage avicole dépend de la production de ses parcelles de maïs, élément de base de la ration alimentaire des volailles. D’ailleurs, les évènements climatiques récents n’ont pas facilité la tâche des producteurs de maïs, qui après avoir attendu parfois jusqu’à juillet pour semer, font à présent le bilan d’épisodes de grêle qui pénalisent les rendements des cultures.

En regardant les volailles courir sur les bandes de gazon (la production de gazon en rouleaux est aussi une production des Landes), et les enfants se bousculer pour attraper un poussin, on espère que peu à peu, le public consommateur fasse le lien entre cultures et élevages de leurs territoires. Plus loin que cela, on souhaite une prise de conscience réelle sur la difficulté des métiers agricoles et la nécessité de soutenir les producteurs. La 10ème édition de l’évènement est une fois de plus un succès, en témoignent les nombreux produits écoulés et la file interminable au stand de pop-corn.

Opaline Lysiak
Par Opaline Lysiak

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
474
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr