aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/08/16 : le 72° anniversaire de la Libération de Bordeaux présidé par le préfet Dartout sera célébré lundi 29 août à partir de 10h30 au Mémorial de l'Armée des Ombres Esplanade Charles de Gaulle puis suivi d'une cérémonie dans la cour de l'Hôtel de Ville.

26/08/16 : Eric SUZANNE nommé sous-préfet de Langon, auparavant sous-préfet de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), prendra officiellement ses nouvelles fonctions le 5 septembre en remplacement de Frédéric CARRE, nommé sous-préfet de Saint-Paul (la Réunion).

26/08/16 : Hamel-Francis MEKACHERA, précédemment secrétaire général de la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence a été nommé sous-préfet de Libourne en remplacement d’Eric de WISPELAERE, nommé secrétaire général de la préfecture de Mayotte.

26/08/16 : Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, ouvrira les Entretiens d’Inxauseta à Bunus, au Pays basque, ce vendredi 26 août à 13h30 et participera à la table ronde « les enjeux du logement pour le prochain quinquennat ».

25/08/16 : Guillaume Duval rédacteur en chef d'"Alternatives économiques" traitera du TAFTA lors des Escapades républicaines organisées par "les Ateliers de Marianne" le 3 septembre à partir de 9h à Saint-Symphorien lors du compte rendu de mandat de G. Savary

25/08/16 : Le préfet de la Gironde préfet de la Nouvelle Aquitaine a placé jusqu'à dimanche 28 août le département en "alerte canicule orange". Sont également concernés les Landes, la Charente, la Creuse, la Haute-Vienne.

09/08/16 : Parure estivale pour Saint-Émilion. Jusqu'au 28 août, la Maison du vin organise des initiations à la dégustation (en français et en anglais), et vous en apprendrons un peu plus sur les spécificités du microclimat local. Inscriptions au 05 57 55 50 55

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/08/16 | La traversée de St-Pierre de Chignac est interdite jusqu'à vendredi

    Lire

    Les automobilistes qui ont l'habitude de traverser St- Pierre -de-Chignac, à l'est de Périgueux, par la D6089 doivent modifier leur itinéraire. La route est coupée jusqu'au vendredi 2 septembre, du fait de travaux de réfection de chaussée réalisés par le Conseil départemental. Des déviations sont mises en place, pour tous les véhicules , par la D 710 entre Niversac et Les Versannes, la D 6 entre Les Versannes et Rouffignac , et la D 31 entre Rouffignac et Thenon.

  • 29/08/16 | Jean Lassalle : "François Bayrou n'est plus dans le coup"

    Lire

    Candidat à la présidence de la République, le député béarnais Jean Lassalle va lancer son mouvement en octobre prochain. Le parlementaire, qui a quitté le Modem, a estimé sur France Bleu Béarn que François Bayrou, avec lequel il a été très lié, "n'est plus dans le coup" et qu'il "n'est pas l'homme de la situation". Selon lui,"on ne peut plus dire que l'on va rembourser la dette à des gens qui ne peuvent plus payer la première semaine du mois", ni plaider pour une Europe en laquelle les habitants ne croient plus. Jean Lassalle dit disposer pour le moment de 200 parrainages.

  • 26/08/16 | La Fête de l'Arbre : 26 et 27 novembre

    Lire

    Trois mois, encore trois mois, avant la Fête de l'Arbre et des fruits d'antan : le grand rendez vous automnal que le Conservatoire végétal régional de Montesquieu en Lot-et-Garonne donne aux amoureux de la diversité fruitière -7000 visiteurs l'an passé- aura lieu en effet les samedi 26 et dimanche 27 novembre. L'occasion d'y découvrir quelques 500 variétés de fruits, d'en déguster et acquérir quelques uns et de repartir de ce rendez vous avec les arbres issus des pépinières du Conservatoire... de s'informer aussi des techniques de greffage, de plantation, de taille...» (www.conservatoirevegetal.com)

  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Pyrénées Atlantiques, l’exception aquitaine de la viticulture

05/01/2013 | Avec une filière qui progresse, tant en surface qu’en valeur de production, la viticulture pyrénéenne a confiance en l'avenir

Vignobles de Jurançon

Depuis dix ans, en Aquitaine, la viticulture a entamé une profonde restructuration de son vignoble et de ses structures. Passage en forme sociétaire, agrandissement, spécialisation, concentration, ont transformé le paysage viticole. Cette mutation s’est accompagnée d’une baisse notoire du nombre d’exploitations y compris spécialisées, des surfaces en production et de la valeur totale de cette dernière. En Aquitaine oui, mais pas dans les Pyrénées Atlantiques où, en viticulture, tous les indicateurs sont à la hausse. Focus sur cette exception « viticulturale » mise en valeur par le dernier Recensement Général de l’Agriculture…

La viticulture dans les Pyrénées-Atlantiques, ce sont 2 395 hectares de vigne en AOP auxquels il convient d’adjoindre 115 hectares avec ou sans indication géographique protégée. Soit au total près de 800 exploitations agricoles.
Si, comme partout en Aquitaine, le département ne déroge pas à la règle de la disparition des petites exploitations familiales, les surfaces ne disparaissent pas, elles viennent soit abonder des exploitations existantes, soit par regroupement, constituer de nouvelles entités. Des transferts qui profitent particulièrement aux exploitations de tailles moyennes. Quant aux exploitations les plus grandes, et là encore, contrairement au reste de l’Aquitaine, elles font preuve d’une relative stabilité, en effectif comme en surface entretenue.

70% de la production vinifiée en caves coopérativesAutre exception au reste du vignoble régional, la valeur de la production, progresse de +20% en dix ans, à l’image du prix du foncier viticole local. Avec une production annuelle qui frise les 100 000 hl (dont 97% sous AOP), le RGA constate, et c’est encore une spécificité, que les caves coopératives vinifient 70% de la production départementale. Elles s’appuient sur un réseau de près de 400 producteurs détenant 1 500 hectares de vigne qui leur livrent tout ou partie de leurs récoltes.
A côté des viticulteurs coopérateurs, près d’une centaine d’exploitants sur 800 ha (installés majoritairement dans l’aire d’appellation Jurançon) vinifient la totalité de leur production en chais particuliers. Concernant la commercialisation des vins AOP, les viticulteurs en chais particuliers des Pyrénées-Atlantiques se distinguent là aussi du modèle aquitain global en privilégiant à 94% la vente en bouteilles, contre les deux tiers en Gironde, moins de la moitié en Lot-et-Garonne, le tiers en Dordogne.
En outre, les deux tiers de ces volumes sont commercialisés en circuit court (40% en Dordogne et Lot-et-Garonne, le tiers en Gironde) et la vente directe, sans aucun intermédiaire, absorbe près de la moitié des volumes. Autre constat révélés par le RGA, les magasins traditionnels, généralement de proximité, là où le produit peut être mis en valeur et identifié, sont préférés à la grande et moyenne distribution.

La disparition des exploitations est exclueQuant à l’avenir, là aussi l’exception fait la règle, l’heure n’est pas vraiment à la morosité ambiante qui marque les autres départements. Et pour cause 4 années séparent l’âge moyen d’un viticulteur pyrénéen (49 ans) de ses collègues aquitains (53 ans). Et plus la dimension économique de l’exploitation s’accroît, plus l’âge du chef diminue, de 60 ans pour les petites à 45 ans pour les grandes. Pour 200 chefs, âgés de plus de 50 ans en 2010, la confiance règne pour plus des deux tiers d’entre eux lorsqu’on les interroge sur l’avenir de l’exploitation.
Les vinificateurs en chais particuliers, à la tête de grandes exploitations, sont les plus confiants. Pour les trois quarts d’entre eux, la succession semble déjà assurée. Une confiance un peu plus relative pour les dirigeants des exploitations de moindre potentiel économique, qui s’avouent davantage dans l’expectative. Pour autant, contrairement à leurs collègues vinificateurs aquitains, aucun n’envisage une disparition de l’exploitation et des vignes qui s’y attachent.
De la même manière, dans l’esprit des coopérateurs, la disparition de l’exploitation est exclue.
A lire : Publication Agreste Aquitaine n°61

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : pau pyrénées tourisme/d.guilhamassé

Partager sur Facebook
Vu par vous
961
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr