Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/08/19 | G7 de Biarritz: au tour d'Elisabeth Borne

    Lire

    En préparation du sommet, la ministre de la Transition écologique est présente aujourd'hui à Biarritz où elle signera une charte d'engagement pour "une plage sans déchets plastiques" à la mairie de Biarritz avant de se rendre à une présentation des initiatives écoresponsables prises dans le cadre du G7. Elle y rencontrera les ONG dont Surfrider foundation avant d'effectuer une intervention à la conférence "Pavillon Océan".

  • 22/08/19 | Floirac: L'Étang Heureux revient en août !

    Lire

    Fort de son succès juillettiste, l'Étang Heureux, organisé par la mairie de Floirac, revient une semaine en août. Ainsi, du 27 août au premier septembre, le Parc des Étangs de Floirac est ouvert à partir de 10h, et propose des animations pour tous les publics, comme du karaoké, des jeux de société, concerts de musique latine, ou encore un tournoi de pétanque. De 10h à 19h, des activités familiales sont en libre service (beach volley, sand ball, jeux de raquettes, etc...).

  • 21/08/19 | Les ambitions de Didier Guillaume ont étonné...le maire de Biarritz

    Lire

    Mardi soir, lors de la visite de Christophe Castaner à Biarritz, le maire de Biarritz Michel Veunac s'est exprimé et quelque peu ému des innocentes fuites selon lesquelles le ministre aficionado de la corrida et de l'Agriculture, Didier Guillaume, serait tenté par la mairie de Biarritz. Or les deux hommes appartiennent à la même famille politique, le Modem et Michel Veunac ne s'est pas exprimé sur son devenir. Et qui contraindrait le ministre à déménager d'Anglet. Mais Biarritz vaut bien aussi une messe.

  • 21/08/19 | Aujourd'hui, le coup d'envoi du contre sommet à Hendaye et Irun

    Lire

    Lancé le 13 juillet dans les rues de Biarritz le contre sommet G7Ez (G7 non non) et Alternatives G7 débute ce jour à Hendaye et Irun. Regroupant 80 associations avec le souhait de dépasser les différences pour défendre d'une voix des alternatives globales et faire face aux urgences climatiques et sociales. Eric Coquerel, député de LFI en donnait le coup d'envoi. Outre les partis écologistes et de gauche, cette région frontalière ayant été choisie pour le G7, les abertzale et militants basques s'associeront à ce contre- sommet. A suivre aussi.

  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Pyrénées-Atlantiques : La transition énergetique, une question agricole aussi

07/12/2018 | Le 11 décembre marquera un des derniers temps forts de la mandature de la Chambre d'agriculture 64. L'occasion pour Guy Estrade, son président, d'un bilan de ces 6 années.

Guy Estrade, Jen-Pierre Goity, Maryvonne Lagaronne et Jean-Michel Patacqpatacq devant la Chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques

Mardi 11 décembre, la Chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques, organise à Morlaas « La Journée de la Transition énergétique ». Un temps de conférences, débats et ateliers permettant pour les professionnels agricoles d'affirmer non seulement la volonté d'implication de l'agriculture dans la transition énergétique mais aussi les opportunités que cette dernière peut représenter pour les agriculteurs en terme de diversification de leur revenu. Un sujet longuement développé lors d'un point de bilan de la mandature de la Chambre d'agriculture 64 dressé par Guy Estrade, son président, entouré de ces vice-présidents Jean-Pierre Goity et Maryvonne Lagaronne et de Jean-Michel Patacq, président du Comité d'orientation économie de la Chambre.

« Lorsque je suis arrivé à la Présidence de la Chambre d'agriculture en 2016 (suite au décès de Jean-Michel Anxolabehere), 3 axes forts étaient sur la table. D'abord l'accompagnement financier des exploitations sur l'innovation, ensuite une nécessaire révolution stratégique des exploitations pour développer de nouveaux revenus alternatifs, afin d'apporter une meilleure résilience à nos exploitations, et enfin assurer un accompagnement au plus proche des exploitations, avec notamment la mise en place de contrôle de performance sur les bovins viande et lait ou encore sur la filière ovine » rappelle d'emblée Guy Estrade, le président de la Chambre.

De la nouveauté dans l'accompagnement financier
Sur le premier point, il souligne qu'en terme d'accompagnement financier, la Chambre d'agriculture a quelques belles réussites à son actif. Parmi elles, depuis fin 2017, la Chambre d'agriculture 64 a été intégré au sein Bureau de Développement Economique du Pays de l'Adour. Le BDE Adour est une association chargée de promouvoir le développement économique sur le territoire des Pyrénées Atlantiques et des Hautes-Pyrénées à travers le soutien au développement économique local et un rôle d'effet de levier pour faciliter l’accès aux financements. « Jusque-là les projets agricoles ne pouvaient pas prétendre à cet accompagnement. Désormais, l'agriculture à accès à ce dispositif par exemple, sur des projets territoriaux, ou de transmission-reprise. Ca nous a permis de débloquer le lancement d'un certain nombre de projets, tels que celui de l'unité de méthanisation Methalayou qui mobilise une quinzaine d'agriculteurs près de Navarrenx. », illustre le Président.
Autre initiative nouvelle en matière d'accompagnement au financement : « nous avons voté la création d'un fonds d'investissement de 500 000 euros sur nos fonds propres, lors de notre dernière session plénière de novembre ». Celui-ci à vocation « à déclencher les réflexions sur le repositionnement des exploitations », notamment sur les projets filières. Et de citer en exemple les sujets de « ceinture verte, énergie renouvelable, notamment le photovoltaïque, ou encore la certification bas carbone des exploitations ». Là encore, ce fonds a d'abord un rôle d' « effet levier », avec pour objectif « de mobiliser d'autres partenaires autour de projets pour accompagner cette transition, véritable projet économique ». Une transition énergétique sur laquelle Guy Estrade ne veut pas aller à reculons : « l'agriculture ne peut pas être absente des enjeux autour de la consommation énergétique et de l'émission de gaz à effet de serre. Il faut être en lien avec la société toute entière et avoir des mesures qui impacteront la consommation de carbone ».

Transition énergétique: entre économies d'énergie et actions dynamiques
Et la journée du 11 décembre sera l'occasion de mettre en avant des travaux en cours, et des résultats d'ores et déjà obtenus, auprès de collectivités, d'institutionnels et d'agriculteurs eux-même. Jean-Michel Patacq, chef d'orchestre de cette journée, rappelle que « désormais les Communautés de Communes ont des Plans Climat Air Energie à mettre en œuvre. Et dans ce cadre, l'agriculture est une des activités ciblées. Si l'agriculture doit limiter ses effets négatifs, elle doit aussi participer de manière positive et dynamique à cette transition. » C'est pourquoi après la présentation de mesures et dispositifs en lien avec l'efficacité énergétique et les économies d'énergie sur les exploitations des filières bovins lait et viande, trois ateliers feront le focus sur le bois énergie, le photovoltaïque et la méthanisation, comme autant de pistes pour inscrire les agriculteurs dans la transition énergétique. « Sans oublier que ça peut-être un levier supplémentaire de revenu sur les exploitations » glisse Jean-Michel Patacq.
Pour autant, souligne Maryvonne Lagaronne, « l'effort de l'agriculture dans ce domaine qui n'est pas vraiment nouveau, mais on ne sait pas le dire. » Tant en consommation finale d'énergie, que d'émission de gaz à effets de serre, les chiffres sont à la baisse sur ces 10 dernière années. Ce qui n'empêche pas poursuivre, voire d'amplifier l'effort. A ce propos, « un travail est en cours avec la Région, sur une enveloppe d'environ 500 000 euros pour établir des diagnostics sur notre empreinte carbone sur le territoire », annonce-t-elle.
Mais l'environnement et la transition énergétique sont aussi du bilan de la Chambre d'agriculture qui suite à la révision du zonage défavorisé, a relancé auprès de l'Etat qui l'a accepté un Projet Agro Environnemental Climatique (déjà proposé en 2014, mais alors refusé) auquel plus d'un millier d'exploitations du département pourraient être éligibles, sous forme de compensation de trésorerie, et en échange d'un engagement à aller vers d'autres pratiques telles que le maintien ou le développement de la surface en herbe ou encore la réduction des traitements phytosanitaire. L'enveloppe est en cours de validation au Ministère de l'Agriculture, avec un premier fléchage sur 5 ans de 10 à 12 M €.

Proximité avec les agriculteurs... et les politiques
Sur le reste du bilan de la mandature 2013-2018, particulièrement marquée par de nombreuses crises sanitaires (volailles mais aussi porcins et bovins) le sujet de l'accompagnement et des actions de proximité auprès des agriculteurs du département a été au cœur des préoccupations. « Nous avons énormément travaillé à cette question de la proximité, que ce soit sur la transmission, l'installation, qui reste un sujet très important, mais aussi sur l'accompagnement technique, économique, ou la mise en œuvre de nouvelles pratiques culturales au sein des exploitations. » Sur ce dernier point Jean-Michel Patacq de souligner la création d'AGRO 64, qui par la constitution d'un réseau d'agriculteurs permet de mettre en commun les bonnes pratiques et itinéraires culturaux visant à améliorer l'impact environnemental des productions végétales.
Enfin, sur les liens développés avec les Communautés de communes et les territoires, Guy Estrade laisse la parole à Jean-Pierre Goity, ce dernier choisissant d'insister sur « le choix d'une approche territoriale de la Chambre d'agriculture visant à une approche plus politique des territoires, complémentaire à notre rôle de proximité avec les agriculteurs. Un concept qui nous a permis d'anticiper au mieux, la RGPP, la loi Notre (qui n'a pas été sans conséquence dans le Pays basque), la réforme des chambres d'agriculture avec la régionalisation... Il nous faut être présent dans ces différents endroits ». Quant au Pays basque, en renforçant son pole de Saint-Palais, la Chambre d'agriculture y a créé en 2016 un véritable établissement secondaire, qui « représente les intérêts agricoles du Pays basque, permet l'élaboration de politiques spécifiques aux agriculteurs basques et permet de répondre politiquement aussi aux différentes collectivités, y compris dans l'établissement de relations transfrontalières. »

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4693
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Mission européenne, projet H2O2O NEFERTITI dans les vignes du château Luchey-Halde à Mérignac Agriculture | 29/07/2019

Réduction des intrants: le réseau européen H2020 Nefertiti s'intéresse aux innovations girondines

Illustration vache dans un champs Agriculture | 28/07/2019

Chambres d’agriculture : 1200 emplois menacés par une baisse de financement

Saint-Christoly-de-Blaye Agriculture | 26/07/2019

La préfète de Nouvelle-Aquitaine à la rencontre des viticulteurs girondins

Lors des controverses de Bergerac, plusieurs exemples de partenariats improbables ont été mises en lumière Agriculture | 19/07/2019

Controverses de Bergerac :l'image des agriculteurs va devenir primordiale

Quelles images du monde agricole dans la société Agriculture | 13/07/2019

L'image des agricultures en débat à Bergerac

Un exemple de bâtiment agricole équipé de panneaux photovoltaïques Agriculture | 11/07/2019

Aider les exploitations périgourdines à la transition énergétique

Vignerons vivant Agriculture | 10/07/2019

Les "vignerons du vivant" veulent attirer les jeunes vers la viticulture

''Empaillage'' de la trésorerie de Mourenx dans la nuit du 9 au 10 juillet 2019 par les éleveurs de la FDSEA64 et JA64 en réation aux Traités CETA et MERCOSUR Agriculture | 10/07/2019

Traités Ceta et Mercosur: Les éleveurs basques et béarnais ont exprimé leur malaise

Les responsables de la section bovine de la FDSEA avaient invité Gilles Gauthier, président de Sobeval à débattre Agriculture | 08/07/2019

La filière bovine périgourdine débat de son avenir

Les Agron'Hommes au Brésil Agriculture | 07/07/2019

Les Agron'Hommes : Gudrun Götsch cuisine l’agroforesterie au Brésil

Néo-Terra agriculture Agriculture | 06/07/2019

Nouvelle-Aquitaine : comment "Néo-Terra" compte pousser au changement de modèles agricoles

Agriculture | 03/07/2019

L'accord annoncé Mercosur-UE: "la trahison de notre élevage"

Didier Guillaume au musée maritime le 1 juillet 2019 Agriculture | 02/07/2019

Rencontre avec Didier Guillaume : « l’agriculture française est une des plus sûres et durables »

Jérôme Zaros lors de la démonstration de levage mécanique Agriculture | 27/06/2019

Viticulture : un levage mécanique plutôt que romantique

Journée de l'élevage et de l'innovation à Morlaas - le 29 juin 2019 Agriculture | 26/06/2019

Journée de l'élevage: un mariage entre tradition et innovation à Morlaàs (64)