Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

  • 19/06/18 | L'hôtel de ville de La Rochelle renaît de ses cendres

    Lire

    Cinq ans après l'incendie qui l'a ravagé, l'hôtel de ville retrouve ses couleurs. Sa toute nouvelle toiture, couverte d'une bâche, sera découverte devant le grand public de 13h à 17h, le jeudi 21 juin. Plusieurs animations musicales sont prévues durant l'opération, dont 70 coquelicots géants et chantants dès la place de la Caille. Une fois le toit de l’Hôtel de Ville et ses ardoises visibles, resteront les arceaux métalliques du chapiteau qui seront retirés jusqu’au 15 août.

  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Quand la Région Aquitaine ne fait qu'un avec son agriculture...

26/05/2014 | La Journée de l'Aquitaine: un temps fort de soutien à l'agriculture régionale

Un détour par le pavillon Saint Hubert

Faudrait-il s'étonner qu'à la faveur de la Journée de l'Aquitaine la Région, en l'occurrence son président Alain Rousset, entouré de nombre des élus, ait réaffirmé avec de fortes paroles le soutien à son agriculture, en haut de l'affiche nationale pour sa valeur ajoutée et ses emplois. Et dans un propos résolument tourné vers l'avenir ait évoqué, à plusieurs reprises, la place centrale de l'innovation dans son développement futur. Qu'il s'agisse des recherches de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV) à l'heure du réchauffement climatique ou de l'avancée du cluster de Nérac, dédié au "machinisme agricole". La Région revendique au total 31,9 millions d'euros de crédits en 2014 à la filière "Agriculture Agroalimentaire Forêt et Mer;"

Ce fût une journée particulière, une journée de l'Aquitaine en manière d'héritage. Elle s'est terminée, en effet, par un hommage à celui qui porta le salon régional surs les fonts baptismaux, Jean-Louis Breteau, dont le nom sera désormais indissociable du Hall 4 de la Foire de Bordeaux, là où une partie de l'agriculture régionale se donne rendez vous chaque année,

Les animaux représentatifs de l'élevage bovin d'abord, les ovins et les volailles ensuite, le Marché des Producteurs de Pays composent avec la ferme aquitaine, en plein air celle-là, un paysage singulier et toujours aussi attractif. Sans oublier à deux pas la carrière, haut lieu d'un autre élevage, celui des chevaux et des compétitions qu'elle accueille.

Le président du Conseil régional Alain Rousset, accompagné de son vice président en charge de l'agriculture Jean-Pierre Raynaud mais aussi de Bernard Uthurry, Renaud Lagrave, Catherine Veyssy, Béatrice Gendreau, entre autres, a fait plus qu'une visite débonnaire; il a écouté, encouragé, félicité, notamment les responsables de l'enseignement agricole, les jeunes lycéens en premier, qui prennent une part active à l'animation de ce rendez vous avec d'autres jeunes en formation, ceux de Bordeaux Sciences Agro.

Au gré de son parcours aquitain, on a remarqué une halte au stand de la chasse, une pause intéressée au stand du Conservatoire Végétal Régional où l'attendaient Patrick Beauvillard, son président, et Evelyne Leterme sa fondatrice et directrice, le temps pour eux de rappeler que l'un des objectifs de cet extraordinaire verger expérimental, qui se dote d'un Conseil scientifique, est de devenir un vrai pôle de la conservation végétale. Pas une fin en soi mais au contraire un haut lieu de la biodiversité au service de l'arboriculture. Un détour par le labyrinthe initiatique imaginé cette année pour prolonger le concours des vins, et, bien sûr, un temps fort au bord du ring où lui furent présentés les bovins en tête du palmarès de ce Salon.

L'hommage à Jean-Louis Breteau

Vint alors le temps de l'hommage à Jean-Louis Breteau. En présence de son épouse Jacqueline de Stéphanie et Céline ses filles, de son frère Christian, Dominique Graciet d'abord, le président de la Chambre régionale d'agriculture et du Salon et Alain Rousset, ensuite, dirent chacun à sa façon combien l'homme les avait marqués, à titre personnel mais aussi en tant que bâtisseur de l' Aquitaine et d'humaniste aux cotés des Jacques Castaing, présent ce jour et de Jean Pousset récemment disparu. D'une Aquitaine que Jean-Louis Breteau eût tôt fait de faire découvrir à l'actuel président de la Région... Du Périgord au Pays basque, de la vallée de la Vézère à celles des aldudes. A une époque où la régionalisation était balbutiante et où, seuls, des pionniers se risquaient à imaginer les futures solidarités et les orientations de son développement. Sur le mode complice et reconnaissant, Alain Rousset n'a pas craint de faire partager quelques souvenirs à celles et ceux qui n'auraient pas voulu manquer ces moments souvent... forts en bouche. Des garbures au cou d'oie en passant par les soirées ou s'envolaient les chants, à l'issue d'une soirée joyeusement arrosée. « C'était une façon de vivre l'Aquitaine » que l'actuel président des Régions de France comprît très vite auprès de Jean-Louis Breteau. Une Aquitaine qui s'est aussi découvert des complicités avec le Pays basque sud, et d'autres régions espagnoles. "A l'heure où on veut redécouper les régions, même si l'Aquitaine de demain se donne un Nord (allusion aux Charentes du Poitou) elle aura toujours un sud, sera tournée vers le sud et d'évoquer aussi, curieusement, le Limousin qui pourrait en être, si on considère les frontières de la langue d'oc.

Alain Rousset, Dominique Graciet, Christian Breteau, ses filles Stéphanie et Céline, et Jacqueine, son épouse

Dominique Graciet avait, pour sa part, eût des mots très forts pour Jean-Louis Breteau: " c'était un frère, un guide pour ma génération, un père que ce soit au Salon ou à Bordeaux qu'il me fît découvrir". Enfin, allait venir le temps de dévoiler la plaque en hommage, mais Alain Rousset n'en eût pas le temps...Un vent de circonstance, sous le hall 4, l'en empêcha sans doute mu par le goût de la liberté propre à Jean-Louis Breteau, que le président de l'Aquitaine rappela en manière de clin d'oeil à l'ami disparu, mais pourtant si présent en ce lieu.

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1294
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr