aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Quand la Région Aquitaine ne fait qu'un avec son agriculture...

26/05/2014 | La Journée de l'Aquitaine: un temps fort de soutien à l'agriculture régionale

Un détour par le pavillon Saint Hubert

Faudrait-il s'étonner qu'à la faveur de la Journée de l'Aquitaine la Région, en l'occurrence son président Alain Rousset, entouré de nombre des élus, ait réaffirmé avec de fortes paroles le soutien à son agriculture, en haut de l'affiche nationale pour sa valeur ajoutée et ses emplois. Et dans un propos résolument tourné vers l'avenir ait évoqué, à plusieurs reprises, la place centrale de l'innovation dans son développement futur. Qu'il s'agisse des recherches de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV) à l'heure du réchauffement climatique ou de l'avancée du cluster de Nérac, dédié au "machinisme agricole". La Région revendique au total 31,9 millions d'euros de crédits en 2014 à la filière "Agriculture Agroalimentaire Forêt et Mer;"

Ce fût une journée particulière, une journée de l'Aquitaine en manière d'héritage. Elle s'est terminée, en effet, par un hommage à celui qui porta le salon régional surs les fonts baptismaux, Jean-Louis Breteau, dont le nom sera désormais indissociable du Hall 4 de la Foire de Bordeaux, là où une partie de l'agriculture régionale se donne rendez vous chaque année,

Les animaux représentatifs de l'élevage bovin d'abord, les ovins et les volailles ensuite, le Marché des Producteurs de Pays composent avec la ferme aquitaine, en plein air celle-là, un paysage singulier et toujours aussi attractif. Sans oublier à deux pas la carrière, haut lieu d'un autre élevage, celui des chevaux et des compétitions qu'elle accueille.

Le président du Conseil régional Alain Rousset, accompagné de son vice président en charge de l'agriculture Jean-Pierre Raynaud mais aussi de Bernard Uthurry, Renaud Lagrave, Catherine Veyssy, Béatrice Gendreau, entre autres, a fait plus qu'une visite débonnaire; il a écouté, encouragé, félicité, notamment les responsables de l'enseignement agricole, les jeunes lycéens en premier, qui prennent une part active à l'animation de ce rendez vous avec d'autres jeunes en formation, ceux de Bordeaux Sciences Agro.

Au gré de son parcours aquitain, on a remarqué une halte au stand de la chasse, une pause intéressée au stand du Conservatoire Végétal Régional où l'attendaient Patrick Beauvillard, son président, et Evelyne Leterme sa fondatrice et directrice, le temps pour eux de rappeler que l'un des objectifs de cet extraordinaire verger expérimental, qui se dote d'un Conseil scientifique, est de devenir un vrai pôle de la conservation végétale. Pas une fin en soi mais au contraire un haut lieu de la biodiversité au service de l'arboriculture. Un détour par le labyrinthe initiatique imaginé cette année pour prolonger le concours des vins, et, bien sûr, un temps fort au bord du ring où lui furent présentés les bovins en tête du palmarès de ce Salon.

L'hommage à Jean-Louis Breteau

Vint alors le temps de l'hommage à Jean-Louis Breteau. En présence de son épouse Jacqueline de Stéphanie et Céline ses filles, de son frère Christian, Dominique Graciet d'abord, le président de la Chambre régionale d'agriculture et du Salon et Alain Rousset, ensuite, dirent chacun à sa façon combien l'homme les avait marqués, à titre personnel mais aussi en tant que bâtisseur de l' Aquitaine et d'humaniste aux cotés des Jacques Castaing, présent ce jour et de Jean Pousset récemment disparu. D'une Aquitaine que Jean-Louis Breteau eût tôt fait de faire découvrir à l'actuel président de la Région... Du Périgord au Pays basque, de la vallée de la Vézère à celles des aldudes. A une époque où la régionalisation était balbutiante et où, seuls, des pionniers se risquaient à imaginer les futures solidarités et les orientations de son développement. Sur le mode complice et reconnaissant, Alain Rousset n'a pas craint de faire partager quelques souvenirs à celles et ceux qui n'auraient pas voulu manquer ces moments souvent... forts en bouche. Des garbures au cou d'oie en passant par les soirées ou s'envolaient les chants, à l'issue d'une soirée joyeusement arrosée. « C'était une façon de vivre l'Aquitaine » que l'actuel président des Régions de France comprît très vite auprès de Jean-Louis Breteau. Une Aquitaine qui s'est aussi découvert des complicités avec le Pays basque sud, et d'autres régions espagnoles. "A l'heure où on veut redécouper les régions, même si l'Aquitaine de demain se donne un Nord (allusion aux Charentes du Poitou) elle aura toujours un sud, sera tournée vers le sud et d'évoquer aussi, curieusement, le Limousin qui pourrait en être, si on considère les frontières de la langue d'oc.

Alain Rousset, Dominique Graciet, Christian Breteau, ses filles Stéphanie et Céline, et Jacqueine, son épouse

Dominique Graciet avait, pour sa part, eût des mots très forts pour Jean-Louis Breteau: " c'était un frère, un guide pour ma génération, un père que ce soit au Salon ou à Bordeaux qu'il me fît découvrir". Enfin, allait venir le temps de dévoiler la plaque en hommage, mais Alain Rousset n'en eût pas le temps...Un vent de circonstance, sous le hall 4, l'en empêcha sans doute mu par le goût de la liberté propre à Jean-Louis Breteau, que le président de l'Aquitaine rappela en manière de clin d'oeil à l'ami disparu, mais pourtant si présent en ce lieu.

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
507
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr