Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/02/20 : La FDSEA 64 a renouvelé son bureau: Franck Laborde, céréalier, secrétaire général de l’AGPM et éleveur de canards à Préchacq-Navarrenx en est le nouveau président, remplaçant Bernard Layre, devenu l'an dernier Président de la Chambre d'agriculture 64

16/02/20 : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a démissionné et conduira finalement la liste LREM aux municipales de Paris sur décision évidente d'Emmanuel Macron; le député Olivier Véran lui succède au ministère.

12/02/20 : Louis Bodin, Monsieur Météo sur TF1, a décidé de se lancer dans les Municipales à Biarritz aux côtés de Maïder Arosteguy, tête de liste des Républi-cains. Il souhaite s'investir dans la ville de sa compagne Sylvie, notamment en matière d'environnement

11/02/20 : Charente-Maritime: Marie GROSGEORGE, 35 ans, a pris ce lundi la fonction de sous-préfète, directrice de cabinet du préfet de la Charente-Maritime. Cette diplômée de l'ENA et de l'ENS était précédemment chargée de mission au ministère de l’Intérieur.

10/02/20 : Chantal Castelnot a été nommée nouvelle préfète de la Vienne, le 3 février. Depuis 2017, elle était préfète de L'Orne. La préfète a fait sa première apparition publique ce 10 février pour un dépôt de gerbe au monument aux morts bd Verdun à Poitiers.

10/02/20 : Charente-Maritime : le festival electro Stereoparc a dévoilé les premiers noms de la programmation de la soirée Coco Coast du samedi 18 juillet 2020 : Martin Solveig, Bakermat et Bellecour.

04/02/20 : Le 44ème Challenge International du Vin se tiendra les 24 & 25 avril à Bordeaux et mettra à l'honneur les vins moldaves! Près de 4 000 vins d'une quarantaine de pays seront en compétition, et 700 dégustateurs viendront récompenser près de 1 400 vins

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/02/20 | La Communauté d’agglomération Rochefort Océan inaugure « La Boite »

    Lire

    Un nouvel élan artistique se dessine dans l’agglomération de Rochefort. Mercredi 19 février, aura lieu l’inauguration d’une salle dédiée à la création artistique. Son petit nom ? La Boite ! La collectivité a transformé l’ancien cinéma de l’École des Fourriers en plateau technique de 220 m² au sol sous un plafond de 5,50 mètres. Un lieu qui accueillera des artistes en résidence et où toutes les formes d’arts seront les bienvenues.

  • 18/02/20 | A Bruges (33) Aérospline veut robotiser les tâches de désamiantage

    Lire

    Aérospline, à Bruges, est une PME d'ingénierie industrielle qui développe des solutions robotiques collaboratives innovantes, principalement pour la construction aéronautique. Ces nouveaux robots collaboratifs (dits cobots) permettent de réduire la toxicité ou la pénibilité des métiers, sans se passer des opérateurs. La société travaille sur un projet de cobots dans le cadre de travaux de désamiantage, permettant de réduire les risques d'exposition des salariés. Un projet, baptisé "Exelite", auquel s'associe la région Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 410 449 €.

  • 18/02/20 | Il fait bon vivre en Charente-Martime !

    Lire

    94% heureux de vivre en Charente-Maritime. C’est un des chiffres issu de l'enquête 2019, de l’institut BVA, auprès des Charentais. Les habitants ont par exemple, le sentiment d’être écoutés par le département dans leurs actions. L’occasion, aussi, de recueillir les préoccupations de la population. Au sujet, des routes départementales ou encore de l’environnement. Les résultats sont globalement très positifs, par rapport à l’enquête 2018, impactée par le mouvement gilets jaunes. Voir l’enquête au complet.

  • 18/02/20 | Menace sur l'abattoir de Ribérac en Dordogne

    Lire

    La société Arcadie Sud-Ouest, qui représente la moitié de l’activité de l'abattoir de Ribérac a annoncé qu’elle allait transférer son activité à Thiviers à partir de mai. C’est la pérennité du site employant 18 personnes qui est menacée. La Ville détient 55% des parts. La décision d’Arcadie est la conséquence des difficultés du groupe. Une rencontre est prévue dans les jours prochains entre la direction d'Arcadie, le maire de Ribérac et le préfet. Le député Jean-Pierre Cubertafon suivra aussi attentivement le dossier.

  • 17/02/20 | BOOST’CAMP : un concours qui s'adresse aux entrepreneurs

    Lire

    Bonne nouvelle pour les entrepreneurs engagés dans le développement durable, l’économie sociale et solidaire ou l’innovation d’usage ! Un concours organisé par Le Campement, pépinière de la Ville de Bordeaux installée à Darwin, va être lancé. Le principe ? Présenter un projet innovant et créateur d'emplois. A la clé du concours : 6 mois d'hébergement gratuit au Campement dès le 27 mars 2020. La réception des candidatures se fait du 3 mars au 13 mars prochain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Des agriculteurs récompensés pour une agriculture durable

17/11/2018 | La fondation pour une agriculture durable en Nouvelle-Aquitaine a récompensé sept agriculteurs pour leurs actions respectueuses de l'environnement et pas seulement.

Sept agriculteurs ont été récompensés par la fondation pour une agriculture durable en Nouvelle-Aquitaine

La fondation pour une agriculture durable en Nouvelle-Aquitaine a remis des prix aux lauréats 2018, ce jeudi 15 novembre à la ferme la Folie Bergère de Laurence Gauthier à Nouaillé-Maupertuis (Vienne). Depuis neuf ans, cette fondation met en avant les agriculteurs porteurs de projets qui respectent les enjeux vitaux, environnementaux, sociétaux, économiques dans leur domaine : l’agriculture. Jusqu’à aujourd’hui une cinquantaine de producteurs a bénéficié d’un accompagnement par cette institution ainsi qu’une quarantaine d’apprentis. Au total, 200 000 euros ont été distribués, afin d’améliorer la pratique et la production agricole d’une manière durable.

Cette année, la fondation a récompensé sept lauréats. 20 000 euros de dotations leur ont été attribués. La remise des prix s’est effectuée sur l’exploitation de Laurence Gauthier, éleveuse bio de brebis et de poules pondeuses à Nouaillé-Maupertuis dans la Vienne. L’agricultrice s’est installée il y a trois ans maintenant. « Je suis une citadine qui a chaussé les bottes » explique-t-elle. Sur son exploitation, 220 brebis et 200 poules pondeuses (nourries par un mélange de céréales qui poussent sur place). Les brebis vivent au maximum en extérieur (elles rentrent en décembre et ressortent en mars) dans « des paddocks » d’un hectare. « Selon la pousse des herbes, précise-t-elle. On essaie au maximum de préserver la prairie. » Elle a également monté son magasin pour établir un circuit court et une vente directe à la ferme. Laurence travaille également en collaboration avec une AMAP. Elle a commencé seule et désormais ils sont trois (dont son compagnon) sur l’exploitation avec un apprenti. A court terme, l’objectif est de mettre en place du maraîchage.

La fondation a été accueillie à l'exploitation de Laurence Gauthier. Elle possède 60 hectares, 220 brebis et 200 poules.

Sept lauréats honorés 

Au total, la fondation pour une agriculture durable en Nouvelle-Aquitaine a récompensé sept lauréats. Lors d’un moment d’échanges, tous ont présenté leur exploitation située sur l’ensemble de la région : 1 en Creuse, 1 en Deux-Sèvres, 2 en Dordogne, 1 dans les Landes, 1 en Lot-et-Garonne, 1 dans la Vienne.                   

Installé en Dordogne. François Bonetti, agriculteur biologique depuis 2003 est récompensé. Il cultive à la fois des céréales sur 50 hectares et s’occupe d’un troupeau de 60 brebis. Passionné, il essaie de remettre au goût du jour de vieilles variétés de blés. « Chacune a des goûts spécifiques » Il possède un projet : construire un moulin pour faire de la farine pour les boulangers d’Issigeac et peut-être même des pâtes fraîches. « On ne se rend pas forcément compte de la diversité des organismes vivants dans le sol. Parfois c’est compliqué de vivre avec... La nature décide. Mais on doit la valoriser au mieux. » Autres agriculteurs, récompensés mais absents pour la remise des prix, Carmen Bobon et Benoît Le Baube qui pratiquent sur leur ferme de Cagnolles (pays de Belvès, 24) une activité maraîchage et verger. Un terrain d’agro-écologie sur lequel ils communiquent puisque la ferme propose des formations à des techniques agricoles respectueuses de l’environnement.  

Une étable circulaire unique en France

En Creuse, c’est Emmanuelle Poirier qui est lauréate. Elle a fait construire pour ses vaches limousines un bâtiment unique en France. Une étable circulaire (round house) métallique de 980m2. Installée en 2016, elle possède 95 vaches limousines une dizaine de laitières et élève des veaux sous la mère. « Avec cet aménagement, les animaux se sentent mieux » explique Emmanuelle Poirier. Ce type de bâtiments est déjà utilisé en Angleterre, en Allemagne ou encore Nouvelle-Zélande. Cette structure coûte 200 000 euros. « C’est même moins cher qu’un bâtiment classique et franchement on s’y retrouve », poursuit l’agricultrice. Il a fallu deux jours et demi pour monter le bâtiment et trois semaines pour mettre en place les barrières. Dans un futur proche, elle aimerait mettre en place un récupérateur d’eau afin d’abreuver les vaches. 

Autre récompensé, le Lot-et-Garonnais, Fabrice Pauvert. Ce vigneron est installé dans l’AOC côtes-de-Duras. À son compte depuis dix ans, il possède une dizaine d’hectares de vigne. Il a mis en place une caisse de solidarité avec un outil : le prêt à taux zéro. Depuis trois ans, il a également organisé la construction (avec des collégiens des alentours), et la pose de nichoirs à chauves-souris « Je suis pour une viticulture raisonnée. Je suis en production conventionnelle et je désherbe pourtant mécaniquement. Je fais attention aux ruches présentes à côté des mes vignes et je suis favorable à l’implantation des chauves-souris qui consomment en moyenne 2 000 insectes par nuit. » Des choses simples qui s’inscrivent dans la caractère durable que doit avoir l’agriculture.  

Un matériel performant pour moins polluer 

Le Landais Jérôme Lesclaux possède une exploitation en Gaec avec sa femme à Saint-Paul-les-Dax, dans la couronne de Dax. Ils font à la fois de la polyculture et possèdent des vaches laitières nourries par des céréales produites sur l’exploitation, Un troupeau de 100 têtes dont 80 sont en production. 750 000 litres de lait sont produits chaque année. « Je suis également responsable de la CUMA locale ; on essaie d’acquérir du matériel performant et innovant. La CUMA nous offre un confort de travail, mais permet aussi d’utiliser un matériel à la pointe. » Comme un rouleau qui permet d’éliminer et détruit les végétaux avant les semis entre autres. 

En Deux-Sèvres, Jérôme Dairé  possède un domaine en grandes cultures à Germond Rouvres. A proximité d’un lotissement, il a dû s’adapter au voisinage. Supprimant l’épandage, limitant les odeurs en utilisant un enfouisseur de lisier. « Il faut faire avec nos voisins. » Pour l’instant en agriculture conventionnelle, il se convertit cette année au bio. Il élève également des porcs qui sont garantis sans antibiotique. « C’est également pour le bien être du porc » souligne l’agriculteur Deux-Sévrien. 

En examinant les idées de chacun de ces agriculteurs, il est clair qu’ils ont le souci de préserver l’environnement et essaient d’ancrer de nouvelles pratiques, techniques, et idées , chacun dans son domaine. Ils relèvent ainsi un challenge,  afin de préparer au mieux l’agriculture de demain tout en essayant de vivre de leur métier. Il y a donc un intérêt vers la nature et le respect de cette dernière pour réduire au maximum l’impact environnemental. D’autres thématiques apparaissent aussi , comme le bien-être des animaux. « Derrière chaque agriculteur il y a des métiers. Il y a des diversités. Mais il faut prendre en compte une forme de respect de l’environnement, la viabilité de chaque projet. Toutes les initiatives récompensées aujourd’hui vont dans ce sens. Il faut que les agriculteurs travaillent main dans la main pour améliorer cela. » conclut Francis Massé, président de la fondation pour une agriculture durable en Nouvelle-Aquitaine.

La rédaction
Par La rédaction

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
16436
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Charles Pélanne, vice président du Conseil départemental 64 en charge de l'agriculture, Bernard Layre Président de la Chambre d'agriculture 64 et les éleveurs Philippe et Jean Basta entourent le taureau Noé Agriculture | 18/02/2020

Les Pyrénées-Atlantiques prêts pour le Salon International de l'Agriculture à Paris

Rencontre Viticoles 2020 Agriculture | 13/02/2020

6ème Rencontres viticoles d'Aquitaine, focus sur une viticulture plus "saine"

Les responsables professionnels de la gestion de l'eau en Dordogne, à G Eric Frétillère Agriculture | 12/02/2020

Gestion de l'eau : L'agriculture périgourdine se prépare aux changements climatiques

C Pelanne, JJ Lasserre, B Layre Agriculture | 10/02/2020

Pyrénées-Atlantiques: Le Département et la Chambre d'agriculture, partenaires autour des transitions agricoles

Assemblée générale du groupe coopératif Euralis, Christian Pées, son président au micro Agriculture | 07/02/2020

« Il faut être acteur du futur, pas le subir » : Euralis fait sa révolution

Alain Rousset au SIA en 2019 Agriculture | 04/02/2020

Le Salon International de l’Agriculture : vitrine de la transition agroécologique néo aquitaine

Inauguration du nouveau pôle Fruits et Légumes au MIN de Brienne Agriculture | 31/01/2020

Regroupement de structures pour la filière fruits et légumes au MIN de Brienne

L'innovation agricole au service des TPE Agriculture | 28/01/2020

L’innovation agricole au service des TPE

Jour d'affluence à la Station de Lanaud pour la 2ème vente de la saison de jeunes Agriculture | 21/01/2020

Station de Lanaud : Les jeunes taureaux ont trouvé preneur

ANEFA 64 Gilles Ladaurade, secrétaire général, Isidore Heguy, Président, Daniel Tétart, Vice Président, Blandine Frydryszak, animatrice Agriculture | 17/01/2020

Emplois saisonniers agricoles: l'ANEFA 64 publie sa "Bible" 2020

L'équipe de la Chambre d'Agriculture Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 16/01/2020

Conjoncture difficile vu de Limoges

Dominique Graciet 2020 Agriculture | 14/01/2020

Agriculture en Nouvelle-Aquitaine : une année "difficile et disparate"

La truffe noire du Périgord produite en Dordogne subit la concurrence espagnole Agriculture | 24/12/2019

Les trufficulteurs de Dordogne souhaitent valoriser la production locale

Les onze représentants de fédérations et organismes signataires de la charte de la Agriculture | 24/12/2019

La Charente-Maritime signe enfin sa première charte agricole

Exemple d'agroforesterie successionnelle au Brésil Agriculture | 23/12/2019

Agroécologie: l'agroforesterie successionnelle débarque en Nouvelle-Aquitaine !