Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée, samedi 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Mme Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des T

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/20 | La filière bois recrute

    Lire

    La Haute-Vienne, la Charente et la Creuse organisent du 1er au 16 octobre la quinzaine du bois. Cet évènement a pour but de présenter les besoins de recrutement des entreprises de la filière bois ainsi que les formations à ces métiers. Grâce aux visites d’entreprises, les demandeurs d’emplois et les personnes intéressées pourront découvrir les métiers et les offres d’emplois des entreprises locales. Pour participer à ces visites d’entreprises et découvrir cette filière, les participants doivent s'inscrire auprès des acteurs de l’emploi comme Pôle Emploi ou encore les Missions Locales.

  • 30/09/20 | La Rochelle : avancée sur le projet d'éco-quartier

    Lire

    Une étape importante dans la concertation sur le Programme de Renouvellement Urbain de Villeneuve-les-Salines est franchie ce mercredi avec l’installation, à la Maison du Projet, d’une maquette évolutive du futur quartier. Visible par les habitants, elle permettra de se projeter pour mieux comprendre et s’exprimer sur les différents axes du programme. Rappel du projet: www.aqui.fr/politiques/titre-un-quartier-populaire-requalifie-en-quartier-durable-a-la-rochelle,18138.html

  • 30/09/20 | 79 : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat se refait une beauté

    Lire

    Le CFA des Deux-Sèvres, qui comporte 32 formations et 57 diplômes, va faire peau neuve. Le bâtiment existant va être rénové et 3 nouveaux vont être construits. Cette réhabilitation va permettre de renforcer l’attractivité du campus et d’adapter l’offre de formation au plus près des besoins du marché. Le Département des Deux-Sèvres soutient cette opération et invite les collégiens à découvrir ces métiers grâce à l’opération « Bravo les artisans ».

  • 30/09/20 | Concours agricole : inscriptions ouvertes pour l'agro-foresterie

    Lire

    En 2019, le Concours Général Agricole avait ouvert une nouvelle catégorie du Concours avec les Pratiques Agroécologiques, aux côté de la catégorie Prairies et Parcours. Les agriculteurs pratiquant l'agroforesterie sur les secteurs du Pays de gâtine et Haut val de sèvre en Deux-Sèvres et sur la Charente-Maritime peuvent s'inscrire à la prochaine édition jusqu'au 15 octobre 2020. Conditions: posséder au moins une parcelle avec une production associant l’arbre à l’agriculture. Rens.05 46 50 45 08.

  • 29/09/20 | Les Deux-Sèvres renforce leur engagement dans la protection de l’enfance

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres vient de contractualiser avec l’État et l’ARS pour la période 2020-2022 afin de garantir les mêmes chances et les mêmes droits à tous les enfants. Pour cela, ils vont travailler sur les axes suivants : agir le plus précocement possible pour répondre aux besoins des enfants et de leurs familles ; sécuriser le parcours des enfants protégés et donner aux enfants protégés les moyens d’agir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Réduction des intrants: le réseau européen H2020 Nefertiti s'intéresse aux innovations girondines

29/07/2019 | Jeudi 25 juillet, Le Château Luchey-Halde de Mérignac accueillait les membres du projet européen H2020 NEFERTITI et leur exposait les innovations techniques du vignoble.

Mission européenne, projet H2O2O NEFERTITI dans les vignes du château Luchey-Halde à Mérignac

NEFERTITI s'avance entre les pieds de vigne, une lente déambulation processionnaire. Non ce n'est pas le retour de la reine d’Égypte, mais les membres du projet européen du même nom, lancé fin 2018, qui parcourent les vignobles bordelais. Ils sont ingénieurs agricoles, chercheurs et viennent d'Espagne, d'Allemagne, d'Italie et de Bulgarie. Le projet Nefertiti, dirigé par la France, regroupe ces techniciens venus de cinq pays de l'Europe, afin d'échanger. Partager les expériences, pour réfléchir ensemble aux techniques d'exploitations agricoles, notamment maraîchères et viticoles, de demain.

La thématique de la visite française était la réduction des intrants, notamment les produits de traitements phytosanitaires. Et à cette fin la viticulture girondine innove sur tous les fronts. Que ce soit concernant les insecticides, les herbicides ou les traitements anti-maladies. A chaque problème les agriculteurs et para-agriculteurs cherchent des solutions. Et parmi elles certaines surprennent, intriguent, interpellent, mais plusieurs parviennent à convaincre les membres de la mission NEFERTITI.

De la technique ...

Pour le président de la Chambre d'Agriculture de Gironde Jean-Louis Dubourg "La solution [à la crise écologique] viendra de la technicité des agriculteurs. Ces compétences doivent évoluer et cela se fera par de la recherche, de la recherche appliquée. Pour cela la Chambre d'Agriculture sera là. Pour aider à adapter ces nouveaux outils à la réalité des agriculteurs, vous pourrez compter sur nous" lance le céréalier nouvellement élu à ce siège. Le développement de leurs compétences les agriculteurs girondins y travaillent, et leurs projets sont nombreux. Jeudi après-midi plusieurs machines et prototypes étaient présentés aux membres européens et français (une dizaine d'agriculteurs et techniciens agricoles du Château Luchey-Halde et des vignerons de la coopérative de Tutiac) de la mission NEFERTITI. Tous ces projets tendent à la réduction de la quantité de produits phytosanitaires utilisés. Pour atteindre cet objectif les prototypes passent par différents biais. Le plus impressionnant est cet engin dernier cri: un pulvérisateur, conçu par la société Tecnoma, dont les bras pulvérisateurs ont été équipés de buses anti-dérives et de réceptacles. Ces pièces permettent d'éviter que le produit ne soit pulvérisé dans le voisinage et également de limiter sa perte dans les sols. Un engin qui porte à 35 % l'économie de produit réalisée. Moins imposants mais pas moins innovants, des capteurs étaient également exposés au Château Luchey-Halde de Mérignac. Ce dispositif, présenté par l'Institut français du vin, qui est aussi partenaire de l'opération NEFERTITI, vise à capter les taux de spores présentes dans les vignobles afin de mesurer la pression de maladies sporadiques, telles que le mildiou ou l’oïdium.

 

Nouveau pulvérisateur de Tecnoma, utilisé par le Chateau Luchey-Halde car permet de contrôler l'aire de vaporisation du produit et d'en limiter la perte grâce à des réceptacles

… Et des échanges pour la mission NEFERTITI

Si la technologie et la science composaient le fil rouge des discussions; charges sociales, conditions de vendanges et masses salariales ont également été abordées entre les pieds de vignes. Les échanges se font en anglais entre les rangs de cabernet, quand le portugais résonne dans la parcelle de Merlot. Les accents se mêlent aux cépages, et on compare, comment chacun travaille de chaque coté des frontières. Parce que c'est surtout ça la mission NEFERTITI, souligne Marion Enard, de la Chambre d'Agriculture de Gironde, rassembler des techniciens des cinq pays participants, pour échanger sur les méthodes de production, mettre en commun les techniques, pour parvenir à réduire les produits chimiques dans les productions, agricoles maraîchères et viticoles.


Dans la matinée, une première partie des échanges avait eu lieu au Château Coutet à Saint-Emilion. Au programme: démonstration sur l’entretien sous le rang chez l’inventeur du Vitirover et comparaison avec d’autres pratiques entre outils traditionnels et outils innovants.

Anna Bonnemasou
Par Anna Bonnemasou

Crédit Photo : Anna Bonnemasou Carrere

Partager sur Facebook
Vu par vous
11117
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr