aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/08/16 : Eric SUZANNE nommé sous-préfet de Langon, auparavant sous-préfet de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), prendra officiellement ses nouvelles fonctions le 5 septembre en remplacement de Frédéric CARRE, nommé sous-préfet de Saint-Paul (la Réunion).

26/08/16 : Hamel-Francis MEKACHERA, précédemment secrétaire général de la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence a été nommé sous-préfet de Libourne en remplacement d’Eric de WISPELAERE, nommé secrétaire général de la préfecture de Mayotte.

26/08/16 : Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, ouvrira les Entretiens d’Inxauseta à Bunus, au Pays basque, ce vendredi 26 août à 13h30 et participera à la table ronde « les enjeux du logement pour le prochain quinquennat ».

25/08/16 : Guillaume Duval rédacteur en chef d'"Alternatives économiques" traitera du TAFTA lors des Escapades républicaines organisées par "les Ateliers de Marianne" le 3 septembre à partir de 9h à Saint-Symphorien lors du compte rendu de mandat de G. Savary

25/08/16 : Le préfet de la Gironde préfet de la Nouvelle Aquitaine a placé jusqu'à dimanche 28 août le département en "alerte canicule orange". Sont également concernés les Landes, la Charente, la Creuse, la Haute-Vienne.

09/08/16 : Parure estivale pour Saint-Émilion. Jusqu'au 28 août, la Maison du vin organise des initiations à la dégustation (en français et en anglais), et vous en apprendrons un peu plus sur les spécificités du microclimat local. Inscriptions au 05 57 55 50 55

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

  • 22/08/16 | La Rochelle : une grande parade pour fêter le retour des athlètes de Rio

    Lire

    Une parade nautique est prévue samedi 26 août entre 11h et midi, entre la maison de la Charente Maritime (Les Minimes) et le vieux port de La Rochelle, en présence des sportifs locaux de retour des Jeux Olympiques de Rio. Pour la Ville et le pôle Voile de La Rochelle, c'est l'occasion de saluer la performance de ces athlètes, qui prendront part à la parade en présence de nombreuses autres embarcations. Parmi eux, Charline Picon, qui a décroché l’or en planche à voile RS:X.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Réduire l'usage des pesticides et en limiter l'impact une journée en Dordogne

17/12/2012 | La chambre d'agriculture de la Dordogne organisait le 13 décembre une journée agronomie et qualité de l'eau en Ribéracois. Un point a été fait sur plan écophyto.

Lors d'une journée technique de réduction d'herrbicides

Par les différentes actions menées sur le territoire du plan d'action territorial Dronne, le secteur du Ribéracois est en pointe dans la réduction des pesticides. Les initiatives menées sur le terrain en faveur de la préservation de la qualité des eaux concernent à la fois les agriculteurs qui ont modifié leurs pratiques, les collectivités qui affichent leur volonté de réduire l'utilisation de phytosanitaires. Certaines communes se sont engagées dans le dispositif zéro herbicide. La chambre d'agriculture de la Dordogne organisait le 13 décembre une journée d'information à Montagrier.

Le 13 décembre à Montagrier, commune du Ribéracois, il fut beaucoup question du plan écophyto 2018. Sur ce secteur de la Dordogne, différentes actions ont été menées par les agriculteurs et les collectivités pour mieux protéger l'environnement, les milieux aquatiques, et la santé humaine. Piloté par le Ministère d'agriculture, le plan vise à réduire progressivement l’utilisation des produits phytosanitaires en France. Il mobilise depuis 2008 des chercheurs, des exploitants, des techniciens des chambres d'agriculture. Le principal défi est de diminuer le recours aux produits phytosanitaires, tout en continuant à assurer un niveau de production élevé tant en quantité qu’en qualité. Pour relever le défi, une large gamme d’outils a été mise en place. Ces outils concernent la formation des agriculteurs à une utilisation responsable des pesticides, l'obtention d'une certificat individuel, la création d'un réseau de fermes expérimentales pour mutualiser les bonnes pratiques,  la mise en ligne localement, de bulletins de santé du végétal (BSV) qui alertent les producteurs sur l’arrivée des parasites. En Aquitaine, il existe une douzaine de réseaux de  fermes écophyto, qui représentent 121 exploitations, et une dizaine de lycées agricoles impliqués dans la démarche. Le but de ces réseaux est d'inciter à modifier les techniques utilisées par la diffusion de bonnes pratiques. 

Le certiphyto, obligatoire au 1er octobre 2013Pour le bien-être de tous, tout acte professionnel et dès que l’action conduite porte sur l’utilisation, la distribution, le conseil, la vente de produits phytopharmaceutiques, sera bientôt soumis à la détention du certificat individuel appelé Certiphyto. Il atteste de connaissances suffisantes pour utiliser les pesticides en sécurité et en réduire leur usage. Démarré en 2009, le dispositif de formation Certiphyto a déjà permis de former près de 140 000 agriculteurs sur l’ensemble du territoire français. Fin 2012, près de 50 % des exploitants agricoles aquitains devraient être ainsi formés.  Le certificat sera obligatoire  au 1er octobre 2013 pour les professionnels exerçant dans les secteurs de la distribution, de la prestation, et du conseil. Les agriculteurs, salariés, agents des collectivités bénéficient d'un délai d'un an supplémentaire. De nombreux organismes sont habilités par le ministère pour suivre cette formation. La liste est disponible sur le site de la DRAF d'Aquitaine. Seul bémol, on observe une grande diversité de coûts entre les prestataires. 

Dans  le cadre du plan Ecophyto, le ministère de l'Agriculture vient de mettre en ligne un portail dédié aux alternatives aux pesticides baptisé EcophytoPIC. Il doit permettre de réunir les connaissances en matière de techniques alternatives et de sensibiliser les professionnels du secteur. http://agriculture.gouv.fr/ecophytopic. L'objet de ce site est de réunir les références et connaissances disponibles sur le sujet de la Protection Intégrée des Cultures (PIC) afin d’y sensibiliser les professionnels et de faire évoluer les pratiques vers une réduction de l’utilisation des pesticides.

Stéphane Le Foll, le ministre de l'agriculture, a annoncé  ily a quelques jours qu'il souhaitait donner de nouvelles orientations au plan écophyto, en l'inscrivant dans une réflexion plus globale et notamment dans une démarche de produire autrement. Un site internet :http://agriculture.gouv.fr/produisonsautrrement, va être lancé demain. Plateforme contributive, ce site réunit des initiatives innovantes et sortant des sentiers battus menées par des agriculteurs et agricultrices.

Pour Stéphane Le Foll, le plan Ecophyto doit être le cadre d'une meilleure appréhension du conseil agricole et de ses évolutions, afin d'aller dans le sens d'une « plus grande professionnalisation et d'une indépendance de ce conseil.»
Les méthodes préventives existantes telles que la rotation des cultures, les mesures d'hygiène pour limiter la propagation des organismes nuisibles ou encore l'aménagement d'habitats spécifiques aux organismes utiles constituent des éléments tout aussi importants en matière de réduction d'usage de pesticides.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : DM Chambre d'agriculture de la Dordogne

Partager sur Facebook
Vu par vous
184
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr