aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/16 : "Pour la France, pour la Gauche": tel est le thème de la réunion publique qui aura lieu le 29 juin à 18h30 à l'Athénée Municipal de Bordeaux en présence de Stéphane Le Foll, d'Alain Rousset et de l'ensemble des sénateurs et députés PS de Gironde.

24/06/16 : Le Salon du livre gourmand se tiendra à Périgueux, les 25, 26 et 27 novembre et aura pour thème "Tables de France. La conférence de presse a eu lieu à Bordeaux, car c'est le chef Philippe Etchebest qui sera le président de cette 14e édition.

24/06/16 : 1er Forum de l'intérim jeudi 30 juin de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 au Centre Culturel du Passage d'Agen (47). Au menu : rencontres avec des agences d'intérim dans le cadre d’un job dating et 353 postes d’intérimaires à la clé !

23/06/16 : "Se fédérer pour changer" Entreprises-relations sociales":J.M Cavada, Député Européen, A.Turby, Changeons la France, Maire de Carbon-Blanc, P.Block, auteur du "Moi, Président(e), la 4ème solution". Deux réunions le 27/6 17h puis 18H30 à l'Inseec H18.

23/06/16 : LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Alain Vidalies, Sec d’Etat aux Transports souhaite créer une mission conjointe du Conseil de l'environnement et du développement durable, de l'Inspection des finances pour consolider le financement de ces lignes.

Festival Arte Flamenco 2016 - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/06/16 | Juppé se réjouit du succès populaire des Fan Zones

    Lire

    Dans un communiqué, Alain Juppé, président du Club des sites d’accueil de l’UEFA EURO 2016, a annoncé le nombre d’entrées dans les Fan Zones mises en place par les villes hôtes dans le cadre des programmes d’accompagnement : plus de 2 550 000 personnes y ont été accueillies. "Le Club des Sites d’accueil de l’Euro 2016 souhaite féliciter l’état d’esprit irréprochable et festif de l’ensemble des supporters venus sur les Fan Zones et veillera à ce que celui-ci perdure jusqu’à la fin de l’Euro en parfaite collaboration avec les services de l’État.

  • 27/06/16 | Face à la crise aviaire, des Toqués de canard landais cuisinent à Paris

    Lire

    Le 24 septembre, les charmants jardins du Palais Royal à Paris accueilleront de grands chefs parisiens autour de Michel Guérard pour une fête gastronomique landaise "Toqués de canard", à l'initiative du département qui entend promouvoir le canard fermier des Landes et son foie gras. Des concours de cuisine amateurs y seront aussi organisés. Façon de redorer l'image d'une filière durement touchée par la crise aviaire alors que les Landes concentrent le quart de la production nationale

  • 27/06/16 | Anglet: Le porte-parole du NPA trouve la mort lors d'un trail

    Lire

    Ancien professeur, et porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Claude Larrieu, 70 ans, a trouvé la mort lors du 27e Trail Hirukasko qui réunit 600 participants à l'assaut de trois sommets. "Toujours fidèle à l'idéal qu'il défendait sans être sectaire, actif sans être autoritaire, aimant le travail collectif sans chercher à en tirer profit", résume le Comité pour la Défense des Droits de l'homme qu'il avait accompagnés efficacement lors de sa création en 1984 et durant de nombreuses années.

  • 25/06/16 | La Dordogne, de nouveau navigable

    Lire

    La Dordogne est repassée depuis mercredi sous le seuil qui la rend navigable : 1,50 m à l'échelle de mesure du pont de Cénac. Depuis près d'un mois, les embarcations ne pouvaient en effet s'élancer sur la rivière pour des raisons de sécurité. Mi-juin, le niveau a même dépassé les deux  mètres, le seuil de navigabilité pour les gabarres : ces embarcations avaient alors dû rester restées à quai. Les loueurs de canoës peuvent enfin reprendre le travail.

  • 24/06/16 | Chômage ALPC: - 0,4% en mai , France:+ 0,3%

    Lire

    300 884 demandeurs d'emploi de catégorie A, fin mai:-0,4 % sur un mois (soit –1 077 personnes), -1,3 % sur 3 mois et -0,8 % sur un an. En France ce nombre augmente de 0,3 % sur un mois, recule de 2,0 % sur 3 mois et de 1,0 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en mai 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue de 0,2 % pour les moins de 25 ans (–1,1 % sur 3 mois et –7,3 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–1,4 % sur 3 mois et –1,2 % sur un an) et de 0,5 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–1,1 % sur 3 mois et +4,2 % sur un an).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Réduire l'usage des pesticides et en limiter l'impact une journée en Dordogne

17/12/2012 | La chambre d'agriculture de la Dordogne organisait le 13 décembre une journée agronomie et qualité de l'eau en Ribéracois. Un point a été fait sur plan écophyto.

Lors d'une journée technique de réduction d'herrbicides

Par les différentes actions menées sur le territoire du plan d'action territorial Dronne, le secteur du Ribéracois est en pointe dans la réduction des pesticides. Les initiatives menées sur le terrain en faveur de la préservation de la qualité des eaux concernent à la fois les agriculteurs qui ont modifié leurs pratiques, les collectivités qui affichent leur volonté de réduire l'utilisation de phytosanitaires. Certaines communes se sont engagées dans le dispositif zéro herbicide. La chambre d'agriculture de la Dordogne organisait le 13 décembre une journée d'information à Montagrier.

Le 13 décembre à Montagrier, commune du Ribéracois, il fut beaucoup question du plan écophyto 2018. Sur ce secteur de la Dordogne, différentes actions ont été menées par les agriculteurs et les collectivités pour mieux protéger l'environnement, les milieux aquatiques, et la santé humaine. Piloté par le Ministère d'agriculture, le plan vise à réduire progressivement l’utilisation des produits phytosanitaires en France. Il mobilise depuis 2008 des chercheurs, des exploitants, des techniciens des chambres d'agriculture. Le principal défi est de diminuer le recours aux produits phytosanitaires, tout en continuant à assurer un niveau de production élevé tant en quantité qu’en qualité. Pour relever le défi, une large gamme d’outils a été mise en place. Ces outils concernent la formation des agriculteurs à une utilisation responsable des pesticides, l'obtention d'une certificat individuel, la création d'un réseau de fermes expérimentales pour mutualiser les bonnes pratiques,  la mise en ligne localement, de bulletins de santé du végétal (BSV) qui alertent les producteurs sur l’arrivée des parasites. En Aquitaine, il existe une douzaine de réseaux de  fermes écophyto, qui représentent 121 exploitations, et une dizaine de lycées agricoles impliqués dans la démarche. Le but de ces réseaux est d'inciter à modifier les techniques utilisées par la diffusion de bonnes pratiques. 

Le certiphyto, obligatoire au 1er octobre 2013Pour le bien-être de tous, tout acte professionnel et dès que l’action conduite porte sur l’utilisation, la distribution, le conseil, la vente de produits phytopharmaceutiques, sera bientôt soumis à la détention du certificat individuel appelé Certiphyto. Il atteste de connaissances suffisantes pour utiliser les pesticides en sécurité et en réduire leur usage. Démarré en 2009, le dispositif de formation Certiphyto a déjà permis de former près de 140 000 agriculteurs sur l’ensemble du territoire français. Fin 2012, près de 50 % des exploitants agricoles aquitains devraient être ainsi formés.  Le certificat sera obligatoire  au 1er octobre 2013 pour les professionnels exerçant dans les secteurs de la distribution, de la prestation, et du conseil. Les agriculteurs, salariés, agents des collectivités bénéficient d'un délai d'un an supplémentaire. De nombreux organismes sont habilités par le ministère pour suivre cette formation. La liste est disponible sur le site de la DRAF d'Aquitaine. Seul bémol, on observe une grande diversité de coûts entre les prestataires. 

Dans  le cadre du plan Ecophyto, le ministère de l'Agriculture vient de mettre en ligne un portail dédié aux alternatives aux pesticides baptisé EcophytoPIC. Il doit permettre de réunir les connaissances en matière de techniques alternatives et de sensibiliser les professionnels du secteur. http://agriculture.gouv.fr/ecophytopic. L'objet de ce site est de réunir les références et connaissances disponibles sur le sujet de la Protection Intégrée des Cultures (PIC) afin d’y sensibiliser les professionnels et de faire évoluer les pratiques vers une réduction de l’utilisation des pesticides.

Stéphane Le Foll, le ministre de l'agriculture, a annoncé  ily a quelques jours qu'il souhaitait donner de nouvelles orientations au plan écophyto, en l'inscrivant dans une réflexion plus globale et notamment dans une démarche de produire autrement. Un site internet :http://agriculture.gouv.fr/produisonsautrrement, va être lancé demain. Plateforme contributive, ce site réunit des initiatives innovantes et sortant des sentiers battus menées par des agriculteurs et agricultrices.

Pour Stéphane Le Foll, le plan Ecophyto doit être le cadre d'une meilleure appréhension du conseil agricole et de ses évolutions, afin d'aller dans le sens d'une « plus grande professionnalisation et d'une indépendance de ce conseil.»
Les méthodes préventives existantes telles que la rotation des cultures, les mesures d'hygiène pour limiter la propagation des organismes nuisibles ou encore l'aménagement d'habitats spécifiques aux organismes utiles constituent des éléments tout aussi importants en matière de réduction d'usage de pesticides.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : DM Chambre d'agriculture de la Dordogne

Partager sur Facebook
Vu par vous
133
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires