Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/08/20 | Un atelier vélo mobile est lancé à Royan

    Lire

    Le 2nd schéma cyclable a été adopté par la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique le 24 janvier dernier. Dans ce cadre, Royan Atlantique vient de lancer un atelier vélo mobile destiné à promouvoir la pratique cyclable sur l’ensemble du territoire. Jusqu’au 23 août, cet atelier accueille les cyclistes sur le parking de la Bouverie dans la forêt de la Coubre. Dès la rentrée, les animations et les tournées de cet atelier seront annoncés sur la page Facebook « Mobilité Royan Atlantique ».

  • 11/08/20 | Les inscriptions pour la Remontée de la Seudre sont ouvertes

    Lire

    Depuis 1996, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise la Remontée de la Seudre qui attire chaque fin de saison plus de 2000 personnes à pied, à vélo, en cheval ou en kayak. Cette année, les deux jours d’activités sportives en pleine nature associées aux dégustations de produits régionaux auront lieu les 5 et 6 septembre. Dès le 12 août et jusqu’au 3 septembre, les participants peuvent s'inscrire sur le site de l'Office du Tourisme

  • 10/08/20 | Charente-Maritime : situation critique pour les cours d'eau

    Lire

    En Charente-Maritime, la baisse des cours d'eau s'aggrave inexorablement depuis fin juillet. La préfecture a pris des mesures de limitation provisoires des usages agricoles de l'eau, jusqu'au 31 octobre. Il est interdit d'irriguer les week-ends sur les bassins Antenne-Rouzille, Boutonne, Seudre, Seugne, Charente aval et Bruant; limité la semaine à 7% du volume estival habituel. Au niveau des marais de Rochefort, les prélèvements sont interdits entre 10h et 19h, et limité à 7% le reste du temps.

  • 10/08/20 | La Ville de Bordeaux aide Beyrouth

    Lire

    La Ville de Bordeaux vient de décider d’abonder de 20 000 € le fonds d’urgence débloqué par Bordeaux Métropole pour venir en aide au Liban suite à la catastrophe à laquelle il doit faire face. Dans un communiqué, le maire, Pierre Hurmic « adresse au nom des Bordelaises et Bordelais, tous nos vœux de courage et d’espérance à Beyrouth et à ses habitants, ainsi qu’à la communauté libanaise vivant à Bordeaux .»

  • 10/08/20 | Le Théâtre Caballicare pose un sabot à la Gaubertière

    Lire

    Sabrina Lepienne et sa troupe seront au rendez-vous avec un nouveau spectacle équestre sur le site de la Gaubertière dans les Deux-Sèvres : Centauresque II. A cheval ou à pieds, cette troupe exceptionnelle présentera du 14 août au 12 septembre 2020 une création authentique et intimiste. Les réservations et informations pratiques sont à faire sur le site de la troupe artistique !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Regroupement de structures pour la filière fruits et légumes au MIN de Brienne

31/01/2020 | Huit structures de la filière fruits et légumes étaient réunies ce vendredi 31 janvier au Marché d'Intérêt National de Brienne à Bordeaux pour inaugurer leur nouveau pôle.

Inauguration du nouveau pôle Fruits et Légumes au MIN de Brienne

En implantant leurs sièges sociaux côte à côte au sein du MIN de Brienne, les huit structures de la filière fruits et légumes veulent favoriser les échanges et le partage de bonnes idées. C'est en cela qu'on pourrait résumer l'aboutissement de cette concentration de compétences, initiée en 2018. Les huit acteurs sont Carottes et Asperges de France, l'Association Interprofessionnelle du Melon, le Groupement d'Intérêts Economiques AIRE Fruits et Légumes, Invenio, IRFEL, Propulso et Areflh. Le regroupement préfigure la reconfiguration d'une partie du MIN de Brienne en faveur des activités alimentaires en 2025.

Le nouveau pôle d'animation et de services a pour vocation à devenir le lieu unique des fruits et légumes à Bordeaux. C'est en fait une colocation car les huit structures vont partager environ 200m² de bureaux au 1er étage d'un des bâtiments du Marché d'Intérêt National de Brienne. Ce regroupement logistique n'est qu'un prétexte pour aller plus loin. « Nous partageons un même espace et nous allons mutualiser nos services » se réjouit Émilie Casteil, représentante pour Carottes et Asperges de France. La mutualisation concernera les services de comptabilité, les appels à financements auprès des collectivités ou encore les plans de communication. De quoi réaliser des économies d'échelles pour les huit nouveaux colocataires, tous en lien avec des producteurs Néo-Aquitains et Français. « Nous rassemblons l'amont et l'aval de la filière pour mieux fédérer les différents acteurs » souligne Céline Genty pour Interfel, l'interprofession des fruits et légumes frais. L'initiative est d'ailleurs saluée par Pierre Pichardie, le directeur du MIN de Brienne : « Bienvenue à vous, mais surtout merci. Votre projet préfigure les objectifs 2025 de notre site pour consacrer tout un étage aux activités alimentaires en regroupant des acteurs de la filière. » Les fruits et légumes ont déjà un temps d'avance.

 

 

Position idéale

L'idée du regroupement germait en 2018, alors que Céline Genty est représentante pour les associations nationales Carottes et Aserges de France. C'est elle qui fait venir en premier sa structure sur le MIN de Brienne. Le reste appartient au hasard. Céline Genty confie : « un soir en déplacement en Normandie, j'ai discuté avec elle et on s'est dit qu'on aurait tout à y gagner ». Elle c'est une représentante du Groupement d'Intérêts Économiques Fruits et Légumes qui y voit une réelle opportunité pour la filière en Nouvelle-Aquitaine. Dans le même temps, le MIN de Brienne propose des bureaux à la location. L'affaire se monte peu à peu. « Pendant un an et demi j'étais toute seule dans les locaux » se rappelle Céline Genty. Mais depuis 2019 et l'arrivée des structures: « on échange et on s'enrichit. Je croise des producteurs et des associations. » se félicite-t-elle. Ça circule effectivement beaucoup au nouveau pôle Fruits et Légumes. Et pour cause, il est idéalement placé, faisant face à la Garonne, niché entre la gare de Bordeaux et la rocade. Une condition très importante pour les grossistes et producteurs.

 

Réforme de la PAC

Les échanges d'idées devraient favoriser une certaine créativité entre les huit structures accueillies, le but restant de favoriser les conditions d'activité des acteurs de la filière. « Néanmoins il manque une pièce au puzzle » selon le Groupement d'Intérêt Économique Fruits Légumes. « Il faut que ce rassemblement nous permette de porter une voix politique. » La profession tient en effet à exprimer ses attentes de façon plus coordonnée auprès des collectivités. Une stratégie d'importance alors que la Politique Agricole Commune doit être redéfinie au niveau européen, notamment pour l'organisation du marché des Fruits et Légumes sur le continent. « Le regroupement ici nous donne des capacités d'action au-delà du territoire pour promouvoir la profession » conclut le Groupement d'Intérêt Économique. Le nouveau pôle accueilli au MIN de Brienne devrait donc s'affirmer comme un représentant régional majeur de la filière.

Maxime Giraudeau
Par Maxime Giraudeau

Crédit Photo : Maxime Giraudeau

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
24625
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr