Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/11/19 : Charente-Maritime : l’équipe du festival de documentaire Sunny Side of the Doc ont annoncé ce week-end le décès soudain de son commissaire général et cofondateur Yves Jeanneau, survenu le 14 novembre à La Rochelle, à l’âge de 69 ans.

16/11/19 : Nouvel exploit des Bergeracois, lors du 7e tour de la Coupe de France de Football : le Bergerac Périgord FC, club de national 2, a éliminé ce samedi après midi, le club de Clermont, pensionnaire de Ligue 2 et actuellement sixième au classement.

15/11/19 : Yannick Jadot, député européen EELV, sera présent à Bordeaux le lundi 18 novembre 2019 pour soutenir les candidats et têtes de liste écologistes sur Bordeaux Métropole notamment Pierre Hurmic, tête de liste écologiste à Bordeaux.

15/11/19 : Du 23 nov au 1er déc, le Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales se tient à Abidjan (Côte d’Ivoire). Cette année la France est à l’honneur. La Région sera présente grâce à 3 opérations menées par l’Agence de l’Alimentation NA.

15/11/19 : "Regards Croisés" tel est le thème de la conférence organisée par le député Eric Poulliat autour de la radicalisation, le 18 nov à 19h au Kyriad de Mérignac, avec T. Oubrou, Grand Imam de Bordeaux et d'H. Hussein, sociologue des médias et du genre.

14/11/19 : Charente-Maritime : Les services de l'État et 15 communes du littoral s’entraîneront dans le cadre d’un exercice départemental ORSEC au risque submersion marine les 27 et 28 novembre 2019.

14/11/19 : Niort : L'Acclameur reçoit le salon de l'enseignement supérieur samedi 16 novembre. Au programme : présentation de nombreuses formations pour des métiers d'avenir en lien avec le tissu économique local. Entrée libre.

13/11/19 : Charente-Maritime : selon le journal officiel du 7/11, le nouveau préfet Nicolas Basselier, ex préfet de l'Aisne, prendra ses fonctions le 25/11. Il succède à F.Rigoulet-Roze, devenu directeur de cabinet du ministre de la Cohésion des territoires.

13/11/19 : Niort : le festival des films sur smartphone Takavoir lance un appel à candidature pour sa prochaine édition, qui se tiendra les 27 et 28 mars 2020. Les candidats doivent livrer leur film de 3 min max avant le 16 février prochain sur takavoir.fr

13/11/19 : Niort : 32 entreprises ont participé en septembre dernier au Challenge de la mobilité, soit 713 salariés du territoire. 44% ont opté pour le vélo, 12% le bus, 15% le covoiturage, 8% la marche, 8% le train. La remise des prix s'est tenue hier soir.

13/11/19 : Deux-Sèvres : Le salon des professionnels de la filière caprine Caprinov' dont la dernière édition s'est tenue en novembre 2018, reviendra du 25 et 26 novembre 2020 au parc des Expositions de Niort.

13/11/19 : Après plusieurs passages au Festival Musicalarue, Miossec revient à Luxey (40) dans le cadre intimiste de la salle de spectacles “Les Cigales“, samedi 30 novembre à 20h30. Le Brestois viendra présenter son onzième opus "Les Rescapés".

12/11/19 : Les gendarmes et la Guardia civil sont arrivés en nombre au péage de Biriatou en raison de l'opération escargot lancée par Tsunami Democra-tic, le mouvement indépendantiste catalan, relayé localement par Bizi! et Aitzina bloquant la frontière à 18h30

12/11/19 : Charente : un groupe d’étudiants en BTS SAM de CCI Charente Formation, mène un projet sur la gestion citoyenne des déchets depuis 1 an et organisent une journée environnementale ce mercredi A 15h30 au Campus CCI, à l'ex CIFOP de L’Isle d’Espagnac.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/11/19 | Un blocage contre la précarité pour Bordeaux Montaigne

    Lire

    Ce vendredi 15 novembre, une centaine d'étudiants ont voté en faveur d'un blocage de l'Université Bordeaux Montaigne lundi 18 novembre. L'objectif de ce vote, opéré par une assemblée générale composée notamment de membres de la FSE (Fédération Syndicale Étudiante) et de groupes autonomes), était de protester face à la montée de la précarité étudiante, dénoncée tragiquement la semaine dernière par la tentative d'immolation d'un étudiant lyonnais. La mobilisation de Bordeaux Montaigne pourrait être rejointe par des étudiants de l'Université de Bordeaux.

  • 15/11/19 | Reconnaissance d’état de catastrophe naturelle en Corrèze

    Lire

    Les communes de Queyssac les Vignes, Saint Aulaire, Saint Clément, Arnac-Pompadour, Perpezac le Noir, Puy d’Arnac et Saint Sornin Lavolps viennent de se voir reconnaître, par arrêté ministériel le 15 octobre et publié au Journal Officiel le 15 novembre, en état de catastrophe naturelle pour le phénomène de sécheresse réhydratation des sols. Les sinistrés disposent à compter de ce 15 novembre d'un délai de 10 jours pour prendre contact avec leur assureur afin de pouvoir bénéficier du régime d’indemnisation correspondant.

  • 15/11/19 | Foire aux miels à Brive

    Lire

    Ce dimanche 17 novembre de 9h à 18h, la salle Brassens de Brive accueille la 20ème édition de la Foire aux Miels. Organisé par l’association l’Abeille corrézienne et la ville de Brive, ce rendez-vous rassemble une trentaine d’apiculteurs amateurs et professionnels du Limousin. Les professionnels du miel feront découvrir les différentes étapes de l’extraction du miel et le rucher école déménage pour l’occasion son matériel. Vous aurez également la possibilité de gagner une ruche, un essaim, une formation au rucher école grâce à la tombola !

  • 15/11/19 | La Rochelle : un nouveau pôle de formation au sein du centre hospitalier

    Lire

    Le Groupe Hospitalier de La Rochelle-Ré-Aunis a inauguré le 8 novembre son nouveau pole de formation à l'hôpital Marius-Lacroix, rassemblant le service de la Formation Continue, le Centre de Formation Professionnelle et le Centre d’Enseignement des Soins d’Urgence (CESU 17). Ce nouveau pôle de formation est doté de 10 salles de formations, 2 de simulation en santé, 1 d'informatique, ainsi que 2 d’ateliers bien-être. Objectif: répondre aux besoins de formation du secteur sanitaire/médicosocial.

  • 15/11/19 | Chute du Mur de Berlin : journée thématique à Bordeaux

    Lire

    Le 21 novembre prochain, l'association étudiante Die Clique organise une journée spéciale consacrée au trentième anniversaire de la chute du Mur de Berlin à l'Université Bordeaux Montaigne. Au programme : intervention d'un doctorant autour des "traces contemporaines" laissées par l'édifice, un atelier graff avec un artiste (Möka 187), une exposition centrée sur différentes "représentation(s) de la chute du Mur de Berlin par la jeunesse" ou encore la projection du film "De l'autre côté du mur", de Christian Schowchow. Toutes les infos sur la page Facebook de l'association.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Rencontres à la ferme. Match gagné pour la FDSEA et les JA

24/09/2019 | Ce samedi matin, du côté de Boueil-Bouilho-Lasque (64), Bernadette et Alain Cassagnau arboraient un large sourire. « On est vraiment content de voir tout ce monde ici »

Rencontres à la ferme, chez Alain et Bernadette Cassagnau à Boueil-Bouilho-Lasque

Ce samedi 21 septembre, sept fermes basques et béarnaises ont joué la carte de l’échange dans le cadre de la 10e édition des Rencontres à la ferme conduite par la FDSEA des Pyrénées-Atlantiques et les JA 64. Pour les organisateurs, la mission est réussie : le grand public a été nombreux à affluer vers les fermes à la découverte de ses hôtes et de la réalité de leurs quotidiens. Exemple à Bouheil-Bouilho-Lasque, chez Alain et Bernadette Cassagnau.

« Vivons heureux, vivons caché. » Voilà une expression désormais bannie de l’esprit des agriculteurs. Aujourd’hui, l’heure est à l’échange. Ces dernières années, boostés par le développement des circuits courts et de la vente directe, ils sont de plus en plus nombreux à inviter le consommateur à se rendre sur l’exploitation pour faire découvrir leurs univers. Orchestrées par la FDSEA des Pyrénées-Atlantiques et les JA64, les Rencontres à la ferme s’inscrivent résolument dans cet esprit.
Comme le rappelait Maryse Hounieu, vice-présidente de la fédération, en amont de la manifestation,
« dans l’air de l’agribashing (N.D.L.R. terme selon lequel les agriculteurs feront l’objet d’un dénigrement dans l’espace public) il est devenu encore plus nécessaire de s’ouvrir au grand public. Donner la possibilité aux néoruraux de venir et de se faire leurs propres idées. L’occasion aussi de parler de nos productions locales, des filières courtes comme des filières classiques. » Ainsi se sont déroulées ce 21 septembre sur sept fermes du département ces journées animées « sans langues de bois et en toute transparence », confiait l’un des responsables syndicaux.

« Les consommateurs veulent savoir »

Ce samedi matin, du côté de Boueil-Bouilho-Lasque, petite commune du canton d’Arzacq-Arraziguet, Bernadette et Alain Cassagnau arboraient un large sourire. « On est vraiment content de voir tout ce monde ici », soulignait cette première, d’une voix enjouée, l’œil tourné vers la grosse cinquantaine de personnes à s’être déplacée. Sur l’EARL Gauze, le couple Cassagnau élève 45 mères de Blondes d’Aquitaine et produit des veaux sous la mère. Chaque année, environ 35 veaux partent de leur exploitation. Maïs, soja, colza, tournesol et maïs pop-corn composent l’atelier végétal de l’exploitation. Ils cultivent aussi du haricot maïs et des légumes de saison qu’ils écoulent « pour une grande partie » directement aux clients. « Je fais deux marchés par semaine et toute la semaine le point de vente sur la ferme est ouvert », souligne Bernadette.

Depuis 2014 et le lancement de « Les Délices de Nanou », Bernadette transforme une partie de sa production dans un laboratoire agroalimentaire situé à Garlin. Ainsi, à partir du veau et des légumes cultivés sur la ferme, la quinquagénaire valorise ses produits en élaborant des plats cuisinés. « J’ai commencé avec deux produits. Et depuis, j’en propose 24.  »

Toujours en quête de nouvelles idées, Bernadette voit d’innombrables intérêts dans sa démarche. « Si cela demande beaucoup de travail et du temps, on est récompensé par le contact avec les clients que l’on fidélise. De plus en plus de consommateurs veulent savoir ce qu’ils mangent. Alors notre rôle est d’expliquer simplement comment on travaille, comment on fait telle ou telle chose. Et c’est ça qu’ils apprécient », souligne-t-elle. Le volet financier est aussi un facteur non négligeable. « Aujourd’hui, c’est la partie transformation et vente directe qui renfloue malheureusement la trésorerie de l’exploitation, confie-t-elle. Mais nos activités restent toutes très complémentaires. »

À ce sujet, durant toute la matinée, les visiteurs n’ont pas été avares en question. « On voit qu’ils sont inquiets sur certains sujets. On est là pour donner notre explication, souligne Alain. À partir de notre réponse, ils se font alors leurs idées. » Ici, comme sur les six autres lieux, les Rencontres à la ferme ont été le théâtre d’échanges riches et constructifs. « C’est aujourd’hui c’est aussi ça notre rôle. S’ouvrir et dialoguer », conclut -elle.

Baptiste Nouet
Par Baptiste Nouet

Crédit Photo : Baptiste Nouet

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
4622
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr