aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/04/17 : Résultat au Pays basque des principaux candidats: Emmanuel Macron, 45 012 voix, 25,06%; François Fillon, 38 753 voix, 21,58%; Jean-Luc Melenchon, 34468voix, 19,19%; Marine Le Pen, 21 738 voix,12,10%; Jean Lassalle, 13815 voix, 7,69%.

24/04/17 : Résultats définitifs Gradignan : EM 32,15%; JLM 22,15%; FF 18,30%; MLP 10,57%; BH 8,77%; NDA 3,70%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : Résultats définitifs pour Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats en Charente-Maritime à 99,35% du dépouillement : : Macron 23,90%, Le Pen (21,16%), Fillon (20,58), Melechon (18,97), Hamon (5,77), Dupont-Aignan (5,33), Lassalle (1,38), Poutou (1,28), Asselineau (0,79), Arthaud (0,67), Cheminade (0,18).

24/04/17 : Bidart (64).- Emmanuel Macron, 27,80%; François Fillon, 23,21%; Jean-Luc Melenchon, 20,71%; Marine Le Pen, 11,12%; Jean Lassalle, 5,08%; Nicolas Dupont-AIgnan, 3,33%; Philippe Pouton, 1;24%; M. Asselineau, 0,78%; N. Arthaud, 0,36%; M. Cheminade 0,19%

24/04/17 : Ustaritz (64).- Emmanuel Macron, 24,92%; Jean-Luc Melenchon, 20%; François Fillon, 18,29%; Marine Le Pe, 13,88%; Jean Lassalle, 7,92%; Benoît Hamon, 7,63%; Philippe Poutou, 2,71%; Nathalie Arthaud, 0,41%;François Asselineau, 0,24%; J.Cheminade, 0;12%

24/04/17 : Résultats complets La-Teste-de-Buch : FF 27,93%; EM 23,66%; MLP 19,37%; JLM 15,83%; BH 4,61%; NDA 4,49%; JL 2,31%

24/04/17 : Résultats complets Blaye : EM 22,96%; JLM 22,10%; MLP 21,68%; FF 15,20%; BH 6,86%; NDA 4,94%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets à Jonzac (17) : Macron (28,28%) devance Fillon (23,68%), Le Pen (16,81%) et Mélenchon (16,28%)

24/04/17 : Résultats complets Lesparre-Médoc : MLP 33,17%; EM 18,25%; JLM 17,66; FF 16,25%; BH 4,39%; NDA 4,21%; JL 2,14%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : Résultats Pyrénées-Atlantiques : votants 80,62%. Macron 26,27%, Mélenchon 19,92%, Fillon 18,16%, Le Pen 13,74%, Hamon 7,73%, Lassalle 7,55%, Dupont-Aignan 3,72% , Poutou 1,61%, Asselineau 0,70%, Arthaud 0,45%, Cheminade O,13%.

24/04/17 : Résultats définitifs à Rochefort (17) : Macron en tête avec 24,84%, devant Mélenchon (21,67), Le Pen (19,31) et Fillon (17,57)

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

24/04/17 : Résultats définitifs Pau : Votants 76,05%. Macron 29,95%, Mélenchon 21,95% , Fillon 17,96%, Le Pen 12,01 % , Hamon 8,98%, Lassalle 3,57%, Dupont-Aignan 3,01%, Poutou 1,13%, Asselineau 0,83%, Arthaud 0,44%, Cheminade 0,17%.

24/04/17 : A Royan (17), Fillon arrive en tête avec 32,59% des voix, devant Macron (24,89), Le Pen (17,49), Mélenchon (12,76).

24/04/17 : Résultats définitifs Floirac : JLM 30,41%; EM 23,64%; MLP 17,22; BH 10,73%; FF 9,34%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : Em 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Aubin-de-Médoc : EM 34,87%; FF 23,57%; JLM 16,01%; MLP 12,17%; BH 5,66%; NDA 4,24%; PP 1,27%; JL 1,23%; FA 0,58%; JC 0,22%; NA 0,17%

24/04/17 : Nouvelle Aquitaine (92,94%) : Em 24,71%; JLM 20,53%; MLP 19,54%; FF 17,66%; BH 6,90%; NDA 4,70%; JL 2,86%; PP 1,48%; FA 0,78%; NA 0,65%; JC 0,19%

24/04/17 : Résultats définitifs Artigues-près-Bordeaux : EM 28,68%, JLM 22,18%; MLP 17,94%; FF 14,98%; BH 6,99%; NDA 4,52%; JL 1,65%; PP 1,29%; FA 1,07%; NA 0,54%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Blanquefort : EM 27,83%; JLM 23,43%; MLP 16,69%; FF 14,13%; BH 8,21%; NDA 4,13%; PP 2,88%; JL 1,23%; FA 0,80%; NA 0,59%; JC 0,09%

24/04/17 : A Surgères (17) : Macron arrive en tête avec 26,18%, devant Fillon (20,62%), Marine Le Pen (19,60), Mélenchon (19,20)

24/04/17 : Résultats définitifs Parempuyre : EM 24,77%; JLM 24,33%; MLP 21,91%; FF 11,16%; BH 7,67%; NDA 4,89%; PP 2,32%; JL 1,52%; FA 0,74%; NA 0,60%; JC 0,10%

24/04/17 : Résultats définitives Carbon-Blanc : EM 26,77%; JLM 23,60%; MLP 18,75%; FF 11,85%; BH 9,36%; NDA 4,74%; PP 1,89%; JL 1,71%; FA 0,71%; NA 0,41%; JC 0,21%

24/04/17 : A Saintes (17), les résultats définitifs donnent Macron en tête (26,15%), devant Melenchon (23,28), 1Fillon (18,99), Le Pen (14,83)

24/04/17 : Gironde (22h27, 73% de saisie) : EM 24,30%; MLP 21,36%; JLM 20,89%; FF 16,91%; BH 6,66%; NDA 4,59%; JL 2,17%; PP 1,61%; FA 0,79%; NA 0,51%; JC 0,19%

24/04/17 : Charente-Maritime : à 86,58% du dépouillement, Macron est en tête avec 23,65%, avant Le Pen (21,56), Fillon (20,10), Mélenchon (19,17)

24/04/17 : Résultats complets à Saint-Jean- d'Angely (17) : Macron 25,42%, Mélenchon 20,32%, Fillon 19,79% et Le Pen 19,10%

24/04/17 : Charente-Maritime : résultats à 78% du dépouillement : Macron arrive en tête avec 23,28%, devant Le Pen avec 22,08%, Fillon 20,20% Mélenchon (18,95%). La tendance des premiers résultats s'inverse donc.

24/04/17 : Résultats complets à Sarlat : E.Macron 26,14 %, J.L Melenchon 23,06 %, F. Fillon 19,78 %, M. Le Pen 14,78 %, B. Hamon 6,67 %

24/04/17 : Résultats complets Le Haillan : EM 31,12%; JLM 22,90%; FF 15,03%; MLP 13,13%; BH 9,37%; NDA 3,90%; PP 1,63%; JL 1,55%; FA 0,82%; NA 0,30; JC 0,26%

24/04/17 : Résultats complets à Bègles : JLM 33,63%; EM 26,02%; MLP 12,58%; BH 10,85%; FF8,90%; NDA 2,96%; JL 1,76%; PP 1,63%; FA 0,91%; NA 0,54%; JC 0,22%

24/04/17 : Résultats complets au Bouscat : EM 30,28%; FF 28,22%; JLM 16,82%; MLP 10,01%; BH 7,59%; NDA 3,00%; JL 1,53%; PP 1,16%; FA 0,80%; NA 0,29%; JC 0,20%

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86 se sont exprimés

24/04/17 : Résultats complets à Langon : EM 25,61%; JLM 23,24%; MLP 18,05%; FF 15,08% BH 7,48%; NDA 3,97%; JL 2,70%; PP1,51%; NA 1,27%; FA 0,89%; JC 0,19%

24/04/17 : Résultats à Montpon-Menesterol (24) : M. Le Pen 26,27 %, E. Macron 21,59 %, J-l Melenchon 19,32 %, F. Fillon 17,90 %, B. Hamon 5, 01 %.

24/04/17 : Résultats complets à Bouliac : EM : 31.39 % ; MLP : 14.18 % ; JLM : 14.05 % ; FF : 26.47 % ; BH : 5.44 % ; NDA : 5.09 % ; JL : 1.54 % ; PP : 0.75 % ; FA : 0.83 % ; NA : 0.22 % ; JC : 0.04 %

24/04/17 : Résultats complets à Eysines : EM : 28.69 % ; MLP : 15.02 % ; JLM : 22.92 % ; FF : 16.57 % ; BH : 8.34 ; NDA : 4.2 % ; JL : 1.66 % ; PP : 1.45 % ; FA : 0.70 % ; NA : 0.27 % ; JC : 0.19 %

23/04/17 : Gironde (22h03) 63,32% des saisies : EM 23,37%; MLP 22,40%, JLM 20,75%; FF 17%; BH 6,42%; NDA 4,63%; JL 2,26%; PP 1,64%; FA 0,80%; NA 0,54%; JC 0,19%

23/04/17 : Laurent Perea (Parti communiste-Dordogne) : le résultat de Jean-Luc Melenchon arrivé en tête en Dordogne est une satisfaction. La priorité est de faire barrage à l'extrême droite au deuxième tour. Il faudra ensuite capitaliser pour les législatives.

23/04/17 : Résultats en Nouvelle-Aquitaine à 21h32 : EM : 22.52 % ; MLP : 23.85 % ; JLM : 20.47% ; FF : 16.71 % ; BH : 6.17 % ; NDA : 4.68 % ; JL : 2.42 % ; PP : 1.66 % ; FA : 0.79 % ; NA : 0.58 % ; JC : 0.19 %

23/04/17 : Résultats en Charente-Maritime à 54% du dépouillement, Le Pen toujours en tête à 24,56% dvt Macron (21,72%), Fillon (19,74 et Mélenchon (18,18%)

23/04/17 : Résultats complets Arcachon : FF 43,26%; EM 24,09%; MLP 11,64%; JLM 9,99%; BH 3,85%; NDA 3,57%; JL 1,93%; PP 0,75%; 0,56%; NA 0,23% JC 0,13%

23/04/17 : Taux de participation en Dordogne: sur la circonscription de Bergerac, 82,56 %, sur la circonscription de Nontron 83,96 %, sur la circonscription de Périgueux 83,18 %, sur la circonscription de Sarlat la Caneda 83,93 %.

23/04/17 : Résultats complets à Bassens : JLM 28,09%; EM 22,67%; MLP 22,16%, BH 9,03%; FF 8,24%; NDA 4,16%; JL 2,12%; PP 1,98%; FA 0,78%; NA 0,56%; JC 0,20%

23/04/17 : Selon François Bayrou, président du Modem et maire de Pau, le résultat du premier tour exprime " un espoir pour les Français et la nécessité de ce qui va être la clé du second tour. C'est à dire le rassemblement".

23/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

23/04/17 : Résultats partiels en Lot-et-Garonne : MLP : 25.17 % ; EM : 20.82 % ; JLM : 18.79 % ; FF : 18.37 % ; BH : 5.71 % ; NDA : 5.02 % ; L : 3.31 % ; PP : 1.22 % ; FA : 0.82 % ; NA : 0.58 ; JC : 0.18 %

23/04/17 : Résultats en Gironde à 21h15 (36.31% saisie) : NDA : 4.74 % ; MLP : 25.26 % ; EM : 21.58 % ; BH : 5.91 % ; NA : 0.59 % ; PP : 1.69 % ; JC : 0.14 % ; JL : 2.56 % ; JLM : 20.17 % ; FA : 0.75 % ; FF : 16.59 %

23/04/17 : Jean Lassalle obtient le score fleuve de 68,60% dans la commune de Lourdios-Ichère dont il est le maire dans les Pyrénées-Atlantiques. Il y dépasse largement François Fillon (7,97%), Emmanuel Macron (7,44%) et Marine Le Pen (4,96%).

23/04/17 : Résultats définitifs Saint-Louis de Montferrand : MLP : 27,12%; JLM 26,49%; EM 21,32%; BH 7,49%; NDA 5,80%; FF 5,26%; JL 2,50%; PP 1,96%; FA 1,34%; NA 0,54% JC 0,18%

23/04/17 : Résultats partiels en Dordogne. A 20 h 40 sur une saisie de 59,31 % : Jean luc Melenchon arrive en tête et obtient 22, 35 %, devant Marine Le Pen 22,14, et Emmanuel Macron à 21,60 %. Benoît Hamon ne récolte que 6,14 % des voix.

23/04/17 : Charente-Maritime : A 36% du dépouillement, Le Pen est en tête avec 26%, devant Macron (20%), Fillon (18,5%) et Mélenchon (18,23%)

23/04/17 : Certaines communes du Lot-et-Garonne ont suivi la tendance nationale en portant Emmanuel Macron en tête devant Jean-Luc Mélenchon.

23/04/17 : En Lot-et-Garonne, la plupart des communes de moins de 500 âmes ont voté en masse pour Marine Le Pen.

23/04/17 : En Dordogne, résultats partiels à 20h40: saisie réalisée à 59,31 % : J-l melenchon: 22,35 %, M.Le Pen 22,14 %, E. Macron 21,60 %, F. Fillon 16,95 %, B. Hamon 6,14 %, N. Dupont aignan 4,80 %, J.Lassalle 2,77 %, P.Poutou 1,49 %, F. Asselineau 0,86 %

23/04/17 : Résultats Partiels en Nouvelle-Aquitaine (42.39 % saisie) : EM : 22.76 % ; MLP : 21.23 % ; JLM : 19.9 % ; FF : 16.95 % ; BH : 6.55 % ; NDA : 4.93 % ; JL : 4.29 % ; PP : 1.62 % ; FA : 0.75 % ; NA : 0.73 ; JC : 0.19 %

23/04/17 : Dans les Landes, selon les premiers résultats partiels, Macron largement en tête (23,94%), devant Mélenchon (19,71%) et Le Pen (18,91%) au coude à coude. Fillon à 16% et Hamon loin derrière 9,37%. Suivent Lassalle (5,04%) et Dupont-Aignan (4,46%).

23/04/17 : Résultats à 20h30 en Gironde : MLP 27,06%; EM 20,21%; JLM 19,50%; FF 16,42%; BH 5,82%; NDA 4,81%; JL 2,91%; PP 1,71%; FA 0,76%; NA 0,62%; JC 0,19%

23/04/17 : Antoine Audi (Maire de Périgueux LR) "ce resultat n'est pas une surprise, c'est celui qui était attendu. C'est une profonde déception pour François Fillon et pour les Républicains. Quant à Emmanuel Macron, il est dans la ligne de François Hollande.

23/04/17 : Résultats à 20h16 en Gironde : MLP 27.6% ; EM : 19.62 % ; JLM : 18.36 % ; FF : 17.48 % BH : 5.74 % ; NDA : 4.82 % ; JL : 3.23 % ; PP : 1.59 % ; FA : 0.78 % ; NA : 0.60 % ; JC : 0.20 %

23/04/17 : Lionel Pascal (En Marche, Dordogne) : "ce résultat n'est pas une suprise. Tous les sondages donnaient Emmanuel Macron en tete. C'est une satisfaction.J'appelle au rassemblement de tous les démocrates face à la candidate de la haine et du repli sur soi.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

  • 24/04/17 | Réaction d'Olivier Falorni, député de la circonscription La Rochelle-Ré

    Lire

    Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime s'est montré satisfait des résultats : "Si je devais résumer cette élection en un mot, je dirais : neuf. La vie politique ne sera plus la même.La gauche et la droite ont implosé. Les Français ont montré une volonté de tout mettre en l'air,de bazarder les anciennes pratiques. Macron comme Le Pen sont trangressifs en ce sens qu'ils refusent d'être de droite ou de gauche[...] Les Français ne veulent plus d'une politique de clivages périmés"

  • 23/04/17 | Pyrénées-Atlantiques : le Modem évoque une "belle espérance"

    Lire

    Comme l'a fait François Bayrou, qui estime que la clé du second tour réside dans le rassemblement, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre, qualifie de "belle espérance" le résultat obtenu par Emmanuel Macron sur le plan national. Il salue également un projet qui associe "la recherche d'une économie compétitive et un équilibre social sans lequel rien ne peut se construire".

  • 23/04/17 | François Bayrou : "Le premier défi sera de rassembler"

    Lire

    "Après tant et tant d'inquiétudes, les Français ont choisi de faire mentir les prophètes de malheur et de choisir l'espoir" estime François Bayrou. "Le premier défi sera de rassembler sans perdre son cap, avec un renouvellement des visages mais également des pratiques". Sans prendre le risque de crier victoire trop tôt, François Bayrou ajoute qu'aux élections législatives, il "sera proposé aux Français d'élire une majorité nouvelle. Le temps de cette fracture entre des supposées droite et gauche elles mêmes éclatées en leur sein n'est plus le temps que nous vivons".

  • 23/04/17 | Réaction de Michel Lauzzana, maire de Bon Encontre

    Lire

    "Depuis plus de 2 ans je ne suis plus au PS. C'est donc pas un ralliement de dernière minute. Ce soir, je suis doublement satisfait de ce résultat. Emmanuel Macron a parlé à tous les Français pendant la campagne. Il illustre aussi une nouvelle manière de faire de la politique. Je suis très content aussi car Marine Le Pen est arrivée en 2ème position et cela me tenait à coeur car je voulais pas qu'aux yeux des Français et des pays extérieur nous mettions en tête de l'élection présidentielle une candidate FN."

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Rencontres viticoles: on n'arrête pas le progrès !

10/02/2016 | Ce mercredi à 9h c'est dans le tout nouvel amphithéâtre du lycée agricole de Gradignan, que s'est ouverte la 4ème édition des Rencontres viticoles d'Aquitaine.

Les Rencontres viticoles d'Aquitaine, organisée le 10 février 2016 au lycée agricole de Gradignan

Depuis ses récents travaux de restructuration, le lycée agricole de Blanquefort, tient rôle de véritable « campus viticole ». En effet, outre les lycéens, il est aussi le siège du Vinopole Bordeaux-Aquiaine, émanation d'un partenariat entre les lycées agricoles de Gironde (EPLEFPA), la Chambre d'agriculture de Gironde, et l'Institut Français de la Vigne et du Vin. C'est donc «à domicile», dans le nouvel amphi du lycée, que le Vinipole a organisé ses Rencontres viticoles 2016. Un rendez-vous technique et professionnel à succès, permettant tous les deux ans, de faire le point sur les innovations viti-vinicoles afin d'en préparer le transfert auprès des professionnels. Un rendez-vous de diffusion de l'innovation, permettant à travers l'intervention d'une quinzaine d'experts, de faciliter les changements de pratiques visant à la productivité et à la qualité des produits, mais aussi meilleure prise en compte des attentes sociétales et environnementales portées sur la filière.

Comme le souligne Bernard Artigue, Président de la Chambre d'agriculture, « le fil rouge » de ces rencontres, depuis maintenant 8 ans, est bien celui de l'innovation. Innovation visant à la pérennité de la viticulture, à sa capacité d'adaptation au marché, et aux attentes de la société, dont le magazine Cash investigation s'est fait le porte parole en début de seaine dernière sur France 2. Ce mercredi, la santé de la plante, avec ses enjeux environnementaux et sociaux était sans grande surprise au menu de ces Rencontres, bien avant d'ailleurs la diffusion du documentaire. Une manière de réponse pour démontrer que la filière est bien consciente des enjeux en la matière. Pour le Président-viticulteur de la Chambre d'agriulture,« sur la question des usages des produits phytos, nous avons des réponses à apporter, et ces rencontres sont l'occasion de s'en apercevoir, pour autant, il est difficile d'avoir des produits sains, non malade, sans passer par des traitements, même si bien sûr on doit faire très attention à la manière dont on les utilise », tempère-t-il.

-50% d'utilisation des produits phytosanitaires à 2025Dans cet esprit ont d'abord été rappelés quelques cadres réglementaires en la matière, à commencer par le plan Eco Phyto 2 adopté à la fin de l'année dernière. « Cette version 2 vient réaffirmer les objectifs posés par le plan initial, à savoir le maintien du cap d'une réduction de -50% d'utilisation des produits phytosanitaires à 2025. Il pose pour cela, la généralisation et l'optimisation d'actions menées dans le cadre du plan 1 et le déploiement de nouvelles actions » explique Carine Tagliamonte, de la Chambre régionale d'Agriculture ALPC. Et de citer en exemple les fermes du Réseaux Dephy, qui devraient voir leur nombre passer de 1900 à 3000, l'idée étant notamment, « de faire davantage rayonner leurs pratiques expérimentales, mieux valoriser leurs résultats, et augmenter les liens avec l'agriculture biologique ». Au nombre de la trentaine d'actions que compte ce plan n°2, le nombre d'agriculteurs accompagné dans la transition vers l'agro-écologie à bas niveau de produits phytos devrait être multiplié par 10, soit 30.000 agriculteurs au niveau national.
71 M€ seront mis sur la table chaque année par l'Etat pour y parvenir, « soit un effort supplémentaire de +30 M€, par rapport au premier plan », note la chargée de mission.

Des solutions pour diminuer la dérive des produits phytoAu delà des règlementations, cette journée de travail aura également été l'occasion, de revenir sur différentes solutions existantes pour diminuer la dérive des produits phytosanitaires, et adapter au mieux la dose d'intrants utilisés. Parmi ces solutions, la pulvérisation confinée via des panneaux récupérateurs de part et d'autre du rang de vigne traitée ou encore les buses anti dérive, permettant d'éviter une perte de produit phytosanitaire au sol ou dans l'air et donc un meilleur ciblage et efficacité du produit. En la matière certains matériels permettent une économie jusqu'à environ 35% de produits phytosanitaires.
Concernant les fongicides, Alexandre Davy soulignent qu' « en laboratoire, les produits sont toujours plus efficaces lorsqu'il sont positionnés sur les faces inférieurs des feuilles. A tel point que dans les conditions de l'essai, les produits sont efficaces en utilisant seulement 20 à 30% de la dose homologuée lorsqu'il est appliqué correctement.» Des résultats qui pousserait donc à utiliser certain matériel plus que d'autres, sans oublier tout de même, la double limite du coût ou sur-coût éventuel ( mais des études sont également menées sur l'évaluation économique des pratiques...) et la variation nécessairement existante entre les conditions de laboratoire et la réalité agro-climatique, et géographique du terrain extérieur. Une étude a d'ailleurs également été présentée sur « les indicateurs agro-climatiques et l'iso sensibilité des parcelles », révélant des indicateurs permettant de raisonner au mieux son plan de traitements.

Les professionnels sont venus nombreux pour écouter la quinzaines d'experts et scientifiques intervenant dans le cadre des Rencontres Viticoles 2016

Prévenir l’apparition des goûts phénolésEnfin, outre la partie viticole, une table ronde s'est également consacrée à la présentation de nouveaux outils d'aides à la décision concernant cette fois la vinification. Parmi eux, DecidOeno qui permet de guider le viticulteur dans l'évolution de ses pratiques de production au regard de l'objectif sensoriel du produit qu'il veut atteindre... Par exemple quelle(s) opération(s) mettre en œuvre ou stopper pour obtenir un rosé de couleur moins jaune et/ou plus fruité... Autre application web présentée aux professionnels Brett'Less®, qui permet de prévenir l’apparition des goûts phénolés, en permettant une analyse de risque basée sur les conditions de croissance ou de déclin de Brettanomyces, en fonction des conditions du milieu et des opérations œnologiques réalisées. Brett’Less permet alors de suivre efficacement les lots à risque, de mieux comprendre la cause du développement de ces bactéries et d'aider à prendre la meilleure décision pour les éliminer.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5994
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr