Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

24/04/18 : La CCI de Bordeaux Gironde a remis ce mardi 24 avril le label national "Qualité tourisme" aux Galeries Lafayettes Bordeaux. Il s'agit du premier commerce néo-aquitain labellisé, et la Chambre a indiqué que d'autres pourraient suivre.

24/04/18 : Après Port-Vendres ce week-end, L'Hermione est attendue demain à Nice pour une escale de 24h. Elle rejoindra ensuite Bastia où elle sera visible du 27 au 29 avril.

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/04/18 | Bordeaux: Solidarité alimentaire, parlons-en avec Les Amis d'Aqui!

    Lire

    Ce sera ce vendredi 27 avril à 18h30, au Café Maritime à Bordeaux (1), dans la foulée de l'Assemblée générale des Amis d'Aqui.fr nous débattrons, à l'heure où la précarité ne recule pas, du thème «  La solidarité alimentaire : du don à l’engagement » avec la participation de Pierre Pouget, vice-président de la Banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde et de ses partenaires de la distribution. 1. Tram B : Cité du Vin

  • 24/04/18 | Agriculture : découvrir les races anciennes à La Rochelle

    Lire

    Le Conservatoire des REssources GÈNEtiques du centre ouest atlantique organise les Journées du Patrimoine Vivant, les 28 et 29 avril au square Bobinec à La Rochelle. Le CREGENE fédère l'ensemble des associations de sauvegarde des races et variétés locales. Cette manifestation a pour objectif de sensibiliser les citoyens à la protection de la biodiversité élevée et cultivée. Sont attendus de nombreux animaux et producteurs, ceux-ci viendront à la rencontre du public et feront déguster leurs produits.

  • 24/04/18 | La CCI Gironde veut récompenser l'accueil touristique

    Lire

    La CCI de Bordeaux Gironde souhaite renforcer ses actions en matière d'accueil touristique dans le département. En plus d'un programme local gratuit (composé d'un "memento de l'accueil" et de mini-formations) d'une appli et d'un guide (Bordeaux Shopping), la CCI lance la première édition des "Trophées de l'accueil", concours annuel pour les professionnels du tourisme et les commerçants. Récompensant quatre catégories d'activité (commerçants, restaurateurs, hébergeurs, gestionnaires d'activité), les inscriptions pour ce concours, dont la remise des prix aura lieu en novembre, se terminent le 30 juin.

  • 23/04/18 | Une étude d'impact sur un projet commercial à Coutras

    Lire

    La CCI de Bordeaux Gironde a confirmé ce lundi le lancement d'une étude d'impact indépendante (mais qu'elle finance) pour mesurer l'impact réel du projet de village des marques de Coutras. Ce projet ambitieux piloté par Vinci comprend immobilier et la société autrichienne "Im Wind" comprendra 22 000 mètres carrés de surfaces commerciales, pour un coût avoisinant les 80 millions d'euros. La commission départementale d'aménagement commerciale devrait, elle, rendre son avis sur la pertinence d'un tel projet dans les semaines à venir, gageons que l'étude d'impact l'y aidera peut-être.

  • 23/04/18 | Mont-de-Marsan: une initiative pour aider à réviser le Bac/Brevet

    Lire

    Du 2 au 19 mai, la ville de Mont-de-Marsan invite les collégiens et lycéens à venir à la Médiathèque afin de réviser leurs examens de fin d'année. Des professeurs seront présents pour répondre à leurs questions et les conseiller. Entraînements, conférences, ateliers textuels, sonores et audiovisuels et même massages, tout sera prévu pour que les futurs diplômés puissent réviser dans des conditions optimales. Renseignements sur place ou 0558460943.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Intempéries, PAC,... la Chambre régionale d'agriculture Aquitaine reste mobilisée

05/09/2013 | En cette rentrée 2013, l'heure est à la vigilance, sur tous les fronts pour la Chambre Régionale d'agriculture Aquitaine

Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture d'Aquitaine et Bernard Artigue, Président de la Chambre d'agriculture de Gironde

Après les intempéries printanières et les orages de grêle aoûtiens, les caprices de la météo étaient au cœur de la conférence de presse de rentrée de Dominique Graciet, Président de la Chambre régionale d'agriculture. Et pour cause, «90 % des pertes enregistrées ne seront pas couvertes ni par les assurances, ni par le fonds de calamités, ni par aucune autre aide spécifique». La conclusion d'accords cadres avec les banques est donc un axe fort de la mobilisation de la Chambre, en ce début d'année. Autres sujets à l'ordre du jour, le revenu agricole à la peine, les modalités des aides PAC qui inquiètent et l'agritourisme venu donner une note d'optimisme en fin de rencontre.

Dans les Landes, «suite aux pluies de printemps, la Chambre régionale a mis sur pied un groupe de travail pour trouver des solutions avec les banques et mettre en place des plans de financements pour les exploitations touchées dès cet automne» déclare Dominique Graciet. Il faut dire que dans les Landes sur la production végétale, c'est une perte de 30% qui est attendue et un peu plus sur le fourrage au Sud du département. Au total, «les pertes sont estimées entre 120 et 150 M€, avec moins d'un tiers des agriculteurs assurés» constate-t-il. Cela dit, une inconnue persiste dans le département sur les derniers semis de maïs effectués plus tardivement que d'habitude. «Si la récolte est bonne, elle permettra peut être de récupérer tout ou partie des 5 à 10% de semis qui n'ont pas pu être semés en début de saison, en raison justement des intempéries», espère-t-il.
Mais, du côté des pertes à l'échelle régionale, il faut ajouter les 150 à 160M€ de production viticole girondine tombés sous les orages de grêle qui ont également touché la Dordogne début août.

Assurance: "des choix et des incitations à faire"Si des solutions d'urgence ont d'ores et déjà été mises en place pour permettre par exemple l'achat de fourrage par les éleveurs landais dont les prés ont été noyés, la Chambre Régionale d'Agriculture est actuellement en discussion avec les banques, principalement le Crédit Agricole «pour permettre aux agriculteurs d'obtenir des prêts de consolidation pour résoudre les problèmes de remboursements de prêts antérieurs», explique Dominique Graciet. En ligne de mire de ces négociations: obtenir des prêts avec des taux d'intérêt avoisinant les 2% qui pourront par la suite, et sous certaines conditions actuellement en discussion, être bonifiés par le Conseil régional. Si pour l'heure la collectivité propose des prêts à taux 0, sur 6 mois et dans la limite de 20 000€, Bernard Artigue, Président de la Chambre d'agriculture de Gironde demande à ce que le prêt soit allongé «entre 12 et 18 mois avec une enveloppe plus importante».
Un recours aux banques et collectivités qui s'explique d'une part par le peu d'attrait des assurances pour les agriculteurs, en raison de leurs coûts élevés doublés de franchises importantes, et d'autre part par un fonds de calamités dont «les critères mettent le plus souvent les éleveurs hors courses», explique Dominique Graciet. Sur la question des assurances, il considère qu'«il y a des choix et incitation à faire pour que le nombre d'assurés augmente». «Nous demandons une assurance récolte qui garantisse un revenu aux agriculteurs et la pérennité des emplois sur les exploitations sinistrées » complète Bernard Artigue.

Le revenu inférieur à la moyenne nationaleLe constat, aujourd'hui, très préoccupant pour le revenu global à venir de l'agriculture régionale est à relativiser si l'on considère la valeur de la production agricole finale pour 2012. Celle-ci s'établit à 5, 3 milliards d'euros en progression de 5% par rapport à 2011. L'agriculture d'Aquitaine, riche de se productions sous signe de qualité, à forte valeur ajoutée, ne parvient pas cependant à atteindre un niveau de revenu par exploitation qui soit dans la moyenne nationale. « Nous n'y arrivons pas déclare Dominique Graciet, le revenu aquitain décroche, ; il est inférieur d'un quart parce que nous avons des exploitations plus petites que la moyenne nationale , de l'ordre de 20% ». Une situation d'autant plus regrettable à ses yeux que le modèle régional est « vertueux ». En effet le nombre des actifs y est deux fois plus important qu'il ne l'est dans l'ensemble du pays (quelques 10% contre 5%).

En soi, ce constat qui met en évidence la singularité de l'agriculture Aquitaine n'a rien de catastrophique mais préoccupe ses responsables alors que la renégociation de la Politique Agricole Commune, pour la période 2014-2020, est entrée dans sa dernière ligne droite. Et que la nouvelle donne européenne qui privilégie les aides à l'hectare, de façon très compliquée, repose sur un système de convergences qui serait défavorable aux exploitations régionales. En moyenne, hors viticulture, elles bénéficient aujourd'hui d'une aide de 14500 euros contre 22300 pour la France entière. Le débat n'est pas clos entre Bruxelles et les Etats de l'Union ; la France pour sa part est consciente de l'importance des disparités et ne pourra pas éluder les conséquences de celles-ci dans la prochaine loi de modernisation qui est en préparation.

En tout cas la profession agricole suit de près les discussions en cours et la chambre régionale y consacrera sa session de novembre.

Agritourisme : août à plein régimeDans un panorama général de rentrée marquée par les pertes de productions attendues dans les productions végétales le secteur de l'agritourisme continue à se bien porter. Certes et le constat est général le mois de juillet n'a pas été folichon en Aquitaine ; heureusement août « a fonctionné à plein ». Témoins de ce dynamisme ces 630 Marchés de Producteurs de Pays qui ont été organisés dans cinquante et une communes de la région : le panier moyen est jugé moins bien garni qu'on l'aurait espéré mais le début de septembre et la fréquentation d'arrière saison autorisent une poursuite d'une activité qui avec, par ailleurs, Bienvenue à la ferme continuent d'assurer en proximité la promotion d'une agriculture fière de ses produits de qualité. En marge de cette conférence de presse de rentrée a été annoncée la création de Journées Internationales de l'Asperge, les « International Asparagus Days » qui se dérouleront les 3 et 4 décembre prochains au Barp en Gironde

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1328
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
David et Fabien Prudhomme Agriculture | 25/04/2018

Fabien et David Prudhomme ont su se diversifier et rebondir

Olivia Quillet Agriculture | 24/04/2018

Olivia Quillet éleveuse de poulets bio a relevé le défi: Du Val de Marne en Gironde

nacelle de récolte pour l’arboriculture construite par SOLHEAD Agriculture | 22/04/2018

1er Colloque du Cluster Machinisme

Emilie Moureu, jeune installée dans les Landes (Villenave), sur une surface de 90 ha, en légumes bio plein champ Agriculture | 22/04/2018

Emilie Moureu, productrice de légumes bio plein champ: "l'apprentissage m'a épanouie"

Stéphanie Gressier, directrice de la Safer Dordogne Agriculture | 21/04/2018

Périgueux et Bergerac mitonnent leur projet alimentaire avec l'aide de la Safer

Franck Dubourdieu Agriculture | 19/04/2018

Interview: Franck Dubourdieu, le vin bio avance-t-il vraiment ?

Thomas Singer, 26 ans, jeune installé sur le GAEC familial Des Bois Clairs (Les Eglisottes et Chalaures en Gironde), au côté de son frère David Agriculture | 15/04/2018

Thomas Singer, une histoire de famille et de bovins lait

Ludovic Charbonnier, responsable Marché Agriculture, Forêt et Mer au Crédit Agricole d'Aquitaine Agriculture | 15/04/2018

Interview: Ludovic Charbonnier: le Crédit Agricole entend coller aux nouvelles formes de l'installation

Michel Campagnaud, à 58 ans, prend la direction de la Chambre d'agriculture de la Dordogne Agriculture | 12/04/2018

Michel Campagnaud, nouveau directeur de la chambre d'agriculture de la Dordogne

Les vaches Bordelaises en pâturage Agriculture | 11/04/2018

Le Conservatoire des races Aquitaine et CEVA Santé Animale alliés pour l'agrobiodiversité

Virginie Oyhenart, installée en 2015 sur l'exploitation familiale (ovin lait) à Méharin elle y a développé un atelier de transformation du lait en fromage Agriculture | 08/04/2018

Virginie Oyhenart: du Bleu de brebis au pays de l'Ossau-Iraty

Elevage de poulets en liberté dans Les Landes. Cabane. Agriculture | 08/04/2018

Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine : "Parlons agriculture(s), parlons installation(s)!"

Le 20 mars 2018 à Bordeaux, les responsables du pôle de compétitivité spécialisé dans l'agriculture et l'agroalimentaire ont font le point sur l'année écoulée « menée tambour battant ». Agriculture | 20/03/2018

Agri Sud-Ouest Innovation: l'année de tous les développements

Foire agricole de Nérac 24 mars Agriculture | 20/03/2018

L’évolution du travail du sol au cœur de le 2ème Foire agricole de Nérac

Le président de la chambre régionale d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine, Dominique Graciet (à g.) a présenté ce mardi 13 mars son nouveau directeur général, Olivier Degos  Agriculture | 14/03/2018

La grande mission du nouveau directeur de la chambre régionale d’agriculture